La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Interventions du Groupe Banque mondiale en République Démocratique du Congo MEDEF, 9 janvier 2008 Marie Françoise Marie-Nelly Directeur-Pays Banque mondiale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Interventions du Groupe Banque mondiale en République Démocratique du Congo MEDEF, 9 janvier 2008 Marie Françoise Marie-Nelly Directeur-Pays Banque mondiale."— Transcription de la présentation:

1 1 Interventions du Groupe Banque mondiale en République Démocratique du Congo MEDEF, 9 janvier 2008 Marie Françoise Marie-Nelly Directeur-Pays Banque mondiale

2 2 PLAN 1. Aperçu de lenvironnement sécuritaire et économique récent 2. Priorités du Gouvernement 3. Interventions du Groupe Banque mondiale

3 3 I. Un contexte sécuritaire calme mais fragile dans les provinces de lEst Après les élections générales de 2006, le pays a retrouvé les conditions favorables à un développement durable. Après les élections générales de 2006, le pays a retrouvé les conditions favorables à un développement durable. Mais une mise en oeuvre difficile de deux accords de paix importants (Nairobi et Goma) ont conduit à une reprise du conflit dans la Province du Nord Kivu en fin août Mais une mise en oeuvre difficile de deux accords de paix importants (Nairobi et Goma) ont conduit à une reprise du conflit dans la Province du Nord Kivu en fin août Fort heureusement, le conflit est contenu grace aux efforts diplomatiques aux plans national, régional et international : médiation de lUnion Africaine et de lONU. Fort heureusement, le conflit est contenu grace aux efforts diplomatiques aux plans national, régional et international : médiation de lUnion Africaine et de lONU.

4 4

5 5 Conflict area

6 6 I. La crise financière a affecté la RDC Baisse abrupte des prix du cuivre et du cobalt qui sest traduite par la fermeture des petites mines et des reports dinvestissements par les grandes compagnies. Baisse abrupte des prix du cuivre et du cobalt qui sest traduite par la fermeture des petites mines et des reports dinvestissements par les grandes compagnies. Projections dexportation de 2009 sont revues à la baisse de lordre de 4.6% du PIB. Le déficit du compte courant va passer de 5% in 2008 à 15% du PIB en Projections dexportation de 2009 sont revues à la baisse de lordre de 4.6% du PIB. Le déficit du compte courant va passer de 5% in 2008 à 15% du PIB en Projections de PIB sont maintenant estimées à 8% pour 2008 et à moins de 6% pour 2009 contre 10% et 12% initialement. Projections de PIB sont maintenant estimées à 8% pour 2008 et à moins de 6% pour 2009 contre 10% et 12% initialement. Baisse des ressources budgetaires va accroître le déficit budgétaire (de 0,7% du PIB en 2008 à -3.6% en 2009). Baisse des ressources budgetaires va accroître le déficit budgétaire (de 0,7% du PIB en 2008 à -3.6% en 2009).

7 7

8 8 II. Priorités du Gouvernement La période de crise oblige la RDC à contenir les dépenses budgétaires. La période de crise oblige la RDC à contenir les dépenses budgétaires. Elle offre aussi une occasion unique pour poursuivre les réformes nécessaires à la restauration de la compétitivité et lamélioration de lenvironnement des affaires Elle offre aussi une occasion unique pour poursuivre les réformes nécessaires à la restauration de la compétitivité et lamélioration de lenvironnement des affaires En quelque sorte, se préparer pour la reprise. En quelque sorte, se préparer pour la reprise.

9 9 II. Priorités du Gouvernement Les cinq chantiers de la République Les cinq chantiers de la République Education Education Santé Santé Energie Energie Infrastructures Infrastructures Promotion de lemploi Promotion de lemploi

10 10 II. Des réformes en cours Des efforts en matière de gestion des finances publiques : Des efforts en matière de gestion des finances publiques : Plan global de renforcement des finances publiques Plan global de renforcement des finances publiques Programmation budgétaire à MT par secteur prioritaire Programmation budgétaire à MT par secteur prioritaire Amélioration de la gestion des marchés publics (nouveau code des marchés publics) Amélioration de la gestion des marchés publics (nouveau code des marchés publics)

11 11 II. Des réformes en cours En matière de décentralisation: En matière de décentralisation: Transfert graduel des responsabilités vers les gouvernements provinciaux et mise en place dorganes de gestion adaptés ; Transfert graduel des responsabilités vers les gouvernements provinciaux et mise en place dorganes de gestion adaptés ; En commençant par léducation, la santé publique et lagriculture. En commençant par léducation, la santé publique et lagriculture.

