La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Histoire de la Russie contemporaine (1991-2012) Quatrième cours : Léconomie russe depuis 1991.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Histoire de la Russie contemporaine (1991-2012) Quatrième cours : Léconomie russe depuis 1991."— Transcription de la présentation:

1 Histoire de la Russie contemporaine ( ) Quatrième cours : Léconomie russe depuis 1991

2 6 – Contagion? Grâce à la poigne de fer de Ramzan, et au prix de nombreuses violations des droits élémentaires de beaucoup de gens, la situation en Tchétchénie sest améliorée. Grâce à la poigne de fer de Ramzan, et au prix de nombreuses violations des droits élémentaires de beaucoup de gens, la situation en Tchétchénie sest améliorée. Mais on assiste depuis 2005 à un déplacement du problème : tant que les violences étaient liées au problème de lindépendance de la Tchétchénie, celles-ci se trouvaient limitées au territoire de la république. Mais on assiste depuis 2005 à un déplacement du problème : tant que les violences étaient liées au problème de lindépendance de la Tchétchénie, celles-ci se trouvaient limitées au territoire de la république. La transformation de la lutte nationale en lutte religieuse a étendu la zone dans laquelle prend place cette insurrection. La transformation de la lutte nationale en lutte religieuse a étendu la zone dans laquelle prend place cette insurrection.

3 La situation sécuritaire au Caucase Nord

4 Limitée dabord à la Tchétchénie, linsurrection est désormais active au Daghestan et en Ingouchie, de même que dans dautres républiques du Caucase, comme la Kabardino-Balkarie ou lOssétie du Nord. Limitée dabord à la Tchétchénie, linsurrection est désormais active au Daghestan et en Ingouchie, de même que dans dautres républiques du Caucase, comme la Kabardino-Balkarie ou lOssétie du Nord. De plus, les attentats des dernières années témoignent du fait que linsurrection, même si elle est moins populaire, même si elle ne dispose pas dautant de combattants, na rien perdu de sa capacité à frapper la Russie aux endroits les plus sensibles. De plus, les attentats des dernières années témoignent du fait que linsurrection, même si elle est moins populaire, même si elle ne dispose pas dautant de combattants, na rien perdu de sa capacité à frapper la Russie aux endroits les plus sensibles. Il est très difficile de lutter contre cette mouvance, son centre étant dorénavant difficile à identifier, bien que quelques hommes y soient clairement rattachés. Il est très difficile de lutter contre cette mouvance, son centre étant dorénavant difficile à identifier, bien que quelques hommes y soient clairement rattachés. Le principal dentre eux aujourdhui est Dokou Oumarov. Compagnon darmes de Basaïev, il a suivi un itinéraire semblable à celui-ci, de défenseur national à promoteur dun émirat islamique du Caucase. Le principal dentre eux aujourdhui est Dokou Oumarov. Compagnon darmes de Basaïev, il a suivi un itinéraire semblable à celui-ci, de défenseur national à promoteur dun émirat islamique du Caucase.

5 En octobre 2007, il décrète la dissolution de lItchkérie, dont il était le « président » depuis 2005, proclame la création de lÉmirat islamique du Caucase et prend lui- même le titre démir. En octobre 2007, il décrète la dissolution de lItchkérie, dont il était le « président » depuis 2005, proclame la création de lÉmirat islamique du Caucase et prend lui- même le titre démir. Ses prétentions sétendent sur tout le Caucase russe musulman, ce qui témoigne de la radicalisation religieuse de son mouvement et accrédite les affirmations en ce sens du gouvernement russe. Ses prétentions sétendent sur tout le Caucase russe musulman, ce qui témoigne de la radicalisation religieuse de son mouvement et accrédite les affirmations en ce sens du gouvernement russe. Se disant en désaccord avec le wahhabisme, le radicalisme quil professe cependant na que peu de chose à voir avec lIslam soufi traditionnel, même sil sen réclame. Se disant en désaccord avec le wahhabisme, le radicalisme quil professe cependant na que peu de chose à voir avec lIslam soufi traditionnel, même sil sen réclame. Ce nest dailleurs pas là la seule contradiction du personnage, qui affirme rejeter les méthodes terroristes… pour revendiquer par la suite les attentats les plus sanglants contre la Russie. Ce nest dailleurs pas là la seule contradiction du personnage, qui affirme rejeter les méthodes terroristes… pour revendiquer par la suite les attentats les plus sanglants contre la Russie.

6 Pendant ce temps, le « gouvernement en exil » de Zakaïev perd son importance sur le terrain, mais en même temps, le Kremlin perd toute possibilité de dialogue. Pendant ce temps, le « gouvernement en exil » de Zakaïev perd son importance sur le terrain, mais en même temps, le Kremlin perd toute possibilité de dialogue. Cest pourquoi il est difficile de voir une sortie de la situation actuelle : les maquisards, peu nombreux, sont cependant bien organisés et résolus. De sorte que malgré le resserrement des mesures de sécurité, des attentats sporadiques devraient continuer de frapper la Russie, dans une spirale sanglante où la violence des uns répond à celle des autres. Et réciproquement… Cest pourquoi il est difficile de voir une sortie de la situation actuelle : les maquisards, peu nombreux, sont cependant bien organisés et résolus. De sorte que malgré le resserrement des mesures de sécurité, des attentats sporadiques devraient continuer de frapper la Russie, dans une spirale sanglante où la violence des uns répond à celle des autres. Et réciproquement…

7 Quatrième cours : Léconomie russe depuis – Eltsine et le capitalisme sauvage 1 – Eltsine et le capitalisme sauvage 2 – Poutine et le capitalisme dÉtat 2 – Poutine et le capitalisme dÉtat 3 – Principaux indicateurs économiques 3 – Principaux indicateurs économiques 4 – Structure et caractéristiques de léconomie russe contemporaine 4 – Structure et caractéristiques de léconomie russe contemporaine 5 – Commerce extérieur et investissements étrangers 5 – Commerce extérieur et investissements étrangers 6 – Niveau de vie de la population 6 – Niveau de vie de la population

8 1 – Eltsine et le capitalisme sauvage 1.1 – La thérapie de choc Économiquement, le règne dEltsine fut une catastrophe. Le démantèlement des entreprises dÉtat sest poursuivi à grande vitesse. Réformes nécessaires, mais qui prirent un visage mafieux. Économiquement, le règne dEltsine fut une catastrophe. Le démantèlement des entreprises dÉtat sest poursuivi à grande vitesse. Réformes nécessaires, mais qui prirent un visage mafieux. Le plan des « 500 jours » donnait un an et demi au pouvoir pour effectuer les réformes. Après décembre 1991, le plan sera renommé « thérapie de choc ». Cest Egor Gaïdar qui est chargé de mener à bien ces réformes. Le plan des « 500 jours » donnait un an et demi au pouvoir pour effectuer les réformes. Après décembre 1991, le plan sera renommé « thérapie de choc ». Cest Egor Gaïdar qui est chargé de mener à bien ces réformes.

