La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LEVALUATION DES FACULTES DE MEDECINE PAR LA CIDMEF J.C.ROLLAND J.C.ROLLAND Conférence de Ouagadougou Conférence de Ouagadougou juin 2006 juin 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LEVALUATION DES FACULTES DE MEDECINE PAR LA CIDMEF J.C.ROLLAND J.C.ROLLAND Conférence de Ouagadougou Conférence de Ouagadougou juin 2006 juin 2006."— Transcription de la présentation:

1 LEVALUATION DES FACULTES DE MEDECINE PAR LA CIDMEF J.C.ROLLAND J.C.ROLLAND Conférence de Ouagadougou Conférence de Ouagadougou juin 2006 juin 2006

2 1.INTRODUCTION 1.INTRODUCTION - Evolution des idées - Evolution des idées - Historique - Historique 2. LES BUTS DE LÉVALUATION 2. LES BUTS DE LÉVALUATION 3. LOBJET DE LÉVALUATION 3. LOBJET DE LÉVALUATION 4. LA DÉMARCHE DÉVALUATION 4. LA DÉMARCHE DÉVALUATION - La visite préparatoire - La visite préparatoire - Le recueil des données - Le recueil des données - Lauto-analyse institutionnelle - Lauto-analyse institutionnelle - La visite dévaluation - La visite dévaluation - Le rapport dévaluation - Le rapport dévaluation - Le calendrier - Le calendrier 5. LE SUIVI DE LÉVALUATION 5. LE SUIVI DE LÉVALUATION 6.CONCLUSION 6.CONCLUSION

3 1. INTRODUCTION 1. INTRODUCTION Lévaluation des Facultés de médecine et plus largement des Universités est en voie de devenir une obligation. Lévaluation des Facultés de médecine et plus largement des Universités est en voie de devenir une obligation. Elle doit permettre de vérifier ladéquation entre les besoins de la société et les objectifs de formation des médecins. Elle doit permettre de vérifier ladéquation entre les besoins de la société et les objectifs de formation des médecins. Elle doit aussi sassurer que les programmes détudes (curriculum) et les ressources utiliseés permettent datteindre ces objectifs. Elle doit aussi sassurer que les programmes détudes (curriculum) et les ressources utiliseés permettent datteindre ces objectifs.

4 Historique Lévaluation des Facultés de médecine est appliquée systématiquement aux USA et au Canada depuis les années 50. Lévaluation des Facultés de médecine est appliquée systématiquement aux USA et au Canada depuis les années 50. Elle permet la validation des diplômes universitaires et la mobilité des médecins. Elle permet la validation des diplômes universitaires et la mobilité des médecins.

5 Au début des années 90, quelques Facultés membres de la CIDMEF se sont prêtées à un exercice dévaluation : Tunis, Beyrouth (St Joseph) et Louvain (UCL) Au début des années 90, quelques Facultés membres de la CIDMEF se sont prêtées à un exercice dévaluation : Tunis, Beyrouth (St Joseph) et Louvain (UCL) La conférence a ensuite mandaté un groupe de travail sous la direction de P.POTVIN et J.MATHIEU pour proposer une politique et une procédure dévaluation des Facultés (Beyrouth, BP 1994). La conférence a ensuite mandaté un groupe de travail sous la direction de P.POTVIN et J.MATHIEU pour proposer une politique et une procédure dévaluation des Facultés (Beyrouth, BP 1994).

6 La conférence a adopté (Hanoï BP 1995) un document intitulé « Cadre méthodologique pour lévaluation des programmes détudes médicales et des Facultés de médecine » La conférence a adopté (Hanoï BP 1995) un document intitulé « Cadre méthodologique pour lévaluation des programmes détudes médicales et des Facultés de médecine » Depuis, 25 évaluations ont eu lieu et 4 sont programmées… Depuis, 25 évaluations ont eu lieu et 4 sont programmées…

