La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LPNC-CNRS Sylviane Valdois Traitements visuels et Dyslexies développementales Laboratoire de Psychologie et Neurocognition (UMR 5105 CNRS) Université Pierre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LPNC-CNRS Sylviane Valdois Traitements visuels et Dyslexies développementales Laboratoire de Psychologie et Neurocognition (UMR 5105 CNRS) Université Pierre."— Transcription de la présentation:

1 LPNC-CNRS Sylviane Valdois Traitements visuels et Dyslexies développementales Laboratoire de Psychologie et Neurocognition (UMR 5105 CNRS) Université Pierre Mendes France 1251 Ave Centrale BP 47X Grenoble Cedex

2 LPNC-CNRS Plan du cours 1. Du visuel au Tout phonologique 2. Trois théories explicatives Théorie phonologique Théorie magnocellulaire LPNC-CNRS Théorie cérébelleuse 3. La théorie magnocellulaire 4. Troubles de lattention visuelle 5. La théorie visuo-attentionnelle

3 LPNC-CNRS Du visuel au Tout phonologique Hinshelwood, 1902 Cécité verbale congénitale Morgan, 1896 Garçon de 14 ans, intelligent, non lecteur « Le maître décole qui la suivi pendant des années dit quil serait le garçon le plus intelligent de lécole si linstruction était entièrement orale. » British Medical Journal,

4 LPNC-CNRS Du visuel au Tout phonologique Vellutino, 1979 Vellutino, 1977 Livingstone et al., 1991 Absence de difficultés de traitements visuels dans la dyslexie développementale Le Tout Phonologique « Dyslexia is a specific form of language impairment That affects the way in which the brain encodes the Phonological features of spoken words. The core Deficit is in phonological processing and stems from Poorly specified phonological representations. » (Snowling, 2000) Regain dintérêt pour le visuel

5 LPNC-CNRS Théories explicatives Déficit phonologique Déficit magnocellulaire Déficit cérébelleux U. Frith, M. Snowling J.Stein A. Fawcett, R. Nicholson Phono et visuel Phono et moteur Déficit phonologique toujours présent

6 LPNC-CNRS Théorie phonologique Biologique Cognitif Comportemental Conversion G-P Déficitphonologique Trouble lecture Conscience phonémique langage oral Anomalie des aires du langage Anomalie génétique Anomalies Visuel Magnocellulaire mémoire Verbale

7 LPNC-CNRS Déficit cérébelleux LPE-CNRS Grenoble Biologique Cognitif Comportemental CGP Déficitphonologique Troublelecture Conscience phonémique langage oral mémoire Verbale Atteinte cérébelleuse Faible tonus musculaire Tble équilibre Motricité fine dysgraphie Tble articulation Tble geste moteur

8 LPNC-CNRS Déficit magnocellulaire Biologique Cognitif Comportemental Conversion G-P Déficitphonologique Trouble lecture Conscience phonémique langage oral mémoire Verbale Atteinte du système magnocellulaire magnocellulaire Déficitvisuel Persistence visuelle sensibilité contrastes Perception du mouvement

9 LPNC-CNRS Deux systèmes visuels Magno: corps cellulaires plus grands NGL du thalamus / myélinisation ++ Projections V1 extrastrié V5/MT Cx PPC (frontal/cervelet)

10 LPNC-CNRS Système visuel magnocel Deux systèmes visuels Système magnocellulaireSystème parvocellulaire Basses fréquences spatialesHaute fréquences spatiales Hautes fréquences temporellesBasses fréquences temp. Faible latenceLongue latence Répond aux changementsRépond à la durée Vision périphériqueVision centrale Formes grossièresDétails fins Traitement du mouvementCouleur Localisation spatiale des objetsReconnaissance visuelle Direction de lattention vis. Lovegrove, Martin & Slaghuis, CN, 1986

11 LPNC-CNRS Système visuel magno Parvo Magno Lésions chez le singe (Schiller, Logothetis & Eliot, 1990) Atteinte du champ visuel contralatéral Inversé si discrimination couleur, forme, taille..

12 LPNC-CNRS Déficit visuel magno (Livingstone, Rosen, Drislane & Galaburda, 1991) Etude de 6 sujets dyslexiques et 4 contrôles Enregistrement des PEV Matrice de 36 rectangles avec inversion du Pattern et variations des contrastes. Les dyslexiques se différencient des témoins sur les stimuli de faible contraste.