9 - Il est constitué de 7 éléments principaux : 1) stabilisation macro-économique (dont réduction du déficit); 2) libéralisation des prix et suppressions des subventions; 3) libéralisation de lactivité économique par la suppression de la planification centrale ; 4) remplacement de la propriété dÉtat par la propriété privée des moyens de productions; 5) ouverture de léconomie sur lextérieur; 6) restructuration des activités économiques; 7) abolition du système de sécurité sociale

10 Les effets des réformes seront dévastateurs pour la population, surtout pour les budgetniki. Professeurs et médecins voient leur niveau de vie seffondrer. Les effets des réformes seront dévastateurs pour la population, surtout pour les budgetniki. Professeurs et médecins voient leur niveau de vie seffondrer. LÉtat nest pas en mesure de verser les salaires et de payer pour les infrastructures, qui tombent en ruine. Les systèmes de santé et déducation seffondrent. LÉtat nest pas en mesure de verser les salaires et de payer pour les infrastructures, qui tombent en ruine. Les systèmes de santé et déducation seffondrent. En août 1998, lÉtat est incapable dhonorer le paiement de sa dette : le rouble seffondre, les banques déclarent faillite et les économies de millions de citoyens partent en fumée. Le capitalisme perd toute crédibilité. En août 1998, lÉtat est incapable dhonorer le paiement de sa dette : le rouble seffondre, les banques déclarent faillite et les économies de millions de citoyens partent en fumée. Le capitalisme perd toute crédibilité. En bref, au plan économique, la période dEltsine est lune des plus noires de lhistoire de la Russie moderne. Le capitalisme sauvage qui sest installé au cours de la période a eu pour conséquence le laminage de la population au profit dune petite clique (les oligarques) mafieuse à la botte du pouvoir (ou inversement…) En bref, au plan économique, la période dEltsine est lune des plus noires de lhistoire de la Russie moderne. Le capitalisme sauvage qui sest installé au cours de la période a eu pour conséquence le laminage de la population au profit dune petite clique (les oligarques) mafieuse à la botte du pouvoir (ou inversement…)

11 1.2 – Effondrement du secteur industriel Les grands consortiums dÉtat sont bradés à des prix dérisoires, grâce au système de privatisation par « voucher » adopté par le gouvernement. Les grands consortiums dÉtat sont bradés à des prix dérisoires, grâce au système de privatisation par « voucher » adopté par le gouvernement. En principe, la réforme est très égalitaire : il sagissait de transférer la propriété dÉtat à la population. On évalua la valeur des entreprises à privatiser et on divisa cette valeur par le nombre dhabitants du pays. En principe, la réforme est très égalitaire : il sagissait de transférer la propriété dÉtat à la population. On évalua la valeur des entreprises à privatiser et on divisa cette valeur par le nombre dhabitants du pays. Furent émis 150 millions de « vouchers », distribués à la population (un bon par habitant). Ainsi la population devint propriétaire des moyens de production. Furent émis 150 millions de « vouchers », distribués à la population (un bon par habitant). Ainsi la population devint propriétaire des moyens de production. Mais la population ne savait pas quoi faire avec ces bons. De « bons samaritains » proposèrent alors de racheter à une population très paupérisée, à un prix dérisoire, ces bons de privatisation. Mais la population ne savait pas quoi faire avec ces bons. De « bons samaritains » proposèrent alors de racheter à une population très paupérisée, à un prix dérisoire, ces bons de privatisation.

12 Il y avait au pays quelques institutions qui avaient les moyens de procéder à une sorte dOPA. La propriété collective passa entre les mains de quelques individus, qui rachetèrent des bons dont la population ne savait que faire. Il y avait au pays quelques institutions qui avaient les moyens de procéder à une sorte dOPA. La propriété collective passa entre les mains de quelques individus, qui rachetèrent des bons dont la population ne savait que faire. Les fleurons de léconomie tombèrent entre les mains des membres de la « famille », qui navaient que faire des investissements en Russie et placèrent leurs capitaux à létranger. Les fleurons de léconomie tombèrent entre les mains des membres de la « famille », qui navaient que faire des investissements en Russie et placèrent leurs capitaux à létranger. Ainsi naquirent les oligarques. Véritables prédateurs, ils se comportent en voyous et refusent même de payer leurs impôts. LÉtat devient eux. Ainsi naquirent les oligarques. Véritables prédateurs, ils se comportent en voyous et refusent même de payer leurs impôts. LÉtat devient eux. Après cette première phase de privatisation ( ), lÉtat russe continua à avoir de graves difficultés financières, dautant quà peine 10 % des impôts lui étaient effectivement versés. Après cette première phase de privatisation ( ), lÉtat russe continua à avoir de graves difficultés financières, dautant quà peine 10 % des impôts lui étaient effectivement versés.

13 Il fallut poursuivre la privatisation, cette fois, dentreprises plus stratégiques, particulièrement de celles impliquées dans le secteur de lextraction. Il fallut poursuivre la privatisation, cette fois, dentreprises plus stratégiques, particulièrement de celles impliquées dans le secteur de lextraction. Sur proposition de Potanine, lÉtat commença à céder des parts dentreprises aux banques, afin de financer sa dette. Mais les directeurs de ces banques étant très proches de ladministration, ces entreprises furent cédées à des prix ridicules. Sur proposition de Potanine, lÉtat commença à céder des parts dentreprises aux banques, afin de financer sa dette. Mais les directeurs de ces banques étant très proches de ladministration, ces entreprises furent cédées à des prix ridicules. Au cours de cette seconde phase de privatisation, 500 des plus importantes entreprises furent vendues pour 7,2 milliards de dollars, alors que leur valeur sélevait à plus de 200 milliards. Au cours de cette seconde phase de privatisation, 500 des plus importantes entreprises furent vendues pour 7,2 milliards de dollars, alors que leur valeur sélevait à plus de 200 milliards. NorilskNickel, Loukoïl, Sibneft et Ioukos passèrent entre les mains du capital privé. LÉtat se privait ainsi dune part importante de ses revenus et la puissance des oligarques sen trouva considérablement accrue. NorilskNickel, Loukoïl, Sibneft et Ioukos passèrent entre les mains du capital privé. LÉtat se privait ainsi dune part importante de ses revenus et la puissance des oligarques sen trouva considérablement accrue.

14 Les autres entreprises connaissent alors des difficultés qui remettent en question leur viabilité économique. Certaines de ces difficultés seront passagères, mais ladaptation sera très douloureuse. Les autres entreprises connaissent alors des difficultés qui remettent en question leur viabilité économique. Certaines de ces difficultés seront passagères, mais ladaptation sera très douloureuse. Le cas de lusine AVTOVAZ est emblématique des difficultés du secteur industriel en transition. Le cas de lusine AVTOVAZ est emblématique des difficultés du secteur industriel en transition. Au début des années 1990, lusine produisait véhicules, production facile à écouler, car lusine navait pas à se soucier de la distribution, celle-ci étant gérée par diverses structures administratives de lÉtat. Au début des années 1990, lusine produisait véhicules, production facile à écouler, car lusine navait pas à se soucier de la distribution, celle-ci étant gérée par diverses structures administratives de lÉtat. À partir de 1991, AVTOVAZ se retrouve dans lobligation dassurer elle-même la vente. Les stocks dinvendus vont saccumuler : pas de ventes, donc pas dargent. À partir de 1991, AVTOVAZ se retrouve dans lobligation dassurer elle-même la vente. Les stocks dinvendus vont saccumuler : pas de ventes, donc pas dargent. Lentreprise doit dorénavant payer pour le matériel et les pièces, mais elle ne le peut pas et le mécanisme de production se grippe. Lentreprise doit dorénavant payer pour le matériel et les pièces, mais elle ne le peut pas et le mécanisme de production se grippe.

15 Troisième difficulté : le prix des voitures est déterminé par lÉtat, mais le prix des pièces, pas toujours! Troisième difficulté : le prix des voitures est déterminé par lÉtat, mais le prix des pièces, pas toujours! Ainsi, les coûts de production étaient forcément supérieurs au prix de vente des voitures (en 1992, le rapport entre le prix de revient et le prix de vente de la voiture est de 10 pour 1). Ainsi, les coûts de production étaient forcément supérieurs au prix de vente des voitures (en 1992, le rapport entre le prix de revient et le prix de vente de la voiture est de 10 pour 1). AVTOVAZ va survivre et devra sa survie au fait que dès 1988, elle a intégré le système bancaire en créant sa propre institution bancaire. AVTOVAZ va survivre et devra sa survie au fait que dès 1988, elle a intégré le système bancaire en créant sa propre institution bancaire. Elle doit aussi sa survie à la réputation de ses produits, qui se vendent beaucoup mieux que les autres voitures soviétiques : dans leur grande majorité, les usines automobiles du pays vont alors fermer leurs portes. Elle doit aussi sa survie à la réputation de ses produits, qui se vendent beaucoup mieux que les autres voitures soviétiques : dans leur grande majorité, les usines automobiles du pays vont alors fermer leurs portes.

