La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L IPS: INTERET DANS LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT Michèle CAZAUBON pour Le réseau Francophone des Sciences Vasculaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L IPS: INTERET DANS LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT Michèle CAZAUBON pour Le réseau Francophone des Sciences Vasculaires."— Transcription de la présentation:

1

2 L IPS: INTERET DANS LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT Michèle CAZAUBON pour Le réseau Francophone des Sciences Vasculaires

3 RECHERCHE LITTERATURE 460 REF. SUR EPIDEMIOLOGIE CV DANS LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT EVOLUTION RELATIVE MALADIES NON TRANSMISSBLES/ MALADIES TRANSMISSIBLES World Heart Federation Ethn Dis 2003

4 ORGANISMES INTERNATIONAUX World Heart Federation 172 sociétés African Heart Network AHN Pan African Society of Cardiology PASCAR Center for Disease Control and Prevention (Cooper) Grand Challenge in Global Health (Bill Gates) Et ………

5 MALADIES CARDIOVASCULAIRES Coronaires, carotides, vx.périphériques: même physiopathologie = athéro sclérose / athéro thrombose Causes bien connues depuis FRAMINGHAM= accumulation de facteurs de risque cardio vasculaires Porte ouverte à la prévention primaire Robson A et al. BMJ 2000

6 DISTRIBUTION DE LA MORTALITE DANS LE MONDE OMS 2001

7 FACTEURS DE RISQUE CV MODIFIABLES TABAGISME DIABETE HTA DYSLIPIDEMIE OBESITE NON MODIFIABLES AGE HEREDITE

8 FACTEURS DE RISQUE QUID DES FACTEURS DE RISQUE DANS LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT ?

9 VIELLISSEMENT DES POPULATIONS DANS LES PVD > 65 ANS en Afrique sub saharienne: 19 millions actuellement 29 millions en 2015 = + 50% Entre Juillet 99 et Juillet 2000, 77% de laugmentation de lespérance de vie des sujets âgés = PVD SMITH MENSAH Ethn Dis 2003

10 HTA DANS LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT RESEAU FRANCOPHONE DES SCIENCES VASCULAIRES ADVASE HO CHI MINH FEVRIER à 30 %

11 HTA AU SENEGAL 50% SUJETS AVEC HTA VILLAGE DE THILOGNE V ARFI ANGEIOLOGIE 2001

12 Prevalence of Hypertension 1 Among Six populations of West African Origin: The ICSHIB Study, 1995

13

14 DIABETE DANS LES PVD L UNE DES 5 PREMIERES CAUSES DE MORTALITE DANS LA PLUPART DES PAYS. 110 MILLIONS ( 2003) 220 MILLIONS ( 2010). PVD = transition épidémiologique avec modification des styles de vie et de lalimentation Idem pour les DYSLIPIDEMIES REDDY S Emerging epidemic of cardiovascular diseases in developing countries Circulation 1998

15 TABAGISME DANS LES PVD Déclin du tabagisme pays industrialisés mais augmentation dans les PVD Responsable de 5 millions de morts par an, spécialement dans les pays les + pauvres. TOBACCO OR HEALTH WHO GENEVA 1996 WHO FRAMEWORK CONVENTION ON TOBACCO CONTROL ( 192 ETATS. Mai 2003)

16 SOLUTIONS !!! 1. EMPECHER L ACQUISITION OU LAUGMENTATION DES FACTEURS DE RISQUE CV PVD «primordial prevention» 2. REDUIRE OU SUPPRIMER LES FR «prévention primaire» avec actions sur les modes de vie plutôt que pharmacologiques. 3. DIAGNOSTIC PRECOCE DES Maladies CV. KS.REDDY Circulation 1998

17 SOLUTIONS !!! DIAGNOSTIC PRECOCE DES Maladies CV. KS.REDDY Circulation 1998 INTERET DE LA MESURE DE Lindice de pression Systsolique

18 IPS UN TENSIOMETRE UN DOPPLER DE POCHE PRESSION HUMERALE DROITE ET GAUCHE = PH moyenne des 2 PRESSION 1 ARTERE DISTALE AU DOPPLER = PSC CALCULER PSC/PH= IPS

