La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ATELIER SUR LA GESTION DES SYSTEMES STATISTIQUES : PROBLEMATIQUE ET DEFIS Dakar, 28 septembre – 1er octobre 2010 Apport dAFRISTAT pour le renforcement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ATELIER SUR LA GESTION DES SYSTEMES STATISTIQUES : PROBLEMATIQUE ET DEFIS Dakar, 28 septembre – 1er octobre 2010 Apport dAFRISTAT pour le renforcement."— Transcription de la présentation:

1 ATELIER SUR LA GESTION DES SYSTEMES STATISTIQUES : PROBLEMATIQUE ET DEFIS Dakar, 28 septembre – 1er octobre 2010 Apport dAFRISTAT pour le renforcement de la coordination dans ses Etats membres Présentation de Birimpo LOMPO, Directeur Général Adjoint dAFRISTAT

2 Plan de la présentation Introduction Pourquoi et quest-ce quAFRISTAT? Objectifs et instruments de la coordination statistique Apport dAFRISTAT au renforcement des mécanismes de coordination statistique coordination statistique dans les Etats membres dAFRISTAT Perspectives Conclusion

3 Introduction Caractéristiques des SSN au cours des deux décennies écoulées: faiblesse du niveau de la coordination statistique mais en nette amélioration ces dernières années ; Persistance de la faiblesse des ressources financière, matérielle et humaines Faiblesse de linfrastructure statistique Planification à court, moyen ou long terme et reporting des activités timides (amais en progression Quelques défis : Une demande en données statistiques de plus en plus croissante induite par la libéralisation des marchés et la mondialisation des économies ; Suivi et évaluation des DSRP, OMD, politiques dintégration et de décentralisation et programmes de développement économique et social Coordination des interventions des partenaires

4 Introduction Opportunités Regain pour la planification stratégique ; Floraisons des initiatives pour le développement statistique ; Naissance dAFRISTAT, PARIS21, CAS, UA, Unions dintégration économique, PCI-Afrique

5 Pourquoi et quest-ce quAFRISTAT? Mission dAFRISTAT Organisation internationale créée par un traité signé le 21 septembre 1993 à Abidjan (Côte dIvoire) pour: Améliorer la production des données statistiques fiables et utiles et son financement par la mise en commun des ressources des Etats membres Gouvernance dAFRISTAT Quatre organes de gouvernance: Le Conseil des Ministres Le Comité de direction Le Conseil scientifique La Direction générale

6 Pourquoi et quest-ce quAFRISTAT? Gouvernance dAFRISTAT Le Conseil des Ministres : Organe de politique générale, le Conseil des Ministres fixe les orientations stratégiques de lorganisation ; à ce titre, il arrête les axes stratégiques des programmes de travail de moyen terme. Il prend les décisions politiques : admet de nouveaux Etats, arrête le montant du Fonds AFRISTAT ainsi que la répartition des contributions (Cf. A.3 ci-après), désigne le Directeur Général et la Directeur Général Adjoint, etc. Le Comité de direction : Organe de gestion dAFRISTAT qui agit en qualité de conseil dadministration. Sa compétence est assez large : elle couvre ladoption du programme de travail et du budget annuels, et lapprobation des rapports dactivité et de lexécution du budget. Il crée les postes dexperts en fonction des besoins des Etats. Le Conseil scientifique : Organe consultatif qui assiste le Comité de direction et la Direction générale dans leur prise de décisions. Il examine généralement les questions dordre scientifique et méthodologique sur lesquelles ses avis sont requis. La Direction générale : assure la gestion quotidienne de lorganisation.

7 Aperçu dAFRISTAT Le concept AFRISTAT traduit la volonté des États membres et de leurs partenaires daccélérer (ou de contribuer à accélérer): Le développement de la statistique comme outil de prise de décision et de pilotage du développement Lintégration des pays dAfrique subsaharienne La coopération sud-sud La coopération et le partenariat internationaux dans le domaine de la statistique

8 Comment AFRISTAT intervient-il? Les interventions dAFRISTAT sont organisées dans ses programmes de moyen terme De : Programme intérimaire De : Programme statistique minimum commun (PROSMIC) Par émulation mutuelle, emmener les États membres à réaliser par ses propres moyens une production statistique minimale comparable De : Programme stratégique de travail dAFRISTAT pour la période (PSTA) Ces programmes sont élaborés avec la participation active des États membres, des institutions sous-régionales dintégration économique auxquels ces États appartiennent, et des partenaires techniques et financiers bilatéraux et multilatéraux

