La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COMBAT PERMANENT DE LA.C.A POUR LAMELIORATION DE LA QUALITE DU COTON AFRICAIN J ournées de lassociation Cotonnière Africaine Lusaka, 13 - 15 Mars 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COMBAT PERMANENT DE LA.C.A POUR LAMELIORATION DE LA QUALITE DU COTON AFRICAIN J ournées de lassociation Cotonnière Africaine Lusaka, 13 - 15 Mars 2008."— Transcription de la présentation:

1 COMBAT PERMANENT DE LA.C.A POUR LAMELIORATION DE LA QUALITE DU COTON AFRICAIN J ournées de lassociation Cotonnière Africaine Lusaka, Mars 2008 Présenté par Alidou AMADOU SOULE

2 Plan de la Présentation Introduction Introduction I- La qualité au centre des différentes journées annuelles de lA.C.A. annuelles de lA.C.A. II- La création des Standards Afrique de qualité de coton fibre, Juin – Juillet de coton fibre, Juin – Juillet III- LOrganisation des Journées de la Qualité du coton Africain, Novembre coton Africain, Novembre IV- La Création de la Commission Qualité de lA.C.A, Mai lA.C.A, Mai V- LAtelier de mise en Correspondance des Types de Vente Nationaux avec les Standards Afrique de Coton Fibre, Janvier – Février Conclusion : - Perspectives dans le Combat pour lamélioration de la Qualité lamélioration de la Qualité

3 Introduction.Le Coton revêt une importance économique et sociale considérable pour lAfrique Il a joué et continue par jouer un rôle économique important dans de nombreux pays du continent. Il demeure encore une source importante de revenus, demplois et de devises pour beaucoup de pays Africains et par conséquent de moyen de lutte pour la réduction de la pauvreté. Il a joué et continue par jouer un rôle économique important dans de nombreux pays du continent. Il demeure encore une source importante de revenus, demplois et de devises pour beaucoup de pays Africains et par conséquent de moyen de lutte pour la réduction de la pauvreté.

4 Introduction ( suite ) Mais aujourdhui dans un marché ou le coton Africain doit faire face à une triple concurrence: Mais aujourdhui dans un marché ou le coton Africain doit faire face à une triple concurrence: 1- Concurrence entre coton de la même zone (commercialisation en rang dispersé); 2- Concurrence des autres cotons, dont en premier lieu les cotons subventionnés; 3- Concurrence des fibres synthétiques; le principal avantage comparatif réside dans la Qualité.

5 Introduction ( suite ) Lamélioration de la qualité demeure aujourdhui un enjeu vital aux filières cotonnières, car elle permettra dêtre compétitif. Lamélioration de la qualité demeure aujourdhui un enjeu vital aux filières cotonnières, car elle permettra dêtre compétitif. Cest pourquoi, lA.C.A depuis sa création a toujours fait de la qualité son premier cheval de bataille. Cest pourquoi, lA.C.A depuis sa création a toujours fait de la qualité son premier cheval de bataille. Consciente de cette situation, notre association, lA.C.A a toujours mené un combat permanent pour lamélioration de la qualité. Consciente de cette situation, notre association, lA.C.A a toujours mené un combat permanent pour lamélioration de la qualité.

6 Introduction (fin) Un regard rétrospectif sur les différentes actions menées par lA.C.A permet de se rendre à lévidence de limportance de la question de la qualité pour notre association cotonnière. Un regard rétrospectif sur les différentes actions menées par lA.C.A permet de se rendre à lévidence de limportance de la question de la qualité pour notre association cotonnière.

7 I- La qualité au centre des différents forums annuels de lA.C.A.. Persuadé du fait que seule la qualité constitue aujourdhui le principal argument pour un meilleur positionnement du coton africain sur le marché international, notre association cotonnière a toujours porté ce sujet au centre des différentes journées A.C.A organisées.. Ainsi depuis la 1 ère édition de lA.C.A à BAMAKO jusquà cette 6 ème de LUSAKA, les questions relatives à la préservation et surtout à lamélioration de la qualité du coton africain ont fait lobjet de plusieurs exposés suivis de débats enrichissants.