16 1.3 – Réformes agricoles La situation agricole a toujours été absurde, car la avec plus de 10 % des terres arables de la planète, la Russie a toujours eu de la difficulté à nourrir sa population. La situation agricole a toujours été absurde, car la avec plus de 10 % des terres arables de la planète, la Russie a toujours eu de la difficulté à nourrir sa population. Dès 1990 commence la privatisation du secteur agricole, mais sans toucher à la structure de lorganisation. Dès 1990 commence la privatisation du secteur agricole, mais sans toucher à la structure de lorganisation. Les fermes collectives et dÉtat seront privatisées en LÉtat cédera les droits de propriété aux exploitants en leur donnant un an pour se transformer en société par action ou en coopérative privée, ou encore pour distribuer la terre aux travailleurs. Les fermes collectives et dÉtat seront privatisées en LÉtat cédera les droits de propriété aux exploitants en leur donnant un an pour se transformer en société par action ou en coopérative privée, ou encore pour distribuer la terre aux travailleurs. Seulement 35 % choisiront la dernière option. La majorité des exploitations ne changeront rien à leur pratique et les problèmes qui affectaient lagriculture soviétique vont se poursuivre. Seulement 35 % choisiront la dernière option. La majorité des exploitations ne changeront rien à leur pratique et les problèmes qui affectaient lagriculture soviétique vont se poursuivre.

17 Le désengagement de lÉtat va avoir des conséquences dramatiques. Il cesse de subventionner le secteur, (de 10 % à 4 %, puis à 2 % du PIB en 1994). Le désengagement de lÉtat va avoir des conséquences dramatiques. Il cesse de subventionner le secteur, (de 10 % à 4 %, puis à 2 % du PIB en 1994). La production agricole seffondre : en 1993, la production de blé fut de 99 millions de tonnes; elle nest plus que de 60 millions en La production agricole seffondre : en 1993, la production de blé fut de 99 millions de tonnes; elle nest plus que de 60 millions en La productivité des terres se contracte (entre autres à cause de lenchérissement des intrants, dont le prix est multiplié par 520 entre 1990 et 1993, alors que les prix agricoles ne sont multipliés que par 120), passant de 16,3 quintaux par hectare en 1993 à 11,6 en La productivité des terres se contracte (entre autres à cause de lenchérissement des intrants, dont le prix est multiplié par 520 entre 1990 et 1993, alors que les prix agricoles ne sont multipliés que par 120), passant de 16,3 quintaux par hectare en 1993 à 11,6 en Le cheptel passe de 52,2 millions de têtes en 1993 à 43,3 millions à 1995, puis à 35,8 en Le cheptel passe de 52,2 millions de têtes en 1993 à 43,3 millions à 1995, puis à 35,8 en Ainsi, les réformes des années 1990 ont accru les difficultés dapprovisionnement de la population. Ainsi, les réformes des années 1990 ont accru les difficultés dapprovisionnement de la population.

18 2 Poutine et le capitalisme dÉtat Parallèlement à sa lutte contre les oligarques, Poutine sest attaché à reprendre le contrôle des anciennes entreprises dÉtat des secteurs clés, passées aux mains des oligarques dans la foulée de la privatisation. Parallèlement à sa lutte contre les oligarques, Poutine sest attaché à reprendre le contrôle des anciennes entreprises dÉtat des secteurs clés, passées aux mains des oligarques dans la foulée de la privatisation. Gazprom est le meilleur exemple de la doctrine économique de Poutine. Privatisée tout au long des années 1990, Gazprom est repris peu à peu par lÉtat. Gazprom est le meilleur exemple de la doctrine économique de Poutine. Privatisée tout au long des années 1990, Gazprom est repris peu à peu par lÉtat. Puis il a utilisé la puissance financière du géant pour se débarrasser de ses opposants, entre autres grâce à Gazprom média qui a acquis des parts majoritaires de journaux et de stations de télévision. Puis il a utilisé la puissance financière du géant pour se débarrasser de ses opposants, entre autres grâce à Gazprom média qui a acquis des parts majoritaires de journaux et de stations de télévision.

19 Avec le démantèlement de Ioukos, lÉtat russe a aujourdhui la haute main sur les hydrocarbures et a pu rembourser sa dette auprès du FMI et du Club de Paris. Le PIB, après avoir décru pendant dix ans, sest remis à grimper. Avec le démantèlement de Ioukos, lÉtat russe a aujourdhui la haute main sur les hydrocarbures et a pu rembourser sa dette auprès du FMI et du Club de Paris. Le PIB, après avoir décru pendant dix ans, sest remis à grimper. Aujourdhui, léconomie russe ressemble un peu à celle de la NEP : les secteurs stratégiques sont entre les mains de lÉtat, les secteur secondaire et tertiaire relevant du privé. Aujourdhui, léconomie russe ressemble un peu à celle de la NEP : les secteurs stratégiques sont entre les mains de lÉtat, les secteur secondaire et tertiaire relevant du privé. Mais la bonne santé économique du pays est pour beaucoup tributaire du maintien à des niveaux élevés des prix des hydrocarbures. Mais la bonne santé économique du pays est pour beaucoup tributaire du maintien à des niveaux élevés des prix des hydrocarbures. Souvent associée à dautres économies émergentes, la Russie se distingue de celles-ci, et se rapproche des États occidentaux, par une économie désindustrialisée. Souvent associée à dautres économies émergentes, la Russie se distingue de celles-ci, et se rapproche des États occidentaux, par une économie désindustrialisée.

20 3 – Principaux indicateurs économiques Tout au long des années 1990, le gouvernement russe gère la décroissance. Les indices de croissance et de productivité deviennent négatifs à partir de 1990, il faudra attendre 2000 pour voir un rétablissement. Tout au long des années 1990, le gouvernement russe gère la décroissance. Les indices de croissance et de productivité deviennent négatifs à partir de 1990, il faudra attendre 2000 pour voir un rétablissement. La croissance se porte bien depuis, malgré le creux de vague de Ainsi, elle était de 10 % en 2000 et sest maintenue tout au long de la décennie à 5,4 % annuellement (2 e plus forte croissance du monde) La croissance se porte bien depuis, malgré le creux de vague de Ainsi, elle était de 10 % en 2000 et sest maintenue tout au long de la décennie à 5,4 % annuellement (2 e plus forte croissance du monde) En 2011, le PIB nominal du pays sétablissait à milliards de dollars, soit le 9 e plus important PIB du monde, alors que la PIB PPA plaçait la Russie au 6 e rang mondial, avec milliards de dollars. En 2011, le PIB nominal du pays sétablissait à milliards de dollars, soit le 9 e plus important PIB du monde, alors que la PIB PPA plaçait la Russie au 6 e rang mondial, avec milliards de dollars.

21 À ce rythme, il faudra 15 à 20 ans à la Russie pour rattraper le niveau des PIB par habitant des États occidentaux. À ce rythme, il faudra 15 à 20 ans à la Russie pour rattraper le niveau des PIB par habitant des États occidentaux. Dans ce contexte, linflation est forte et la lutte contre celle-ci est considérée comme lune des tâches principales, avec pour objectif de la ramener à 6 ou 7 % par année, objectif atteint dailleurs en 2011 et Dans ce contexte, linflation est forte et la lutte contre celle-ci est considérée comme lune des tâches principales, avec pour objectif de la ramener à 6 ou 7 % par année, objectif atteint dailleurs en 2011 et Le chômage sétablit à un peu plus de 5 % (9 % en 2009), mais il est difficile de bien évaluer cette donnée. Le chômage sétablit à un peu plus de 5 % (9 % en 2009), mais il est difficile de bien évaluer cette donnée. Certaines zones industrielles sont aujourdhui sinistrées (Magnitogorsk), ce qui contribue à gonfler ce taux. Certaines zones industrielles sont aujourdhui sinistrées (Magnitogorsk), ce qui contribue à gonfler ce taux. À linverse, les centres économiques les plus dynamiques comme Moscou, Saint-Peterbourg ou Nijni-Novgorod ont des taux de chômage nettement inférieurs à la moyenne nationale. À lété 2013, le taux de chômage à Moscou atteint son minimum historique, à 0,38%. À linverse, les centres économiques les plus dynamiques comme Moscou, Saint-Peterbourg ou Nijni-Novgorod ont des taux de chômage nettement inférieurs à la moyenne nationale. À lété 2013, le taux de chômage à Moscou atteint son minimum historique, à 0,38%.