12 12 II. Des réformes en cours En matière de réforme des entreprises publiques: En matière de réforme des entreprises publiques: Gouvernance du secteur (quatre lois définissant les rôles respectifs de lEtat et des entreprises et autorisant le désengagement de lEtat adoptées en 2008). Gouvernance du secteur (quatre lois définissant les rôles respectifs de lEtat et des entreprises et autorisant le désengagement de lEtat adoptées en 2008). Contrats de stabilisation et de gestion pour assainir les entreprises avant de procéder à une privatisation du capital, en particulier dans le secteur des services publics (chemins de fer, aéroports, eau et electricité). Contrats de stabilisation et de gestion pour assainir les entreprises avant de procéder à une privatisation du capital, en particulier dans le secteur des services publics (chemins de fer, aéroports, eau et electricité).

13 13 II. Des réformes en cours En matière damélioration de lenviron- nement des affaires: En matière damélioration de lenviron- nement des affaires: Processus dadhésion à lOHADA en cours Processus dadhésion à lOHADA en cours Développement des tribunaux de commerce et de larbritrage Développement des tribunaux de commerce et de larbritrage Développement du secteur financier avec lentrée de banques régionales Développement du secteur financier avec lentrée de banques régionales

14 14 II. Une approche de pôles de croissance Aligner les efforts dinvestissements en infrastructure dans une approche intégrée pour optimiser les conditions de création de richesses dans des secteurs porteurs: Aligner les efforts dinvestissements en infrastructure dans une approche intégrée pour optimiser les conditions de création de richesses dans des secteurs porteurs: Identifier des corridors comme zones de développement ancrées sur une ou plusieurs activités : Identifier des corridors comme zones de développement ancrées sur une ou plusieurs activités : Cas du secteur des mines Cas du secteur des mines Cas du secteur de lagriculture (huile de palme, coton, pêcheries) Cas du secteur de lagriculture (huile de palme, coton, pêcheries) Cas du secteur forestier Cas du secteur forestier

15 15 II. Une approche de pôles de croissance Les Zones économiques spéciales comme point dancrage des pôles de croissance: Les Zones économiques spéciales comme point dancrage des pôles de croissance: Lenvironnement des affaires en RDC est lun des plus difficiles au monde (le pays est au dernier rang de Doing Business) Lenvironnement des affaires en RDC est lun des plus difficiles au monde (le pays est au dernier rang de Doing Business) Le Gouvernement reconnait la nécessité de mettre en place assez rapidement un cadre plus adapté pour les entreprises en RDC Le Gouvernement reconnait la nécessité de mettre en place assez rapidement un cadre plus adapté pour les entreprises en RDC Les Zones économiques spéciales répondent à ce souci, et permettent dencourager le développement de pôles de croissance à partir de sites précis Les Zones économiques spéciales répondent à ce souci, et permettent dencourager le développement de pôles de croissance à partir de sites précis

16 16 II. Une approche de pôles de croissance SFI/FIAS participe activement à la mise en place du programme de Zones par le biais de lassistance technique et du financement SFI/FIAS participe activement à la mise en place du programme de Zones par le biais de lassistance technique et du financement Quelles sont les opportunités pour les entreprises? Quelles sont les opportunités pour les entreprises? La première Zone devrait être mise en place vers la fin 2010, avec sans doute un accent (i) sectoriel sur lagro-business et/ou le secteur minier, et (ii) régional sur Kinshasa/le Bas-Congo et/ou le Katanga La première Zone devrait être mise en place vers la fin 2010, avec sans doute un accent (i) sectoriel sur lagro-business et/ou le secteur minier, et (ii) régional sur Kinshasa/le Bas-Congo et/ou le Katanga Sites potentiels dejà identifiés: NSele pour une Zone à vocation agro- business (50 km de Kinshasa) et Lubumbashi pour une zone de soutien à lactivité minière Sites potentiels dejà identifiés: NSele pour une Zone à vocation agro- business (50 km de Kinshasa) et Lubumbashi pour une zone de soutien à lactivité minière Des opportunités existeront (i) dans le développement par des entreprises privées des Zones, selon un schéma PPP (coût estimé pour un site: US$200m+) et (ii) dans limplantation dunités de production et de services à lintérieur de chaque Zone Des opportunités existeront (i) dans le développement par des entreprises privées des Zones, selon un schéma PPP (coût estimé pour un site: US$200m+) et (ii) dans limplantation dunités de production et de services à lintérieur de chaque Zone

