La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction à la science politique Fady FADEL oam Vice-Recteur aux relations internationales Secrétaire Général.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction à la science politique Fady FADEL oam Vice-Recteur aux relations internationales Secrétaire Général."— Transcription de la présentation:

1 Introduction à la science politique Fady FADEL oam Vice-Recteur aux relations internationales Secrétaire Général

2 Chapitre 1: Le pouvoir politique Pouvoir et domination Les types de domination légitime Les spécificités du pouvoir politique

3 1. Pouvoir et domination 1.1 Une conception relationnelle du pouvoir 1.2. La notion de domination

4 1.1 – Une conception relationnelle du pouvoir: - Le pouvoir, ce sont les gouvernants, cest-à-dire ceux qui occupent les positions officielles de pouvoir. En sociologie, cest une conception dite relationnelle du pouvoir. Exemple: L a relation de pouvoir: « A exercé un pouvoir sur B dans la mesure où il obtient de B une action que ce dernier naurait pas effectuée autrement ». Une question se pose alors immédiatement: comment parvient-on à « faire triompher » sa volonté au sein dune relation sociale? Autrement dit, comment obtient-on lobéissance? - Quest-ce que la légitimité? Cest la reconnaissance accordée à celui qui exerce un pouvoir. Cest lacceptation du fait quil est « normal », « naturel », « juste ». Néanmoins, dans la réalité, légitimité et contrainte ne sont pas opposées. Mais lorsquelle est consolidée, la relation de pouvoir repose toujours, sans exception, sur la possibilité du recours éventuel à la contrainte.

5 1.2 – La notion de domination: La notion de pouvoir est associée à une autre notion, celle de domination. Weber distingue la puissance de la domination. La puissance est synonyme de pouvoir. La puissance « signifie toute chance de faire triompher au sein dune relation sociale sa propre volonté ». Cette « chance » peut reposer uniquement sur la contrainte. La domination suppose quelle soit acceptée par ceux qui la subissent. Pour se stabiliser, pour être reconnue de façon durable, une relation de domination doit donc comporter un « minimum de volonté dobéir ». On peut distinguer plusieurs raisons pour lesquelles les individus obéissent: - par simple habitude - pour des motifs affectifs - pour des raisons matérielles - ou par idéal Selon Weber, cest lhabitude et lintérêt matériel qui lemportent. Ce qui conduit aux types de légitimité revendiqués

6 2. Les types de domination légitime 2.1 La domination légitime 2.2. La domination légale-rationnelle 2.3. La domination charismatique

7 Max Weber distingue donc les modes de domination par le type de légitimité, cest-à-dire la relation entre dominants et dominés. Trois idéaux types: -Une domination légale-rationnelle. - Une domination traditionnelle. - Une domination charismatique 2. Les types de domination légitime

8 2.1 – La domination traditionnelle: La domination traditionnelle puise sa légitimité dans les coutumes. Ce type de domination caractérise la société féodale que les monarchies de lAncien régime. La prédominance de relations de type personnel entre le seigneur et ses vassaux.

9 2.2 – La domination légale-rationnelle: La domination légale-rationnelle caractérise quant à elle le fonctionnement des sociétés contemporaines. Lexercice du pouvoir est organisé par des règles écrites qui définissent les droits et les devoirs de chacun, gouvernants mais aussi gouvernés. Les possibilités dun exercice discrétionnaire du pouvoir sont plus réduites. Ce qui conduit du même coup à une juridicisation des rapports de pouvoir.

10 2.3 – La domination charismatique: La domination charismatique correspond à des situations exceptionnelle et transitoires. La domination charismatique consiste en une situation exceptionnelle de pouvoir par la séduction. Les dominés sabandonnent à ce chef et lui obéissent de façon plus ou moins inconditionnelle. Ce qui fait loriginalité de ce mode de domination, cest qu il ne sinsère pas dans des structures organisationnelles stables et établies. Il faut insister sur le fait que ces trois modes de domination ne sont que des modèles, des « idéaux-types », qui nexistent jamais tels quels dans la réalité.

11 3. Les spécificités du pouvoir politique

12 Comme on la vu en introduction, ce qui caractérise la fonction du gouvernant, cest son aptitude à imposer des décisions qui concernent lensemble de la société, à arbitrer les affrontements entre des groupes ou des secteurs de la société et à édicter des règlements sappliquant à tous. Il exerce sur lensemble de la société. Ce qui amène alors à se demander comment des individus ou des groupes arrivent à imposer leur autorité à lensemble des membres dune société, parce quils disposent dune autorité reconnue et légitime et de moyens efficaces de contrainte. Mais la condition nécessaire à lexercice du pouvoir politique est quil puisse légitimement recourir à des sanctions contre les récalcitrants, quels quils soient. Il revendique pour lui le monopole de la contrainte physique. On peut donc le définir comme un mode de domination qui combine le contrôle de la coercition à des types variés de légitimation.

13 Fady FADEL oam Vice-Recteur aux relations internationales Secrétaire Général Merci et à la prochaine


Télécharger ppt "Introduction à la science politique Fady FADEL oam Vice-Recteur aux relations internationales Secrétaire Général."

Présentations similaires


Annonces Google