7 FACULTES DE MEDECINE AYANT LOBJET DUNE EVALUATION ( ) Université de Tunis (avril 1993)* Université de Tunis (avril 1993)* Université Catholique de Louvain janvier 1994)* Université Catholique de Louvain janvier 1994)* Université Saint-Joseph Beyrouth (octobre 1994)* Université Saint-Joseph Beyrouth (octobre 1994)* Université de Nantes (juin 1997) Université de Nantes (juin 1997) Université Libre de Bruxelles (novembre 1998) Université Libre de Bruxelles (novembre 1998) Université de Bamako Mali (octobre 1999) Université de Bamako Mali (octobre 1999) Université de Cocody, Abidjan, Côte dIvoire (avril 2000) Université de Cocody, Abidjan, Côte dIvoire (avril 2000) Université de Yaoundé – 1, Cameroun (octobre 2000) Université de Yaoundé – 1, Cameroun (octobre 2000) Université Mohammed V, Rabat, Maroc (novembre 2000) Université Mohammed V, Rabat, Maroc (novembre 2000) Université de Sfax, Tunisie (novembre 2000) Université de Sfax, Tunisie (novembre 2000) Université Claude Bernard Lyon –1, Faculté Grange-Blanche (mars 2001) Université Claude Bernard Lyon –1, Faculté Grange-Blanche (mars 2001) Université Omar Bongo, Libreville, Gabon (juin 2001) Université Omar Bongo, Libreville, Gabon (juin 2001)

8 Université dOran, Algérie (avril 2002) Université dOran, Algérie (avril 2002) Université de Cluj-Napoca (novembre 2002) Université de Cluj-Napoca (novembre 2002) Université du Bénin, Lomé, Togo (novembre 2002 Université du Bénin, Lomé, Togo (novembre 2002 Université Saint-Joseph, Beyrouth, Liban (décembre 2002) Université Saint-Joseph, Beyrouth, Liban (décembre 2002) Université dAntananarivo Madagascar (avril 2003) Université dAntananarivo Madagascar (avril 2003) IFMT – Vientiane, Laos (novembre 2003) IFMT – Vientiane, Laos (novembre 2003) Université dAlger (avril 2004) Université dAlger (avril 2004) Université de Hochiminhville (CUF) Vietnam(janvier 2004) Université de Hochiminhville (CUF) Vietnam(janvier 2004) Université de Cotonou Bénin(juin 2004) Université de Cotonou Bénin(juin 2004) Université de Tunis (janvier 2005) Université de Tunis (janvier 2005) Université de Lille (FLM) (Février 2005) Université de Lille (FLM) (Février 2005) Université de Sousse Tunisie (avril 2005) Université de Sousse Tunisie (avril 2005) Université de Tours (mai 2005) Université de Tours (mai 2005) Université de Chishinaü Moldavie (décembre 2005) Université de Chishinaü Moldavie (décembre 2005) Université de Dakar Sénégal (mai 2006) Université de Dakar Sénégal (mai 2006) Evaluations prévues : Evaluations prévues : Université de Mahajanga Madagascar Université de Mahajanga Madagascar Université de Phnom-Penh Cambodge Université de Phnom-Penh Cambodge Université de Iasi Roumanie Université de Iasi Roumanie Université de Butaré Rwanda Université de Butaré Rwanda Université de Rouen France Université de Rouen France Université de Niamey Niger Université de Niamey Niger Université de Brazzaville Congo Université de Brazzaville Congo Université de Bujumbura Burundi Université de Bujumbura Burundi

9 2. LES BUTS DE LEVALUATION La responsabilité sociale de la Faculté de médecine est de former des médecins aptes à satisfaire les besoins de santé de la société où ils exerceront. La responsabilité sociale de la Faculté de médecine est de former des médecins aptes à satisfaire les besoins de santé de la société où ils exerceront. La Faculté de médecine devrait participer à la définition de ces objectifs. La Faculté de médecine devrait participer à la définition de ces objectifs. Lévaluation doit dabord situer la Faculté et son programme détudes médicales, dans son environnement (socio-politique) : Lévaluation doit dabord situer la Faculté et son programme détudes médicales, dans son environnement (socio-politique) : - Besoins de la population - Besoins de la population - Situation sanitaire - Situation sanitaire - Priorités nationales - Priorités nationales - Main dœuvre sanitaire, médicale et autres - Main dœuvre sanitaire, médicale et autres

