La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Programme d’échanges bilatéraux avec la VUB

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Programme d’échanges bilatéraux avec la VUB"— Transcription de la présentation:

1 Programme d’échanges bilatéraux avec la VUB
M Stubbe

2

3 Programme d’échanges bilatéraux avec la VUB: généralités
Nouveau concept encore peu balisé Vu restriction imposée par les quotas principe d’échange incontournable Requiert donc de trouver un « homologue VUBiste » Stage prévu à l’AZ-VUB (un stage dans un autre hôpital du réseau VUB pourrait se discuter) Applicable dès l’année académique

4 Qui et quand? Wie en wanneer?
Tout PG motivé par approfondir ses connaissances en Néerlandais (futur plan langue ULB: gratuit) Année de formation au choix Durée de 1 an (mais 6 mois envisageable) Cumulable avec une année à l’étranger A priori, possible dans tous les DES Au « cas par cas »

5 Comment? Hoe? Prendre contact avec le Pr Velkeniers et/ou le responsable de votre spécialité (voir liste disponible sous demande) Mentionné dans le plan de stage initial ou introduction d’une modification de plan de stage au Ministère dans les délais imposés (1 an à l’avance) Requiert double signature pour accords des maîtres de stage concernés

6 Conclusions Nouveau projet Modulable
Viabilité dépendra de votre enthousiasme

7 Stages à l’étranger pendant la spécialisation
R Demeester et M Stubbe

8 Plan Pourquoi partir? Où partir? Récit d’une expérience (R Demeester)
Exigences ministérielles Exigences facultaires Projet de réglementation facultaire Conclusions

9 Pourquoi partir? « Rien ne développe l'intelligence comme les voyages » E. Zola

10 Candidatures Doctorats Spécialisation Résidanat

11 La mobilité Soulève un intérêt croissant Préoccupe les politiciens
Europe: ouverture des frontières et reconnaissance des diplômes Processus de Bologne

12 L’ère de Bologne Officiellement entamée depuis septembre 2004 Né à la Sorbonne en 1998, ce processus de convergence européen a pour objectifs: - harmonisation des systèmes universitaires au sein de l’Europe - meilleur lisibilité des diplômes pour favoriser votre employabilité à travers l’Europe (Pr de Maret, le mot du Recteur de sept 2004)

13 Le cas des études de médecine
Cycle Durée Pré-Bologne Grade académique post-Bologne 1er cycle 3 ans candidatures Bachelier (BA) 2ème cycle 4 ans doctorat Médecin (~master, MA) Cycle complément--aire 2 à 6 ans selon spécialisation Post graduat Master complémentaire ou master après master (± compétence particulière) 3ème cycle Max 4 ans Doctorat, thèse Docteur en Sciences médicales

14 Mais encore… Approfondir et/ou acquérir des compétences particulières inhérentes à la spécialisation Confrontation de notre enseignement/médecine à celui/celle de nos collègues étrangers (art de la médecine) Expérience des PVD Tolérance, remise en question, esprit critique Intégration dans un projet personnel de carrière à l’étranger Apprentissage d’une langue étrangère ………

15 Où partir? « No best place to go »
Dépend de votre spécialité, de vos objectifs Tout service de stage agréé par l’autorité compétente du pays considéré Quelques sites intéressants: Pas de « liste » existante au sein de l’ULB

16 Projet « Database » But: élaboration d’un outil « local » visant à aider le CS dans l’organisation d’une année de formation à l’étranger Méthode: Encodage et mise à disposition des informations transmises par les CS partis à l’étranger (spécialité, pays, hôpital,….) Initialement ULB (secondairement interuniversitaire??)

17 Exemple d’une année dite « à l’étranger »
2ème année de spécialisation en Médecine Interne en Mi septembre 2002 à fin février 2003: Diplôme de Médecine Tropicale de l’Institut de Médecine Tropicale Prince Léopold à Anvers. Mars à fin septembre 2003: stage en Médecine Interne au Centre Hospitalier de Kigali.

18 Démarches administratives effectuées avant l’année académique concernée
1. Accord du Président du DES d’interrompre la spécialisation pendant un an. 2. Question posée par écrit à la Commission d’agrément des médecins spécialistes vis-à-vis de la reconnaissance en tant que formation: Du diplôme de médecine tropicale: reconnu 6 mois d’activités avec une ONG (MSF): refusé 6 mois de stage au Centre Universitaire Hospitalier de Kigali dans le cadre du jumelage entre le CHU St Pierre et le CHU de Kigali: accepté sous condition. 3. Modification du plan de stage signé par le Maître de stage et le coordinateur MdS.

