La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Santé mentale, politique de la ville et recommandations.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Santé mentale, politique de la ville et recommandations."— Transcription de la présentation:

1 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Santé mentale, politique de la ville et recommandations de lOMS Quelques critères de bonnes pratiques pour des services de santé mentale intégrés dans la Cité Jean-Luc Roelandt Centre collaborateur de lOrganisation Mondiale de la Santé, pour la recherche et la formation en santé mentale (CCOMS, Lille, France) Etablissement Public de Santé Mentale Lille-Métropole

2 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Recommandations OMS Charte dOttawa (1986) Agenda 21 (1992) Déclaration de Djakarta (1997) Déclaration de Bangkok (2005) POLITIQUES PUBLIQUES DE BONNE SANTE PAS UNIQUEMENT NATIONALES Locales: ville, village mais aussi écoles, entreprises, quartiers Sadressent aux politiques institutionnelles, mais surtout aux citoyens, habitants et usagers.

3 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Programme Villes Santé de lOMS Créer en continu un environnement physique et social favorable La santé doit être conviviale, vivable, équitable et durable La ville est le lieu privilégié pour expérimenter et édifier la politique de santé

4 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Recommandations de lOMS pour la Santé mentale 2001 : Année de la Santé mentale « Non à lexclusion, Oui aux soins ! » Déclaration, Campagne de communication, Atlas Mondial… 2005 : Conférence interministérielle européenne (Helsinki) Intégration de la santé mentale dans tous les dispositifs de santé publique, au plus près des citoyens Intention populationnelle ( villes) Implication des usagers à tous les niveaux : de la production de savoirs à lorganisation des services

5 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Recommandations de lOMS pour la Santé mentale Promotion des actions de proximité: le bien être mental pour tous Rôle essentiel de la santé mentale en matière de travail, urbanisme, questions socio-économiques et santé publique Lutte contre la stigmatisation et la discrimination: encourager la participation des populations aux programmes locaux de santé mentale Programmes de prévention de la dépression, de lanxiété et du suicide Accès aux services de santé mentale dans le cadre de soins de santé primaires Partenariats intersectoriels (éducation, justice, santé, social…) Une politique de la Ville, intégrant la santé mentale peut permettre le passage de lhôpital à la cité

6 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 © 2001 RA P P O R T S A N T E D A NS LE M O N D E RECOMMANDATIONS GENERALES Traiter les troubles au niveau des soins primaires Rendre les psychotropes disponibles Soigner dans la communauté Eduquer le grand public Associer les communautés, les familles et les usagers Adopter des politiques, des programmes et une législation au niveau national Développer les ressources humaines Etablir des liens avec dautres secteurs Surveiller la santé mentale des communautés Soutenir la recherche C H A P I T R E 4 © 2001

7 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Collaboration intersectorielle pour une prévention et une réadaptation efficaces Entre les services de santé mentale et: le logement les services de bien-être social lemploi le commerce léducation la justice pénale RA P P O R T S A N T E D A NS LE M O N D E C H A P I T R E 4 © 2001

8

9 Recommandations de lOMS pour les soins en Europe (Conférence dHelsinki 2005) 1 – Mettre en place des services de proximité pour traiter et soigner les personnes ayant des problèmes de santé mentale dans la collectivité. 2 – Des équipes spécialisées doivent être mises en place pour traiter les groupes sensibles dans leurs milieux. Ces services devraient être accessibles 24 heures par jour, 7 jours par semaine, et ils devraient être dispensés par une équipe multidisciplinaire mobile. 3- Offrir des services résidentiels 4- Fournir des services de prise en charge des urgences. (…) assurés par des équipes durgence mobiles ou rattachées aux hôpitaux. 5- Assurer la promotion, la prévention et linformation. 6- Des relations doivent être établies avec les services de santé primaire et avec les services assurés dans le cadre des hôpitaux généraux. 7- Mener des activités de recherche et de formation en santé mentale communautaire 8- Liaisons intersectorielles. Santé, protection sociale, emploi, logement, justice, éducation, loisirs...

10 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Les ateliers santé ville (ASV) Objectif : réduction des inégalités territoriales des politiques de santé Approche intégrée des problèmes de santé, reconnaissant le rôle essentiel des maires et des habitants Plate-formes de concertation permettant la mise en œuvre dactions de santé sur un territoire cohérent, impliquant les élus, les habitants, les usagers, les familles, les services sanitaires et sociaux, lemploi, le logement et la culture.