22

23

24

25 4 – Structure et caractéristiques de léconomie russe contemporaine On peut caractériser grossièrement léconomie russe comme une économie de marché en fin de transition. Certaines caractéristiques de léconomie laissent supposer que léconomie russe capitalistique a atteint une certaine stabilité On peut caractériser grossièrement léconomie russe comme une économie de marché en fin de transition. Certaines caractéristiques de léconomie laissent supposer que léconomie russe capitalistique a atteint une certaine stabilité Compte tenu de lhistoire du pays, ces caractéristiques vont continuer à rendre spécifique le système économique russe : à la fois capitalisme libéral dans certains secteurs, économie de commande dans dautres. Compte tenu de lhistoire du pays, ces caractéristiques vont continuer à rendre spécifique le système économique russe : à la fois capitalisme libéral dans certains secteurs, économie de commande dans dautres.

26 4.1 – Léconomie de rente comme base structurelle La bonne position de la Russie dans les classements mondiaux de certains indicateurs économiques est dopée par sa puissance exportatrice de matières premières. La bonne position de la Russie dans les classements mondiaux de certains indicateurs économiques est dopée par sa puissance exportatrice de matières premières. La Russie était en 2010 le 1 er producteur mondial de gaz naturel et le 2 e de pétrole derrière lArabie saoudite. Mais limportance de lexportation de ces produits pose des problèmes structurels à léconomie. La Russie était en 2010 le 1 er producteur mondial de gaz naturel et le 2 e de pétrole derrière lArabie saoudite. Mais limportance de lexportation de ces produits pose des problèmes structurels à léconomie. Le pays continue de sappuyer sur ces revenus pour son budget. Léquilibre des finances publiques dépend des prix des hydrocarbures et ces prix varient beaucoup en fonction de la conjoncture économique mondiale. Le pays continue de sappuyer sur ces revenus pour son budget. Léquilibre des finances publiques dépend des prix des hydrocarbures et ces prix varient beaucoup en fonction de la conjoncture économique mondiale. Cest pourquoi la crise de 2008 a frappé durement le pays et que son économie sest contractée de plus de 9 % en Cest pourquoi la crise de 2008 a frappé durement le pays et que son économie sest contractée de plus de 9 % en 2009.

27 La Russie est un gros producteur dautres matières premières : métaux de valeur, « terres rares », bois et depuis quelques années, produits agricoles. Mais encore ici, les prix sont influencés par la situation mondiale et quand la croissance sessouffle, le budget russe devient déficitaire. La Russie est un gros producteur dautres matières premières : métaux de valeur, « terres rares », bois et depuis quelques années, produits agricoles. Mais encore ici, les prix sont influencés par la situation mondiale et quand la croissance sessouffle, le budget russe devient déficitaire. Avec les immenses réserves du pays, il est peu probable que la tendance sinfléchisse dans un proche avenir : lÉtat russe peut compter sur ses réserves minérales et ses exportations pour son équilibre budgétaire. Dans la mesure où le marché le permet, bien sûr. Avec les immenses réserves du pays, il est peu probable que la tendance sinfléchisse dans un proche avenir : lÉtat russe peut compter sur ses réserves minérales et ses exportations pour son équilibre budgétaire. Dans la mesure où le marché le permet, bien sûr. Diverses mesures ont cependant été mise en place afin de réduire cette dépendance et diversifier la structure industrielle du pays, dont la création en 2002 dun fonds souverain de rente inspiré de celui de la Norvège. Diverses mesures ont cependant été mise en place afin de réduire cette dépendance et diversifier la structure industrielle du pays, dont la création en 2002 dun fonds souverain de rente inspiré de celui de la Norvège.

28 Avec 143 milliards de dollars, le Fonds de Stabilisation de la Fédération de Russie occupe la 10 e place mondiale parmi les fonds souverains. Avec 143 milliards de dollars, le Fonds de Stabilisation de la Fédération de Russie occupe la 10 e place mondiale parmi les fonds souverains. Alimenté par les exportations dhydrocarbures, ce fonds a pour objectif dassurer le passage à une économie moins dépendante du secteur de lextraction, en favorisant linvestissement dans linnovation technologique et la création dun fort secteur postindustriel, basé sur les technologies dites « nouvelles », entre autres les nanotechnologies, domaine dans lequel la Russie est lun des chefs de file mondiaux. Alimenté par les exportations dhydrocarbures, ce fonds a pour objectif dassurer le passage à une économie moins dépendante du secteur de lextraction, en favorisant linvestissement dans linnovation technologique et la création dun fort secteur postindustriel, basé sur les technologies dites « nouvelles », entre autres les nanotechnologies, domaine dans lequel la Russie est lun des chefs de file mondiaux.

29 4.2 – LÉtat comme acteur économique Quil sagisse de sassurer le contrôle des ressources naturelles ou de diversifier léconomie, lÉtat demeure lun des principaux acteurs économiques du pays. Quil sagisse de sassurer le contrôle des ressources naturelles ou de diversifier léconomie, lÉtat demeure lun des principaux acteurs économiques du pays. Le retour de lÉtat a coïncidé avec larrivée au pouvoir de Vladimir Poutine, sa lutte contre les oligarques ayant conduit à la récupération dune partie importante de léconomie. Le retour de lÉtat a coïncidé avec larrivée au pouvoir de Vladimir Poutine, sa lutte contre les oligarques ayant conduit à la récupération dune partie importante de léconomie. Depuis 2009 et le retour des déficits publics, il est beaucoup question de privatiser certaines des plus grandes entreprises dÉtat. Depuis 2009 et le retour des déficits publics, il est beaucoup question de privatiser certaines des plus grandes entreprises dÉtat. Mais même dans ces cas, les projets incluent le maintien dune « golden share » entre les mains de lÉtat, afin quil puisse sopposer à des changements quil considérerait contraire aux intérêts nationaux. Mais même dans ces cas, les projets incluent le maintien dune « golden share » entre les mains de lÉtat, afin quil puisse sopposer à des changements quil considérerait contraire aux intérêts nationaux.

30 LÉtat est très présent par le cadre réglementaire. Les Russes sont incohérents sur cette question, se plaignant de lingérence économique de lÉtat, tout en déplorant laugmentation des tarifs dans les secteurs détenus par lÉtat, à cause de son désengagement financier… LÉtat est très présent par le cadre réglementaire. Les Russes sont incohérents sur cette question, se plaignant de lingérence économique de lÉtat, tout en déplorant laugmentation des tarifs dans les secteurs détenus par lÉtat, à cause de son désengagement financier… Dans lensemble, le climat des affaires demeure mauvais. Le pays est classé en 2009 à la 123 e position dans le monde, avec pour certains paramètres (comme loctroi des permis de construction) une position catastrophique, même si pour quelques autres, elle se situe dans une très bonne position (18 e pour lexécution des contrats, 51 e pour les transferts de propriété). Dans lensemble, le climat des affaires demeure mauvais. Le pays est classé en 2009 à la 123 e position dans le monde, avec pour certains paramètres (comme loctroi des permis de construction) une position catastrophique, même si pour quelques autres, elle se situe dans une très bonne position (18 e pour lexécution des contrats, 51 e pour les transferts de propriété). Malgré certaines améliorations, le grand projet de modernisation reste très lent. Les réflexes historiques sont difficiles à combattre et font en sorte que léconomie daujourdhui peut être qualifiée déconomie de marché à forte présence étatique. Malgré certaines améliorations, le grand projet de modernisation reste très lent. Les réflexes historiques sont difficiles à combattre et font en sorte que léconomie daujourdhui peut être qualifiée déconomie de marché à forte présence étatique.

