La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les semaines de lAttention La Société dAttention Parole Donnée N° 109 Mercredi 25 avril 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les semaines de lAttention La Société dAttention Parole Donnée N° 109 Mercredi 25 avril 2012."— Transcription de la présentation:

1 Les semaines de lAttention La Société dAttention Parole Donnée N° 109 Mercredi 25 avril 2012

2 Discussion par tables Première partie

3 Définir les termes Quand un objet suscite un intérêt chez le sujet, ce dernier répond en faisant plus ou moins attention. Sujet Objet attention intérêt Synonymes dattention : concentration, curiosité, intérêt, réflexion (attention intellectuelle) considération, égard, sensibilité, sollicitude (attention relationnelle) diligence, effort, régularité, tension, zèle (attention morale) Synonymes dattention : concentration, curiosité, intérêt, réflexion (attention intellectuelle) considération, égard, sensibilité, sollicitude (attention relationnelle) diligence, effort, régularité, tension, zèle (attention morale) La société dattention La société dattention : une société qui fait attention à moi, où je fais attention aux autres. But de la soirée : renforcer la « culture de lattention » entre lindividu et la collectivité

4 Table 1 Je te sens bien ! Vous sentez facilement le bien chez les autres, et cherchez à le promouvoir. Pourquoi cette attention au bien ? Êtes-vous trop naïfs, trop idéalistes ?

5 Table 1 Cherche à voir le bien par conviction. Toujours une part de bien chez quelquun À lécole, effet de groupe, « tout le groupe pense quelque chose ». Sortir du groupe et prendre la défense de quelquun qui nest pas inclus. Voir le bien pour avoir des amis, pour mieux connaître la personne. Personne assez froide, réserve mutuelle, malaise. Mais naturellement, lamitié sest développée. Vie de groupe, avec amie très timide, sans grande estime delle-même, mais la confiance des autres en elle a eu de leffet. On peut aider les gens à changer leur vie.

6 Y a-t-il eu des moments où vous avez senti que le groupe vous négligeait ? Que la collectivité ne faisait pas assez attention à vous, ne cherchait pas assez à vous mettre en valeur ni à vous donner toutes vos chances ? Quest-ce qui venait de vous ? Pourquoi la négligence vous a-t-elle semblé injuste ? Table 2 Tu ne me négligeras plus. » « Tu ne me négligeras plus. »

7 Lycée, tout le monde vise haut, meilleures prépas => bonnes notes. Je ne vise pas forcément les meilleures prépas. Du coup, je sens quon ne sintéresse pas trop à moi, et je me sens parfois un peu inférieure. Cest aussi ma faute En maternelle, jai passé toutes les récrés tout seul, négligé par les autres, je jouais avec des pommes de pin La France offre plein dopportunités, mais sa culture est moins conviviale que mon pays dorigine, Haïti. Pas négligé, mais première cause de négligence = individualisme. Certains ont un charisme encombrant Négligence = manque de respect, préjugés Nous avons tous des expériences dêtre négligés Table 2 négligé par les autres, je jouais avec des pommes de pin

8 Table 3 Le Citoyen Attentif Comment sapprocher du citoyen idéal, défini comme un citoyen qui participe, est bien informé, sidentifie à la démocratie et à la politique? Les études montrent que les cioyens attentifs sont plus susceptibles de promouvoir la démocratie que les gens inattentifs. Les citoyens attentifs sont politiquement plus instruits, sidentifient davantage au système démocratique, se sentent politicquement compétents et prêts à défendre la démocratie. Résolutions

9 Exposé de Laurent Ladouce Directeur de « culture et paix » Deuxième Partie

10 La société dattention Une société qui investit dans la formation et la responsabilisation de tous ses membres, afin quils puissent pleinement développer leurs talents et capacités La société informe, protège. Elle « éveille », elle « veille sur », elle « veille à », mais évite de trop « surveiller » Les individus se sentent correctement informés, consultés, pris en compte, et sinvestissent dans les débats, les décisions. Homo Homini Lupus (lhomme est un loup pour lhomme) => Homo homini deus (lhomme est un dieu pour lhomme) La thématique du care a pris une importance croissante ces dernières années.

