La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CONTRÔLE DES FOYERS DINFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGENE A/H5N1 AU BENIN Dr. Christophe MONSIA Directeur de lÉlevage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CONTRÔLE DES FOYERS DINFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGENE A/H5N1 AU BENIN Dr. Christophe MONSIA Directeur de lÉlevage."— Transcription de la présentation:

1 CONTRÔLE DES FOYERS DINFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGENE A/H5N1 AU BENIN Dr. Christophe MONSIA Directeur de lÉlevage

2 INTRODUCTION Le contrôle de lInfluenza aviaire hautement pathogène constitue un problème complexe. Le choix des stratégies pas toujours facile. Au Bénin, la stratégie appliquée ne comporte pas de vaccination même si la vaccination en anneau en zone de surveillance est prévue dans le plan dintervention durgence (PIU)

3 POURQUOI LE BENIN NA PAS VACCINE? Trois raisons essentielles ont motivé la position des services vétérinaires: 1. La faiblesse des capacités des services vétérinaires 2. Les difficultés de choix des vaccins 3. Les caractéristiques de lépizootie au Bénin

4 1.Faibles capacités des services vétérinaires POURQUOI LE BENIN NA PAS VACCINE? Laboratoire de diagnostic vétérinaire (02) avec des capacités danalyse en sérologie (IHA, AGID) et PCR classique Personnel des services vétérinaires Pas formé sur la stratégie DIVA Insuffisant et peu qualifié pour la mise en œuvre dun plan de vaccination (visites des élevages, prélèvements, compilation et gestion des fiches de vaccination) en parallèle avec un plan de stamping out Insuffisance des moyens logistiques (véhicule, communication) Campagne mal gérée = forte chance que linfection devienne endémique.

5 POURQUOI LE BENIN NA PAS VACCINE? 2.Difficultés de choix des vaccins Multiplicité de vaccins disponibles avec plusieurs souches Dissémination possible du virus à partir doiseaux vaccinés excréteurs Difficultés de suivi des oiseaux vaccinés pour les rappels Oiseaux en divagation en milieu rural Taux de renouvellement des cheptels importants Les vaccins Vivant recombinants: Absence protection croisée entre s/types Inactivé: Adjuvant toxique pour lhomme, respect délais dattente

6 Les foyers sont apparus dans les exploitations du secteur 4 (Volailles en divagation). Une propagation limitée de la maladie liée aux faibles densités (30 volailles en moyenne infectées par foyers). Aucun élevage commercial (secteur 1,2) atteint. 3.Caractéristiques de lépizootie POURQUOI LE BENIN NA PAS VACCINE?

7 COMMENT LE BENIN A GERE LES FOYERS DE LINFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGENE? 1.Nombre des foyers Cinq (5) Foyers dans la ville de Cotonou et dans les communes dAdjarra, de Dangbo, Akpro Missrété et Porto Novo 2.Mesures appliquées dans les foyers Délimitation de trois zones (Infection, Surveillance, Sécurité) Abattages sanitaires ( volailles abattues), Désinfection sites infectés, Paiement compensation aux personnes victimes Quarantaine et contrôle des mouvements de volailles, Nettoyage et désinfection des marchés de volailles. Surveillance appropriée dans les zones infectées Information, sensibilisation du public et des acteurs de la filière.

8 IAHP 15 km. 35 km. Contrôle des mouvements (volailles, Œufs à couver, produits issus des volailles) Visite hebdomadaire des lieux abritant de la volaille Levée des mesures : 30 jours ZONE DE SECURITE Abattage, incinération des oiseaux Désinfection des lieux ayant abrité des oiseaux malades Fermeture des marchés et des abattoirs de volailles Levée des mesures: 30 jours ZONE DINFECTION Mesures de biosécurité dans les lieux abritant des volailles Contrôle des mouvements des volailles et produits de volailles Vaccination en anneau des volailles de lextérieur vers lintérieur Levée des mesures: 30 jours ZONE DE SURVEILLANCE 3 km. 2.Mesures appliquées dans les zones

9 CONCLUSIONS/PERSPECTIVES Le stamping out a permis au Bénin de contrôler les foyers qui sont apparus dans des exploitations de secteur 4 à faible densité de volailles Des réflexions sont en cours pour décider de la mise en œuvre éventuelle de la vaccination. La présente télé conférence fournira certainement des éléments pour approfondir ces réflexions; Il apparaît nécessaire: dimpliquer les acteurs de la filière pour le choix du type de vaccination à adopter pour la protection des élevages commerciaux ou des sujets de haute valeur (Vaccination durgence uniquement ou associée à une vaccination préventive). Davoir une approche régionale de la vaccination dans lélaboration des stratégies de contrôle de lInfluenza aviaire en Afrique de lOuest où les souches circulant sont très proches

10 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "CONTRÔLE DES FOYERS DINFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGENE A/H5N1 AU BENIN Dr. Christophe MONSIA Directeur de lÉlevage."

Présentations similaires


Annonces Google