La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours PBT3000X Campagne de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang Suite à la présentation de Perry Kendall au sujet de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours PBT3000X Campagne de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang Suite à la présentation de Perry Kendall au sujet de la."— Transcription de la présentation:

1 Cours PBT3000X Campagne de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang
Suite à la présentation de Perry Kendall au sujet de la démarche fédérale/provinciale concernant l'usage de drogues par injection, je vais tenter de vous présenter la perspective du Québec et ce plus spécifiquement en ce qui a trait à la mise en place de projet-pilotes de sites d'injection supervisée. Richard Cloutier, M. Sc. Inf. Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 20 octobre 2006

2 Démarche Description de l’enjeu Identification des facteurs
Options pour la campagne Scénarios – briefs de création 20 octobre 2006

3 Enjeu : LES INFECTIONS TRANSMISSIBLES SEXUELLEMENT COURENT TOUJOURS
Lacroix Christine, Richard Cloutier (2005). La santé sexuelle, ça se protège ! Magazine Ça sexprime. (section documentation) 20 octobre 2006

4 Enjeu : les infections transmissibles sexuellement courent toujours
Au cours des années 90, les jeunes étaient fortement exposés au discours de prévention du sida dans leur milieu scolaire. Des résultats très encourageants en ont découlé. En effet, un plus grand nombre de jeunes se protégeaient au cours de leurs rapports sexuels. Quant à leurs connaissances sur le VIH/sida et les ITS, elles avaient considérablement progressé. Toutefois, le succès des traitements contre le sida a contribué à banaliser quelque peu cette maladie, ce qui a eu pour conséquence que les jeunes sont devenus moins au fait des ITS. Désormais, les jeunes adoptent davantage des comportements à risque les menant à avoir des relations sexuelles non protégées. Par conséquent, les ITS ont connu une recrudescence. « Après avoir observé des diminutions importantes du nombre d’ITS au début des années 90, on assiste, depuis 1998, à une augmentation de plus de 70 % des taux de chlamydia et de gonorrhée. 20 octobre 2006

5 Enjeu Quelle est l’infection transmissible sexuellement la plus répandue au Québec ?
Les condylomes. On estime en effet qu’environ 20 % des personnes sexuellement actives en seraient atteintes. 20 octobre 2006

6 Enjeu 20 octobre 2006

7 Enjeu Quant à l’herpès génital et à l’infection au virus du papillome humain (VPH ou condylomes), infections qui ne sont pas à déclaration obligatoire aux autorités de santé publique, elles seraient encore plus fréquentes dans la population. 20 octobre 2006

8 Enjeu 20 octobre 2006

9 Enjeu Dans le cas de la plupart des ITSS, on peut être infecté sans avoir de symptômes, ce qui n’est pas sans être problématique. Un grand nombre de personnes peuvent donc être infectées sans le savoir. On estime qu’une personne infectée par une ITSS sur trois ne saurait pas qu’elle l’est. 20 octobre 2006

10 Enjeu La précocité des rapports sexuels des jeunes d’aujourd’hui et une attitude parfois désinvolte et insouciante en matière de sexualité les exposent à contracter une ITS. Les difficultés à s’affirmer dans les rapports amoureux et sexuels et à négocier le port du condom rendent les jeunes plus vulnérables compte tenu des diverses influences sociales qu’ils subissent notamment les médias. 20 octobre 2006

11 Enjeu Selon le vécu, le bagage émotif et l’estime de soi de l’adolescent, le fait d’avoir contracté une ITSS peut avoir des répercussions psychosociales non négligeables qui se manifesteront à des degrés diversement intenses. Une gamme variée de sentiments et d’émotions peuvent être éprouvés à la suite d’un diagnostic d’ITSS : culpabilité, honte, colère, hostilité, doute, peur, anxiété, phobie, méfiance. 20 octobre 2006

12 Briefing Campagne publicitaire gouvernementale , visant les ans dans une perspective comportementale dont l’objectif est de diminuer la transmission des infections transmissibles sexuellement. 20 octobre 2006

13 Objectifs de la campagne
Réduire l’incidence des ITS, du VIH Favoriser l’adoption et le maintien des comportements sécuritaires face aux ITS, au VIH chez les jeunes de ans quelque soit l’orientation sexuelle. Actualiser les connaissances et la perception de risque à l’égard des ITS, plus particulièrement la chlamydia, la gonorrhée, les condylomes et l’herpès. 20 octobre 2006