31

32 4.3 – Le secteur bancaire et financier Dès 1917, le pouvoir soviétique avait nationalisé lensemble des institutions financières et fusionné le tout au sein de quelques institutions dÉtat, dont la Banque dépargne (SberBank), créée dès Dès 1917, le pouvoir soviétique avait nationalisé lensemble des institutions financières et fusionné le tout au sein de quelques institutions dÉtat, dont la Banque dépargne (SberBank), créée dès Le système bancaire est chapeauté par une Banque centrale russe qui assure une certaine cohérence à lensemble. Mais dans le cadre russe, il va de soi que les actions de la Banque centrale sont étroitement surveillées et contrôlées par le Ministère des Finances. Le système bancaire est chapeauté par une Banque centrale russe qui assure une certaine cohérence à lensemble. Mais dans le cadre russe, il va de soi que les actions de la Banque centrale sont étroitement surveillées et contrôlées par le Ministère des Finances. Les réformes économiques lancées en 1987 réclamaient un système bancaire privé et le secteur fut ouvert à la concurrence. En quelques années, plus dune centaine dinstitutions furent créées. Les réformes économiques lancées en 1987 réclamaient un système bancaire privé et le secteur fut ouvert à la concurrence. En quelques années, plus dune centaine dinstitutions furent créées.

33 Certaines dentre elles sont devenues puissantes dans la foulée de leffondrement de 1998, au cours duquel la majorité des institutions se sont retrouvées en faillite. Certaines dentre elles sont devenues puissantes dans la foulée de leffondrement de 1998, au cours duquel la majorité des institutions se sont retrouvées en faillite. La croissance économique récente a favorisé le secteur. Une certaine confiance sest établie entre les épargnants et les institutions financières, mais il reste beaucoup à faire de ce côté et nombreux sont les Russes qui préfèrent ne pas faire affaire avec les banques. La croissance économique récente a favorisé le secteur. Une certaine confiance sest établie entre les épargnants et les institutions financières, mais il reste beaucoup à faire de ce côté et nombreux sont les Russes qui préfèrent ne pas faire affaire avec les banques. Le secteur demeure fragile : il y a trop de banques et nombreuses sont celles qui sont mal gérées. Beaucoup sont en outre trop petites, limitées quelles sont à un marché régional, pour pouvoir résister, si une catastrophe économique devait survenir. Le secteur demeure fragile : il y a trop de banques et nombreuses sont celles qui sont mal gérées. Beaucoup sont en outre trop petites, limitées quelles sont à un marché régional, pour pouvoir résister, si une catastrophe économique devait survenir. La crise de a dailleurs démontré ce danger, et de nombreuses faillites nont pu être évitées que grâce aux gouvernement, lequel est intervenu pour couvrir les mauvaises créances. La crise de a dailleurs démontré ce danger, et de nombreuses faillites nont pu être évitées que grâce aux gouvernement, lequel est intervenu pour couvrir les mauvaises créances.

34 Il semble inévitable que le secteur se rationalise au cours des prochaines années et que lon assiste à la disparition de plusieurs de ces institutions, qui seront soit avalées par les grandes banques du pays, soit simplement mises en faillite. Il semble inévitable que le secteur se rationalise au cours des prochaines années et que lon assiste à la disparition de plusieurs de ces institutions, qui seront soit avalées par les grandes banques du pays, soit simplement mises en faillite. Outre la SberBank, les principales banques du pays sont la Vnechtorgbank (VTB) et Rosbank. Outre la SberBank, les principales banques du pays sont la Vnechtorgbank (VTB) et Rosbank. La bourse de Moscou sest elle aussi très bien développée au cours de la dernière décennie. Lindice RTS de Moscou, (les 50 plus grandes entreprises du pays) a été multiplié par 25 entre 1995 et La bourse de Moscou sest elle aussi très bien développée au cours de la dernière décennie. Lindice RTS de Moscou, (les 50 plus grandes entreprises du pays) a été multiplié par 25 entre 1995 et Mais la crise a fait très mal à la bourse moscovite et après son sommet de mai 2008, lindice RTS sest effondré de près de moitié en trois mois. Mais la crise a fait très mal à la bourse moscovite et après son sommet de mai 2008, lindice RTS sest effondré de près de moitié en trois mois. Depuis ce temps, le RTS joue au yoyo, en fonction des variations importantes du prix des matières premières. Depuis ce temps, le RTS joue au yoyo, en fonction des variations importantes du prix des matières premières.

35 4.4 – Lagriculture Le secteur agricole se relève de leffondrement des années 1980 et 1990, mais encore aujourdhui, la production agricole est à peine 50 % plus élevée quelle ne létait au début du XXe siècle : en 1900, la production de blé du pays était de 50 millions de tonnes. En 1990, de 100 millions de tonnes et aujourdhui, de 80 millions de tonnes, après être descendue à 57 millions en Le secteur agricole se relève de leffondrement des années 1980 et 1990, mais encore aujourdhui, la production agricole est à peine 50 % plus élevée quelle ne létait au début du XXe siècle : en 1900, la production de blé du pays était de 50 millions de tonnes. En 1990, de 100 millions de tonnes et aujourdhui, de 80 millions de tonnes, après être descendue à 57 millions en Ces chiffres sexpliquent aussi par la diminution des surfaces ensemencées depuis 1990 (10 % des terres, soit de 214 à 194 millions dhectares). Ces chiffres sexpliquent aussi par la diminution des surfaces ensemencées depuis 1990 (10 % des terres, soit de 214 à 194 millions dhectares). La consolidation du secteur sest poursuivie durant les années 2000 et la structure soviétique de lagriculture fait place à une forme plus capitalistique : propriétés moins nombreuses, plus grandes et plus efficaces. La consolidation du secteur sest poursuivie durant les années 2000 et la structure soviétique de lagriculture fait place à une forme plus capitalistique : propriétés moins nombreuses, plus grandes et plus efficaces.

36 Le secteur agricole continue doccuper une part importante de la main-d'œuvre (16 % de la population active). Le fait que le secteur ne représente que 6 % de la richesse nationale produite témoigne de linefficacité du secteur, encore aujourdhui. Le secteur agricole continue doccuper une part importante de la main-d'œuvre (16 % de la population active). Le fait que le secteur ne représente que 6 % de la richesse nationale produite témoigne de linefficacité du secteur, encore aujourdhui. Les principales productions végétales sont les céréales (blé (4 e rang mondial), orge, seigle et avoine, dont elle est le 1er producteur du monde), ainsi que le tournesol (1 er ), les pommes de terre (2 e ) et le chou (3 e ). Les principales productions végétales sont les céréales (blé (4 e rang mondial), orge, seigle et avoine, dont elle est le 1er producteur du monde), ainsi que le tournesol (1 er ), les pommes de terre (2 e ) et le chou (3 e ). Le cheptel bovin et porcin a aussi été grandement affecté, passant de 57 millions en 1990 à moins de 22 millions en Même chose pour la volaille, avec une chute de 660 à 352 millions pour les mêmes années. Le cheptel bovin et porcin a aussi été grandement affecté, passant de 57 millions en 1990 à moins de 22 millions en Même chose pour la volaille, avec une chute de 660 à 352 millions pour les mêmes années. En termes de production mondiale, la Russie occupe dassez bonnes positions, avec le 5 e rang pour le bœuf, la volaille, le lait et les œufs. Mais compte tenu du potentiel agricole du pays, cette situation est décevante. En termes de production mondiale, la Russie occupe dassez bonnes positions, avec le 5 e rang pour le bœuf, la volaille, le lait et les œufs. Mais compte tenu du potentiel agricole du pays, cette situation est décevante.

