La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PARTENARIATS PUBLIC-PRIVE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE Un Exposé au Colloque Gouvernemental de Madagascar par Samuel Paul Centre dAffaires Publiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PARTENARIATS PUBLIC-PRIVE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE Un Exposé au Colloque Gouvernemental de Madagascar par Samuel Paul Centre dAffaires Publiques."— Transcription de la présentation:

1 PARTENARIATS PUBLIC-PRIVE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE Un Exposé au Colloque Gouvernemental de Madagascar par Samuel Paul Centre dAffaires Publiques Bangalore, Inde Antananarivo Janvier 2004

2 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier POURQUOI DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVE ? Réduire la surcharge sur les gouvernements Augmenter les ressources et capacités pour la gouvernance Promouvoir louverture et la transparence en matière de gouvernance Mieux responsabiliser les pouvoirs publics

3 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier PARTENARIATS : NATURE ET ETENDUE Pas de modèle ou de recette standard – ils varient en matière détendue et de portée Les partenariats peuvent fonctionner à différents niveaux Prise de décisions partagée impliquée dans tous les modèles Une conception spécifique dépendra du secteur / du problème Ne fonctionnent que lorsquil y a confiance mutuelle entre les partenaires

4 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier UN PARTENARIAT DINDUSTRIE DU GOUVERNEMENT DANS LENSEIGNEMENT PRIMAIRE Lapprentissage des enfants est fondamental à léducation Une initiative courageuse par un industriel dirigeant, par le biais de sa fondation, a couvert trois états majeurs de lInde et plus de 5000 villages Lobjectif est de faire fonctionner la garantie dapprentissage dans les écoles qui participent au partenariat avec le Gouvernement Le programme de garantie dapprentissage se concentre sur la qualité de lapprentissage et les processus de gestion qui la facilitent

5 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier UN PARTENARIAT DINDUSTRIE DU GOUVERNEMENT DANS LENSEIGNEMENT PRIMAIRE La fondation privée assure la technologie et lappui afférent au programme La fondation sest engagée à davantage dintensification du projet

6 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier UN PARTENARIAT EN MATIERE DE GOUVERNANCE URBAINE A Bangalore (population: 6 millions dhabitants), les services urbains insatisfaisants dans les années 1990 ont mené à des pressions provenant de la base pour avoir des réformes Une réaction importante du gouvernement par le Ministre en Chef de lÉtat a consisté à créer le Bangalore Agenda Task Force (BATF), un groupe spécial de travail, composé de membres issus du secteur public et du secteur privé Le BATF a été présidé par un dirigeant proéminent de société issu du secteur de la TI

7 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier UN PARTENARIAT EN MATIERE DE GOUVERNANCE URBAINE Il a adopté une approche non conventionnelle dans son fonctionnement. Il a tenu des sommets pendant lesquels des prestataires de services ont révélé leurs plans dactions et de réformes Il a levé du fonds supplémentaire pour les réformes/projets et a fourni des conseils dexpert aux agences Il a informé et impliqué le public concernant lavancement de ce travail Après trois ans, il est clair que ce partenariat va fonctionner

8 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier BMP - Conseil Municipal BESCOM-Électricité BWSSB-Conseil dApprovisionnement dEau BDA-Autorité dAménagement du Territoire BMTC-Société Métropolitaine de Transport POLICE-Police de la Ville BSNL-Département des Télécommunications RTO-Délivrance dautorisation pour les Véhicules à Moteur HOPITAUX DE GOUVERNEMENT AGENCES MAJEURES DE LA VILLE

9 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier LES PREUVES : EXISTE-T-IL UN REDRESSEMENT ? Incidence du Problème à travers les Fiches de Rapport : Ménages en Général BMP BESCOM BWSSB POLICE BMTC HOPITAUX DE GOUVT RTO BSNL BDA Agence % Incidence Ménages en Général

10 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier LES PREUVES : EXISTE-T-IL UN REDRESSEMENT ? Satisfaction par rapport au Comportement du Personnel Ménages en Général BWSSB BESCOM BMTC BMP POLICE BSNL RTO BDA Agence n/a HOP DE GOUV Ménages en Général % Satisfaction

11 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier LES PREUVES : EXISTE-T-IL UN REDRESSEMENT ?

12 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier LES PREUVES : EXISTE-T-IL UN REDRESSEMENT ? Ménages en Général Satisfaction Générale à travers les Fiches de Rapport, Ménages en Général BMP BESCOM BWSSB BSNL HOP DE GOUV POLICE BDA BMTC RTO Agences % Satisfaction n/a

13 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier QUEST-CE-QUI EXPLIQUE LE SUCCES DU BATF ? Lappui et lengagement politiques du Ministre en Chef Les engagements publics pris par les agences de la ville et leurs dirigeants Le processus de suivi public qui a mené, à la fois, à la transparence et à la participation du public Le rôle du BATF en tant que catalyseur, générateur de modeste fonds et source dassistance technique La vision partagée par le Ministre en Chef et le BATF

14 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier POURQUOI LES PARTENARIATS ECHOUENT-ILS ? Absence dintérêt et dengagement véritables des partenaires Relations considérablement inégales entre les partenaires (par exemple, un secteur privé / des ONG faible(s) Incapacité dun partenaire ou de lautre à mobiliser les ressources requises Absence de confiance et de respect mutuels entre les partenaires Absence de leadership crédible Une société civile indifférente qui manque à exiger limputabilité.

15 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier CREATION DE PARTENARIATS : CERTAINES QUESTIONS Quels sont les problèmes de gouvernance qui peuvent être résolus par le biais des partenariats? La culture et le contexte politiques et administratifs du pays sont-ils favorables aux partenariats? Le diagnostic des problèmes de gouvernance met-il en exergue le besoin de partenariats public-privé? Peut-on identifier clairement les apports du gouvernement et ceux du secteur privé / ONG?

16 WBI_Partenariat Public Privé / Madagascar / Janvier CREATION DE PARTENARIATS : CERTAINES QUESTIONS Les dirigeants des deux côtés sont-ils disposés et capables de fournir les ressources et compétences afin de faire fonctionner le partenariat? Existe-t-il des manières crédibles de faire le suivi des performances des partenariats? Peut-on encourager la société civile, les média, etc., pour quils appuient le partenariat?


Télécharger ppt "PARTENARIATS PUBLIC-PRIVE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE Un Exposé au Colloque Gouvernemental de Madagascar par Samuel Paul Centre dAffaires Publiques."

Présentations similaires


Annonces Google