19 Diplôme de Médecine Tropicale
Institut de Médecine Tropicale Prince Léopold à Anvers Cours Temps plein, 6 mois en Français ou en Anglais Accessible à tout médecin belge (ou porteur d’un diplôme équivalent) Cours portant sur tous les aspects utiles au médecin clinicien dans un pays tropical (clinique, laboratoire, santé publique, épidémiologie) Débouchés: p.ex.; Diplôme demandé par MSF pour engager de nouveaux collaborateurs,… 1250 euros l’inscription l’an prochain. NB: Possibilités de faire des gardes pour assurer des rentrées financières pendant cette formation!

20 Problème du financement du séjour à l’étranger
Financement du stage à Kigali: pas de financement disponible à l’ULB, à St Pierre, à Kigali, à l’IMT, à la CTB, à la CEE… (NB: bourses de voyage d’étude de la CUD à demander longtemps à l’avance pour stage de 1 à 3 mois) Projet ESTHER de la coopération luxembourgeoise jumelant le CHU de Luxembourg avec le CHU de Kigali pour aider à la lutte contre le SIDA; => demande de bourse de Formation Recherche soumise et octroyée par le Ministère Luxembourgeois pour un projet de Recherche opérationnelle au sein du projet ESTHER.

21 CHU de Kigali

22 Séjour au CHU de Kigali Tour en salle de Médecine Interne quotidien:
75 à 80% de séropositifs, nombreux tuberculeux, pathologie diverse (asthme, diabète, hémopathies malignes, cardiopathies,…)

23 Séjour au CHU de Kigali Tour en salle de Médecine Interne quotidien:
limitation des moyens diagnostics et thérapeutiques 2 patients par lit

24 Séjour au CHU de Kigali Projets de recherche opérationnelle ayant pour but d’aider le développement du projet ESTHER; Suivi des patients du projet ESTHER, Participation aux activités cliniques du service, Formation du personnel infirmier, Mise en place d’études (causes de mortalité en salle, compliance des patients traités,…)

25 Séjour au CHU de Kigali: conclusions
Très formateur vis-à-vis de la prise en charge du SIDA, en particulier dans les PVD Très instructif par rapport au mode de fonctionnement d’un hôpital universitaire dans un PVD et par rapport à la mise en place d’un projet de coopération au développement médical Expérience culturelle et humaine très enrichissante

26 Formalités administratives effectuées après le stage
Remplir le carnet de stage Remettre un rapport exhaustif au Ministère de l’activité prestée pendant l’année écoulée Faire transmettre au Ministère l’évaluation du stage par le Maître de stage! Et attendre la confirmation de la reconnaissance en tant que formation par la Commission d’agréation.

27 Exigences ministérielles
Peu nombreuses Définie dans la directive du 09/11/1979 (jamais actualisée pour la méd spécialisée!)

28 Ministère: en pratique (1) (formation partielle)
Autorisation préalable dans plan de stage Stage pendant formation de base ou spécialisée Maître et service de stage agréés par autorité compétente du pays durée: 3 mois min à 1 an maximum (possibilité de dérogations)

29 Ministère: en pratique (2) (formation partielle)
CS doit remplir les conditions régissant l’accès à la formation dans le pays considéré Directives européennes régissant les stages dans les autres pays de l’Union Activité clinique à temps plein Rapport de ces activités contre signé par maître de stage (carnet de stage + rapport)

30 Directives européennes
Directive 93/16/CEE (1993, voir site du parlement européen, rubrique SCADPlus) Objectif: Vise à faciliter la libre circulation des médecins et la reconnaissance mutuelles de leurs diplômes Plusieurs fois modifiée, toujours en vue d’approcher au maximum cet objectif

31 Exigences facultaires: en pratique
Autorisation du maître de stage ULB indispensable Danger des quotas et de la diminution conséquente des CS (=main d’œuvre hospitalière) qu’ils entraînent Financement par l’Etat des Universités pour les 2 premières années de spécialisation: risque potentiel d’entraver les possibilités de stage à l’étranger?

32 Projet de réglementation facultaire
But: Assurer la possibilité pour tous les CS de passer une année à l’étranger pendant leur spécialisation, indépendamment de la conjoncture actuelle Réglementation à soumettre au Conseil Facultaire pour approbation

33 Financement Pays « développés »: activité clinique de médecin hospitalier rémunéré PVD: le plus souvent non rémunéré nécessité de trouver un financement extérieur (possibilité de bourse) exemple: AUF (Agence Universitaire de la Francophonie) soutient la coopération avec les pays francophones d'Afrique, du Monde Arabe, d'Asie du Sud-Est, d'Europe centrale et orientale et de Caraïbes. (www.auf.org)

34 Conclusions Nombreuses motivations à vouloir se former un an à l’étranger Large variété de lieux de stage Secteur insuffisamment organisé aux différents échelons (ULB, Ministère), peu de règles mais plasticité du système Le plus souvent, démarche soutenue par le Ministère Les quotas ne doivent en aucun cas interférer avec les possibilités de formation à l’étranger

35 Vos questions, remarques, suggestions,…….


Télécharger ppt "Programme d’échanges bilatéraux avec la VUB"

Présentations similaires


Annonces Google