17 17 III. Lappui de la Banque Le Groupe de la Banque est un partenaire privilégié de la RDC et travaille étroitement avec les autres bailleurs Le Groupe de la Banque est un partenaire privilégié de la RDC et travaille étroitement avec les autres bailleurs La Banque fournit un appui global à la mise en oeuvre du DSRP en se concentrant sur trois piliers : La Banque fournit un appui global à la mise en oeuvre du DSRP en se concentrant sur trois piliers : Promotion de la bonne Gouvernance et consolidation de la paix Promotion de la bonne Gouvernance et consolidation de la paix Création des conditions dune croissance durable, diversifiée et inclusive Création des conditions dune croissance durable, diversifiée et inclusive Fournitures des services sociaux de base et appui aux groupes vulnerables Fournitures des services sociaux de base et appui aux groupes vulnerables

18 18 Profil du Portefeuille de lIDA Millions de USD Infrastructures : 1,297 (50%) Infrastructures : 1,297 (50%) Secteurs sociaux: 1,153 (40%) Secteurs sociaux: 1,153 (40%) Bonne gouvernance: 50 (2%) Bonne gouvernance: 50 (2%) Autres (PSD): 220 (8%) Autres (PSD): 220 (8%) Total2,720 Total2, projets en exécution (50% non-décaissé)

19 19 Appui au développement du secteur privé (US$ 240m) Réforme des entreprises publiques via le COPIREP (Comité de Pilotage de la Réforme des Entrerprises Publiques): e.g. financement de la mission de stabilisation à la Gécamines et à la SNCC Réforme des entreprises publiques via le COPIREP (Comité de Pilotage de la Réforme des Entrerprises Publiques): e.g. financement de la mission de stabilisation à la Gécamines et à la SNCC Amélioration du climat des affaires: e.g. adhésion à lOHADA et développement des tribunaux de commerce et de larbitrage Amélioration du climat des affaires: e.g. adhésion à lOHADA et développement des tribunaux de commerce et de larbitrage Renforcement du secteur financier: e.g. modernisation du système des paiements et de la centrale des risques, développement de la microfinance Renforcement du secteur financier: e.g. modernisation du système des paiements et de la centrale des risques, développement de la microfinance Réglement partiel de la dette commerciale intérieure Réglement partiel de la dette commerciale intérieure

20 20 Opérations dans le secteur des Infrastructures

21 21 Contre des besoins énormes Une plateforme minimale requiert des investissements en réhabilitation et en maintenance de lordre de 5 milliards de dollars par an pendant 10 ans Une plateforme minimale requiert des investissements en réhabilitation et en maintenance de lordre de 5 milliards de dollars par an pendant 10 ans

22 22 Secteur des transports 434 Million en cours de mise en oeuvre 434 Million en cours de mise en oeuvre Un projet multimodal de 180 millions de USD en préparation Un projet multimodal de 180 millions de USD en préparation Objectifs à court terme : Restauration du réseau routier pour relier Kinshasa aux principales zones économiques dans lest (Katanga, Kivu, Kisangani) Restauration du réseau routier pour relier Kinshasa aux principales zones économiques dans lest (Katanga, Kivu, Kisangani) Liens ferroviaires stratégiques de Lubumbashi à Kinshasa et au Port de Matadi et vers lAfrique australe Liens ferroviaires stratégiques de Lubumbashi à Kinshasa et au Port de Matadi et vers lAfrique australe Dragage et balisage du fleuve pour établir le lien avec le Nord du Pays Dragage et balisage du fleuve pour établir le lien avec le Nord du Pays Bonne complémentarité entre les différents modes de transport Bonne complémentarité entre les différents modes de transport

