La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un projet de co-développement entre la Bretagne (France) et lUEMOA (8 pays dAfrique de lOuest ) Alain YVERGNIAUX Conseiller régional de Bretagne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un projet de co-développement entre la Bretagne (France) et lUEMOA (8 pays dAfrique de lOuest ) Alain YVERGNIAUX Conseiller régional de Bretagne."— Transcription de la présentation:

1 Un projet de co-développement entre la Bretagne (France) et lUEMOA (8 pays dAfrique de lOuest ) Alain YVERGNIAUX Conseiller régional de Bretagne

2 Mettre carte bretagne-Afrique de louest

3 Le projet : construire une filière coton biologique et équitable Impulsé et animé par la Région Bretagne A démarré fin janvier 2007 et va entrer en phase opérationnelle en décembre 2007 quelques convictions et observations simples: Le développement des pays du sud et notamment de lAfrique est une des questions majeures du XXI ème siècle. Ces pays ont avant tout besoin de rentrer dans les flux économiques mondiaux. Porté par une demande forte des pays du nord, le coton biologique est une niche économique porteuse pour les pays cotonniers dAfrique de lOuest. Une Région comme la Bretagne est un échelon très pertinent, à taille humaine, pour porter dans la durée un tel projet.

4 Le projet développer 3 axes AXE 1 : accompagner la production dune offre de coton biologique –Démarrage au Mali à Siby (sud de Bamako) : nov. 2007, –Appui à 1000 paysans cotonculteurs, –Objectif :production de 500 tonnes de coton bio labellisé, –contractualisation avec lONG Helvetas pour lappui agronomique et la formation des paysans (mutation du coton conventionnel au coton bio), –Coût : 380 K sur un programme de 3 ans.

5 Pourquoi le coton bio? –Respectueux de lenvironnement (le coton conventionnel consomme 25% des pesticides mondiaux). –Respectueux de la santé humaine. –Économiquement viable: Le coton bio et équitable est payé 306 francs CFA le kg (prix garanti) dont 34 FCFA pour la coopérative de producteur (financement dactions de développement), Alors que le prix du coton conventionnel ne cesse de baisser (135 francs CFA) et est désormais en deçà du prix de revient, La demande des pays du nord est croissante.

6 AXE 2 : organiser et structurer la demande en Bretagne Engagement dentreprises textiles en Bretagne à acheter lintégralité de la production de coton bio produite, dans le respect des principes du commerce équitable. Développer et promouvoir la demande de textiles bio et équitables en Bretagne par: – la commande publique responsable (achats des collectivités locales) –des filières sportives (football, cyclisme) –les structures du commerce équitable –des lycées professionnels –….

7 AXE 3 : un outil industriel de transformation (filage, tissage) en Afrique de lOuest Pour que les africains captent la valeur ajoutée en aval de la production du coton. Pour que cette démarche de développement durable gagne en cohérence (circuits courts mondiaux). La mise en œuvre de cet axe supposera une étude économique et industrielle fine. Des capitaux bretons seront sollicités.

8 Un projet jugé innovant… 1) … par la dynamique dacteurs qui le portent et la nature des partenariats Une Région qui prend linitiative dun projet à linterface du développement économique, de la solidarité internationale, de la coopération décentralisée… …dans un partenariat actif avec une institution intergouvernementale : lUEMOA et qui donne de la crédibilité et une forte capacité à mobiliser et à entraîner de façon très réactive

9 De multiples acteurs mobilisés en Bretagne: - dautres collectivités locales (départements, villes), –des entreprises privées, –des banques mutualistes, –des ONG, –des associations et réseaux du commerce équitable, –des lycées professionnels, –des organisations patronales et syndicales, –des personnes qualifiées et experts scientifiques, –…et la diaspora dAfrique de lOuest, Un partenariat (en construction) avec des organismes nationaux

10 De multiples partenaires mobilisés en Afrique de lOuest: - ONG Helvetas, - organismes de développement local, - organismes professionnels, - collectivités (commune de Siby), - chambres consulaires, - ministères (économie, commerce), - ambassade de France.

11 Un projet jugé innovant… 2 ) …par la dynamique économique induite: un rapport de réciprocité (intérêt partagé) : -des producteurs maliens qui vont tirer des revenus décents de leur travail et ainsi pouvoir engager leur village dans une dynamique de développement : emplois,amélioration des conditions de vie, santé, éducation, artisanat, équipement… -des industriels bretons qui vont sécuriser leurs approvisionnements en coton biologique dans un contexte de doffre déficitaire. De léthique et un partenariat juste dans léchange économique avec le commerce équitable.

12 Pour conclure : en témoignage, cet reçu dun malien ayant vu sur la chaîne TV de lUEMOA un reportage sur notre projet « Je suis impressionné par la volonté et limplication dont vous faites preuve. Le Mali regorge de possibilités. Contrairement aux idées reçues, les paysans maliens sont de grands travailleurs et il est dommage quils ne puissent vivre plus décemment de leur travail. Si des entrepreneurs courageux acceptent dinvestir dans une usine de transformation du coton bio, cela permettrait concrètement à des centaines de jeunes de rester sur place pour participer au développement du pays. Quant aux investisseurs, ils pourront rentabiliser très vite. Trop de maliens tentent la mort pour un éphémère et hypothétique séjour en Europe alors quil faut si peu pour contenter tout le monde. Les maliens sont très travailleurs, malheureusement ce qui manque cest le travail! Doù la grande diaspora à travers le monde. Merci pour lénergie que vous mettez dans la réalisation dun tel projet. »


Télécharger ppt "Un projet de co-développement entre la Bretagne (France) et lUEMOA (8 pays dAfrique de lOuest ) Alain YVERGNIAUX Conseiller régional de Bretagne."

Présentations similaires


Annonces Google