8 I- La qualité au centre des différents forums annuels de lA.C.A. (Suite) I- La qualité au centre des différents forums annuels de lA.C.A. (Suite). Pour information, le point de ces présentations qui certainement ont permis déveiller la conscience des acteurs sur la qualité se présente comme ci après: 1ère journée ACA/BAMAKO-2003 : 1ère journée ACA/BAMAKO-2003 : La qualité et le classement du coton Africain, le cas du Togo La qualité et le classement du coton Africain, le cas du Togo 2 ème journée ACA/ DAKAR 2004 : 2 ème journée ACA/ DAKAR 2004 : Préservation de la qualité et compétitivité du coton africain Préservation de la qualité et compétitivité du coton africain

9 I- La qualité au centre des différents forums annuels de lA.C.A (Suite) 3 ème journée ACA/OUAGADOUGOU-2005 : 3 ème journée ACA/OUAGADOUGOU-2005 : La compétitivité du coton africain dans le marché mondial La compétitivité du coton africain dans le marché mondial 5 ème journée ACA/ACCRA-2007: 5 ème journée ACA/ACCRA-2007: Comment améliorer la qualité du coton africain sur toute la chaîne (de la production au classement en passant par la récolte et légrenage) Comment améliorer la qualité du coton africain sur toute la chaîne (de la production au classement en passant par la récolte et légrenage) Dans ce combat pour la qualité la meilleure défense du label du coton africain passe inévitablement par la création /lactualisation des standards Afrique de qualité de coton fibre. Dans ce combat pour la qualité la meilleure défense du label du coton africain passe inévitablement par la création /lactualisation des standards Afrique de qualité de coton fibre.

10 II- La création des standards afrique, 26/06 – 13/07/ Lactualisation des standards Afrique de coton, projet cher à lA.C.A a été réalisé au Havre, en France, en 2005, grâce à une fructueuse collaboration ACA - ONUDI dans le cadre du programme qualité de lUEMOA. Lactualisation des standards Afrique de coton, projet cher à lA.C.A a été réalisé au Havre, en France, en 2005, grâce à une fructueuse collaboration ACA - ONUDI dans le cadre du programme qualité de lUEMOA.

11 II- La création des standards afrique (Suite) Justifications et Objectifs Justifications et Objectifs. Les standards Afrique de 1995 ont vieilli et ne reflétaient plus la réalité par rapport à la qualité des productions fibres des pays africains.. Les modernisations de loutil industriel et les progrès réalisés dans la création variétale dans la plupart des pays africains, ont beaucoup contribué à lamélioration de la qualité.

12 II- La création des standards afrique (Suite) Justifications et Objectifs. La mondialisation du commerce qui seffectue exige une certaine amélioration et promotion de la qualité des productions fibres de nos pays.. Compte tenu des raisons ci-dessus évoquées, il savérait nécessaire de confectionner de nouveaux standards Afrique de qualité de coton fibre, afin de permettre aux gammes de vente des pays africains, de disposer dun référentiel qui reflète réellement la qualité des productions fibres.

13 Gamme de standards Afrique confectionnée

14

15 II- La création des standards afrique (Suite) Lots de boîtes standards confectionnés

16 II- La création des standards afrique (Suite) Axes dutilisation des standards Afrique Axes dutilisation des standards Afrique. Les standards « Afrique » de qualité de coton fibre sont un précieux outil pour le coton africain. Dans cette optique, ils doivent être utilisés notamment pour :. Les standards « Afrique » de qualité de coton fibre sont un précieux outil pour le coton africain. Dans cette optique, ils doivent être utilisés notamment pour : Servir de référence aux gammes de vente de nos différents pays; Servir de référence aux gammes de vente de nos différents pays; La promotion commerciale du coton africain; La promotion commerciale du coton africain;

17 II- La création des standards afrique (Suite) Axes dutilisation des standards Afrique La promotion de la qualité de la fibre, à travers une meilleure comparaison des niveaux de qualité entre pays. La promotion de la qualité de la fibre, à travers une meilleure comparaison des niveaux de qualité entre pays. Pour ce faire, la question de la mise en correspondance officielle des types de vente nationaux aux standards Afrique, simpose afin de pouvoir remplir pleinement les fonctions ci-dessus citées. Pour ce faire, la question de la mise en correspondance officielle des types de vente nationaux aux standards Afrique, simpose afin de pouvoir remplir pleinement les fonctions ci-dessus citées.

18 II- La création des standards afrique (fin) Enfin, ladoption et lutilisation des standards Afrique de qualité de coton fibre par le monde cotonnier, passe inéluctablement par sa diffusion et sa promotion auprès des structures suivantes : Enfin, ladoption et lutilisation des standards Afrique de qualité de coton fibre par le monde cotonnier, passe inéluctablement par sa diffusion et sa promotion auprès des structures suivantes : - Les Sociétés dégrenage de coton; - Les Associations cotonnières; - Les Négociants; - Les Instituts de formation, etc..

