La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Maladies du sang Du 2 eme au 3 eme millénaire… Professeur C BERTHOU Service dHématologie Laboratoire de Thérapie Cellulaire et dImmunobiologie du Cancer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Maladies du sang Du 2 eme au 3 eme millénaire… Professeur C BERTHOU Service dHématologie Laboratoire de Thérapie Cellulaire et dImmunobiologie du Cancer."— Transcription de la présentation:

1 Maladies du sang Du 2 eme au 3 eme millénaire… Professeur C BERTHOU Service dHématologie Laboratoire de Thérapie Cellulaire et dImmunobiologie du Cancer CHU de BREST

2 Le système hématopoïétique chez lHomme Il sagit dun tissu diffus dans lorganisme Il comprend la moelle osseuse et le tissu lymphoïde

3 Plan de lexposé IDu 2 eme au 3 eme millénaire 1La compréhension du cancer ? 2Lapproche « Sciences Humaines » 3Les nouvelles thérapies IILe travail à venir 1La prévention 2Le développement de lécoute active 3Le développement des thérapies ciblées

4 Position du problème Une leucémie, pourquoi ? Il sagit dune maladie provoquée par la transformation dune cellule normale en une cellule leucémique Cellule normaleCellule leucémique

5 Les facteurs génétiques « Le mal est en nous » Une leucémie, pourquoi ?

6 Le stock chromosomique de lorganisme Le caryotype

7 Noyau sans translocation Noyaux avec Ph1 Cassure dans le gène M-bcr

8 Réplication du DNA Ancien brin Nouveau brin

9 Structure du DNA

10 L importance de la déstabilisation génétique Caryotype dun malade atteint dun myélome

11 Larrivée des Sciences Humaines en Hématologie et Cancérologie

12 L information du malade Les malades plaident pour le dialogue d égal à égal La révocation du paternalisme

13 L information du malade Intégration du problème de santé dans le savoir du malade Elle favorise le principe d autonomie « Le malade acteur »

14 Le principe dautonomie en hématologie et cancérologie Lautodétermination est extrêment réduite après information dune maladie potentiellement létale Lacceptation de la maladie grave ne se fait pas en une seule fois et diffère la capacité dautonomie Le soulagement qui suit la prise de décision « What you need is a doctor »

15 De l information au consentement Il n existe pas de consentement sans information préalable 1- L information 2- La compréhension 3- Le consentement

16 L annonce de la vérité Le principe de réalité « La liberté est impossible à lignorant » Les facteurs culturels de la vérité

17 Le principe de réalité en hématologie et cancérologie La réalité est désagréable « LHomme préfère un mensonge qui console à une vérité qui léclaire » Saint Thomas La réalité est incertaine « Le doute est-il libérateur ? »

18 Information au malade Code de Déontologie Médicale DEVOIRS ENVERS LES PATIENTS Article 35 « Le médecin doit à la personne quil examine, quil soigne ou quil conseille, une information loyale, claire et appropriée sur son état, les investigations et les soins quil lui propose.… »

19 Linformation au malade « Linformation doit tenir compte des chemins divers de nos malades et différents pour chaque personne selon les moments de sa maladie.» J. Pillot

20 Une autre exigence éthique… Le respect des « STOP » Adhérer au réel de la situation présente

21 Problématique de la prise de décision éthique en fin de vie Savoir définir la limitation des soins La décision de limitation des soins repose sur la détermination claire d objectifs différents Exigence de cohérence

22 La médecine centrée sur le malade L approche globale du malade Le problème de santé Ses aspects médicaux et non médicaux... Le malade Ses problèmes, ses idées, son attente Ses composantes physiologiques, pathologiques, psychologiques, culturelles, sociologiques, environnementales Son projet de vie

23 Le malade au centre du dispositif de soin Les associations Les soignants

24 Mise en place de clavier et souris non relié à lordinateur

25 Mise en place décrans géants pour projection commune télévision-ordinateur

26 La révolution thérapeutique dans le traitement du cancer ? Les thérapies ciblées constituent un avenir incontournable dans le traitement du cancer

27 Le ciblage thérapeutique en Hématologie Cancérologie Les anticorps thérapeutiques Augmentation du rapport bénéfice/risque Cellule normale Cellule tumorale

28 Quelle clé pour quelle serrure ? La solution: Analyse et recherche

29 Trouver la bonne clé pour néliminer que la cellule malade Ne pas toucher à cellule saine, un challenge thérapeutique en hématologie et cancérologie

30 Le ciblage thérapeutique quand un anticorps devient un médicament Quand un anticorps devient un médicament

31 ET MAINTENANT…

32 Pourquoi cette transformation cellulaire ? 1Les facteurs génétiques « Le mal est en nous » 2Les facteurs de lenvironnement Une prévention est possible

33 Courbe d évolution des taux de mortalité prématurée par cancer en Europe Années Incidence pour

34 Localisation Homme Femme du cancer Incidence Mortalité Incidence Mortalité Lymphomes ( LNH) + 3,82 +3,87 +3,46 + 5,06 Leucémies + 0,04 - 1,00 0,0 - 0,82 Myélome multiple +2,65 +0,85 + 1,96 + 0,80 Lymphome -1,37 - 5,08 - 0,50 - 4,66 de Hodgkin Taux d évolution annuel moyen entre 1978 et 2000 de l incidence et la mortalité en France par hémopathie maligne

35 Grateloupia Doryphora Porphyra sp. Réserve de sucres Biomasse importante (jusquà 30% du poids sec) Le développement de la Recherche Développement des thérapies ciblées

36 Le développement des Sciences Humaines Développement de lécoute active

37 « Cela fait des mois que je lui disais que jai mal, il ne mentendait pas » « On a eu cesse de me dire que cétait psychique… »

38 Il sagit de limpact du symptôme sur le comportement médical Capacité du symptôme à conduire au diagnostic La demande du malade « Pas de perte de chances »

39 Marivaux « Bien écouter Cest presque répondre »

40 Aide majeure au laboratoire de Thérapie Cellulaire et dImmunobiologie du Cancer Nécessité daider le développement des thérapies ciblées en Hématologie et Cancérologie


Télécharger ppt "Maladies du sang Du 2 eme au 3 eme millénaire… Professeur C BERTHOU Service dHématologie Laboratoire de Thérapie Cellulaire et dImmunobiologie du Cancer."

Présentations similaires


Annonces Google