La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Synthèse des besoins en statistiques et informations sur le secteur rural en appui aux CSLP Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Synthèse des besoins en statistiques et informations sur le secteur rural en appui aux CSLP Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en."— Transcription de la présentation:

1 Synthèse des besoins en statistiques et informations sur le secteur rural en appui aux CSLP Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 Flore GUBERT, Economiste, DIAL Anne-Sophie ROBILLIARD, Economiste, DIAL

2 Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre Evaluation des besoins en matière de données Plan de la présentation 1- Inventaire critique des politiques de développement rurale énoncées dans les CSLP (Examen des 11 CSLP finalisés en juillet 2002: Burkina Faso, Gambie, Guinée, Malawi, Mauritanie, Mozambique, Niger, Ouganda, Rwanda, Tanzanie, Zambie) 2- Revue des indicateurs de suivi et d'évaluation des politiques de développement rural 4- Conclusions et recommandations

3 Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 I Les politiques de lutte contre la pauvreté en milieu rural Amélioration des conditions de vie des populations rurales = axe stratégique prioritaire de la politique de lutte contre la pauvreté. Eventail des politiques et programmes proposés relativement homogène. Trois thèmes : - Accroître les revenus agricoles et assurer la sécurité alimentaire ; - Améliorer les conditions de vie des populations rurales à travers l'amélioration de l'accès aux services de base et aux infrastructures ; - Améliorer la gestion des ressources naturelles.

4 Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 Pertinence des actions proposées I Les politiques de lutte contre la pauvreté en milieu rural Très peu de documents évoquent les questions de ciblage des ménages ruraux les plus pauvres. Les ménages ruraux sont généralement considérés comme un groupe homogène La question de la hiérarchisation des actions proposées n'est soulevée dans aucun des CSLP consultés Aucune réflexion n'est menée sur l'économie politique des réformes à mettre en œuvre. Le contenu théorique et idéologique des politiques préconisées n'est pas remis en question. Le renouveau attendu en termes de réforme des modalités d'attribution de l'aide ne se traduit pas par un renouveau des politiques préconisées

5 Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 II Les indicateurs de suivi et d'évaluation Définitions et principes Un indicateur permet de mesurer les progrès réalisés vers la réussite d'un objectif. Les indicateurs dimpact (ou finaux) (résultats finaux en fonction de l'objectif poursuivi ou niveau de satisfaction de la population). Les indicateurs dintrant ou variables d'entrée (ressources fournies par les pouvoirs publics) ; Les indicateurs de produit ou variables de sortie (résultats opérationnels générés) ; Les indicateurs de résultat (incidence directe de l'action des pouvoirs publics sur la population ou le groupe de population ciblés) ; On distingue :

6 Exemples d'objectifs et d'indicateurs Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 II Les indicateurs de suivi et d'évaluation ObjectifsEducation primaire pour tous Opportunités d'emploi pour les plus démunis Lutte contre la corruption Ressources fournies (variables d'entrée) -Dépenses pour l'éducation primaire -Part des dépenses d'éducation consacrées à l'éducation primaire -Dépenses d'infrastructure -Dépenses pour les programmes de formation professionnelle, etc. -Dépenses en salaires, etc. Résultat(s) opérationnel(s) (variables de sortie) -Nombre de classes construites -Nombre d'instituteurs recrutés -Création d'institutions de micro-crédit -Mise en œuvre de projets HIMO -Augmentation des salaires publics -Adoption de lois contre la corruption -Réorganisation de l'administration Résultats intermédiaires (incidence sur la population) -Taux de fréquentation des nouvelles classes -Nombre d'élèves par instituteur -Nombre d'entreprises et d'emploi créés -Nombre de projets HIMO et d'emplois directs créés -Nombre d'affaires de corruption menées en justice et sanctionnées, -% de victimes parmi la population, les entreprises, etc. Résultat final (relativement à l'objectif) Taux de scolarisation primaire -Taux de chômage -% d'emplois informels -Meilleur fonctionnement de l'administration -Meilleures rentrées fiscales Appréciation de la populationTaux de satisfaction des parents -% de la population s'estimant satisfait de son emploi -Perception de la stabilité de l'emploi Perception de la corruption

7 Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 II Les indicateurs de suivi et d'évaluation Alors que le développement rural constitue incontestablement l'un des axes stratégiques prioritaires des CSLP, la liste des indicateurs proposés pour suivre la progression de ces actions et en évaluer les résultats est extrêmement pauvre ; les CSLP placent plus d'emphase sur les indicateurs finaux que sur les indicateurs intermédiaires ; Rares sont les CSLP à proposer des indicateurs mesurant directement le niveau de satisfaction de la population ; les CSLP ne prévoient pas de décomposer les indicateurs par quintile de revenu ou de consommation, ni même ne proposent une simple décomposition pauvres/non pauvres ; Les CSLP ne proposent pas d'indicateurs mesurant le poids politique du monde rural ; Les cibles ne sont pas toujours définies ; Le choix des indicateurs ne tient pas toujours compte des types de données disponibles. Revue critique des indicateurs proposés dans les CSLP