19 III.- Les journées de la qualité du coton Africain, Novembre 2006 Les Travaux des journées de la qualité du coton africain, tenus à Cotonou en Novembre 2006 ont permis : - didentifier les principaux problèmes auxquels sont confrontés les filières cotonnières du continent africain pour la production dun coton de qualité et; - didentifier les principaux problèmes auxquels sont confrontés les filières cotonnières du continent africain pour la production dun coton de qualité et; - de formuler des recommandations permettant daméliorer la qualité. - de formuler des recommandations permettant daméliorer la qualité.

20 III.- Les journées de la qualité du coton Africain, (Suite) Le point des actions recommandées au niveau des différents facteurs qui influencent la qualité a été consigné dans le rapport général des travaux des journées qualité de lACA, et mis à la disposition de tous les participants.

21 III.- Les journées de la qualité du coton Africain, (Suite) Pour assurer la mise en œuvre des recommandations ci-dessus évoquées, chaque pays cotonnier devra établir un chronogramme dactions concrètes et prioritaires, en y précisant les responsabilités, les sources de financement et surtout en tenant compte de ses propres réalités.

22 III.- Les journées de la qualité du coton Africain, (fin) Enfin certaines recommandations générales ont été formulées, à savoir : - Lengagement dune lutte farouche pour lélimination de la contamination, notamment celle des corps étrangers, surtout des matières plastiques à toutes les étapes de la production. - La création dune commission qualité au sein de lA.C.A.

23 IV.- La création de la commission qualité de lA.C.A, Mai En exécution des résolutions des journées de la qualité de coton africain, la commission qualité de lA.C.A a été créée en Mai 2007 à Cotonou. Etaient présents à latelier de mise en place de la commission qualité à Cotonou les délégués du : -BENIN-BURKINA-FASO-CAMEROUN -COTE DIVOIRE et -TOGO

24 IV.- La création de la commission qualité de lA.C.A, (suite) Compte tenu de limportance que revêt la qualité, les participants ont décidé que cette commission qualité comprenne un représentant par pays. Les résultats de cet atelier ont permis surtout : - de mettre en place un bureau de veille composé de quatre membres - de mettre en place un bureau de veille composé de quatre membres (Président, Vice président, Secrétaire et commissaire à lorganisation).

25 IV. La création de la Commission qualité de lA.C.A (suite) - délaborer un plan quinquennal dactions opérationnelles pour lamélioration de la qualité (ce plan a fait ressortir les délais dexécution, les responsabilités, les sources potentielles de financement et les indicateurs dévaluation. Les axes prioritaires de ce plan sont : - La lutte contre la contamination (corps étrangers, collage et fragments de coques)

26 IV.- La création de la commission qualité de lA.C.A, (suite) - La mise à niveau des centres de classement - La lutte contre les avaries durant le stockage et / ou le transport - La formation et la sensibilisation à la qualité des différents acteurs de la filière coton. La commission devra mettre un accent particulier sur la lutte contre la contamination, notamment par les corps étrangers afin de :

27 IV.- La création de la commission qualité de lA.C.A, (fin) - Redonner à la récolte manuelle ses lettres de noblesse et par conséquent; - Redorer limage du coton africain.

28 V. Latelier de mise en correspondance des Types de vente nationaux avec les Standards Afrique de qualité de coton fibre. 28/ /02/2008. Lune des dernières actions menées par lA.C.A dans son combat pour lamélioration de la qualité constitue latelier de mise en correspondance des types de vente nationaux avec les standards Afrique de qualité de coton fibre, tenue à Bobodioulasso / Burkina Faso du 28 Janvier au 02 Février 2008.

29 V.- Latelier de mise en correspondance des Types de vente nationaux avec les Standards Afrique (suite). Justification et objectif : - Créer les conditions optimales pour une meilleure utilisation des Standards Afrique de qualité de coton fibre. En effet, après lactualisation des standards Afrique, la mise en correspondance officielle des types de vente de nos pays aux standards, En effet, après lactualisation des standards Afrique, la mise en correspondance officielle des types de vente de nos pays aux standards,

30 V.- Latelier de mise en correspondance des Types de vente nationaux avec les Standards Afrique (suite). constituait une étape déterminante pour une véritable promotion du coton Africain. - Les résultats de ces travaux devront conduire à la confection dun Tableau de mise en correspondance des types de ventes nationaux. - Les résultats de ces travaux devront conduire à la confection dun Tableau de mise en correspondance des types de ventes nationaux.