10 Lévaluation doit ensuite vérifier la concordance entre : - Les besoins de la société - Les besoins de la société - Les objectifs de formation - Les objectifs de formation - Les programmes détudes (contenu, organisation, méthodes pédagogiques et déducation, ressources humaines et matériels disponibles) - Les programmes détudes (contenu, organisation, méthodes pédagogiques et déducation, ressources humaines et matériels disponibles)

11 Cette évaluation est essentiellement formative, - Elle na aucun caractère : - Elle na aucun caractère : de sanction de sanction de comparaison de comparaison ni souci duniformisation. ni souci duniformisation. - Elle vise lamélioration de la qualité de la formation par une dynamique qui mobilise la Faculté, les enseignants et les étudiants et par le développement dune culture dévaluation dans la Faculté. - Elle vise lamélioration de la qualité de la formation par une dynamique qui mobilise la Faculté, les enseignants et les étudiants et par le développement dune culture dévaluation dans la Faculté. - Elle fournit une rétroaction externe à la Faculté de médecine et à lUniversité. - Elle fournit une rétroaction externe à la Faculté de médecine et à lUniversité. - Elle permet de développer et dentretenir chez les enseignants, les étudiants et les administrateurs un sens critique par la phase dauto-évaluation. - Elle permet de développer et dentretenir chez les enseignants, les étudiants et les administrateurs un sens critique par la phase dauto-évaluation.

12 Dans une stratégie de changement, les recommandations du rapport dauto- évaluation, appuyées sur celles de lévaluation externe, constituent un outil très utile pour le Doyen et son équipe. Dans une stratégie de changement, les recommandations du rapport dauto- évaluation, appuyées sur celles de lévaluation externe, constituent un outil très utile pour le Doyen et son équipe. Cette évaluation est faite à la demande de la Faculté de médecine ou de lUniversité. Cette évaluation est faite à la demande de la Faculté de médecine ou de lUniversité. LUniversité ou la Faculté sadresse alors à la CIDMEF, directement ou par lintermédiaire de la Conférence Régionale dont elle fait partie. LUniversité ou la Faculté sadresse alors à la CIDMEF, directement ou par lintermédiaire de la Conférence Régionale dont elle fait partie.

13 3. LOBJET DE LEVALUATION Elle porte sur les 3 cycles de la formation médicale. Elle porte sur les 3 cycles de la formation médicale. Elle porte surtout sur le 1er et le 2ème cycles des études médicales (le tronc commun). Elle porte surtout sur le 1er et le 2ème cycles des études médicales (le tronc commun). Pour le 3ème cycle elle sattache à la spécificité de la formation en médecine générale, et aux spécialisations des grandes disciplines cliniques : chirurgie générale, médecine interne, gynécologie-obstétrique, pédiatrie, psychiatrie, santé publique ou communautaire Pour le 3ème cycle elle sattache à la spécificité de la formation en médecine générale, et aux spécialisations des grandes disciplines cliniques : chirurgie générale, médecine interne, gynécologie-obstétrique, pédiatrie, psychiatrie, santé publique ou communautaire

14 Les autres activités et missions de la Faculté sont examinées et évaluées dans la mesure de leur incidence sur les activités de formation professionnelle en particulier des 1er et 2ème cycles (tronc commun) Ainsi de Ainsi de - La recherche et la formation des chercheurs - La recherche et la formation des chercheurs - La formation médicale continue - La formation médicale continue - La formation des autres professionnels de santé - La formation des autres professionnels de santé - La coopération internationale - La coopération internationale Lévaluation porte donc essentiellement sur ladéquation entre,. Les besoins de la société. Les besoins de la société. Les objectifs institutionnels. Les objectifs institutionnels. Les objectifs des programmes détudes. Les objectifs des programmes détudes. Les moyens mis en œuvre. Les moyens mis en œuvre En fonction de ces objectifs sont évalués : - Le contenu du programme - Le contenu du programme - Les méthodes dapprentissage - Les méthodes dapprentissage - Lévaluation des étudiants et des enseignants - Lévaluation des étudiants et des enseignants - La disponibilité des ressources - La disponibilité des ressources

