La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

I nstitut D es R outes, des R ues et des I nfrastructures pour la M obilité Marc TASSONE Directeur Général.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "I nstitut D es R outes, des R ues et des I nfrastructures pour la M obilité Marc TASSONE Directeur Général."— Transcription de la présentation:

1 I nstitut D es R outes, des R ues et des I nfrastructures pour la M obilité Marc TASSONE Directeur Général

2 Président Yves Krattinger VICE-PRÉSIDENT de lADF Sénateur etPrésident du Sénateur et Président du Conseil Général de Haute-Saône

3 Pourquoi l'IDRRIM ? Engagement de la FRANCE dans la mise en œuvre d'une stratégie ambitieuse en matière de Développement Durable (Grenelle de lEnvironnement) Nécessité dune nouvelle forme de partenariat entre les différents acteurs après les lois de décentralisation de 2004 Faire converger vers cet institut la multitude d'organismes qui agissent dans le domaine des infrastructures de mobilité

4 Pourquoi l'IDRRIM ? 25 mars 2009 : signature de la convention d'engagement volontaire entre le MEEDDM et l'ADF d'une part, et les acteurs de la conception, la réalisation et la maintenance des infrastructures routières, voirie et espace public urbain, dautre part. 19 janvier 2010 : création d'un Institut partenarial de Référence

5 Institut partenarial de référence pour la communauté des acteurs qui - conçoivent - construisent - exploitent et entretiennent les routes, les voiries, et les infrastructures de mobilité

6 DES ACTEURS PUBLICS et PRIVES Donneurs dordre publics et privés (Etat, communes, intercommunalités, départements, concessionnaires…) [collège A] Organismes représentatifs des entreprises, des fournisseurs [collège B] Organismes représentatifs de lingénierie publique et privée (RST, Sociétés dingénierie…) [collège C] Associations partenariales publiques et privées [collège D] Organismes représentatifs publics et privés dans le domaine de la recherche et de la formation [collège E]

7 QUI ONT LE BESOIN COMMUN dune vision partagée de la mobilité durable dun corps de doctrine cohérent doutils et services mutualisés

8 Pour des INFRASTRUCTURES et des ESPACES URBAINS du XXI° siècle - Qui changent l'image de la route (5ème génération) - Qui intègrent la dimension « durable » - Qui catalysent l'innovation - Qui assoient leur conception sur les TIC - Qui mettent l'accessibilité au cœur de la conception

9 Prendre en compte les besoins futurs contient de multiples capteurs caractérisant son état de service, le trafic, les risques pour l'usager (gel, humidité, adhérence, ralentissement) récupère l'énergie pour alimenter ses propres équipements voire les véhicules gère de façon plus écologique les pollutions générées par son usage Sadapter au changement climatique limite les émissions de CO2 Répondre aux futures demandes de déplacement dialogue avec les véhicules et avec les centres de gestion dispose d'interfaces souples avec les autres modes de transport. Lidée dune route de 5ème génération capable de

10 Rôle général de lIDRRIM le premier rôle de l'IDRRIM est de fédérer tous les acteurs qui ont malgré leurs spécificités propres, un intérêt commun : l'infrastructure

11 Rôle particulier de lIDRRIM Agir pour que les pouvoirs publics maintiennent en place un RST maintiennent en place un RST suffisamment dimensionné et compétent dans le domaine des infrastructures de transport dans les domaines émergents des ITS car c'est le binôme "entreprises/RST" qui a conduit à l'excellence française dans le domaine

12 Rôle particulier de lIDRRIM Faciliter l'accès au corpus technique et aux différents documents s'y rapportant, par des outils mutualisés et partagés en faisant immédiatement porter l'effort sur le référentiel commun référentiel commun dont la communauté des infrastructures attend : la révision pour les textes les plus anciens, la révision pour les textes les plus anciens, la mise aux normes pour les plus récents la mise aux normes pour les plus récents la complétude en général. la complétude en général.