14 Favoriser l’adoption et le maintien des comportements sécuritaires face aux ITS, au VIH et au VHC chez les jeunes de ans quelque soit l’orientation sexuelle. L’initiation et le maintien du comportement de protection doit être davantage encouragé : Utilisation systématique du condom, dépistage ITS/VIH, traitement précoce s’il y a lieu, fidélité mutuelle ou utilisation du condom lors de relations « extraconjugales ». L’utilisation de la pilule anticonceptionnelle devrait être associée à l’usage du condom pour les jeunes hétérosexuels. La pilule est souvent associée à une non-utilisation du condom. Le message devrait être de protection et de contraception. D’emblée, il faut souligner que le MSSS a été engagé activement dans la démarche FPT concernant la publication du document Réduire les méfaits associés à l’usage de drogues par injection au Canada. Les recommandations qui ont été accueillies favorablement par les sous-ministres de la santé FPT en juin Elles allaient en général dans le sens des orientations du MSSS présentes dans les documents L’usage de drogues par injection, cadre de référence pour la prévention (1994) mais aussi dans le document Pour une approche pragmatique de prévention en toxicomanie. Orientations - Axes d’intervention - Actions qui vient d’être lancé par la ministre Maltais le 19 novembre dernier. Ce document qui est le fruit d’un large consensus au Québec, ne fait cependant pas directement mention de sites d’injection supervisée. 20 octobre 2006

15 Actualiser les connaissances et la perception de risque à l’égard des ITS, plus particulièrement la chlamydia, la gonorrhée, les condylomes et l’herpès Percevoir les risques d’ITS et identifier les impacts sur sa santé actuelle et future. D’emblée, il faut souligner que le MSSS a été engagé activement dans la démarche FPT concernant la publication du document Réduire les méfaits associés à l’usage de drogues par injection au Canada. Les recommandations qui ont été accueillies favorablement par les sous-ministres de la santé FPT en juin Elles allaient en général dans le sens des orientations du MSSS présentes dans les documents L’usage de drogues par injection, cadre de référence pour la prévention (1994) mais aussi dans le document Pour une approche pragmatique de prévention en toxicomanie. Orientations - Axes d’intervention - Actions qui vient d’être lancé par la ministre Maltais le 19 novembre dernier. Ce document qui est le fruit d’un large consensus au Québec, ne fait cependant pas directement mention de sites d’injection supervisée. 20 octobre 2006

16 20 octobre 2006

17 jcapote.com Une ressource
D’emblée, il faut souligner que le MSSS a été engagé activement dans la démarche FPT concernant la publication du document Réduire les méfaits associés à l’usage de drogues par injection au Canada. Les recommandations qui ont été accueillies favorablement par les sous-ministres de la santé FPT en juin Elles allaient en général dans le sens des orientations du MSSS présentes dans les documents L’usage de drogues par injection, cadre de référence pour la prévention (1994) mais aussi dans le document Pour une approche pragmatique de prévention en toxicomanie. Orientations - Axes d’intervention - Actions qui vient d’être lancé par la ministre Maltais le 19 novembre dernier. Ce document qui est le fruit d’un large consensus au Québec, ne fait cependant pas directement mention de sites d’injection supervisée. 20 octobre 2006

18 Historique des campagnes de communication Prévention ITSS du MSSS 1987-2005
20 octobre 2006

19 Campagnes de communication MSSS
Toile de fond en soutien aux interventions terrain des groupes communautaires et des intervenants du réseau de la santé. Mettre la problématique sur la place publique. Messages de prévention et de compassion à l’égard des personnes vivant avec le VIH/sida. 20 octobre 2006

20 Campagnes de communication MSSS 1987
Première campagne « Sans condom, c’est non » proposée par le réseau de la santé refusée par la ministre de la santé. Lancement par la ministre Lavoie-Roux de la campagne «L’amour ça se protège ». Affichage Message télé Marie-Soleil Tougas et Carl Marotte (Pierre Lambert dans Lance et compte) 20 octobre 2006

21 Campagnes de communication MSSS 1987-1988
Amener progressivement la population en général, et les ans en particulier, à : acquérir des connaissances sur les risques de contracter le VIH et les ITS et les moyens de se protéger, à se reconnaître comme personne à risque et, finalement, à acquérir et maintenir des comportements sexuels sécuritaires par le biais, notamment, de l’achat de condom et son utilisation. 20 octobre 2006