15 4. LA DEMARCHE DEVALUATION DU PROGRAMME DES ETUDES MEDICALES La visite préparatoire La visite préparatoire Le recueil de données Le recueil de données Lauto-analyse institutionnelle Lauto-analyse institutionnelle La visite dévaluation La visite dévaluation Le rapport dévaluation Le rapport dévaluation Le calendrier Le calendrier

16 La visite préparatoire Pour une première évaluation, une visite préparatoire faite par 1 ou 2 experts simpose pour Pour une première évaluation, une visite préparatoire faite par 1 ou 2 experts simpose pour - Expliquer- les buts - Expliquer- les buts - Les étapes de la démarche - Les étapes de la démarche - Lesprit de lévaluation - Lesprit de lévaluation - Motiver - les enseignants et les étudiants - Motiver - les enseignants et les étudiants - Répondre aux appréhensions et aux préjugés - Répondre aux appréhensions et aux préjugés -Sassurer du concours des responsables académiques et administratifs -Sassurer du concours des responsables académiques et administratifs

17 Le recueil de données Il consiste à regrouper de façon, systématique et uniforme les informations nécessaires aux 2 étapes suivantes : lauto-évaluation et lévaluation externe. Il consiste à regrouper de façon, systématique et uniforme les informations nécessaires aux 2 étapes suivantes : lauto-évaluation et lévaluation externe. Cette première étape est lourde et peut paraître fastidieuse. Cette première étape est lourde et peut paraître fastidieuse. Elle est indispensable puisque lévaluation proprement dite sappuie sur les informations quelle fournit. Elle est indispensable puisque lévaluation proprement dite sappuie sur les informations quelle fournit. Elle dure au moins 2 mois. Elle dure au moins 2 mois.

18 Lauto-analyse institutionnelle Cest létape la plus importante, Cest létape la plus importante, Elle oblige à un examen critique qui implique tous les acteurs de la Faculté : Elle oblige à un examen critique qui implique tous les acteurs de la Faculté : - Administrateurs - Administrateurs - Enseignants - Enseignants - Etudiants - Etudiants - Personnels techniques - Personnels techniques Elle est loccasion dinteractions entre ces acteurs. Elle est loccasion dinteractions entre ces acteurs. Elle permet de dégager un consensus, Elle permet de dégager un consensus, - Sur les points forts quil faut consolider. - Sur les points forts quil faut consolider. - Sur les points faibles quil faut tenter de corriger - Sur les points faibles quil faut tenter de corriger

19 Lévaluation doit comporter des jugements de valeur sur les programmes et les éléments qui les composent. Lévaluation doit comporter des jugements de valeur sur les programmes et les éléments qui les composent. Il ne sagit : Il ne sagit : - Ni dun simple état des lieux - Ni dun simple état des lieux - Ni dune évaluation comparative avec dautres Facultés - Ni dune évaluation comparative avec dautres Facultés Lopération est confiée à une commission de 5 à 10 membres présidée par une personne mandatée par le Doyen Lopération est confiée à une commission de 5 à 10 membres présidée par une personne mandatée par le Doyen

20 Lauto-analyse institutionnelle comporte 2 étapes : - La 1ère étape est lexamen des principaux secteurs dactivités par des sous commissions dirigées par un responsable en autorité dans ce secteur : - La 1ère étape est lexamen des principaux secteurs dactivités par des sous commissions dirigées par un responsable en autorité dans ce secteur : - Programme détudes - Programme détudes - Personnel enseignant et non enseignant (effectif, qualification..) - Personnel enseignant et non enseignant (effectif, qualification..) - Circulation de linformation dans la faculté - Circulation de linformation dans la faculté - Locaux et matériels pédagogiques - Locaux et matériels pédagogiques - Sites de formation clinique - Sites de formation clinique - Relations avec la direction de lUniversité, la direction des Hôpitaux - Relations avec la direction de lUniversité, la direction des Hôpitaux - Organismes de dispensation des soins - Organismes de dispensation des soins - Formation continue - Formation continue - Recherche et formation des chercheurs - Recherche et formation des chercheurs - Administration et organisation de la Faculté - Administration et organisation de la Faculté - Relations internationales - Relations internationales