13 Rôle essentiel de lIDRRIM Favoriser l'émergence d'une meilleure qualité dans toutes les composantes de lInstitut Favoriser, promouvoir et mettre en œuvre les résultats de la recherche et de linnovation françaises Au bénéfice de tous les partenaires

14 Organigramme Conseil Stratégique Instance politique PRÉSIDENT Yves KRATTINGER Collège A Donneurs dordre Collège B Entreprises et fournisseurs Collège C Ingénierie publique et privée Collège D Associations partenariales publiques et privées Collège E Recherche et Formation publique et privée Comités opérationnels Comité Scientifique et Technique Instance de réflexion Directeur général Marc TASSONE

15 Les membres aujourdhui Collège des donneurs d'ordre ADFAssemblée des départements de France ADSTDAssociation des directeurs de services techniques départementaux AMFAssociation des Maires de France AITFAssociation des ingénieurs territoriaux de France ASFAAssociation professionnelle autoroutes et ouvrages routiers DGACDirection générale de l'aviation civile DSCRDirection de la Sécurité et la Circulation Routière DGITM/DITDirection Générale des Infrastructures de Transport et de la Mer/ Direction des Infrastructures de Transport RFF Réseau Ferré de France ADCFAssemblée des Communautés de France ( au 18/10/11) GARTGroupement des Autorités Responsables de Transport ( au 18/10/11)

16 Les membres aujourdhui Collège des Entreprises et Fournisseurs AFPGAAssoc. française des product. de géotextiles et prod. apparentés CISMASyndicat des Equipemts pour Constr. Infras, Sidér. et Manut. CTPLCentre Technique et de Promotion des Laitiers sidérurgiques GPBGroupement Professionnel des Bitumes Office des Asphaltes SERSyndicat des Equipements de la Route SFICSyndicat Français de l'Industrie Cimentière SNBPESyndicat National du Béton Prêt à l'Emploi SPECBEASpécialistes des Chaussées en Béton et des Aménagements SPTFSyndicat Professionnel des Terrassiers de France STRRESSyndicat national des entrepreneurs spécialistes des Travaux de Réparation et Renforcement des Structures UNPGUnion Nationale des Producteurs de Granulats UPCUnion des Producteurs de Chaux USIRFUnion des Syndicats de l'Industrie Routière Francaise

17 Les membres aujourdhui Collège de l'Ingénierie publique et privée CERTUCentre d'Etudes sur les Réseaux, les Transports, l'Urbanisme et les Constructions Publiques CETECentres d'Etudes Techniques de l'Equipement CETUCentre d'Etude des Tunnels CICFChambre de l'Ingénierie et du Conseil de France Ordre des Géomètres Experts SETRAService d'Etudes sur les Transports les Routes et leurs Aménagements SYNTEC Ingénierie

18 Les membres aujourdhui Collège des associations partenariales publiques et privées AFGCAssociation Française de Génie Civil ASCQUERAssociation pour la Certification et la Qualification des Equipements de la Route CF AIPCRComité Français de l'Association mondiale de la Route ATEC ITS France Association pour le développement des techniques de transport, d'environnement et de circulation ( au 18/10/11) IREXInstitut pour la Recherche appliquée et lExpérimentation en génie civil ( au 18/10/11)

19 Les membres aujourdhui Collège des organismes de recherche et de formation publics et privés CNFPTCentre National de la Fonction Publique Territoriale ENPCEcole des Ponts Paris Tech ENTPEEcole Nationale des Travaux Publics de l'Etat ESITC CachanEcole Supérieure des Ingénieurs des Travaux de la Construction de Cachan ESTPEcole Spéciale des Travaux Publics IFSTTARInstitut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux Pôles de compétitivité

20 CF-AIPCR UNPG Sétra SYNTEC Ingénierie USIRFAMF LCPC ASFA CST DGITM USIRF SPTF ADF

21 Le Conseil stratégique

22 Les missions du Conseil Stratégique Préparer les orientations générales en liaison étroite avec le Comité Scientifique Etre garant du respect des « codes de bonnes relations », des chartes, et des principes fondateurs Valider les méthodes de travail et les processus permettant un « label » de lInstitut Assurer la représentativité et le lien avec les instances politiques Veiller à la promotion et à la valorisation de la technique et des entreprises françaises.