8 Objectif principalObjectifs intermédiaires InputsRésultats opérationnels Résultat intermédiaire (incidence directe) Résultat final (relativement à l'objectif) Qualité/ Satisfaction Améliorer les conditions de vie des populations rurales et assurer leur sécurité alimentaire Part du budget de l'Etat consacrée au développement rural -Incidence de la pauvreté (alimentaire et en besoins de base) -Variables proxies de la pauvreté (actifs détenus, caractéristiques de l'habitat) Part du budget de l'Etat consacré à la vulgarisation agricole -Taux de croissance du PIB agricole -Valeur de la production (par culture vivrière et de rente) Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 II Les indicateurs de suivi et d'évaluation Exemple de la Tanzanie

9 Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 III Les besoins en données TypeIndicateursInstruments requisFréquence souhaitable EntréeDépenses publiques, ressources humaines -Documents budgétaires - Enquête de suivi des dépenses -Données sur les dépenses réelles -Données salariales. Mensuelle ou trimestrielle si possible, annuelle au minimum Sortie (résultat opérationnel)Infrastructures, services fournis -Registres administratifs des gouvernement central et locaux Système d'information de gestion -Enquêtes communautaires Tous les six mois si possible, annuelle au minimum Résultat intermédiaireAccès et utilisation des services -Enquêtes prioritaires et de suivi -Enquêtes pluri-thématiques auprès des ménages Annuelle si possible Résultat finalConsommation et revenus des ménages, indicateurs sociaux, indices de satisfaction, etc. -Enquêtes budget- consommation -Enquêtes thématiques auprès des ménages (démographiques et de santé, niveau de vie, etc.) -Enquêtes qualitatives Tous les trois à cinq ans AutrePrix de détail et à la production, données climatiques, etc. Mesure directeCollecte des prix mensuelle ou trimestrielle Données climatiques quotidiennes si possible Sources : Sourcebook, volume 1, chapitre 3

10 Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 III Les besoins en données Sources d'information "théoriques" Données administratives Enquêtes pluri-thématiques - Recensements de population - Enquêtes sur les conditions de vie (de type LSMS) - Enquête d'évaluation et de suivi rapide (QUID ou CWIQ) - Enquêtes qualitatives et participatives (PPA) - Enquêtes budget consommation - Enquêtes démographiques et de santé (EDS) - Enquêtes agricoles (recensements ou enquête par sondage) Autres sources d'information dans les domaines rural et agricole Enquêtes plus « spécialisées »

11 Y'a-t-il adéquation entre l'offre et la demande de statistiques rurales et agricoles ? (sur la base des données disponibles en théorie) Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 III Les besoins en données Des données manquantes Des données souvent inadaptées pour évaluer l'impact d'une politique ou d'un programme spécifique Des collectes irrégulières et peu coordonnées

12 Burkina ED EDSCV1 RGP + MICS ? CV1EDS RGPCV? Gambie RGP + CV1 CV2CV1 CV2 MICS Guinée CV1EDS CV3 RGP + MICS + EA EDS CWIQ Malawi CV3EDS MICS RGP + CV3 EDS CV0 Maurit.CV2 CV1 CV2MICS RGPEDS Mozamb. CV? MICSCV3 RGP + EDS CV0 + CWIQ Niger CV3 + EDS MICS EDS MICSRGPCWIQ OugandaCV3RGPCV3CV1 EDSCV1CV2 CV3EDS Rwanda RGPEDS CV1 EDS + MICS CV0 + CWIQ Tanzanie CV3EDS CV1 ZambieEA RGP + CV1 EDSCV1CV3MICS CV1 + EDS CV1 RGPEDSCV? CV0Enquête sur les conditions de vie des ménages sans volet budgétaireEDEnquête démographique CV1Enquête sur les conditions de vie des ménages avec volet budgétaire très limitéEDSEnquête démographique et de santé CV2Enquête sur les conditions de vie des ménages avec volet budgétaire limitéMICSEnquête à indicateurs multiples CV3Enquête sur les conditions de vie des ménages avec volet budgétaire completRGPRecensement général de la population CWIQEnquête sur les indicateurs de bien-être (Core Welfare Indicators Questionnaire) Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 III Les besoins en données

13 Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en Afrique, Paris, septembre 2002 IV Conclusions et recommandations A l'issue de ce diagnostic, il est possible de formuler quelques recommandations : Il convient de renforcer les enquêtes agricoles de façon à les rendre plus opérantes pour le suivi des politiques de lutte contre la pauvreté en milieu rural. Il est nécessaire de mettre en place un cadre de programmation des différentes enquêtes auprès des ménages de façon à assurer une certaine régularité dans la collecte des données. Par ailleurs, la coordination des différents services responsables de la mise en œuvre des enquêtes devrait permettre une plus grande cohérence méthodologique. L'évaluation de programmes spécifiques nécessite que soient développés des dispositifs innovants pour que puissent être réalisées des analyses d'impact.


Télécharger ppt "Synthèse des besoins en statistiques et informations sur le secteur rural en appui aux CSLP Séminaire pour le renforcement des statistiques rurales en."

Présentations similaires


Annonces Google