21 La 2ème étape comprend : - Lanalyse et la synthèse des rapports provenant des sous commissions - Lanalyse et la synthèse des rapports provenant des sous commissions - Lidentification des points forts et des points faibles du programme - Lidentification des points forts et des points faibles du programme - La discussion du rapport de synthèse à tous les niveaux de la Faculté. Ce rapport doit faire lobjet dun consensus auprès du personnel enseignant, le Doyen peut adjoindre un rapport personnel - La discussion du rapport de synthèse à tous les niveaux de la Faculté. Ce rapport doit faire lobjet dun consensus auprès du personnel enseignant, le Doyen peut adjoindre un rapport personnel - La participation des étudiants à lauto-analyse est essentielle - La participation des étudiants à lauto-analyse est essentielle - en contribuant aux travaux des sous commissions - en contribuant aux travaux des sous commissions - ensuite et surtout en produisant un rapport qui leur soit propre sur les aspects qui les touchent de près : - ensuite et surtout en produisant un rapport qui leur soit propre sur les aspects qui les touchent de près : - Le programme - Le programme - Les méthodes pédagogiques - Les méthodes pédagogiques - Lévaluation - Lévaluation - Leur participation aux structures de la Faculté - Leur participation aux structures de la Faculté - La vie étudiante - La vie étudiante

22 Le rapport des étudiants doit être confidentiel et transmis directement à la commission dévaluation externe. Le rapport des étudiants doit être confidentiel et transmis directement à la commission dévaluation externe. Létape dauto-analyse prend 4 à 6 mois, soit 2 à 3 mois pour chacune des 2 phases. Létape dauto-analyse prend 4 à 6 mois, soit 2 à 3 mois pour chacune des 2 phases.

23 La visite dévaluation Le but de la visite par la commission dévaluation externe est la validation de lauto-analyse institutionnelle et des jugements portés. Le but de la visite par la commission dévaluation externe est la validation de lauto-analyse institutionnelle et des jugements portés. Cette visite contribue aussi à promouvoir la motivation des membres de la Facultés et lobjectivité de lauto-analyse. Cette visite contribue aussi à promouvoir la motivation des membres de la Facultés et lobjectivité de lauto-analyse. Elle incite au respect des échéances établies. Elle incite au respect des échéances établies. Deux mois environ avant la date convenue pour la visite, lensemble des données et rapports doivent être adressés aux membres de la commission dévaluation externe : Deux mois environ avant la date convenue pour la visite, lensemble des données et rapports doivent être adressés aux membres de la commission dévaluation externe : - Données de base - Données de base - Rapport des sous commissions - Rapport des sous commissions - Rapport/synthèse dauto-évaluation - Rapport/synthèse dauto-évaluation - Rapport des étudiants - Rapport des étudiants - Rapport éventuel du Doyen - Rapport éventuel du Doyen - Et tous documents pertinents (annuaire, guide des études…) - Et tous documents pertinents (annuaire, guide des études…)