22 20 octobre 2006

23 « L’amour, ça se protège » MSSS 1987-1988
Critiques quant à la promotion du condom. Faire l’amour n’est pas qu’une question de protection. Utiliser un condom n’est pas une marque d’amour. Début du débat sur l’accès au condom en milieu scolaire. À remarque, pas de mention du sida comme tel. 20 octobre 2006

24 Campagnes de communication MSSS 1988-1989
« Ne soyez pas aveugles, les MTS ça vous regarde » Affichage Messages télé 20 octobre 2006

25 Campagnes de communication MSSS 1994
Affichage Messages télé 20 octobre 2006

26 La campagne de 1995 a continué de mettre
La campagne de 1995 a continué de mettre l’accent sur la protection sexuelle. Davantage ciblé auprès des hommes 20 octobre 2006

27 Campagne de communication MSSS 1998-2000 « Moins on juge, plus on aide »  
Les objectifs de communication de ce volet étaient de travailler prioritairement  sur le plan des attitudes de la population en général, afin de « favoriser un climat social propice aux efforts de prévention destinés aux personnes et aux groupes vulnérables face au VIH/sida ». Les axes de communication de cette campagne étaient de  présenter une image « non jugeante » des conditions et des modes de vie différents, comme la toxicomanie, l’homosexualité et le travail du sexe et axer sur le respect des différences et sur le droit à la santé. Il fallait faire valoir le fait que tout le monde a le droit aux moyens de se protéger du VIH peu importe l’orientation sexuelle, le mode de vie et les difficultés des personnes. Cela supposait d’aller au-delà des préjugés, d’accepter que ces moyens puissent sembler parfois peu conformes aux normes socialement acceptables. Des publicités ont été produites au regard de l’homosexualité, l’usage de drogues par injection et le travail du sexe. Une portion présentée lors du début de cette campagne a souligné le rôle des travailleurs communautaires dans le soutien des clientèles vulnérables. Le fil conducteur des trois volets était de toujours présenter une personne de l’entourage d’une personne vulnérable qui se soucie de ce qu’est devenue cette personne depuis son enfance. Trois spots télé et trois affiches ont été produites. Les spots télé ont été présentés en deux périodes au printemps 1998 et à l’automne Les affiches ont été diffusées par l’intermédiaire des directions de santé publique. 20 octobre 2006

28 Campagne de communication MSSS 1998-2000 auprès des jeunes « Équipé pour s’aimer   »  
porte-parole : le groupe Lili Fatale Deux spots publicitaires télé sur les compétences à utiliser le condom Affiches Cartes « La Puce » Étuis avec condoms Le deuxième volet de la campagne , visait à « valoriser le fait que les comportements sécuritaires deviennent de plus en plus une norme sociale chez les jeunes » de 15 à 29 ans. Ce volet s’est matérialisé de deux façons : La première visait à retenir les services d’un porte-parole qui soit à la fois crédible et populaire auprès des jeunes, de même qu’allier le message prévention à une activité de divertissement. Le groupe Lili Fatale a été approché pour effectuer une tournée musicale. Divers outils de promotion ont été élaborés : affiches, cartes « La Puce » et distribution de condoms. La tournée, qui s’est effectuée en deux phases, a permis que les messages « Équipés pour s’aimer » et « Solidarité » puissent être véhiculés par les médias électronique et les journaux. La deuxième façon visait à valoriser l’utilisation du condom et les jeunes qui en font usage et à rappeler que le moyen le plus simple de prévenir le sida et les ITS est de toujours utiliser le condom. L’utilisation des condoms devait apparaître comme un élément positif et normal des premières relations sexuelles convainquant ainsi les jeunes à poursuivre son utilisation. L’amour devait être valorisé de manière à ce que les jeunes ne cessent pas de se protéger lorsque la relation dure. Deux spots publicitaires télé ainsi que des affiches correspondantes et des cartes « La Puce » ont été produits et diffusés à l’automne Les thèmes étaient : « L’amour, c’est plein de saveur » et « L’amour, c’est hypersensible ». Des étuis avec condoms ont aussi été distribués. 20 octobre 2006