23 Le Comité Scientifique et Technique Instance de « réflexion »

24 Les missions du CST Être une instance de réflexion, d'évaluation et de proposition Assurer la cohérence, la transversalité et la qualité des travaux de l'Institut Assurer une mission de veille et de prospective Donner des avis au Comité stratégique et au Conseil d'administration

25 Les priorités du CST Mobiliser l'innovation dans la construction, l'entretien et l'exploitation des infrastructures de transport, notamment les TIC Prendre en compte les ressources non renouvelables, les consommations énergétiques et la biodiversité Faire émerger la bonne place des infrastructures de transport et des services associés dans la ville durable par une utilisation partagée de l'espace urbain Veiller à la cohérence et au caractère prospectif des activités des comités opérationnels

26 Des Comités Opérationnels pour prendre en charge les besoins des différents acteurs - exprimés par exemple dans les CoTITA - mais aussi par les collèges de l'IDRRIM préparer les programmes engager la production de documents

27 Avis Avis Qualification/Certification Qualification/Certification Méthodologie Méthodologie Rue et Espace Urbain Rue et Espace Urbain Formation/Recherche/Innovation Formation/Recherche/Innovation Ingénierie Ingénierie Prospective Prospective Coordination/Coopération Coordination/Coopération 8 comités opérationnels couvrant tous les champs de compétence de l'Institut pour écouter, intégrer et produire

28 Types de productions attendues Avis techniques, certifications, Notes d'information Notes d'information Guides ou fascicules techniques Guides ou fascicules techniques Guides d'aide aux maîtres d'ouvrages (définition et conception de projet d'aménagement, entretien et construction, rédaction de marchés... ) Guides d'aide aux maîtres d'ouvrages (définition et conception de projet d'aménagement, entretien et construction, rédaction de marchés... ) Notes d'orientation sur la formation, la recherche la protection de la biodiversité, la prospective Notes d'orientation sur la formation, la recherche la protection de la biodiversité, la prospective Colloques techniques coordonnés Colloques techniques coordonnés

29 Comités opérationnels issus du CFTR et Présidents Avis – Louis Maison ( USIRF ) Méthodologie – Pascal Rossigny ( SETRA) Qualification / Certification – Michel Bry ( IFSTTAR )

30 Comités opérationnels nouveaux et Présidents Formation/Rech/Innovation. – Patrick Dieny (ADF) Rue et Espace urbain – Claude Dézert (AMF) Ingénierie – Remi Cunin ( Syntec Ingénierie) Prospective – André Broto ( ASFA) Coordination/Coopération – Yves Robichon ( DIT)

31 Les travaux engagés … déjà nombreux et variés

32 Les travaux réalisés Prix « Infrastructures de mobilité et Biodiversité » Notes dinformation mesure de la macrotexture des chaussées caractéristiques de surface des chaussées uni longitudinal des couches de roulement EAPIC (laboratoires) Application de la NF EN sur les enrobés coulés à froid Classification et aide au choix des matériaux granulaires recyclés pour usage routier (hors agrégats denrobés) Site Internet de lIDRRIM Guide « Bruit des chantiers des infrastructures de transport »

33 Les travaux engagés Réflexions sur lélargissement du champ de lIDRRIM et nouveaux comités ou groupes Recommandations pour laménagement de rues et espaces urbains de qualité Inventaire et coordination des manifestations techniques Méthode dévaluation des éco comparateurs Evaluation des métiers de l'ingénieur chez chacun des partenaires et adéquation avec les dispositifs de formation Réflexion sur l'innovation routière et évaluation du dispositif mis en place par l'Etat en 2006

34 Guides techniques : Diagnostic et conception des renforcements de chaussées Prise en compte des milieux naturels en phase de chantier Enrobés à lémulsion et à la mousse de bitume Assistance à maîtrise douvrage au service des communes Manuel de conception des chaussées à faible trafic Notes dinformation : Abaissement de la température de fabrication des enrobés Recyclage à fort taux

35 Le site internet de lIDRRIM Outil de diffusion, de capitalisation, de mutualisation Portail vers linformation pertinente et dactualité en matière de doctrine technique Outil de travail pour les membres des comités et des groupes

36 Alimenté par les membres actifs A la disposition des partenaires Adaptable, modulable dans son architecture et son contenu au fil de lévolution des besoins et des structures Un site vivant

37

38

39

40

41 Une nouvelle charte Avis techniques Notes dinformation

42 Charte graphique

43 Institut des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité Merci de votre attention


Télécharger ppt "I nstitut D es R outes, des R ues et des I nfrastructures pour la M obilité Marc TASSONE Directeur Général."

Présentations similaires


Annonces Google