24 La commission dévaluation externe Elle se compose de 3 à 6 personnes de provenance diverse, proposées par la CIDMEF Elle se compose de 3 à 6 personnes de provenance diverse, proposées par la CIDMEF Elle doit comprendre : Elle doit comprendre : - un clinicien - un clinicien - un fondamentaliste - un fondamentaliste - un chercheur. - un chercheur. - un Président qui organise et anime les activités de la commission - un Président qui organise et anime les activités de la commission - un Secrétaire responsable de la rédaction du rapport final. - un Secrétaire responsable de la rédaction du rapport final. - des membres dorganismes intéressés par les processus dévaluation (OMS, CAMES) peuvent être invités comme observateurs ou membres à part entière. - des membres dorganismes intéressés par les processus dévaluation (OMS, CAMES) peuvent être invités comme observateurs ou membres à part entière. Il est indispensable que chaque membre de la commission dévaluation externe ait pris connaissance de toute la documentation avant la visite Il est indispensable que chaque membre de la commission dévaluation externe ait pris connaissance de toute la documentation avant la visite

25 La visite Programmée par le Président et le Doyen. Programmée par le Président et le Doyen. Elle dure en général 4 jours encadrés par une session de travail la veille du 1er jour et une autre à la fin. Elle dure en général 4 jours encadrés par une session de travail la veille du 1er jour et une autre à la fin. Elle comporte : Elle comporte : des rencontres avec des rencontres avec - La direction de la Faculté - La direction de la Faculté - La commission dévaluation externe - La commission dévaluation externe - Les directeurs de départements - Les directeurs de départements - Les responsables pédagogiques - Les responsables pédagogiques - Des enseignants de diverses catégories - Des enseignants de diverses catégories -Des étudiants de différents niveaux -Des étudiants de différents niveaux des visites des visites - Installations pédagogiques - Installations pédagogiques - Bibliothèque, médiathèque - Bibliothèque, médiathèque - Centre informatique - Centre informatique - Des responsables dhôpitaux et des lieux de stage - Des responsables dhôpitaux et des lieux de stage

26 Au terme de la visite le Président fait un rapport verbal immédiat, Au terme de la visite le Président fait un rapport verbal immédiat, Au Doyen de la Faculté Au Doyen de la Faculté Au Président/Recteur de lUniversité Au Président/Recteur de lUniversité Ce rapport préliminaire présente les principales constatations en termes de points forts et de points faibles ainsi que les principales recommandations et suggestions proposées. Ce rapport préliminaire présente les principales constatations en termes de points forts et de points faibles ainsi que les principales recommandations et suggestions proposées. Ce rapport est imprimé dans les meilleurs délais et transmis au Doyen Ce rapport est imprimé dans les meilleurs délais et transmis au Doyen

27 Le rapport dévaluation Le Secrétaire élabore un projet de rapport Le Secrétaire élabore un projet de rapport - avec laccord du Président - avec laccord du Président - en collaboration avec les autres membres pour commentaires, suggestions, corrections et approbation. - en collaboration avec les autres membres pour commentaires, suggestions, corrections et approbation. Ce projet est confidentiellement transmis au Doyen pour sassurer de labsence derreurs. Ce projet est confidentiellement transmis au Doyen pour sassurer de labsence derreurs. Dans un délai de 3 mois le rapport final est adressé au Président/Recteur et au Doyen qui a sollicité lévaluation. Dans un délai de 3 mois le rapport final est adressé au Président/Recteur et au Doyen qui a sollicité lévaluation. Ce rapport est confidentiel, à lusage interne de lUniversité et de la Faculté. Il est néanmoins souhaitable que la Faculté le diffuse le plus largement auprès des enseignants et des étudiants. Ce rapport est confidentiel, à lusage interne de lUniversité et de la Faculté. Il est néanmoins souhaitable que la Faculté le diffuse le plus largement auprès des enseignants et des étudiants.

28 Le Calendrier Recueil de données 2 mois Recueil de données 2 mois Auto analyse institutionnelle 4 à 6 mois Auto analyse institutionnelle 4 à 6 mois Travail de sous commissions2-3 mois Travail de sous commissions2-3 mois Rapport de synthèse 2-3 mois Rapport de synthèse 2-3 mois Transmission des documents Transmission des documents à la commission dévaluation externe 1-2 mois Visite de la commission externe4-5 j Visite de la commission externe4-5 j Production du rapport final2-3 mois Production du rapport final2-3 mois TOTAL 9-12 mois TOTAL 9-12 mois