37 4.5 – Lindustrie Le secteur industriel russe nest plus aujourdhui que lombre de lui-même. Cependant, la désindustrialisation ne tient pas quà des facteurs conjoncturels, mais aussi à des facteurs mondiaux structuraux. Le secteur industriel russe nest plus aujourdhui que lombre de lui-même. Cependant, la désindustrialisation ne tient pas quà des facteurs conjoncturels, mais aussi à des facteurs mondiaux structuraux. La Russie a subi les contrecoups de la privatisation sauvage du secteur industriel, mais même dans un autre contexte, cette désindustrialisation serait survenue, au même titre quelle a pu être observée dans toutes les vieilles économies industrielles. La Russie a subi les contrecoups de la privatisation sauvage du secteur industriel, mais même dans un autre contexte, cette désindustrialisation serait survenue, au même titre quelle a pu être observée dans toutes les vieilles économies industrielles. Lune des grandes mutations du secteur industriel a été lapparition de nombreuses PME, ce secteur étant lun des plus dynamiques et des plus innovants. Lune des grandes mutations du secteur industriel a été lapparition de nombreuses PME, ce secteur étant lun des plus dynamiques et des plus innovants. Le secteur industriel occupe environ 22 % de la population, pour une contribution au PIB de 30 %. Le secteur industriel occupe environ 22 % de la population, pour une contribution au PIB de 30 %.

38 Le plus grand contributeur, cest lindustrie de lextraction, dominé par quelques puissants groupes industriels publics, privés ou mixtes : Gazprom (1 er de son secteur), Russal (2 e de son secteur), NorilskNickel (1 er de son secteur) ou Rosneft (1 er de son secteur). Le plus grand contributeur, cest lindustrie de lextraction, dominé par quelques puissants groupes industriels publics, privés ou mixtes : Gazprom (1 er de son secteur), Russal (2 e de son secteur), NorilskNickel (1 er de son secteur) ou Rosneft (1 er de son secteur). Mais il reste aussi quelques secteurs manufacturiers assez solides, soit quils renaissent de leur cendre, soit quils apparaissent pour la première fois, soit quils naient jamais perdu de leur force, malgré la tourmente. Mais il reste aussi quelques secteurs manufacturiers assez solides, soit quils renaissent de leur cendre, soit quils apparaissent pour la première fois, soit quils naient jamais perdu de leur force, malgré la tourmente. Dans la première catégorie, il faut compter le secteur automobile. La Russie dispose de certains marchés pour écouler ses voitures, dont le prix est nettement inférieur aux marques occidentales. Dans la première catégorie, il faut compter le secteur automobile. La Russie dispose de certains marchés pour écouler ses voitures, dont le prix est nettement inférieur aux marques occidentales. Le marché intérieur a repris de la vigueur (en 2006, 75 % des véhicules étaient importés, 50% en 2009). Le marché intérieur a repris de la vigueur (en 2006, 75 % des véhicules étaient importés, 50% en 2009).

39 Enfin, la qualité a grandement augmenté, grâce à la conclusion de partenariats avec des constructeurs occidentaux. AVTOVAZ demeure le meneur du secteur (lentreprise est dailleurs partenaire de Renault), mais il y a aussi GAZ et Moskvitch. Enfin, la qualité a grandement augmenté, grâce à la conclusion de partenariats avec des constructeurs occidentaux. AVTOVAZ demeure le meneur du secteur (lentreprise est dailleurs partenaire de Renault), mais il y a aussi GAZ et Moskvitch. Dans lagroalimentaire, la crise de 1998 est à lorigine du développement du secteur, entendu que le prix des produits importés était alors devenu prohibitif. Dans lagroalimentaire, la crise de 1998 est à lorigine du développement du secteur, entendu que le prix des produits importés était alors devenu prohibitif. Le secteur emploie aujourdhui 1,5 million de personnes et pèse près de 10 % du PIB. Les principaux groupes du secteur sont Vill Bill Dam et le brasseur Baltika. Le secteur emploie aujourdhui 1,5 million de personnes et pèse près de 10 % du PIB. Les principaux groupes du secteur sont Vill Bill Dam et le brasseur Baltika. Et il y a le complexe militaro-industriel. Les armes russes ont toujours été dexcellente qualité, en plus de se proposer à des prix nettement inférieurs que leurs équivalents occidentaux. Et il y a le complexe militaro-industriel. Les armes russes ont toujours été dexcellente qualité, en plus de se proposer à des prix nettement inférieurs que leurs équivalents occidentaux.

40 Larmée russe demeure le premier client de ce secteur qui a bien sûr perdu des plumes depuis lépoque soviétique, mais continue de constituer lun des fers de lance de léconomie russe. Larmée russe demeure le premier client de ce secteur qui a bien sûr perdu des plumes depuis lépoque soviétique, mais continue de constituer lun des fers de lance de léconomie russe. Après une décennie de vache maigre, les investissements dans le développement sont revenus, stimulés par les réformes militaires et la nécessité de moderniser les équipements. Après une décennie de vache maigre, les investissements dans le développement sont revenus, stimulés par les réformes militaires et la nécessité de moderniser les équipements. À côté de ces secteurs, lÉtat favorise par des investissements massifs une « réindustrialisation » du pays autour des nouvelles technologies. Cest pour cela qua été créée la société mixte ROUSNANO (capital de départ de 130 milliards de roubles) et la zone dinvestissements de Skolkovo, déjà baptisée la Silicon Valley russe. À côté de ces secteurs, lÉtat favorise par des investissements massifs une « réindustrialisation » du pays autour des nouvelles technologies. Cest pour cela qua été créée la société mixte ROUSNANO (capital de départ de 130 milliards de roubles) et la zone dinvestissements de Skolkovo, déjà baptisée la Silicon Valley russe.

41 4.6 – Le secteur tertiaire Le tertiaire est le secteur prédominant de léconomie russe, avec 65 % du PIB et 60 % de la main-d'œuvre. Le tertiaire est le secteur prédominant de léconomie russe, avec 65 % du PIB et 60 % de la main-d'œuvre. La croissance du secteur demeure encore aujourdhui freinée par une classe moyenne faible et un revenu disponible insuffisant pour stimuler le marché intérieur. La croissance du secteur demeure encore aujourdhui freinée par une classe moyenne faible et un revenu disponible insuffisant pour stimuler le marché intérieur. Une part importante des revenus de la population est limitée à lacquisition des biens de première nécessité, laissant peu de place au développement dun secteur du luxe, qui existe dans les capitales mais nest destiné quà une petite partie de la population. Une part importante des revenus de la population est limitée à lacquisition des biens de première nécessité, laissant peu de place au développement dun secteur du luxe, qui existe dans les capitales mais nest destiné quà une petite partie de la population. Une part importante du secteur des services est assurée par lÉtat. Léducation et la santé continuent doccuper, une grande partie de la population active (ex : le ratio médecin/population est le 3 e plus élevé au monde (4,4)). Une part importante du secteur des services est assurée par lÉtat. Léducation et la santé continuent doccuper, une grande partie de la population active (ex : le ratio médecin/population est le 3 e plus élevé au monde (4,4)).