19 AOMI Le pronostic de l AOMI repose sur le fait que latteinte athéromateuse des artères périphériques nest jamais isolée mais associée à celle des autres territoires Les patients ont un risque 6 fois plus élevé de décéder dune atteinte cardiovasculaire- par accident coronaire ou cérébro-vasculaire- dans les dix ans comparés à ceux sans artériopathie. Latteinte des artères des membres inférieurs est donc considéré comme un puissant marqueur de mortalité cardiovasculaire globale

20 IPS AOMI ET RISQUE CV Etude d Edimbourg. Le risque de décès par maladie cardiovasculaire x 2 si IPS < 0, 9 même après ajustement des différents facteurs de risque. ( Leng BMJ 1996) Cardio Vascular Health Study. Augmentation significative du risque dévénements cardiovasculaires non mortels chez les sujets avec IPS< 0,9. ( Newman AB. Arterioscl Thromb Vasc Biol 1999)

21 PARTICULARITES ANGEIOLOGIQUES Dans tous les PVD: mortalité cardiovasculaire sujet jeune 1 / 2 décès CV en Inde = <70ans contre 1 / 5 dans pays indust. «globalement, les accidents cardiovasculaire sont responsables dautant de décès chez les sujets jeunes et dâge moyen que le SIDA» World Health Report novembre 2003

22 PARTICULARITES ANGEIOLOGIQUES ? ASIE DU SUD EST Artériopathies des membres inférieurs ( sujet jeune ) AIPCV 2003 / = moins grande fréquence des facteurs de risque / pays industrialisés Anévrysmes de laorte abdominale: plus grande fréquence des AAA « inflammatoires» JIA2002.

23 PARTICULARITES ANGEIOLOGIQUES ? Etiologie des artériopathies Athérosclérose > Artérites inflammatoires Lésions associées : moins grande fréquence des coronaropathies et mal.vasc.cérébrales chez les patients de race noire / blancs. Lésions artérielles plus sévères ( ? Retard à la consultation) – Robbs. S Afr Med J 1985

24 PARTICULARITES ANGEIOLOGIQUES ? 700 patients avec lésions aorto-iliaques suivis pendant 9 ans ( Hôpital Natal. Durban Af du Sud) comparaison N/B. Patients de race noire vus plus souvent au stade de gangrène ou ischémie sévère Minf./ autres. Diabète et HTA retrouvé chez tous les patients. Cardiopathie ischémique moins fréquente chez les Noirs. Madiba TE S Afr Med J 1999

25 CONCLUSION 1 La mesure de l' Index des pressions systoliques devrait permettre un diagnostic plus précoce de l AOMI qui nest pas exceptionnelle dans les PVD et le dépistage précoce des patients à haut risque vasculaire.

26 Autres méthodes Mesure de lEPAISSEUR INTIMA MEDIA Nécessite ECHO avec logiciel EIM et formation. Valeurs de base mal définies dans les différentes ethnies. Valeurs normales de la progression mal définies Permet de stratifier le risque chez patients avec xx facteurs de risque et dadapter des règles de prévention – primaire et secondaire +/- strictes.

27 M Ath : Logiciel de Mesure de lAthérosclérose

28 E.I.M. ET RISQUE CARDIO VASCULAIRE CARDIO VASCULAR HEALTH STUDY 1/Inclusion = 5000 sujets > 65 ans sans maladie cardio-vasculaire connue ( 12% de diabétiques) Mesure de L EIM cc et EIM ci Résultats : L augmentation de l EIM est directement associée à une majoration du risque dIM et d AVC VALEUR EIM = ou > facteurs de risque O Leary N Engl J Med 1999 ( III.B)

29 CONCLUSION 2 Le challenge de notre réseau pour ses prochaines années repose sur la prévention et la prise en charge précoce des maladies cardiovasculaires. La mesure de l' indice de pression systolique à la cheville est une méthode fiable et reproductible sous réserve que plusieurs conditions soient réunies : opérateur- médecin ou non- entraîné, protocole standardisé, équipement doppler adéquat.

30 CONCLUSION 3 Son coût modique et la facilité de sa réalisation lui ont déjà permis d'occuper une place de choix dans les études épidémiologiques, dans un programme de dépistage du risque cardiovasculaire au sein d'une population ciblée ou à risque. COLLABORATION PLURISCIPLINAIRE OBLIGATOIRE ….. World health Report 2003


Télécharger ppt "L IPS: INTERET DANS LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT Michèle CAZAUBON pour Le réseau Francophone des Sciences Vasculaires."

Présentations similaires


Annonces Google