29 Coûts de la visite - La CIDMEF assume les frais de déplacement - La CIDMEF assume les frais de déplacement - LUniversité hôte assume les frais de séjour - LUniversité hôte assume les frais de séjour - Le travail de la commission nest pas rétribué - Le travail de la commission nest pas rétribué

30 5. LE SUIVI DE LÉVALUATION Le plan daction Le plan daction La Faculté établit un plan daction réaliste et immédiatement applicable concernant les principaux éléments du rapport dauto-évaluation et du rapport dévaluation externe. La Faculté établit un plan daction réaliste et immédiatement applicable concernant les principaux éléments du rapport dauto-évaluation et du rapport dévaluation externe. Une commission du suivi est constituée pour cette mission. Elle doit : Une commission du suivi est constituée pour cette mission. Elle doit : - consulter les enseignants, étudiants, personnels par discussions en ateliers ou colloques. - consulter les enseignants, étudiants, personnels par discussions en ateliers ou colloques. - dégager un consensus pour fixer les priorités daction et déterminer les ressources humaines et matérielles pour les mettre en œuvre. - dégager un consensus pour fixer les priorités daction et déterminer les ressources humaines et matérielles pour les mettre en œuvre.

31 Le monitorage du plan daction Le monitorage du plan daction Les responsables de linstitution : Les responsables de linstitution : - Organisent la mise en œuvre - Organisent la mise en œuvre - Surveillent les progrès - Surveillent les progrès - Evaluent les différentes étapes - Evaluent les différentes étapes - Informent tous les membres de la Faculté de ces démarches et des résultats - Informent tous les membres de la Faculté de ces démarches et des résultats

32 Le rôle de la CIDMEF dans le suivi La Faculté transmet à la CIDMEF son plan daction et léchéancier retenu. La Faculté transmet à la CIDMEF son plan daction et léchéancier retenu. La CIDMEF peut à terme, à la demande de la Faculté, envoyer une mission dun ou deux membres pour faire le point sur les progrès réalisés et les difficultés rencontrées. La CIDMEF peut à terme, à la demande de la Faculté, envoyer une mission dun ou deux membres pour faire le point sur les progrès réalisés et les difficultés rencontrées. Au terme de 3 à 5 ans, une visite de suivi peut évaluer latteinte des objectifs du plan daction et préparer un nouveau cycle dévaluation. Au terme de 3 à 5 ans, une visite de suivi peut évaluer latteinte des objectifs du plan daction et préparer un nouveau cycle dévaluation.

33 6. CONCLUSION Les raisons dinterroger les Facultés de médecine sur la pertinence et lefficacité de leurs activités et programmes de formation sont nombreuses et de plus en plus pressantes : Les raisons dinterroger les Facultés de médecine sur la pertinence et lefficacité de leurs activités et programmes de formation sont nombreuses et de plus en plus pressantes : - Changements sociaux à léchelle régionale et mondiale - Changements sociaux à léchelle régionale et mondiale Evolution des idées et des concepts concernant la santé Evolution des idées et des concepts concernant la santé -Coût économique des formations -Coût économique des formations - Progrès technologiques - Progrès technologiques -Attentes de la société -Attentes de la société -Responsabilité sociale et imputabilité des Facultés de médecine. -Responsabilité sociale et imputabilité des Facultés de médecine.

34 Les Facultés de médecine ont compris l intérêt de solliciter leur évaluation ont compris l intérêt de solliciter leur évaluation dans un processus codifié comme celui de la CIDMEF dans un processus codifié comme celui de la CIDMEF conçu et réalisé par des experts universitaires conçu et réalisé par des experts universitaires qui se veut une aide dans leur recherche de qualité et de progrès. qui se veut une aide dans leur recherche de qualité et de progrès.________________


Télécharger ppt "LEVALUATION DES FACULTES DE MEDECINE PAR LA CIDMEF J.C.ROLLAND J.C.ROLLAND Conférence de Ouagadougou Conférence de Ouagadougou juin 2006 juin 2006."

Présentations similaires


Annonces Google