11 Table 3 Citoyen attentif= fait attention à ce qui se passe autour de lui, sans se disperser. (On peut sintéresser à beaucoup de chose, sans forcément agir). Personne qui écoute, ouvert au débat, propose ses solutions. Quand il a une responsabilité, doit déléguer. Le bien-être de soi, des autres, de la société => apporter une harmonie entre le Bien-être en soi et le bien-être collectif. Chercher à aider les autres. Cest inné. Tout ce qui nous entoure, ne pas tomber dans légoïsme. Modifier des comportements égoïstes. Mieux informer. Dans la famille, à lécole, dans la collectivité. Citoyen attentif= fait attention à ce qui se passe autour de lui, sans se disperser. (On peut sintéresser à beaucoup de chose, sans forcément agir). Personne qui écoute, ouvert au débat, propose ses solutions. Quand il a une responsabilité, doit déléguer. Le bien-être de soi, des autres, de la société => apporter une harmonie entre le Bien-être en soi et le bien-être collectif. Chercher à aider les autres. Cest inné. Tout ce qui nous entoure, ne pas tomber dans légoïsme. Modifier des comportements égoïstes. Mieux informer. Dans la famille, à lécole, dans la collectivité.

12 Personne bien intégrée Personne bien intégrée Corps social Attention saine Intérêt et stimulation masse Individu isolé fragile Individu isolé fragile Agitation Faits divers Spectacle curiosité malsaine

13 Comment la course à lattention renforce la société de lego Comment la course à lattention renforce la société de lego Le point de vue de Cyrille Frank Avoir une conversation en société, être intéressant, drôle, original est devenu un impératif social pour exister. Alors pour se faire, il faut alimenter la machine : on se tient au courant pour avoir des choses à raconter, on visite des expos, on va au ciné, on fait du bricolage, de la déco pour témoigner de sa créativité… En réalité la motivation et la finalité sont très souvent sociales : il faut capter lattention des autres, denrée de plus en plus rare. Mus par ce besoin constant de valorisation sociale, nous sommes dans lagir permanent, pris dun activisme forcené. Il faut toujours faire quelque chose : travailler, lire, regarder la TV, manger, dormir. La non-action, la contemplation est disqualifiée (contrairement à dautres cultures, notamment bouddhistes). Cet affairement constant a pour corollaire un déficit dattention porté à autrui. Il faut rationaliser ses investissements affectifs, son temps de socialisation, ses marques dattention à nos proches, nos amis, nos collègues. On entre ainsi dans un cercle vicieux : plus lon sactive en vue dune socialisation ultérieure, plus on raréfie lattention globale disponible et donc moins lon a de chance de se socialiser réellement.

14 Vide intérieur intellectvolontéémotion affairement constant Sensation éphémère Information en boucle Actualité permanente La personne accaparée

15 Cœur intellectvolontéémotion Susciter une attention et une adhésion personnelle dans le cœur de chacun pour susciter un éveil intellectuel, émotionnel et moral qui invite à simpliquer. Société qui arrive à sensibiliser, conscientiser et responsabiliser

16 intellect émotionvolonté Objet Vrai BeauBien Esprit(Cœur) Amour vrai joie désir valeur Coeur = élan irrépressible de chercher la joie en aimant un objet Vérité = stimulation intellectuelle que le sujet reçoit de lobjet beauté = stimulation émotionnelle que le sujet reçoit de lobjet. Bonté = stimulation morale que le sujet reçoit de lobjet

17 Savoir- être Savoir- vivre Savoir- faire La conscience et la présence de Dieu Être présent La famille et la présence de lamour Être présent et réactif Acte de présence

