La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet « Maîtrise de lassainissement dans un écosystème urbain à Yaoundé au Cameroun et impact sur la santé des enfants âgés de moins de cinq ans » Laboratoire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet « Maîtrise de lassainissement dans un écosystème urbain à Yaoundé au Cameroun et impact sur la santé des enfants âgés de moins de cinq ans » Laboratoire."— Transcription de la présentation:

1 Projet « Maîtrise de lassainissement dans un écosystème urbain à Yaoundé au Cameroun et impact sur la santé des enfants âgés de moins de cinq ans » Laboratoire Environnement et Sciences de lEau (LESEAU) Ecole Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP) de Yaoundé

2 La ville de Yaoundé : un ensemble de 25 BV BV MINGOA Amont

3 Présentation de lécosystème

4 Des constats de terrain alarmants en matière dassainissement et de santé des populations La pratique dominante dassainissement des eaux usées et des excrétas est la latrine à fond perdu, directement en contact avec la nappe. Moins de 40% des populations a accès à leau potable distribuée par le réseau. Les eaux des puits et des sources sont systématiquement utilisées pour les besoins domestiques, en dépit de leurs qualités douteuses. Les maladies hydriques telles que les diarrhées et les parasitoses intestinales sont fréquentes chez les enfants âgés de moins de cinq ans. Des relations existent entre la santé et lenvironnement urbain, mais celles ci ne sont pas suffisamment éclairées par les scientifiques.

5 Hypothèses de la recherche Hypothèse 1 : les latrines sont à lorigine de la contamination des nappes qui alimentent les puits et sources; Hypothèse 2 : lusage des eaux des puits et des sources et les mauvaises pratiques dhygiène sont à lorigine des diarrhées et des parasitoses intestinales; Hypothèse 3 : la réutilisation des eaux usées pour lirrigation provoque des contaminations des cultures ; Hypothèse 4 : les populations ont des potentialités humaines et financières permettant de participer à une recherche partagée et faire face aux problèmes dassainissement qui se posent. Hypothèse 5 : les femmes sont très actives et présentent dénormes potentialités que lon peut mobiliser pour lamélioration du cadre de vie et la santé des enfants âgés de moins de cinq ans. Hypothèse 6 : les femmes et les « aînés de la famille » soccupent quotidienement de la garde des enfants âgés de moins de cinq ans. Hypothèse 7 : les responsabilités des actions qui ont des incidences sur le cadre de vie et sur la santé des enfants sont très diluées.

6 Objectif général : Déterminer les actions à entreprendre dans les domaines de lassainissement des eaux usées et des excrétas, les pratiques des différents acteurs, et leurs conditions de mise en oeuvre pour améliorer la santé humaine dans une ville de la zone tropicale. Objectifs spécifiques : OS n°1 : établir et quantifier les phénomènes et mécanismes de transfert des polluants dans lécosystème : des latrines vers les nappes souterraines, et/ou des collecteurs à ciel ouvert vers les zones de culture des bas-fonds ; O S n°2 : montrer comment, par une démarche participative, on peut contribuer à lamélioration de la santé des populations et des enfants moyennant des actions portant sur le cadre de vie et les conditions sanitaires des populations; O S n°3 : déterminer limpact des actions dassainissement sur les diarrhées et les parasitoses intestinales chez les enfants; O S n°4 : déterminer les conditions permettant daméliorer le taux deffort de chacun des différents acteurs.

7 DEMARCHES METHODOLOGIQUES ADOPTEES POUR LES ENQUETES DE TERRAIN ET LA CONNAISSANCE DU CONTEXTE SOCIOLOGIQUE DES QUARTIERS Enquêtes de terrain : 2 types : enquêtes ménages et enquêtes puits et latrines Enquêtes ménages : Recensement exhaustif de tous les ménages du BV; Enquête ménage par la technique du sondage stratifié pour les ménages ayant des enfants de moins de cinq ans ; Taux de prévalence des diarrhées chez les enfants de moins de 5 ans : 20% ; Taux de sondage retenu : 20 % Nombre denfants de moins de 5 ans du bassin : 2756 enfants Nombre denfants à suivre (proposition) : 330 enfants ; Nombre de ménages enquêtés finalement : 414 ménages dans les 12 quartiers du BV.