11 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Les ateliers santé ville (ASV) Vocation de lASV : Identifier les besoins spécifiques de public en difficulté: sarurnisme, obésité, addictions, depression, souffrance psychique, sédentarité, problémes dentaires, dermatologiques, tuberculose,... Faciliter la mobilisation et la coordination des intervenants Diversifier les moyens dintervention Rendre effectif laccès aux services publics sanitaire et sociaux Développer la participation active de la population à toutes les phases du programme Promouvoir la constitution de réseaux de proximité.

12 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Intersectoriel et santé mentale Travail et emploi Environnement de travail positif : exempt de discrimination, conditions de travail acceptables, programmes d'aide aux employés Embauche de personnes atteintes de maladie mentale grave Politiques encourageant un haut niveau d'emploi, maintien des personnes au sein du personnel, aide aux chômeurs Education Politiques permettant de prévenir l'érosion des effectifs avant la fin du secondaire Politiques de lutte contre la discrimination dans les écoles Intégration des compétences de base et des écoles respectueuses de l'enfant Prise en compte des enfants ayant des besoins particuliers

13 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Intersectoriel et santé mentale Logement Dispositions donnant aux malades mentaux la priorité pour le logement Création de structures d'hébergement Prévention de la discrimination sur la localisation des logements Prévention de la ségrégation géographique Justice pénale Prévention de l'emprisonnement inapproprié des malades mentaux Possibilité de traiter les troubles mentaux et du comportement dans les prisons Réduction des conséquences de la détention sur la santé mentale Formation du personnel de tout le système de justice pénale

14 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Changement de paradigme Changement de pratiques Etre partenaires pas seulement avoir des partenaires Service de soins services à la personne Travail systématique avec les MG, les infirmiers libéraux, les pharmaciens Utilisation dinternet et intranet Commission logement sous l'égide d'un élu local Dispositif dinsertion par le travail Dispositif culturel

15 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Changement de paradigme Travail en réseau Plate-forme de concertation : au sein de lAMPS, aucune décision nest prise sans lavis des partenaires. La place des élus est prépondérante dans ce système. Intégration dans les réseaux de soins sanitaires et sociaux existants (GT59) Réseau grande précarité (Diogène) et réseau précarité et santé mentale départemental Réseau gérontologie Une commune bénéficiant dun conseil de santé Fondateur du Réseau international de collaboration en santé mentale.

16 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre critères de bonnes pratiques pour des services de psychiatrie intégrés dans la cité 1.Pas de service dhospitalisation fermé 2.Plus de 60% des personnels affectés hors lhospitalisation plein temps 3.Permanence téléphonique constante 4.Service toujours en relation avec les médecins généralistes 5.Au moins une réunion par mois avec les associations dusagers et familles 6.Dispositif de réponse à lurgence 7.Pas dusagers hospitalisés depuis plus dun an

17 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre %85% Dispositif de réponse à lurgence 5%10% Au moins une réunion par mois avec les associations dusagers et familles 21%22% Service toujours en relation avec les médecins généralistes 71%69% Permanence téléphonique constante (réponse dun soignant du secteur : 30%) 30% Plus de 60% des personnels affecté hors lhospitalisation plein temps 29%27% Pas de service dhospitalisation fermé CRITERES Application en France Comparaison 2002/2003, à partir des rapports de secteurs de psychiatrie remplis par les chefs de service (Source DREES) – Pourcentage de secteurs de français satisfaisant le critère

18 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 CONCLUSION La logique des villes (prévention, promotion) doit rejoindre celle des services de soins Le passage de lhospitalisation à des services à la population ne peut se faire quen concertation avec la politique de la Ville. Il faut travailler, encore et toujours, à la convergence des 2 mouvements : Psychiatrie vers la Cité Ville vers la psychiatrie Pour promouvoir ensemble la santé mentale des populations

19 Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 PLUS DINFORMATION Rubrique CCOMS


Télécharger ppt "Colloque Européen Ville et Santé Mentale- PARIS ESPT / CCOMS - EPSM LILLE-METROPOLE – 04 décembre 2008 Santé mentale, politique de la ville et recommandations."

Présentations similaires


Annonces Google