La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AU CŒUR DES STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE FRANCOPHONE UNE CONFERENCE POUR MIEUX COMPRENDRE LES CLES DU SUCCES Ougadougou,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AU CŒUR DES STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE FRANCOPHONE UNE CONFERENCE POUR MIEUX COMPRENDRE LES CLES DU SUCCES Ougadougou,"— Transcription de la présentation:

1 ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AU CŒUR DES STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE FRANCOPHONE UNE CONFERENCE POUR MIEUX COMPRENDRE LES CLES DU SUCCES Ougadougou, Burkina Faso juin 2006 Adapter lenseignement supérieur à la globalisation : La réforme LMD un outil de facilitation ? Prof. Abdou Salam SALL Recteur UCAD

2 UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR RETRAITE SUR LA VALIDATION DE LOFFRE DE MASTERS DE LUCAD SALY PORTUDAL (Petite Côte) 02, 03 et 04 juin 2006

3 HISTORIQUE Dakar: Management des universités (Déc. 2003); Dakar: Management des universités (Déc. 2003); Yaoundé: Réforme LMD (Avril 2005); Yaoundé: Réforme LMD (Avril 2005); Dakar: Réforme LMD (Nov. 2005); Dakar: Réforme LMD (Nov. 2005); Libreville: Réforme LMD (Avril 2006); Libreville: Réforme LMD (Avril 2006); Ouagadougou: Retraite UCAD (Juin 2006). Ouagadougou: Retraite UCAD (Juin 2006).

4 I.OBJECTIFS A.OBJECTIFS GENERAUX o élaborer une nouvelle offre de formation en masters lisible, visible et pertinente ; o renforcer la collaboration entre établissements de lUCAD et entre celle-ci et les utilisateurs de ses diplômés. B.OBJECTIFS SPECIFIQUES o présenter aux principaux représentants de la communauté universitaire et aux partenaires, les propositions doffre de formation en masters de lUCAD ; o valider socialement loffre de masters de lUCAD.

5 II.NOMBRE DE PARTICIPANTS Communauté Universitaire: Enseignants, PATS, étudiants : 230 ; Communauté Universitaire: Enseignants, PATS, étudiants : 230 ; Partenaires : Gouvernement, Patronat(toutes les organisations patronales, des entreprises), Bailleurs de fonds : 70 ; Partenaires : Gouvernement, Patronat(toutes les organisations patronales, des entreprises), Bailleurs de fonds : 70 ; Universités invités : UGB, Bamako, Conakry, Nouakchott. Universités invités : UGB, Bamako, Conakry, Nouakchott.

6 III ORGANISATION III ORGANISATION

7 o Master en Sciences de lInformation Documentaire ; o Master en Information et Communication ; o Master en Population, Développement et Santé ; o Master Éducation Motricité ; o Master en Management des Activités Physiques, du Sport et des Loisirs ; o Master en Politique Sectorielle et Gestion des Systèmes Éducatifs (Chaire UNESCO) ; o Master en Didactique des Sciences ; o Master en Pilotage des Systèmes Éducatifs ; o Master en Management du Tourisme et des Affaires ; o Master en Migration ; Atelier A Domaines : « Lettres, Langues, Sciences humaines et sociales, Communication, Documentation, Éducation, Sciences du sport ».

8 o Master en Gestion des Territoires et des Collectivités ; o Master en Aménagement Territorial et Développement Local ; o Master sur les Humanistes et la Modernité ; o Master sur les métiers de la Traduction spécialisée bilingue ; o Master en Traduction ; o Master en Eau, Espace et Sociétés ; o Master en Sciences, Ingénierie, Gouvernance et Métiers pour la Gestion Intégrée des zones littorales et côtières ouest africaine (SIGMA) ; o Master en Arts, Communication et Société ; o Master sur les Risques Climatiques et Gestion des Impacts Environnementaux et Sociaux ; Atelier A Domaines : « Lettres, Langues, Sciences humaines et sociales, Communication, Documentation, Éducation, Sciences du sport ».

9 o Master en Informatique ; o Master en « Transmission des Données » et Sécurité de lInformation o Master en Environnement ; o Master en Agroforesterie ; o Master en Biotechnologie ; o Master en Sciences et Génie des matériaux ; o Master en Phytopharmacie Tropicale ; o Master en Biologie Cellulaire et Moléculaire ; o Master en Télécommunications ; o Master en Confection ; o Master en Sciences de lIngénieur ; o Master en Énergie Électrique et son Environnement ; Atelier B Domaines : « Sciences, Technologies, Sciences de la Santé »