8 Critères utilisés pour le choix des ménages à enquêter : 1/ Existence dau moins un enfant âgé de moins de cinq ans ; 2/ Standing de la maison dhabitation du ménage ; 3/ raccordement au réseau de la Société Nationale des Eaux du Cameroun (SNEC) 4/ mode dassainissement. 5/ Statut doccupation des logements. Enquêtes latrines et points deau : But : recenser tous les points deau utilisés par les ménages et les principales sources de pollution de ces points deau (latrines, dépôts sauvages des ordures, etc..) situées à moins de 20 m autour des ouvrages ; Saisie et traitement des données par le logiciel Epi Info

9 Contexte sociologique des quartiers : monographies et données sociologiques : démarche adoptée : Descente des animateurs dans les différents quartiers ; Contact avec les responsables administratifs et coutumiers des quartiers pour explication du projet ; Rédaction et large diffusion dun dépliant dannonce du jour de tenue des réunions ; Retour permanent des animateurs sur le terrain pour la rédaction des monographies de chaque quartier ; Mise à jour infrastructures sur des fonds de cartes (routes, pistes, puits, sources, limites de quartiers, rivières, etc…).

10 PRINCIPAUX RESULTATS OBTENUS A CE JOUR Habitat diversifié et dense (haut standing de type colonial, administratif, spontané dense, mixte, planifié de type SIC, etc). Voirie primaire sommaire complétée par une voirie secondaire peu abondante Réseau AES/SONEL présent dans tous les quartiers pour près de 60 % de ménages branchés. Réseau deau potable est également mais seuls 27 % des ménages sont recordés au réseau SNEC. Pas de système de tout-à- légout. Croissance démographique forte liée aux arrivants dus à lexode rural ; Forte natalité; Douze chefferies traditionnelles : principales institutions sociales du BV ; F oisonnement dassociations locales organisées dont les actions en matière damélioration du cadre de vie sont louables. Nombreuses associations socio-économiques : activités : amélioration des conditions de vie des membres.

11 La question du genre dans les localités du bassin se pose en terme de responsabilités sociales entre hommes et femmes. En matière dassainissement, les femmes jouent un rôle prédominant. 90% des tâches inhérentes à lhygiène de maison reposent sur les femmes et les enfants, notamment les filles aînées. La relation genre-assainissement pose non seulement le problème des rapports hommes/femmes tel que perçu socialement mais aussi et surtout la question de légalité et de léquité en matière dassainissement et de santé dans le bassin versant de la Mingoa. La taille moyenne des ménages est de 4,5 personnes, avec un maximum de 36 et un minimum de 1 personne par ménage ; Aucune activité spécifique ne se dégage dans les 12 quartiers, comme étant lactivité dominante pratiquée par les chefs de ménage.

12 base des données du recensement général de la population du BV. base des données des puits et des sources; Les actions à réaliser pendant lannée 2: Renseignement le Système dInformation Géographique (SIG) élaboré pendant la phase pilote ; Collecte des données nécessaires à la réalisation de la carte de variabilité saisonnière de la ressource en eau Analyses des sols, essais de pompage et de traçage ; Collecte des données de base sur les études de cas retenus; Détermination des facteurs de risque de la distribution des infections oro – fécales dans les populations.

13 Je vous remercie. Dr Djeuda Tchapnga Henri Bosko Chef de projet;


Télécharger ppt "Projet « Maîtrise de lassainissement dans un écosystème urbain à Yaoundé au Cameroun et impact sur la santé des enfants âgés de moins de cinq ans » Laboratoire."

Présentations similaires


Annonces Google