9 Objectif du PSTA Accompagner chacun des États membres dans la conception, la mise en œuvre et le suivi et évaluation de sa stratégie de développement de la statistique Définir les stratégies nationales Disposer dune bonne organisation des SSN Produire régulièrement des données sur la base dune demande finançable Vision des ministres dAFRISTAT: « Faire de la statistique un outil incontournable dans les États membres pour mettre en œuvre des stratégies de développement axées sur les résultats »

10 Principales caractéristiques du PSTA Cadre fédérateur des interventions dAFRISTAT Cadre de mise en œuvre des initiatives des PTF en faveur des États membres Cadre dorganisation et de gestion institutionnelles dAFRISTAT

11 Moyens de mise en œuvre du PSTA Appui et engagement politique des États membres Savoir-faire du personnel dAFRISTAT Partenariat & Coopération Engagement des SSN Financement des activités (SSN & AFRISTAT)

12 Quelques réalisations récentes ou en cours Appui aux États membres ayant initié la réforme institutionnelle de leurs SSN Développement des systèmes dinformation sur les statistiques de lemploi (Projet pilote financé par ACBF: Cameroun, Mali, Nigeria, Ouganda, Zambie) Développement des systèmes dinformation sur la pauvreté (Projet pilote financé par la BM: AFRISTAT, Cameroun, Gabon, Mauritanie) Élaboration dun cadre de référence et dun support méthodologique commun pour le suivi des DSRP et les OMD (Programme financé par le PNUD pour 22 pays)

13 Quelques réalisations récentes ou en cours Appui à la mise en œuvre du PCI dans 20 pays (financement BAD) Harmonisation des PIB, des IPC et sites Internet (Pays anglophones de la CEDEAO) Travaux méthodologiques et appuis techniques dans divers domaines (comptabilité nationale, conjoncture, sites Internet, recherche appliquée, etc.) en partenariat et/ou avec le financement de la France ou de ses institutions spécialisées (INSEE, IRD,..DIAL) Formation continue (Comptabilité nationale, conjoncture, statistiques des, prix..

14 Objectifs de la coordination statistique La coordination statistique a pour objectif général, la production dune bonne information statistique conforme aux besoins des utilisateurs, une bonne répartition des activités et des ressources entre les services producteurs afin déviter les doublons. En effet, la multitude des besoins et les contraintes des ressources, notamment financières et humaines, imposent larbitrage des ressources et des travaux et recommande lintégration des activités et létablissement des cadres de travail à moyens terme autour desquels sorganisent les partenaires au développement. Par ailleurs, la production et lutilisation des statistiques imposent des règles particulières respectivement pour des données dignes de foi, fiables et objectives et pour légalité de leur accès.

15 Instruments de la coordination statistique De ces objectifs découlent deux types dinstruments de la coordination : les instruments juridiques et institutionnels et les instruments techniques. Les instruments juridiques et institutionnels renvoient à une législation relative à la statistique conforme aux Principes fondamentaux de la statistiques et aux dispositions de la Charte africaine de la statistique, à la mise en place de cadres de coordination, de concertation (Conseil nationaux de la statistique, comités sectoriels de coordination statistiques, groupes de travail) et doutils de gestion des ressources humaines et à des dispositions adéquates dorganisation et de fonctionnement du service national de la statistique (INS) en particulier, et de lensemble des services de production statistique en général.

16 Instruments de la coordination statistique Les instruments techniques comprennent, dune part, les outils conceptuels et méthodologiques : concepts et définitions, nomenclatures, les normes et méthodes statistiques, et dautre part, les cadres de programmation statistique à moyen ou long termes. Toutefois, ces instruments facilitent la coordination statistique mais ne sont pas suffisants pour la garantir. La stratégie pour réussir la gestion des besoins des utilisateurs et ladhésion de tous les services statistiques aux outils conceptuels et méthodologiques doit reposer sur la concertation et une politique adéquate de diffusion des données.

17 Instruments de la coordination statistique La coordination doit donc promouvoir le dialogue permanent entre, dune part, les producteurs et les utilisateurs et dautre part, entre les producteurs de statistiques ainsi que la rationalisation de la diffusion des données. Les cadres de travail pluriannuels établis en concertation sont également des outils de plaidoyer et de dialogue avec les partenaires techniques et financiers et constituent un moyen de coordination de leurs interventions.

18 Apport dAFRISTAT au renforcement des mécanismes de coordination statistique AFRISTAT comme artisan de la coordination statistique Le statut dartisan de la coordination statistique dAFRISTAT découle dune manière générale, de son statut dacteur statistique et particulièrement, de sa mission dharmonisation au terme de laquelle il doit élaborer des produits statistiques que sont les outils conceptuels et méthodologiques.