42 4.7 – Les finances de lÉtat Si la population russe peut difficilement être qualifiée de « riche », lÉtat russe jouit dune situation confortable. Si la population russe peut difficilement être qualifiée de « riche », lÉtat russe jouit dune situation confortable. En 2006, la Russie est parvenue à éteindre sa dette internationale. Pour un État qui, huit ans auparavant sétait retrouvé en défaut de paiement, ce nest pas là un mince exploit. En 2006, la Russie est parvenue à éteindre sa dette internationale. Pour un État qui, huit ans auparavant sétait retrouvé en défaut de paiement, ce nest pas là un mince exploit. Mais depuis 2008, la Russie a renoué avec la dette extérieure. Obligé à investir massivement dans différents secteurs pour éviter un effondrement économique, lÉtat russe a préféré recourir à lemprunt extérieur plutôt que de risquer daffecter durablement ses réserves. Mais depuis 2008, la Russie a renoué avec la dette extérieure. Obligé à investir massivement dans différents secteurs pour éviter un effondrement économique, lÉtat russe a préféré recourir à lemprunt extérieur plutôt que de risquer daffecter durablement ses réserves. Le budget a été excédentaire (près de 1% du PIB) en 2011 et équilibré en 2012 et il sera probablement modestement en surplus en 2013, à 0,6 % du PIB). Le budget a été excédentaire (près de 1% du PIB) en 2011 et équilibré en 2012 et il sera probablement modestement en surplus en 2013, à 0,6 % du PIB).

43 Trois années de budgets déficitaires ont donc fait réapparaître une dette qui, bien quil sagisse de la 23 e plus importante dette souveraine du monde, exprimée en pourcentage du PIB, demeure très modeste, à 8 % (84 % pour le Canada), soit le meilleur taux des grandes économies du monde, et de loin. Trois années de budgets déficitaires ont donc fait réapparaître une dette qui, bien quil sagisse de la 23 e plus importante dette souveraine du monde, exprimée en pourcentage du PIB, demeure très modeste, à 8 % (84 % pour le Canada), soit le meilleur taux des grandes économies du monde, et de loin. Les actifs du pays sont très importants et la Russie dispose de la 3 e plus importante réserve de change du monde, derrière la Chine et le Japon, avec 525 milliards de dollars, et ce, malgré les ponctions de 200 milliards en 2008 et 2009 destinées à soutenir le cours du rouble. Les actifs du pays sont très importants et la Russie dispose de la 3 e plus importante réserve de change du monde, derrière la Chine et le Japon, avec 525 milliards de dollars, et ce, malgré les ponctions de 200 milliards en 2008 et 2009 destinées à soutenir le cours du rouble. Enfin, les réserves dor de la Banque centrale de Russie sont aussi très importantes, avec 775 tonnes. Il sagit de la 8 e plus importante réserve dor de la planète. Enfin, les réserves dor de la Banque centrale de Russie sont aussi très importantes, avec 775 tonnes. Il sagit de la 8 e plus importante réserve dor de la planète.

44 Les dettes souveraines en pourcentage du PIB (2010)

45 5 – Commerce extérieur et investissements étrangers LURSS a vu au cours des années 1970 son commerce extérieur se « tiers-mondiser », la part des hydrocarbures dans ses exportations devenant prépondérante. LURSS a vu au cours des années 1970 son commerce extérieur se « tiers-mondiser », la part des hydrocarbures dans ses exportations devenant prépondérante. La Russie contemporaine nest pas sortie de cette situation. Les matières premières continuent à être la cause dune balance commerciale excédentaire. La Russie contemporaine nest pas sortie de cette situation. Les matières premières continuent à être la cause dune balance commerciale excédentaire. Les hydrocarbures continuent à dominer (80 %), mais dautres matières premières contribuent aussi aux exportations. (Ex : pêcheries, 25 % du marché) Les hydrocarbures continuent à dominer (80 %), mais dautres matières premières contribuent aussi aux exportations. (Ex : pêcheries, 25 % du marché) Les produits agricoles sont devenus une source de devises : la Russie sest hissée au 5 e rang des puissances exportatrices, avec 7,3 % des exportations mondiales. Les produits agricoles sont devenus une source de devises : la Russie sest hissée au 5 e rang des puissances exportatrices, avec 7,3 % des exportations mondiales.

46 Il reste à la Russie quelques marchés pour certains produits manufacturés dans son étranger proche. La Russie est le 13 e plus important exportateur du monde. Il reste à la Russie quelques marchés pour certains produits manufacturés dans son étranger proche. La Russie est le 13 e plus important exportateur du monde. Quant aux importations, outre les produits alimentaires transformés, la Russie importe des technologies de pointe, du matériel informatique et des voitures. Des barrières douanières lourdes limitent laccès au marché russe, mais contribuent à stimuler le marché intérieur. Quant aux importations, outre les produits alimentaires transformés, la Russie importe des technologies de pointe, du matériel informatique et des voitures. Des barrières douanières lourdes limitent laccès au marché russe, mais contribuent à stimuler le marché intérieur. Les principaux partenaires économiques du pays sont la Chine, lAllemagne, lItalie et la France. Les marchés de « létranger proche » ne constituent plus aujourd'hui que le quart du volume des échanges internationaux. Les principaux partenaires économiques du pays sont la Chine, lAllemagne, lItalie et la France. Les marchés de « létranger proche » ne constituent plus aujourd'hui que le quart du volume des échanges internationaux. Lexportation darmes constitue une source de revenus très importante pour le gouvernement, avec un carnet de commandes en 2010 de 30 milliards de dollars. Lexportation darmes constitue une source de revenus très importante pour le gouvernement, avec un carnet de commandes en 2010 de 30 milliards de dollars.

47 Par le biais de Rosoboronexport, lÉtat russe contrôle le secteur stratégique de lexportation des armements et depuis 2007, la Russie occupe à nouveau le 2 e rang mondial pour la valeur de ces exportations. Par le biais de Rosoboronexport, lÉtat russe contrôle le secteur stratégique de lexportation des armements et depuis 2007, la Russie occupe à nouveau le 2 e rang mondial pour la valeur de ces exportations. Les plus belles pièces de lingénierie militaire russe comprennent le meilleur système de DCA au monde, lhélicoptère MI-17, le chasseur T-50 de 5 e génération, le char T-90 et le fusil dassaut AK-47. Les plus belles pièces de lingénierie militaire russe comprennent le meilleur système de DCA au monde, lhélicoptère MI-17, le chasseur T-50 de 5 e génération, le char T-90 et le fusil dassaut AK-47. Les principaux clients du complexe militaro-industriel sont les soi-disant « États voyous », comme lIran, la Syrie ou le Venezuela. Mais la production militaire russe commence aussi à intéresser des États de lOTAN, comme les États-Unis et la Pologne. Les principaux clients du complexe militaro-industriel sont les soi-disant « États voyous », comme lIran, la Syrie ou le Venezuela. Mais la production militaire russe commence aussi à intéresser des États de lOTAN, comme les États-Unis et la Pologne.

48 En ce qui concerne les investissements étrangers, le pays peine à attirer des entreprises de lextérieur, à cause dun climat des affaires généralement mauvais (ou perçu comme tel) et du cadre règlementaire étouffant. En ce qui concerne les investissements étrangers, le pays peine à attirer des entreprises de lextérieur, à cause dun climat des affaires généralement mauvais (ou perçu comme tel) et du cadre règlementaire étouffant. Les privatisations envisagées par lÉtat risquent de se faire uniquement parmi les investisseurs russes, ce qui a certains avantages, mais limite dautre part le prix que celui-ci peut obtenir. Dautant que les secteurs les plus rentables (lextraction, par exemple) sont également les secteurs jugés stratégiques par lÉtat, sur lesquels ce dernier nentend pas perdre son contrôle. Les privatisations envisagées par lÉtat risquent de se faire uniquement parmi les investisseurs russes, ce qui a certains avantages, mais limite dautre part le prix que celui-ci peut obtenir. Dautant que les secteurs les plus rentables (lextraction, par exemple) sont également les secteurs jugés stratégiques par lÉtat, sur lesquels ce dernier nentend pas perdre son contrôle. Après les plus longues négociations de son histoire, lOMC est parvenue à sentendre avec les autorités russes quant à son adhésion : lors de lassemblée de lOMC de décembre 2011, cette adhésion a finalement été annoncée de façon officielle et la Russie a intégré lorganisation en juillet Après les plus longues négociations de son histoire, lOMC est parvenue à sentendre avec les autorités russes quant à son adhésion : lors de lassemblée de lOMC de décembre 2011, cette adhésion a finalement été annoncée de façon officielle et la Russie a intégré lorganisation en juillet 2012.

