La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

10 février 2010 1 Intelligent Transport Systems and intermodal passenger travel PREDIM and LINK workshop Développement coordonné de linformation transport.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "10 février 2010 1 Intelligent Transport Systems and intermodal passenger travel PREDIM and LINK workshop Développement coordonné de linformation transport."— Transcription de la présentation:

1 10 février Intelligent Transport Systems and intermodal passenger travel PREDIM and LINK workshop Développement coordonné de linformation transport et tourisme dans larc alpin Etude du projet en cours Paris, le 10 février 2010

2 Plan de la présentation Origine et objet de la démarche Éléments danalyse Analyse de loffre dinformation Analyse de la demande Quelles cibles ? Les tentatives actuelles Vers une définition de la version française du projet 10 février

3 Carte de larc alpin 10 février

4 4 Objectifs de la démarche Faire que les déplacements dans les alpes nuisent moins à lenvironnement sans pénaliser léconomie locale liée au tourisme. Identifier pourquoi linformation sur les TTC (Transports Terrestres Collectifs) nest pas coordonnée avec linformation touristique mise à la disposition du public Proposer un projet susceptible de résoudre cette anomalie Construire ce projet sur des bases concrètes et réalistes de sorte quil soit transposable dans les autres pays.

5 5 Eléments danalyse de loffre dinformation Internet a modifié les conditions dun traitement conjoint des informations touristiques et transports : les transporteurs ont cess é d accorder des commissions aux agences qui se sont largement d é tourn é es des march é s du rail et des cars Les agences de voyage et les tour operators ont cessé dêtre les interm é diaires naturels entre l offre et la demande de transport sauf pour a é rien, auto, location auto. Cette situation est étroitement liée au comportement du ferroviaire voyageurs. L offre de TTC s est souvent appauvrie en France dans les liaisons directes grande distance, dernier kilom è tre et transports locaux. Les offices du tourisme se sont organis é s pour cr é er une ressource commune et disponible qui ne traite pas des transports : l exemple du SITRA (Rhône-Alpes). 10 février 2010

6 6 Présentation de loffre

7 10 février Présentation de loffre

8 10 février Offre dinformation touristique Loffre est COMPLETE dans les domaines suivants : Hébergement : où dormir Localisation des activités : Quoi faire Où se restaurer Elle est PARTIELLE Liaison directe + dernier kilomètre : Quand et comment y aller À quelle heure, pour quel prix Réservation ou disponibilité de places peu assurées Elle est ABSENTE OU RARE Garantie de mobilité : Comment se déplacer

9 10 février Éléments danalyse de la demande Confirmation de la demande Lanalyse de loffre et de la demande aux OT montre quune partie des touristes individuels ou en groupe sont demandeurs dinformation pratiques et de réponses simples et complètes sur leurs déplacements, du domicile au lieu de séjour, en limitant les renvois de site en site. Trois biais dans lexpression de la demande : lincertitude sur la disponibilité réelle de TTC locaux La dispersion et la moindre fiabilité des offres TTC du dernier kilomètre la prétention de sites comme Voyages-sncf.com à couvrir lensemble des besoins de touristes venant de loin alors que la demande se particularise

10 Ciblage des voyageurs Captifs auto (liberté => crèche, abri pour chien, local vélo) : sadressent aux sites touristiques pour hébergement et activités Captifs TTC : sadressent directement aux sites transporteurs Opportunistes : peuvent basculer dun mode à lautre mais souvent au cas par cas : doivent être renvoyés des sites touristiques par des « liens intelligents » vers les sites transports pertinents (mutualisés ou non) février 2010

11 Profusion doffres aux touristes Les services touristiques (sites web, centre dappel) sadressent à des clientèles de plus en plus ciblées : les randonneurs, les skieurs, les amoureux de la nature, etc. Les sites locaux (collectivités, OT, etc.) conservent leur légitimité mais ne sont que des sources dinformation parmi dautres. Les sites de tour operator conservent leurs adeptes pour les « packages » Les sites transports sont des références mais subissent de plus en plus la concurrence et les jugements des sites thématiques qui fonctionnent comme des guides pour les touristes non captifs dun mode février 2010

12 12 Identification du besoin

13 Transport multimodal (www.multitud.org) février 2010

14 Multimodal départemental (www.itinisere.fr) 10 février

15 Transport localisé : février 2010

16 Offre ciblée : février 2010

17 17 Schéma méthodologique Analyse de la Demande sur internet et centres dappel Approche spécifique sites Internet Touristiques Approche générique sites web Transport Rail Route Offre de Données numérisées points darrêts Horaires Niveaux de service Calcul tarif Vente Réservation orientation données

18 10 février Définir les données à intégrer Les données TTC Les arrêts (liens géographiques précis avec hébergement et activités) Les horaires (liens avec les dates et heures de séjour) Les niveaux de service (conditions pratiques : accessibilité et confort des personnes et bagages) Le calcul ditinéraire décrit sous forme origine / destination Le forfait local ou billet combiné et ses services Le calcul du coût exact du trajet envisagé La réservation de places La vente de billets unitaires Resteront lapanage des transporteurs Leur collecte ou saisie 1)Demande aux opérateurs qui en produisent (appui AOT ?) 2)Aider les autres à en produire (appui AOT ?) 3)Saisir ce qui manque dans des BDD touristiques (qui contrôle ?)

19 10 février Vers une définition du projet Le projet doit assurer les échanges de données dont le contenu permet dalimenter tous les services touristiques en données de transport terrestre collectif en tenant compte du besoin client. Il doit combler les manques que représentent les services opérés par de petits transporteurs qui nont pas numérisé leur réseaux, leurs lignes, leurs services; à la manière des trains touristiques Il doit garantir la qualité des données de points darrêts, d horaires et de niveaux de service dont disposent les opérateurs de TTC. Les coûts souhaités aussi ne sont pas gérables. Il doit référencer les opérateurs de transport avec un portail daccès aux services de ces transporteurs. Pour cela, il doit établir le lien entre le service (passant au point darrêt) et le besoin potentiel : maillon O/D dans le trajet Il doit favoriser la mise en place de conventions avec des diffuseurs intégrant le maillon TTC dans la commercialisation de leurs produits touristiques

20 10 février Merci de votre attention La République fédérale d'Allemagne, la République d'Autriche, la République française, la République italienne, la Principauté de Liechtenstein, la Principauté de Monaco, la Confédération suisse, la République de Slovénie, ainsi que la Communauté économique européenne Mission Alpes Pyrénées


Télécharger ppt "10 février 2010 1 Intelligent Transport Systems and intermodal passenger travel PREDIM and LINK workshop Développement coordonné de linformation transport."

Présentations similaires


Annonces Google