La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contexte Taux très élevés de redoublement et dabandon; très faible taux dachèvement du cycle (estimé à 57%). Causes multiples dont conditions denseignement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contexte Taux très élevés de redoublement et dabandon; très faible taux dachèvement du cycle (estimé à 57%). Causes multiples dont conditions denseignement."— Transcription de la présentation:

1

2 Contexte Taux très élevés de redoublement et dabandon; très faible taux dachèvement du cycle (estimé à 57%). Causes multiples dont conditions denseignement et socio- économiques des familles (linsuffisance alimentaire et la malnutrition ). Lien (cause à effet) entre sous-alimentation et malnutrition des élèves et faibles performances scolaires. Réduire la Faim Immédiate, cest améliorer les capacités dapprentissage des élèves, réduire labsentéisme et contribuer à un meilleur taux dachèvement/de survie.

3 Objectifs Contribuer à la réduction des taux dabsence durant la période de soudure ; Contribuer à la réduction des taux dabandon ; Contribuer à laccroissement des taux de promotion et à la réduction de ceux de redoublement ; Contribuer à laccroissement des taux dadmission dans les poches de sous scolarisation ; Réduire la faim, dite immédiate ou temporaire chez les élèves et accroître ainsi leur capacité de concentration en classe et dapprentissage.

4 Questions de recherche Lévaluation but de répondre à trois questions essentielles : Quel est limpact du programme dappui alimentaire dispensé sur lintégralité de lannée scolaire (dix mois dintervention) ? Quel est limpact du programme dappui alimentaire dispensé uniquement pendant la période de soudure (cinq mois dintervention) ? Quelle différence dimpact peut-on attendre entre les deux types dintervention ?

5 Population cible et intervention Population cible Toutes les Ecoles Primaires dans les 2 Ciscos en insécurité alimentaire (Betroka? Amboasary) Elèves et enseignants Intervention Le programme est à la fois de garder les enfants à l école et de les maintenir concentrés pendant les cours. La ration, distribuée en milieu de matinée, est constituée de 100g de riz, de 15cl dhuile et de 15g de légumineuse et nest pas fortifié

6 Stratégie dévaluation Constitution de trois groupe décoles de manière aleatoire (semblable en moyenne et comparable) : G1: bénéficiant du programme pendant la période de soudure G2: bénéficiant du programme pendant toute lannée scolaire G3: Groupe témoin Constitution dune situation de référence i.e. les caractéristiques des écoles avant lannonce et la mise en place du programme

7 Taille de léchantillon CISCOAMBOASARY & BETIOKY Nombre dEcole TOTAL345 Ecoles à CP2319 Ecoles à CM2 115 Elèves inscrits 07/ groupeGroupe 1 SS traitement Groupe2 Traitement pdt PS Groupe3 Traitement pdt TA Nombre dEcole115 Dont avec CP2106 Dont en zone aride54 Dont avec CM238 Durée dintervention 1è A090j170j 2è A090j170j Nbr délèves à nourrir ****** Prix UNITAIRE REPAS à 0,21 $

8 Durée de lexpérimentation 1. Lexpérimentation sétendra sur deux années scolaires (2009/2010 et 2010/2011). 2. Lors de la première année de lexpérimentation, les deux groupes décoles seront traitées : G2,pendant la période de soudure (soit cinq mois dintervention de novembre à mars); G3, pendant lintégralité de lannée scolaire (soit dix mois dintervention) 3. Lors de la deuxième année, les groupes seront traités comme lors de la première année de lintervention

9 Méthode dévaluation Lévaluation consistera à comparer lévolution des indicateurs clés pendant les deux années de lexpérimentation pour les trois groupes décoles. Le design proposé permet de déterminer limpact de chacun des deux types de programme (en comparant avec le groupe des écoles témoins), mais aussi danalyser la différence dimpact entre les deux groupes (en comparant les deux groupes traités), tout en contrôlant pour leffet des facteurs exogènes tels que les aléas climatiques puisque lanalyse se tient sur deux années.

10 Les indicateurs clés au niveau école Niveau de concentration Taux dinscription des enfants Taux dachèvement du primaire Taux dabandon en cours dannée / entre deux années scolaires. Résultats aux tests PASEC Résultats aux mini tests de mathématique et de lecture Résultats au CEPE

11 Les indicateurs clés sur la santé de lenfant Mesures anthropométriques (ratios taille/poids, taille/âge, poids/âge) Nombre denfants rapportant une maladie récente Nombre de jours dabsence pour cause de maladie. Nombre de repas par jour au sein du menage

12 Les différentes étapes de la collecte des données Afin de collecter les données nécessaires à lanalyse, plusieurs types denquêtes devront être mises en place. En premier lieu une enquête auprès des écoles Le calendrier de lintervention suit trois phases: 1. La première phase correspond à la constitution de la situation de référence( janvier/février 2009) 2. La seconde phase se tiendra pendant la deuxième moitié de lannée scolaire 2009/2010, le but étant de collecter les premières informations sur limpact du programme 3. La troisième phase du programme correspond à la collecte des informations après deux années scolaires de traitement afin de mesurer lévolution des principaux indicateurs.

13 Timeline

14 Le « cycle de lévaluation dimpact » Rappel de DEON FILMER pc Collecte D de R MoP Suivi C des D Aj Prg Analyse

15 La situation actuelle Contexte sociopolitique à Madagascar ( Depuis Mars 2009), nécessitant la reconnaissance internationale des dirigeants pour délier laction des bailleurs. Résultat denquête Baseline (statistique descriptive) Analyse des données de base nest pas entamée. Mise en place du programme suspendue

16 Equipe et Consultation Léquipe dévaluation dimpact est constituée de cinq membres de lETEI (MEN) équipe du JPAL et de la Banque Mondiale

17 Etapes suivantes Un mini enquête pour apprécier la validité du baseline Si valide: Mise en place du programme et nouveau timeline pour les différentes activités Si Non valide: remise en cause du design de lévaluation dimpact

18 conclusion Tous les acteurs de cette évaluation dimpact ont été convaincus de l action mené afin doptimiser les financements accordés par nos différents partenaires pour latteinte des objectifs de la reforme et de léducation pour tous à Madagascar, aussi pour connaitre lopportunité et la place des cantines scolaires pour une meilleure résultat scolaire de nos enfants. Mais dès fois, les aléas des contraintes de relations internationaux prennent le dessus. MERCI !


Télécharger ppt "Contexte Taux très élevés de redoublement et dabandon; très faible taux dachèvement du cycle (estimé à 57%). Causes multiples dont conditions denseignement."

Présentations similaires


Annonces Google