23 Routes prioritaires Réseau ferréopérationnel Réseau fluvial principal Infrastructures de transports: République Démocratique du Congo Corridors de transports CorridorOuestII ? 0Tonnes versLobito CorridorOuestII ? 0Tonnes versLobito CorridorSudI ? Tonnes versDurban CorridorSudI ? Tonnes versDurban 80% 60% KANANGA LUKULA TSHELA MWEKA KABINDA KONGOLO KABALO ILEBO Tembo BASANKUSU GBADOLITE KAWELE ZONGO Gemena BUTA KAMINA BEN I BUTEMBO KOLWEZI ISIRO Kahemba Kasongo -lunda Popokabaka BAGATA NIOKI Kiri LUSAMBO Lubefu LUEBO MWENE - DITU LUIZA Lubao Sakania Manono MOBA BUKAMA KASENGA Nyunzu KABONGO DILOLO SANDOA Kapanga LUOZI Befale Bolomba Bomongo Kungu Bosobolo Businga Djolu Bondo Poko Faradje Mahagi Aru WATSA WAMBA Bafwasende Banalia Basoko Yahuma Mambasa IRUMU BUNIA Djugu Fizi Shabunda PUNIA Lubutu Masisi Rutshuru Lubero Lubudi Mitwaba BOLOBO Kutu Kibula Luena KILIBA UVIRA Kalima IDIOFA Isangi AKETI Budjala INONGO Pweto BULUNGU MANIMBA Kibombo MALEMBA - NKULU KABAMBARE KASONGO Lisala Bongandanga Libenge Katakokombe KINDU LIKASI DEMBA DIMBELENGE MUSHIE Kasumbalesa Kipushi MBUJIMAYI Kazumba TSHIMBULU Walikale GOMA Walungu MWEN GA KAMITUGA BANDUNDU LUKALA BOMA Pangi Mbandaka MATADI MUTOMBODIBWE Niania Mambasa KISANGANI BUKAVU KINSHASA 90% CorridorEstII ? Tonnes versDaresSalaam CorridorEstII ? Tonnes versDaresSalaam 70% CorridorOuestI ? 2 millions deTonnes versMatadi CorridorOuestI ? 2 millions deTonnes versMatadi 90% CorridorEstI ? Tonnes versMombasa CorridorEstI ? Tonnes versMombasa BUMBA LUBUMBASHI KALEMIE CorridorEstIII ? Tonnes versDaresSalaam CorridorEstIII ? Tonnes versDaresSalaam 80%

24 Kilomètres Lukula Mweka Kaniama Kongolo Kabalo Kalemie Ilebo Tembo Basankusu Gbadolite Zongo Gemena Kamina Kolwezi Isiro Kahemba Kasongo - Popokabaka Kimvula Lunda Nioki Kiri Oshwe Lusambo Lubefu Kole Luebo Luiza Lubao Sakania Manono Moba Bukama Kasenga Nyunzu Kabongo Dilolo Sandoa Kapanga Luozi Ingende Bikoro Befale Bolomba Bomongo Kungu Bosobolo Businga Monkoto Bokungu Djolu Ango Bondo Poko Niangara Rungu Faradje Mahagi Aru Watsa Wamba Bafwasende Basoko Yahuma Ubundu Opala Mambasa Irumu Bunia Djugu Fizi Shabunda Punia Lubutu Masisi Rutshuru Lubero Gandajika Lubudi Mitwaba Feshi Kibula Luena Uvira Kalima Isangi Aketi Budjala Pweto Gungu Moanda Seke - Banza Dekese Kibombo Malemba - Nkulu Kasongo Bambesa Bongandanga Légende Ikela Lomela Katakokombe KINDU REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTÈRE DU PLAN « UCoP » PROGRAMMES ROUTIERS SUR FINANCEMENTS EXTERIEURS Lodja Demba Dimbelenge Mushie Boende Kasumbalesa Kipushi Kazumba Tshimbulu Walikale Mweng a Banana Pangi Prgr Appui Réhab : 1169 km Bari Akula Zongo Kananga Kasongo Nia-nia Plan 17 « UCoP / Tobie » jan 2008 Financement U.E. Financement BAD Financement Bque M. PUSPRES : 1779 km PUAACV : 587 km Walungu GOMA PMURR : 1396 km Financement B.M.&DFID. Financement Coop Belge Pr. Infrstr. Rout. : 168 km Pr. Appui Réhab & Entretien Routes : 1800 km Progr. durg. RDC: 98 km Kasenga MbujiMayi Lubumbashi Butembo Kisangani Libenge Mwene Ditu Bukavu Beni Kabinda Nguba Likasi Pt Loange Kikwit Kenge Masimanimba Matadi SonaBata Mbanza Ngungu Banalia Buta Bumba Lisala Bandundu Kwango Bagota Kutu Inongo Bokatola Mbandaka Tshela Boma Lufimi Kinshasa Indication de lavancement des travaux Uvira Kasomeno Kalemie Fizi Bunduki Businga Tshikapa Total B.M. : km Total BM&DFID : km Limites des provinces Batshamba Tshikapa

25 25 Secteur de leau 95.4 million de USD sur des opérations durgence dans plusieurs villes (essentiellement Kinshasa) 95.4 million de USD sur des opérations durgence dans plusieurs villes (essentiellement Kinshasa) Une opération sectorielle de 190 Million de USD récemment approuvée par le CA avec une composante institutionnelle forte et un volet dinfrastructure dans les trois grandes villes de Kinshasa, Matadi, Lubumbashi, pour 2 million de personnes. Une opération sectorielle de 190 Million de USD récemment approuvée par le CA avec une composante institutionnelle forte et un volet dinfrastructure dans les trois grandes villes de Kinshasa, Matadi, Lubumbashi, pour 2 million de personnes. un contrat de gestion avec un operateur privé international pour la REGIDESO un contrat de gestion avec un operateur privé international pour la REGIDESO