10 o Master en Économie et Politique de lÉnergie pour le Développement Durable; o Master en Génie Géomatique ; o Master en Sciences de lAtmosphère, du Climat et de lOcéan ; o Master en Rétrovirologie Biologique ; o Master de Biotoxicologie ; o Master en Toxicologie et Méthodes de Recherche sur Environnement et Santé; o Master en Phytothérapie et Pharmacognosie ; o Master en Arbovirologie ; o Master en Biologie Appliquée ; o Master en Santé Communautaire ; o Master en Santé de lEnfant. Atelier B Domaines : « Sciences, Technologies, Sciences de la Santé »

11 Atelier C : Domaines : « Droit, Gestion, Économie » o Master en Droit -Spécialité : Droits de lHomme et Paix ; -Spécialité : Citoyenneté Droits de lHomme Action Humanitaire ; -Spécialité : Droit, Environnement, Santé ; -Spécialité : Droit Privé ; -Spécialité : Histoire du Droit et des Institutions ; -Spécialité : Droit Public ; -Spécialité : Droit Communautaire ; -Spécialité : Administration des Collectivités locales ; -Spécialité : Droit de la Régulation ; o Master en Sciences Politiques

12 o Master en Méthodes Quantitatives de Gestion : -Spécialité : Économétrie Bancaire, Financière et Assurance ; -Spécialité : Logistique et Transports ; -Spécialité : Méthodes Statistiques et Économétriques (MSE) ; o o Master en Sciences Économiques et de Gestion -Spécialité : Management des Institutions et Politiques Publiques en Éducation et Santé ; -Spécialité : Modélisation des Politiques Économiques ; -Spécialité : Coopération Internationale ; -Spécialité : Administration et Management du Développement Local et Régional ; -Spécialité : Économie de la micro finance ; Atelier C : Domaines : « Droit, Gestion, Économie »

13 o o Master Professionnel dÉconomie Bancaire et de Finance - -Spécialité : Management des Institutions et Politiques Publiques en Éducation et Santé ; - -Spécialité : Finance et Banque ; - -Spécialité : Monnaie Finance Banque ; o o Master Professionnel dÉconomie du Développement - -Spécialité : Économie Rurale ; - -Spécialité : Gestion Macroéconomique et Administrative ; - -Spécialité : Politique Économique et Évaluation des Projets. Atelier C : Domaines : « Droit, Gestion, Économie »

14 o o Master Professionnel en Sciences de Gestion - -Spécialité : Contrôle – Audit ; - -Spécialité : Finance ; - -Spécialité : Marketing ; - -Spécialité : Gestion des Ressources Humaines ; o o Master en Management des Affaires et Négociations Internationales - -Spécialité : Politiques commerciales et Négociations internationales ; - -Spécialité : Commerce et Management des Affaires Internationales. Atelier C : Domaines : « Droit, Gestion, Économie »

15 Master en Gestion de la Mobilité, des Transports et de la Logistique ; Master en Gestion de la Mobilité, des Transports et de la Logistique ; Master en Gestion des Institutions Financières ; Master en Gestion des Institutions Financières ; Master en Gestion des Ressources Humaines ; Master en Gestion des Ressources Humaines ; Master en Management des Entreprises ; Master en Management des Entreprises ; Master en Marketing et Management des Affaires Internationales. Master en Marketing et Management des Affaires Internationales. Master en Management des Opérations du Commerce International. Master en Management des Opérations du Commerce International.

16 IV.RECOMMANDATIONS Mieux organiser la synergie interne ; Mieux organiser la synergie interne ; Renforcer la présence des partenaires dans le pilotage des Masters ; Renforcer la présence des partenaires dans le pilotage des Masters ; Étudier les coûts des formations ; Étudier les coûts des formations ; Créer des formations courtes articuler aux besoins du marché ; Créer des formations courtes articuler aux besoins du marché ; Contractualiser les rapports avec les partenaires ; Contractualiser les rapports avec les partenaires ; Créer des cellules Fondation UCAD dans les structures partenaires. Créer des cellules Fondation UCAD dans les structures partenaires.

17 V Résultats Décloisonnement des structures pédagogiques ; Décloisonnement des structures pédagogiques ; Meilleur visibilité des atouts de lUCAD; Meilleur visibilité des atouts de lUCAD; Des masters sont adoptés; Des masters sont adoptés; Des masters doivent se regrouper; Des masters doivent se regrouper; Liens avec le milieu professionnel ; Liens avec le milieu professionnel ; Dernière discussion sur la réorganisation de la recherche. Dernière discussion sur la réorganisation de la recherche.

18 Je vous remercie de votre aimable attention. Je vous remercie de votre aimable attention.


Télécharger ppt "ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AU CŒUR DES STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE FRANCOPHONE UNE CONFERENCE POUR MIEUX COMPRENDRE LES CLES DU SUCCES Ougadougou,"

Présentations similaires


Annonces Google