29 Campagne de communication jeunes, MSSS 1998-2000 « Équipé pour s’aimer   »  
Les objectifs de communication de ce volet étaient de travailler prioritairement  sur le plan des attitudes de la population en général, afin de « favoriser un climat social propice aux efforts de prévention destinés aux personnes et aux groupes vulnérables face au VIH/sida ». Les axes de communication de cette campagne étaient de  présenter une image « non jugeante » des conditions et des modes de vie différents, comme la toxicomanie, l’homosexualité et le travail du sexe et axer sur le respect des différences et sur le droit à la santé. Il fallait faire valoir le fait que tout le monde a le droit aux moyens de se protéger du VIH peu importe l’orientation sexuelle, le mode de vie et les difficultés des personnes. Cela supposait d’aller au-delà des préjugés, d’accepter que ces moyens puissent sembler parfois peu conformes aux normes socialement acceptables. Des publicités ont été produites au regard de l’homosexualité, l’usage de drogues par injection et le travail du sexe. Une portion présentée lors du début de cette campagne a souligné le rôle des travailleurs communautaires dans le soutien des clientèles vulnérables. Le fil conducteur des trois volets était de toujours présenter une personne de l’entourage d’une personne vulnérable qui se soucie de ce qu’est devenue cette personne depuis son enfance. Trois spots télé et trois affiches ont été produites. Les spots télé ont été présentés en deux périodes au printemps 1998 et à l’automne Les affiches ont été diffusées par l’intermédiaire des directions de santé publique. 20 octobre 2006

30 Campagne de communication jeunes, MSSS 1998-2000 « Équipé pour s’aimer   »  
Panneaux d’autobus 20 octobre 2006

31 Campagne de communication Jeunes», MSSS 2001-2004 « Parler, c’est grandir »
Diminuer les barrières à l’usage du condom : Site Internet : Commandos théâtral dans les écoles et salles de quilles Affiches et porte-condom Brochure « Trucs pour amoureux futés » Brochure « J’capote pour toi » Tournée pièce de théâtre Publicités radio Publicité cinéma Campagne Parler, C’est grandir » : jeunes de 11 à 17 ans multi problématique avec chapeau promotion de la santé 20 octobre 2006

32 Campagne de communication jeunes, MSSS 2001-2004 « Parler, c’est grandir »
Affichage et porte-condoms 20 octobre 2006

33 Campagne de communication jeunes, MSSS 2001-2004 « Parler, c’est grandir »
Affichage et porte-condoms 20 octobre 2006

34 Campagne de communication jeunes, MSSS 2001-2004 « Trucs pour amoureux futés »
D’emblée, il faut souligner que le MSSS a été engagé activement dans la démarche FPT concernant la publication du document Réduire les méfaits associés à l’usage de drogues par injection au Canada. Les recommandations qui ont été accueillies favorablement par les sous-ministres de la santé FPT en juin Elles allaient en général dans le sens des orientations du MSSS présentes dans les documents L’usage de drogues par injection, cadre de référence pour la prévention (1994) mais aussi dans le document Pour une approche pragmatique de prévention en toxicomanie. Orientations - Axes d’intervention - Actions qui vient d’être lancé par la ministre Maltais le 19 novembre dernier. Ce document qui est le fruit d’un large consensus au Québec, ne fait cependant pas directement mention de sites d’injection supervisée. 20 octobre 2006

35 Campagne de communication adultes, MSSS 2002-2003 « Le sida circule toujours »
Affichage et messages radio L'objectif de cette campagne était de rappeler aux adultes de ans que la menace du sida est toujours présente et l'inciter à se protéger adéquatement. 20 octobre 2006

36 Campagne de communication adultes, MSSS 2003-2004 « Le sida circule toujours »
L'objectif de cette campagne était de rappeler aux adultes de ans que la menace du sida est toujours présente et l'inciter à se protéger adéquatement. 20 octobre 2006

37 Activités d’animation dans des bars de Montréal et de Québec
Campagne de communication adultes, MSSS « Le sida circule toujours » Activités d’animation dans des bars de Montréal et de Québec Activité d’animation dans des bars de Montréal et de Québec à l’occasion de la Journée mondiale du sida (29 et 30 décembre 2003) Les « personnages statues » personnifient les statues illustrées sur les cartes postales en adoptant leurs positions et en demeurant immobiles à raison d’une quinzaine de minutes par démonstration. 20 octobre 2006

38 Campagne de communication jeunes, MSSS 2004-2005
« Avec le condom, ça finit toujours bien » Concours de publicité à Musique Plus L'objectif de cette campagne était de rappeler aux adultes de ans que la menace du sida est toujours présente et l'inciter à se protéger adéquatement. 20 octobre 2006

39 Campagne de communication jeunes, MSSS « Pour s'éviter bien des mots (maux), y a rien comme le condom  » Message en cinéma « La dictée » L'objectif de cette campagne était de rappeler aux adultes de ans que la menace du sida est toujours présente et l'inciter à se protéger adéquatement. 20 octobre 2006

