La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Analyse critique de larticle de presse scientifique : SURPOIDS, OBESITE : SIGNES DE LA TRANSITION NUTRITIONNELLE CHEZ DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS SCOLARISES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Analyse critique de larticle de presse scientifique : SURPOIDS, OBESITE : SIGNES DE LA TRANSITION NUTRITIONNELLE CHEZ DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS SCOLARISES."— Transcription de la présentation:

1 Analyse critique de larticle de presse scientifique : SURPOIDS, OBESITE : SIGNES DE LA TRANSITION NUTRITIONNELLE CHEZ DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS SCOLARISES AU KHROUB, ALGERIE Présenté par SAOUADOGO Hamado Pr J.C.C. RAYNAL (Université Bordeaux II) UNIVERSITE SENGHOR Département Santé Santé Internationale

2 PLAN Introduction I- Synthèse II- Analyse critique Points forts Points faibles Propositions III- Intérêt au Burkina Faso Transférabilité Propositions dintervention Conclusion

3 INTRODUCTION Khroub : chef lieu de la commune du Khroub Situé au sud est de la Wilaya de Constantine Nord-est dAlger Second pôle durbanisation après Constantine habitants(1998) avec 59 % de moins de 20 ans

4 Région de la Wilaya

5 INTRODUCTION II Article publié dans la revue épidémiologique de santé publique N° 53, P : en 2005 Rédacteurs : M. Cot, M.Cournut, C. Le Goaster Auteurs article original : C.C. Mekhancha-Dahel, D.E. Mekahancha, N. Bahchachi, L. BENATALLAH? L. Nezzal Laboratoire Alimentation, Nutrition et Santé de luniversité de Constantine

6 SYNTHESE Objectif de lEtude Mettre en évidence la malnutrition par excès (surpoids, obésité) parmi les enfants scolarisés de 6 à 16 ans de la commune de Khroub (Wilaya) Populations Enfants : 6 à 9 ans Adolescents : 10 à 16 ans Elèves (filles, garçons)

7 SYNTHESE II Méthodes Surpoids et obésité sont estimés à laide de lIMC (P/T² en KG/m²) Valeurs de lIMC correspondant au 85 ème et 95 ème centiles dans la courbe de corpulence

8 Méthodes II Etude réalisée en deux étapes avec des méthodes différentes : EtapesMatérielsIndicateursQualification PremièreRegistres des UDS (Unités Dépistage et Suivi) Poids Taille (IMC) Non qualifié DeuxièmePèse personne (Soehnle) Toise (SECA) Poids Taille (IMC) Personnel qualifié Précision Reproductibilité (OMS)

9 Méthodes III Année scolaireNombre délèves Tranches dâge (Ans) Genre 6 – 9 (%) 10 – 16 (%) Filles (%) Garçons (%) 1996/ ,348,441,6 1999/ ,451,748,3 2001/

10 SYNTHESE III Analyse Les données ont été analysé à laide du logiciel épi info version 6 Les proportions de surpoids, dobésité, de maigreur et de retard de croissance sont déterminées selon lâge et le sexe

11 RESULTATS Constat

12 RESULTATS II

13 RESULTATS III

14 ANALYSE CRITIQUE Points forts Indication du risque nutritionnel dans les pays en transition avancé et les PED Crise économique et statut nutritionnel Situation peu connue (élève) Échantillon fait dans quatre établissements (2primaires, 1 collège et 1 lycée) Plus de précision en 2001/02 (OMS) Tableau I indique les IMCm de 96/97 et 99/00 pour vérification de lexistence de surpoids et dobésité

15 ANALYSE CRITIQUE II Points faibles 1 ère étape de létude 1 seule visite de dépistage annuel Personnel non qualifié Discordance des mesures au sein de léchantillon (73,7 % pesés contre 51,7 % mesurer) Discussion dans les résultats

16 ANALYSE CRITIQUE III Points faibles 2 ème étape de létude Échantillonnage na pas été clairement établie (12 %) Pas de résultats sur le retard de croissance et la maigreur dans les deux étapes

17 ANALYSE CRITIQUE IV Propositions Demande à préciser les résultats Analyser les données des UDS de 1996 à nos jours Connaître lévolution de la situation nutritionnelle Surtout celui des enfants Instaurer un système denregistrement, de surveillance de lévolution de la situation nutritionnelle

18 INTERET AU BURKINA FASO Transférabilité Taux de scolarisation faible (33 %) 39 % des moins de 5 ans présentent un retard de croissance (UNICEF, 2006) Bon taux de supplémentation en vitamine A (95 %) Projet de recherche sur la Vulnérabilité alimentaire et sécurité nutritionnelle a été mise en place pour prévenir le risque nutritionnel (IRD)

19 INTERET AU BURKINA FASO II Proposition dinterventions Poursuivre le projet sur lautosuffisance alimentaire Poursuivre le projet sur la sécurité nutritionnelle Établir un bon réseau de transfert des vivres entre les régions (Nord-sud, est-ouest, ouest-sud, est-nord…) Prévenir le risque de la programmation fœtal avec les journées nationales de sport de masses Encourager lutilisation du vélo Construire des espaces de jeux dans les écoles Renforcer la surveillance nutritionnelle Adapter la lutte à chaque enfant et à la culture locale

20 Valorisation des produits végétaux Parkia biglobosa (Roaga) : Fruits, graines (Remplacer par Jumbo) Adansonia digitata (Toeega) : Feuilles, fruits Balanites aegyptiaca (Keglga) : Jeunes feuilles, fleurs Bombax costatum (Voaaka) : Calice, fleurs Butyrospermum paradoxum (Taanga) : Fruits, graines Diospyros mespiliformis (Gaanka) : Fruits Corchorus fascicularis (Bulvaka) : Feuilles et fleurs Lannea microcarpa (Sabga) : Fruits Leptadenia hastata (Lelongo) : Feuilles, fruits Acacia macrostachya (Zamnega) : Graines Piliostigma reticulatum (Baguena) : Jeunes feuilles Saba senagalensis (Wedga) : Fruits Sclerocarya birrea (Noabga) : Fruits Tamarindus indica (Pusga) : Feuilles, fruits Ziziphus mauritiana (Mugnuga) : Fruits (Guinko, 1990)

21 CONCLUSION Problème mondial de santé publique Au moins 20 millions denfants de moins de cinq ans(Obésité) (oms, 2005) 250 millions denfants dâge préscolaire sont à risque (carence en vitamine A) (oms, 2001) En Algérie comme au Burkina on peut suivre la situation nutritionnelle des enfants Le problème de la programmation fœtale expose la population active aux risques nutritionnels graves (changement de comportements alimentaires de lenfance à lâge adulte) Il faut sonner la cloche et très fort !

22 JE VOUS REMERCIE !


Télécharger ppt "Analyse critique de larticle de presse scientifique : SURPOIDS, OBESITE : SIGNES DE LA TRANSITION NUTRITIONNELLE CHEZ DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS SCOLARISES."

Présentations similaires


Annonces Google