49 6 – Niveau de vie de la population Le niveau de vie de la population a beaucoup varié au pays depuis 20 ans. Bien sûr, la vie en Russie aujourdhui est plus facile quelle ne létait en Le niveau de vie de la population a beaucoup varié au pays depuis 20 ans. Bien sûr, la vie en Russie aujourdhui est plus facile quelle ne létait en Mais si la santé économique de lÉtat est excellente, on ne peut en dire autant pour la population. Le niveau de vie a augmenté pour tout le monde, mais les écarts de revenus sont gigantesques : quelques milliardaires, une majorité de la population qui peine à vivre, avec entre les deux une petite classe moyenne émergente. Et 14 % de la population sous le minimum vital. Mais si la santé économique de lÉtat est excellente, on ne peut en dire autant pour la population. Le niveau de vie a augmenté pour tout le monde, mais les écarts de revenus sont gigantesques : quelques milliardaires, une majorité de la population qui peine à vivre, avec entre les deux une petite classe moyenne émergente. Et 14 % de la population sous le minimum vital. Il y existe trois zones économiques : la capitale et sa région, les autres villes dimportance et le reste. Il y existe trois zones économiques : la capitale et sa région, les autres villes dimportance et le reste.

50 Dans les années 1990, la vie à Moscou était difficile, mais cest avant tout ici que le boom économique sest manifesté depuis : le salaire moyen y est deux fois plus élevé, mais la vie ny est pas deux fois plus chère. Dans les années 1990, la vie à Moscou était difficile, mais cest avant tout ici que le boom économique sest manifesté depuis : le salaire moyen y est deux fois plus élevé, mais la vie ny est pas deux fois plus chère. Cest aujourdhui la ville du monde qui compte le plus de milliardaires, mais cest aussi ici que la classe moyenne y est le plus vigoureuse. La pauvreté extrême a quant à elle beaucoup reculée. Cest aujourdhui la ville du monde qui compte le plus de milliardaires, mais cest aussi ici que la classe moyenne y est le plus vigoureuse. La pauvreté extrême a quant à elle beaucoup reculée. Les villes de la grande région de la capitale ont bénéficié inégalement de lessor économique. Le premier cercle de villes sest grandement développé, mais au-delà, les centres régionaux nont guère progressé. Toula ou Tver vivent aujourdhui assez difficilement. Les villes de la grande région de la capitale ont bénéficié inégalement de lessor économique. Le premier cercle de villes sest grandement développé, mais au-delà, les centres régionaux nont guère progressé. Toula ou Tver vivent aujourdhui assez difficilement. Puis viennent les villes de province dimportance régionale, où la qualité de vie varie aussi grandement. Puis viennent les villes de province dimportance régionale, où la qualité de vie varie aussi grandement.

51

52 Certaines dentre elles ont connu une amélioration économique considérable, alors que dans dautres, le niveau de vie est à peine mieux quil y a 15 ans. Certaines dentre elles ont connu une amélioration économique considérable, alors que dans dautres, le niveau de vie est à peine mieux quil y a 15 ans. Lancienne capitale impériale bénéficie dune industrie touristique importante, mais cest là lexception. Lancienne capitale impériale bénéficie dune industrie touristique importante, mais cest là lexception. Les grandes villes de la Volga (Nijni-Novgorod, Kazan ou Samara), se développent. Les investissements y sont plus importants et une classe moyenne sy développe. Les grandes villes de la Volga (Nijni-Novgorod, Kazan ou Samara), se développent. Les investissements y sont plus importants et une classe moyenne sy développe. Plus loin, dans lOural et en Sibérie, des villes comme Perm ou Tomsk se développent assez bien, alors que dautres subissent un déclin radical. Près de la frontière chinoise, Khabarovsk ou Vladivostok bénéficient de la croissance du grand voisin. Plus loin, dans lOural et en Sibérie, des villes comme Perm ou Tomsk se développent assez bien, alors que dautres subissent un déclin radical. Près de la frontière chinoise, Khabarovsk ou Vladivostok bénéficient de la croissance du grand voisin. Et puis il y a les campagnes et les petites villes, zones économiques sinistrées, où le temps sest arrêté quand les subsides fédéraux se sont taris. Et puis il y a les campagnes et les petites villes, zones économiques sinistrées, où le temps sest arrêté quand les subsides fédéraux se sont taris.

53 Le niveau de vie y est très bas et la population vieillissante : il y a peu despoir damélioration dans ces zones, ce qui explique le départ des plus jeunes. Le niveau de vie y est très bas et la population vieillissante : il y a peu despoir damélioration dans ces zones, ce qui explique le départ des plus jeunes. Les principales dépenses des foyers sont liées à lalimentation. Certains aliments, comme la viande ou les fruits et légumes dimportation sont dispendieux. Les principales dépenses des foyers sont liées à lalimentation. Certains aliments, comme la viande ou les fruits et légumes dimportation sont dispendieux. Le prix des habitations est exorbitant et les gens contraints de louer un appartement doivent y consacrer une part énorme de leur budget. Le prix des habitations est exorbitant et les gens contraints de louer un appartement doivent y consacrer une part énorme de leur budget. Mais la très grande majorité de la population est propriétaire de son logement. Dans ces cas, les services communautaires et les charges constituent les seules dépenses, et ils sont ridiculement faibles. Mais la très grande majorité de la population est propriétaire de son logement. Dans ces cas, les services communautaires et les charges constituent les seules dépenses, et ils sont ridiculement faibles. Mais pour ceux qui ne sont pas propriétaires et veulent le devenir, les prix de limmobilier sont prohibitifs, surtout compte tenu du pouvoir dachat de la population. Mais pour ceux qui ne sont pas propriétaires et veulent le devenir, les prix de limmobilier sont prohibitifs, surtout compte tenu du pouvoir dachat de la population.

54

55 Une fois ces deux grands postes budgétaires enlevés, il ne reste souvent plus beaucoup dargent. Ce qui fait que la majorité de la population appartient à la « classe moyenne pauvre », ou relativement. Le revenu familial disponible après les dépenses essentielles est faible. Une fois ces deux grands postes budgétaires enlevés, il ne reste souvent plus beaucoup dargent. Ce qui fait que la majorité de la population appartient à la « classe moyenne pauvre », ou relativement. Le revenu familial disponible après les dépenses essentielles est faible. Bref, malgré les grandes difficultés économiques que connait une part importante de la population, la vie en Russie est aujourdhui économiquement beaucoup plus facile quil y a 15 ou 20 ans, même si pour certaines classes sociales, elle est plus difficile quelle ne létait il y a 30 ans, époque où le minimum vital était assuré. Bref, malgré les grandes difficultés économiques que connait une part importante de la population, la vie en Russie est aujourdhui économiquement beaucoup plus facile quil y a 15 ou 20 ans, même si pour certaines classes sociales, elle est plus difficile quelle ne létait il y a 30 ans, époque où le minimum vital était assuré. Cest à cette donnée quil faut attribuer la popularité de léquipe au pouvoir. Même si sa responsabilité directe dans cette embellie manifeste pourrait être longuement débattue, il nen demeure pas moins que le salaire moyen au pays a été multiplié par quatre depuis Cest à cette donnée quil faut attribuer la popularité de léquipe au pouvoir. Même si sa responsabilité directe dans cette embellie manifeste pourrait être longuement débattue, il nen demeure pas moins que le salaire moyen au pays a été multiplié par quatre depuis 2004.

56


Télécharger ppt "Histoire de la Russie contemporaine (1991-2012) Quatrième cours : Léconomie russe depuis 1991."

Présentations similaires


Annonces Google