13 LPNC-CNRS Déficit visuel magno

14 LPNC-CNRS Déficit visuel magno (Livingstone, Rosen, Drislane & Galaburda, 1991) Hypothèse dune atteinte du système magnocellulaire Données histologiques (NGL) Post-mortem: 5 dyslexiques / 5 non dyslexiques Pas de différence au niveau du système parvo Pas de différence au niveau du système parvo Système magnocellulaire: Système magnocellulaire: - Couches plus désorganisées - Couches plus désorganisées - Corps cellulaires plus petits (27%) - Corps cellulaires plus petits (27%)

15 LPNC-CNRS Déficit visuel magno (Dilollo, Hanson & McIntyre, 1983; Lovegrove, Martin & Slaghuis, 1986) Persistance visuelle. A Les enfants dyslexiques ont besoin dun ISI plus long pour distinguer les 2 stimuli. Jusquà 100 ms de plus

16 LPNC-CNRS Déficit visuel magno (Cornelissen et al. 1995) Moindre sensibilité aux faibles fréquences Moindre sensibilité aux faibles fréquences spatiales et aux hautes fréquences temporelles (faibles contrastes). Sensibilité réduite aux points en mouvement Sensibilité réduite aux points en mouvement Moindre discrimination de la différence de Moindre discrimination de la différence de vitesse entre deux cibles en mouvement. (Lovegrove et al., 1986) (Demb, Boynton & Heeger, 1998) (Pavlidis, 1981, 1985) Atypie du contrôle oculo-moteur Atypie du contrôle oculo-moteur

17 Voie Magnocellulaire Sensibilité Visuelle au Mouvement Mouvement Distribution Témoins Dyslexiques Etude neuropsychologique Détection de variation de vitesses dun ensemble de points Dyslexiques moins performants que témoins Etude en IRMf Vision passive - de points en mouvements - de points immobiles Pas dactivité de l aire V5 chez les dyslexiques (Eden et al., 1996)

18 LPNC-CNRS Déficit visuel magno (Demb, Boynton & Heeger, 1998) Preuve neurophysiologique dun trouble magno. - - Epreuve de lecture - seuil de discrimination de vitesse - IRMf étudiants dyslexiques de 22 ans / 5 contrôles Seuil de discrimination de vitesse 79% réponses correctesTémoins: 5,6% (0.8) Dyslexiques: 8.4% (0.6) Moindre activation cérébrale en MT+ et en V1 chez les Dlx

19 Voie Magnocellulaire Corrélation entre activation et performance 2.Etude en IRMf Demb et al. 1998Réponse IRMf Témoins Dyslexiques Seuil de discrimination de Vitesse de mouvement (r = -0.79) Nbre de mots lus Par minute

20 LPNC-CNRS Oculo-motricité Fixation Saccade Régression Dlx: Mouvement des yeux anormaux pendant la lecture Saccades plus courtes / fixations plus nombreuses Davantage de régressions

21 LPNC-CNRS Déficit visuel magnocel Lien magnocellulaire / Lecture ?? Hypothèse dinhibition : Breitmeyer, Psych.Rev., 1980 Lien direct ? 75% des dyslexiques avec trouble Magno ?

22 LPNC-CNRS Déficit amodal magno Tallal, 1980: Déficit dintégration des informat° temporelles rapides. Hypothèse dune atteinte des systèmes Magnocellulaires visuels et auditifs. Galaburda, Menard & Rosen (1994): NGM désorganisation à gauche chez les dyslexiques. Cellules spécialisées dans la détection des changements rapides de fréquence et damplitude nécessaires pour identifier les indices acoustiques caractéristiques des sons de la langue.

23 LPNC-CNRS Déficit visuel et auditif Witton et al., Current Biol., Dyslexiques / 23 contrôles Détection de seuils de MF Kinématogramme (RDK) Seuils Vis/Aud. r = 0.53 ; p<.001 Seuil Aud. / PM r = % de variance expliquée

24 LPNC-CNRS Déficit magnocellulaire Les dyslexiques ont du mal à traiter les informations Temporelles rapides visuelles et auditives Atteinte des systèmes magnocellulaires (neuroimagerie). Borsting et al., Vision Res., 1996 Dyslexiques dyséidétiques = témoins Dysphonétiques: Pb. BF spatiales / HF temporelles Spinelli et al., 1997 Sensibilité aux contrastes normale chez les surface Temps de fixation plus longs / + de saccades Trouble spécifique au matériel verbal

25 LPNC-CNRS Tbles attention visuelle Marendaz, Valdois & Walch, Année Psy., 1996 Automatique Attentionnel Automatique : Dyslexiques = témoins Attentionnelle: Temps de recherche Dlx > témoins DL: 100ms/item AC: 57ms/item AL: 63ms/item