40 Campagne de communication adultes, MSSS 2004-2005
Message cinéma « Cartes de souhaits » Chroniques « Savoir mieux vivre » à la télévision de TVA Chroniques dans des magazines Affichage dans zoom media de bars L'escouade M3S Stratégie Internet complétant la campagne médiatique L'objectif de cette campagne est de rappeler aux jeunes adultes que les infections transmissibles sexuellement sont plus présentes que jamais et qu'il faut se protéger. La campagne souhaite aussi livrer un message de solidarité envers les personnes vivant avec le VIH. 20 octobre 2006

41 Campagne de communication MSSS 2004-2005 adultes
Message en cinéma Un long plan sur un comptoir de cartes de souhaits. On découvre les différentes catégories de cartes : De plus en plus de gens doivent annoncer à leur partenaire qu’ils ont une MTS ou le sida. Pour éviter d’avoir à le faire, utilisons le condom. 20 octobre 2006

42 Campagne de communication MSSS 2004-2005 adultes (capsule télé)
Peux-t-on guérir du sida ? L'intolérance tue les personnes vivant avec le VIH. Les infections transmises sexuellement, ça touche tout le monde La meilleure façon de se protéger contre les infections transmises sexuellement Passer des tests de dépistage Parler ITS aux jeunes La chlamydia Avant d’abandonner le condom, les couples devraient passer des tests de dépistage. Recrudescence des ITS Le condom, un bon moyen de protection Un long plan sur un comptoir de cartes de souhaits. On découvre les différentes catégories de cartes : De plus en plus de gens doivent annoncer à leur partenaire qu’ils ont une MTS ou le sida. Pour éviter d’avoir à le faire, utilisons le condom. 20 octobre 2006

43 Campagne de communication MSSS 2004-2005 adultes
Affichage dans zoom media de bars (rébus) Un long plan sur un comptoir de cartes de souhaits. On découvre les différentes catégories de cartes : De plus en plus de gens doivent annoncer à leur partenaire qu’ils ont une MTS ou le sida. Pour éviter d’avoir à le faire, utilisons le condom. 20 octobre 2006

44 Campagne de communication MSSS 2004-2005 adultes
L'escouade M3S L'escouade M3S est un groupe de quatre personnages futuristes équipés de matériel informatique à la fine pointe de la technologie qui diffuse et projette des images, des messages clés et des mots- chocs qui viennent appuyer les campagnes publicitaires. 20 octobre 2006

45 Campagne de communication MSSS 2004-2005
Journée mondiale sida Il s'agit du déploiement d'une tactique Web réalité où des "blogues" seront développés. Les blogues sont installés sur des sites Internet qui peuvent recueillir des témoignages de personnes ou d'intervenants. 20 octobre 2006

46 Campagne de communication jeunes MSSS, 2005-2006
Il s'agit du déploiement d'une tactique Web réalité où des "blogues" seront développés. Les blogues sont installés sur des sites Internet qui peuvent recueillir des témoignages de personnes ou d'intervenants. 20 octobre 2006

47 Campagne de communication jeunes, MSSS 2004-2005
Émission et publicité à Musique Plus L'objectif de cette campagne était de rappeler aux adultes de ans que la menace du sida est toujours présente et l'inciter à se protéger adéquatement. 20 octobre 2006

48 Campagne de communication adultes, MSSS 2005-2006
Envisager de passer un test de dépistage Il s'agit du déploiement d'une tactique Web réalité où des "blogues" seront développés. Les blogues sont installés sur des sites Internet qui peuvent recueillir des témoignages de personnes ou d'intervenants. 20 octobre 2006

49 Campagne de communication MSSS adultes, 2005-2006
                                              Il s'agit du déploiement d'une tactique Web réalité où des "blogues" seront développés. Les blogues sont installés sur des sites Internet qui peuvent recueillir des témoignages de personnes ou d'intervenants. WEBsérie « diminuer les barrières à l’utilisation du condom » diffusés dans sites de rencontres msss.gouv.qc.ca/itss 20 octobre 2006

50 Quelle est votre proposition pour relancer l’intérêt des ans pour lutter contre les ITS et le sida? 20 octobre 2006


Télécharger ppt "Cours PBT3000X Campagne de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang Suite à la présentation de Perry Kendall au sujet de la."

Présentations similaires


Annonces Google