31 V.- Latelier de mise en correspondance des Types de vente nationaux avec les Standards Afrique (suite). Etaient présents aux travaux de mise en correspondances les Classeurs des pays ci-après : - Bénin; - Burkina Faso; - Mali; - Sénégal; - Togo; - Zambie (DUNAVANT)

32 V.- Latelier de mise en correspondance des Types de vente nationaux avec les Standards Afrique (suite). Méthodologie de travail : - Comparaison directe des types de vente nationaux aux standards Afrique. Il sagit de faire défiler une à une les types de vente de chaque pays et les comparer aux standards Afrique. En cas de litige le vote intervient, sur la base dun représentant par pays pour établir la correspondance.

33 V.- Latelier de mise en correspondance des Types de vente nationaux avec les Standards Afrique (suite). RESULTAT DES TRAVAUX : Confection dun tableau récapitulatif de mise correspondance des types de vente nationaux. Ce tableau pourrait servir au cours des transactions commerciales : - De repère pour les correspondances entre les types de vente nationaux et; - De référence pour les équivalences avec les standards Afrique

34 STAN. AFRIQU E TYPES DE VENTE NATIONAUX BENINBURKINAFASSOCOTEIVOIRE G. B; MALINIGERSENEGALTOGO CAMER OUN 0 1 KABA/SBOBY/SSIGAL/SOTI 2 SARAMAALTO/S 3 BOLA/SJULI/S 4 NERE 1 1 KABASIGAL 2 BELABOBYJULIALTO 3 BOLA TOMATAMATANGO 2 BELA/CRUDYKATI 3 KATI/CSAVALOGOU 4 MAKOGOTO 3 1 BELA/TVOTALIBASEVE 2 ZANA VIVA / RADALIBA/CTOLE 3 KOLA 4 ZANA/CBUTO 4 1 ZANA/TBOBO/3BUFA 2 KENEBABULAGO 3 4 BATIBOBO/4

35 Classeurs lors des travaux de mise en correspondance dans la salle de classement Classeurs lors des travaux de mise en correspondance dans la salle de classement

36 V.- Latelier de mise en correspondance des Types de vente nationaux avec les Standards Afrique (suite). Recommandations issues des travaux : Observer un délai de trois ans (03) pour lactualisation des standards Afrique, compte tenu de la dégradation constatée sur celles qui sont confectionnés en Pour ce faire, il savère nécessaire de programmer le renouvellement de ces standards avant fin Coupler désormais les travaux dactualisation avec la mise en correspondance des types de vente nationaux.

37 Conclusion : Perspectives de lA.C.A, dans le combat pour lamélioration de la qualité Eu égard à tout ce qui précède, on peut affirmer avec beaucoup de certitude que la qualité a toujours été une préoccupation majeure de lAssociation Cotonnière Africaine. Dans ce combat permanent pour lamélioration de la qualité, beaucoup dactions ont été posées et restent toujours à poser par notre Association. Car la lutte pour la qualité reste et demeure toujours une lutte permanente.

38 Conclusion : Perspectives de lA.C.A, dans le combat pour lamélioration de la qualité Dans ce cadre, après avoir passé en revue les différentes actions menées par notre association pour la qualité, il apparaît évident que les perspectives à très court terme dans cette lutte, doivent se situer au niveau des voies et moyens à mettre en œuvre pour la concrétisation effective des décisions et recommandations issues des différents forums et ateliers de lor blanc africain.

39 Conclusion : Perspectives de lA.C.A, dans le combat pour lamélioration de la qualité Pour ce faire, Il faudrait notamment : - Installer et rendre effectivement fonctionnels des organes spécifiques au sein de lA.C.A (commission agriculture, commission industrie et commission commerciale). - Initier un système de suivi- évaluation de lopérationnalisation des différentes recommandations dans les pays membres de lA.C.A.

40 Conclusion : Perspectives de lA.C.A, dans le combat pour lamélioration de la qualité - Enfin, Inciter davantage tous les pays membres de lA.C.A, à participer effectivement et activement aux journées et ateliers organisés par lA.C.A.

41 Je vous remercie pour votre aimable attention


Télécharger ppt "COMBAT PERMANENT DE LA.C.A POUR LAMELIORATION DE LA QUALITE DU COTON AFRICAIN J ournées de lassociation Cotonnière Africaine Lusaka, 13 - 15 Mars 2008."

Présentations similaires


Annonces Google