26 LPNC-CNRS Tbles attention visuelle Iles, Walsh & Richardson, Dyslexia, 2000 Dlx sans Tble RDK. Contrôles X Dlx avec Tble RDK. Déficit de lattention visuelle Atteinte du Cx Pariétal

27 LPNC-CNRS Tbles attention visuelle A F R D S R Asymétrie en faveur du champ visuel droit Fonction du sens de lecture Geiger, Lettvin & Zegarra-Moran, 1992

28 LPNC-CNRS Tbles attention visuelle Rayner, Murphy, Henderson & Pollatsek (1989) Etude de cas / Paradigme de fenêtre mobile Une exposition à lancien musée de peinture, vous Amtyjldrtesszafd lancien qlcieusdahlmdispandjhqahl xxxxxxxxxxxxxx lancien xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Taille de la fenêtre / environnement Vitesse de lecture

29 LPNC-CNRS Tbles attention visuelle Rayner, Murphy, Henderson & Pollatsek (1989) Pb. Dinhibition des informations périphériques

30 LPNC-CNRS Tbles attention visuelle Effet de position du regard dans le mot Aghababian & Nazir, 1999 T TABLE A TABLE B TABLE L TABLE E TABLE Lempan visuel / attentionnel est plus réduit chez les faibles lecteurs et ne sadapte pas à la longueur du mot à traiter.

31 LPNC-CNRS Tble attention visuelle Facoetti & Molteni, 2001 Distribution spatiale asymétrique de lattention Déficit attentionnel Cx pariétal droit Pas deffet dexcentricité Dt pas dinhibition

32 LPNC-CNRS Tbles attention visuelle Facoetti et al., 2000, Cortex Facoetti & Turatto, 2000, Neuroscience letters Facoetti, Paganoni & Lorusso, 2000, Exp. Brain Research Facoetti & Molteni, 2001 Neuropsychologia Facoetti et al., 2001, Exp. Brain Research Facoetti et al., 2003, Cognitive Brain Research Facoetti et al., 2003, Brain & Cognition Facoetti 2004 chapitre Lorusso, Facoetti, Toraldo & Molteni, 2004, Brain & Cognition Lorusso, Facoetti, et al., 2004, Vision Research Lorusso et al, in press, Neuropsychological rehabilitation Lorusso, Facoetti & Molteni, 2004, Brain & Cognition Distribution asymétrique des ressources attentionnelles Focalisation attentionnelle ralentie. Pb désengagement Effet de Rééducation avec trouble lecture des PM et déficit phono

33 LPNC-CNRS Tble attention visuelle ? Trouble de lattention visuelle et auditive Auditif (Pitch streaming) Helenius et al., 1999 Visual (Attentional blink) Pb désengagement attentionnel SAS Theory (Sluggish Attentional Shifting) Déficit de traitement des informations temporelles rapides dû à un trouble attentionnel secondaire à une atteinte pariétale Hari et al., 1999 Hari & Renvall, 2001

34 LPNC-CNRS Troubles attention visuelle Les dyslexiques présentent un trouble de la focalisation et de lorientation de lattention mis en évidence dans des tâches de détection simple. Les dyslexiques présentent un trouble de la focalisation et de lorientation de lattention mis en évidence dans des tâches de détection simple. Trouble de lattention auditive et visuelle Trouble de lattention auditive et visuelle Le déficit attentionnel se rencontrerait Le déficit attentionnel se rencontrerait plutôt chez les dyslexiques phonologiques plutôt chez les dyslexiques phonologiques Facoetti et al, 2003, 2005; Hari & Renvall, 2001 Mais pas de problème attentionnel général Mais pas de problème attentionnel général Bednarek et al., 2004 Facoetti et al., soumis

35 LPNC-CNRS Déficit phonologique Aires du langageDéficitMagno Déficitcervelet Traitement des Info temp. rapides Trouble Attention Tb automatisation « articulatoire »

36 LPNC-CNRS Hypothèse phonologique: Les limites Des formes de dyslexie sans trouble Phonologique associé Article Name OL PASTM Brunsdon et al., 2005 Castles & Coltheart, 1996 Coltheart et al., 1983 Goulandris & Snowling, 1991 Hanley et al., 1992 Hanley & Gard, 1995 Romani et Stringer, 1984 Temple, 1984 Valdois & Launay, 1999 Valdois et al., 2003 M.C. M.I. C.D. JAS Allan Mandy A.W. R.B. Clément Nicolas


Télécharger ppt "LPNC-CNRS Sylviane Valdois Traitements visuels et Dyslexies développementales Laboratoire de Psychologie et Neurocognition (UMR 5105 CNRS) Université Pierre."

Présentations similaires


Annonces Google