19 Apport dAFRISTAT au renforcement des mécanismes de coordination statistique Principales réalisations :AFRISTAT a produits plusieurs outils conceptuels et méthodologiques conformes aux standards internationaux qui ont amélioré linfrastructure statistique de ses Etats membres : les nomenclatures dactivités et de produits la méthodologie de lindice harmonisé de prix; le guide méthodologique pour la comptabilité nationale; Le manuel des concepts et indicateurs du marché du travail et du secteur informel; le cadre de référence et support méthodologique minimum commun pour la conception dun système dinformation pour le suivi des OMD et des DSRP.

20 Apport dAFRISTAT au renforcement des mécanismes de coordination statistique Réalisation dune enquête en en 1996 sur létat des SSN ; Mise en place dun dispositif permanent de suivi et Edition dun rapport sur létat des SSN Organisation en 1998 dun séminaire sur la stratégie, la gestion des ressources et pilotage dun INS ;

21 Apport dAFRISTAT au renforcement des mécanismes de coordination statistique Organisation dune conférence sur lassistance en Afrique francophone dans le domaine de la statistique: Déclaration de Bamako sur la coordination de lassistance dans le domaine de la statistique Participation au reporting des interventions des partenaires techniques et financiers dans les Etats membres;

22 Apport dAFRISTAT au renforcement des mécanismes de coordination statistique Organisation en 2009 dun séminaire sur les outils de pilotage et de suivi évaluation de la mise en œuvre dune SSN à lattention des chargés de la planification des activités : Formation la planification stratégique et à la gestion axée sur les résultats; Présentation des différents outils de suivi évaluation dune SNDS Lancement de lélaboration dun guide de suivi et évaluation dune SNDS

23 Apport dAFRISTAT au renforcement des mécanismes de coordination statistique Dans le cadre de ses différents programmes de travail de moyen terme, notamment le PSTA ,AFRISTAT assure des appuis dans les différentes composantes de la coordination statistique à savoir : lélaboration et la mise à jour des textes régissant lactivité statistique ; La participation aux réunions des CNS des Etats membres ; létablissement du bilan général de lorganisation institutionnelle des SSN ; lélaboration des cadres de programmation pluriannuelle des activités: Appui aux SSN pour lélaboration ou la révision de leur SSN et schéma directeur statistique la gestion et la diffusion des données: Formation à la mise en place et à la gestion des bases de données, des sites internet.

24 La coordination statistique dans les Etats membres dAFRISTAT Les mécanismes de coordination statistique des Etats membres dAFRISTAT, à quelques exceptions près, présentent les mêmes caractéristiques. Les comités nationaux généralement dénommés Conseils nationaux de la statistique assurent la coordination statistique dans la plupart des Etats membres (15). Organes consultatifs, ils sont institués par la législation statistique. Ces comités sont composés de producteurs et dutilisateurs statistiques et lINS en est la cheville ouvrière. Ils élaborent les programmes statistiques pluriannuels, approuvent les programmes de travail annuels, donnent des avis sur les méthodes, les concepts et les nomenclatures utilisées et veillent sur le respect des règles déontologiques. Pour assurer leurs missions, les Conseils nationaux de la statistique sappuient sur des commissions techniques sectorielles établies ou mis en place en cas de besoin.

25 La coordination statistique dans les Etats membres dAFRISTAT Ces organes de coordination statistique manquent souvent de moyens pour leur fonctionnement et ne sont pas opérationnels dans de nombreux cas. Dans quelques pays, leur fonctionnement sest nettement amélioré. Faiblesse de la coordination technique devant être assurée par lINS Naissance dorganes chargés de la coordination administrative et institutionnelle

26 PERSPECTIVES Organisation en dun séminaire de formation en management et leadership institutionnel pour les responsables des SSN en 2011 Finalisation du guide pour le pilotage (suivi et évaluation) dune SNDS Poursuite de lappui aux Etats membres pour le renforcement de lorganisation institutionnelle et la coordination statistique dans le cadre du Programme stratégique de travail ; Appui à la mise en œuvre de la Charte africaine de la statistique

27 Merci de votre attention


Télécharger ppt "ATELIER SUR LA GESTION DES SYSTEMES STATISTIQUES : PROBLEMATIQUE ET DEFIS Dakar, 28 septembre – 1er octobre 2010 Apport dAFRISTAT pour le renforcement."

Présentations similaires


Annonces Google