18 Une pédagogie de la conscience, pour un développement personnel et collectif La Présence est une voie de connaissance et de réalisation de soi. Elle débute par le développement de lattention à soi-même, dans le moment présent. Cette présence et cette ouverture à soi nous ramène à notre dimension de pure conscience, silencieuse, au-delà des pensées. Nous apprenons à vivre de plus en plus en présence notre vie intérieure, nos différentes relations et nos actions dans le monde. En la retrouvant nous retrouvons simultanément notre joie dêtre et dagir. Cette présence en nous rayonne, transformant et clarifiant progressivement toutes les couches de notre réalité. Pratiquer la présence ensemble, et chacun dentre nous dans notre quotidien, est un art de vivre qui nous permet de grandir en sagesse, en amour et en expression créatrice. Chacun à notre manière, quelle que soit la forme de notre pratique de présence, nous contribuons ensemble à lévolution de la conscience et à la réalisation dune société plus humaine. La Présence est la nature sereine, lumineuse et créative de lêtre que nous sommes. En retrouvant notre unité et en libérant notre potentiel, nous évoluons vers le meilleur de nous-mêmes et de la Vie.

19 Recherche sur la Psychologie du développement Jean Piaget développement cognitif Erik Erikson Développement Psychologique et affectif Lawrence Kohlberg Développement Moral James Fowler Développement Spirituel

20 Capital humain : talents, éducation, santé, et formation des individus. On parle de capital car les talents ou léducation font partie intégrante de nous et durent longtemps. Il ny a pas de croissance sans une bonne base de capital humain. Bien se servir du capital de sa population, cest ce qui fait la réussite dune nation. - G. Becker – Prix Nobel déconomie, 1992 « LE CAPITAL HUMAIN »

21 « Passerait-on un millier de siècles en présence de Dieu, qu'on ne le verrait jamais que pour la première fois. » André Frossard La conscience est la présence de Dieu dans l'homme. » Emmanuel Swedenborg

22 Dieu Personnespirituelle Personnephysique Nourriturespirituelle ActesActes Elément spirituel vital

23 Doù vient le capital humain ? Il faut commencer par la famille. Cest le fondement dune bonne société et de la réussite économique. Pour comprendre le capital humain, il faut revenir à la famille, car ce sont les familles qui se soucient de leurs enfants et essaient de leur transmettre une éducation et des valeurs. Inculquer des valeurs se fait avant tout dans les Familles. « Doù vient le capital humain ? Il faut commencer par la famille. Cest le fondement dune bonne société et de la réussite économique. Pour comprendre le capital humain, il faut revenir à la famille, car ce sont les familles qui se soucient de leurs enfants et essaient de leur transmettre une éducation et des valeurs. Inculquer des valeurs se fait avant tout dans les Familles. » - Gary Becker La famille et la présence de lamour La famille et la présence de lamour

24 « L'amour c'est la présence, le face-à-face. » Rina Lasnier « Rien ne transforme une maison comme la présence d'une femme charmante. » Laure Conan « L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement. » Tahar Ben Jelloun Présence des proches, compagnie de la famille et des amis

25 Ce que les familles doivent apporter pour le développement de leurs enfants Les Cinq S Sécurité Stimulation Soutien socio- émotionnel Structure Surveillance Joint Center for Poverty Research (JCPR)

26 Développement humain & études familiales (DHEF) É cologie humaine : Développement affectif et relationnel de lêtre humain dans son milieu ou son cadre. la famille : premier cadre naturel et culturel de lêtre humain ; le développement émotionnel et relationnel se fait surtout dans le cadre familial. Une nouvelle discipline

27 « Le Département DHEF étudie le développement humain sur toute la durée de la vie, la dynamique des rapports conjugaux et familiaux, et les facteurs dans la famille, la communauté, et la société qui peuvent entraver ou faciliter le développement individuel et la vie de famille. »

28 éthique Amour Vrai FemmeenfantHomme Famille Père Mari Frère Fils Père Mari Frère Fils Mère Epouse Sœur Fille Mère Epouse Sœur Fille société nation monde « Pas d'homme sans femme, et pas de femme sans homme, et point d'union entre les deux sans la présence divine. » de Le Talmud


Télécharger ppt "Les semaines de lAttention La Société dAttention Parole Donnée N° 109 Mercredi 25 avril 2012."

Présentations similaires


Annonces Google