26 26 Exemple du secteur de leau potable «60 % 6 % 18 % TAUXDEDESSERTEANNEE % 13 % 7 % 4 % 7 % 11% 3% 14 % TAUX NATIONAL 22 % Source: Projet de Plan Décennal - Regideso

27 27 Secteur de lénergie Millions de USD de projets en cours Millions de USD de projets en cours 180 Millions de USD de fonds additionnels attendus 180 Millions de USD de fonds additionnels attendus Objectifs : À court terme : Réhabiliter la ligne de transmission Inga – Kolwezi Restoration de la capacité thermique dans les capitales provincialesls Réhabilitater la capacité de production à Inga I et II Mettre en place un contrat de gestion avec un operateur privé international pour la SNEL À Long-terme : Assurer une soutenabilité du secteur à long terme : Développement de Inga III et Grand Inga ainsi que dautres sites de production

28

29 29 Secteur des télécoms Contribution au développement du secteur par la construction dune fibre optique le long de la ligne Inga - Shaba Contribution au développement du secteur par la construction dune fibre optique le long de la ligne Inga - Shaba Projets potentiels dinterconnexion avec lAfrique de lEst et du Sud et lAfrique centrale Projets potentiels dinterconnexion avec lAfrique de lEst et du Sud et lAfrique centrale Accompagnement de la réforme institutionnelle (ex: politique sectorielle, cadre juridique) Accompagnement de la réforme institutionnelle (ex: politique sectorielle, cadre juridique)

30 30 Réseaux haut-débit pour répondre aux besoins en infrastructure Vers Tchad SAT-3/WASC et WAFS Fibre optique de loléoduc Central African Backbone (CAB) RCIP & EASSy Autres Réseaux Existants Réalisation en cours/ envisagées

31 31 III. Lappui de la SFI Trois axes principaux: Engagement pour lamélioration du climat des affaires: Zone(s) économique(s) spéciale(s), soutien aux réformes (DB) Engagement pour lamélioration du climat des affaires: Zone(s) économique(s) spéciale(s), soutien aux réformes (DB) Recherche proactive dinvestissements directs: Participation prise sur la base des rendements escomptés; part plafonnée à 35 %; investisseur passif; investissement à long terme: de 8 à 15 ans Recherche proactive dinvestissements directs: Participation prise sur la base des rendements escomptés; part plafonnée à 35 %; investisseur passif; investissement à long terme: de 8 à 15 ans Soutien accru en direction des PMEs: appui à la création (préparation de business plan, fonds dinvestissement); appui aux opérations (Business Edge); accès aux financements (AMSME, crédit-bail, micro-finance) Soutien accru en direction des PMEs: appui à la création (préparation de business plan, fonds dinvestissement); appui aux opérations (Business Edge); accès aux financements (AMSME, crédit-bail, micro-finance)

32 32 RESUME : Attrait de la RDC en vue dune mobilisation du SP Un engagement de lEtat à se désengager des secteurs marchands offrant des vraies opportunités pour le secteur privé. Un engagement de lEtat à se désengager des secteurs marchands offrant des vraies opportunités pour le secteur privé. De nombreux contrats PPP (type contrat de gestion) entièrement financés par des bailleurs de fonds De nombreux contrats PPP (type contrat de gestion) entièrement financés par des bailleurs de fonds Les schémas actuels de PPP vont évoluer vers dautres formes de partenariats publics-privés plus avancés (concession, affermage) Les schémas actuels de PPP vont évoluer vers dautres formes de partenariats publics-privés plus avancés (concession, affermage) Un cadre institutionnel en évolution favorable (nouveau code des marchés publics et des avancées dans ladhésion à lOHADA) Un cadre institutionnel en évolution favorable (nouveau code des marchés publics et des avancées dans ladhésion à lOHADA) Des programmes majeurs d' investissement en infrastructure (transport, energie, eau...) actuellement financés par les partenaires au développement Des programmes majeurs d' investissement en infrastructure (transport, energie, eau...) actuellement financés par les partenaires au développement Développement du programme de Zones économiques spéciales à lhorizon 2010 Développement du programme de Zones économiques spéciales à lhorizon 2010


Télécharger ppt "1 Interventions du Groupe Banque mondiale en République Démocratique du Congo MEDEF, 9 janvier 2008 Marie Françoise Marie-Nelly Directeur-Pays Banque mondiale."

Présentations similaires


Annonces Google