La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. 2 Plan I – Secteur de leau potable au Maroc 1 - Organisation 2 - Ressources en eau 3 - Principales réalisations en matière dinfrastructures hydraulique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. 2 Plan I – Secteur de leau potable au Maroc 1 - Organisation 2 - Ressources en eau 3 - Principales réalisations en matière dinfrastructures hydraulique."— Transcription de la présentation:

1 1

2 2 Plan I – Secteur de leau potable au Maroc 1 - Organisation 2 - Ressources en eau 3 - Principales réalisations en matière dinfrastructures hydraulique II – Gestion de loffre 1 - Pourquoi ? 1 - Pourquoi ? 2 - Impacts directs et indirects 2 - Impacts directs et indirects 3 - Indicateurs caractéristiques 3 - Indicateurs caractéristiques III– Gestion de la demande 1 - Contraintes du secteur deau 1 - Contraintes du secteur deau 2 - Nouvelles donnes du secteur de leau potable 2 - Nouvelles donnes du secteur de leau potable 3 - Indicateurs 3 - Indicateurs IV - Perspectives futures 1 - Stratégie et objectifs 1 - Stratégie et objectifs 2 - Actions potentielles à entreprendre 2 - Actions potentielles à entreprendre 3 - Conclusion et Recommandations 3 - Conclusion et Recommandations

3 3 I- LE SECTEUR DE LEAU AU MAROC

4 4 1 - ORGANISATION DU SECTEUR DE L EAU Opérateurs ou utilisateurs de leau Opérateurs ou utilisateurs de leau Instance Consultative Instance Consultative Conseil Supérieur de lEau et du Climat MATEE (SEE – ABH) M. Intérieur ONEP M. Santé D. Agriculture M. Énergie Producteurs: ONEP Privé Régies Communes Distributeurs: ONEP Privé Régies Communes Producteurs: ONE Privé ORMVAs Secteur de leau potable Instances de planification sectorielle Instances de planification sectorielle

5 5 2 - RESSOURCES EN EAU AU MAROC GRECETURQUIEFRANCEESPAGNEMAROC Ressources en eau en m3/habitant/an

6 6 Stress Hydraulique Ressources en eau au Maroc en m3/habitant/an

7 7 Ressources Mobilisées 13 Mrds m 3 Eaux Surface: 10 Eaux souterraines: 3 Agriculture 11,7 Mrds m 3 (90 %) Eau Potable & Industrielle 1,3 Mrd m 3 (10%) Ressources Potentielles 19 Mrds m 3 Eaux Surface: 15 Eaux souterraines: 4

8 8 3 - Principales réalisations en matière dinfrastructure hydraulique En matière de mobilisation des ressources en eau, dimportants efforts en matière de réalisation dinfrastructure ont été consentis. Il sagit de: En matière de mobilisation des ressources en eau, dimportants efforts en matière de réalisation dinfrastructure ont été consentis. Il sagit de: 113 grands barrages (dont une trentaine structurants), dune capacité totale de près de 16 Milliards de m3 permettant de régulariser un volume de 8,23 Milliards de m3, ont été réalisés. 113 grands barrages (dont une trentaine structurants), dune capacité totale de près de 16 Milliards de m3 permettant de régulariser un volume de 8,23 Milliards de m3, ont été réalisés. 13 systèmes de transfert deau ont été édifiés ; 13 systèmes de transfert deau ont été édifiés ; Et plusieurs forages et captages des eaux souterraines ont été creusés. Et plusieurs forages et captages des eaux souterraines ont été creusés.

9 9 II - Gestion de loffre

10 POURQUOI LA GESTION DE LOFFRE? Au lendemain de lindépendance (56-60 ): Niveau de service faible: Niveau de service faible: Eau à domiciles en 1956 pour environ 850 milles habitants soit 28 % de la populations Urbaine Eau à domiciles en 1956 pour environ 850 milles habitants soit 28 % de la populations Urbaine Crise (61-71) Pénurie deau au niveau de Rabat et Casablanca: Pénurie deau au niveau de Rabat et Casablanca: Déclenchement des réflexions (1 er Plan National dAEP) Déclenchement des réflexions (1 er Plan National dAEP) Lancement des réalisations dinfrastructures de mobilisation des ressources en eau Lancement des réalisations dinfrastructures de mobilisation des ressources en eau La décennie du changement (71-80) Création de lONEP en 1972 en tant qorgane chargé de la planification du secteur de leau potable au niveau du Royaume Création de lONEP en 1972 en tant qorgane chargé de la planification du secteur de leau potable au niveau du Royaume La mise en place des 1 er financements du secteur (Nations Unies, BIRD,..) La mise en place des 1 er financements du secteur (Nations Unies, BIRD,..) Ladoption de la charte communale Ladoption de la charte communale Ladoption du principe dune tarification progressive Ladoption du principe dune tarification progressive

11 POURQUOI LA GESTION DE LOFFRE? (Suite) Décennie de gestion : Période déquipement Décennie de la DIEPA Mobilisation dimportants financements pour le secteur de leau potable au Maroc Décennie de la DIEPA Mobilisation dimportants financements pour le secteur de leau potable au Maroc Révisions tarifaires Révisions tarifaires Les premières orientations stratégiques pour le secteur émises par le CSE Les premières orientations stratégiques pour le secteur émises par le CSE Sensibilisation à la gestion rationnelle et à léconomie de leau Sensibilisation à la gestion rationnelle et à léconomie de leau Décennie : Autonomie financière LONEP en tant quopérateur public principal devient totalement autonome sur le plan financier ( suppression de la subvention de lEtat) LONEP en tant quopérateur public principal devient totalement autonome sur le plan financier ( suppression de la subvention de lEtat) Démarrage de la délégation du service de distribution de leau potable et de lassainissement au secteur privé (Casablanca et Rabat) Démarrage de la délégation du service de distribution de leau potable et de lassainissement au secteur privé (Casablanca et Rabat) Lancement des plans de développement (SNDAL & PAGER) Lancement des plans de développement (SNDAL & PAGER)

12 IMPACTS DIRECTS ET INDIRECTS - La satisfaction et la sécurisation de lAEP de la plupart des villes du Royaume même en période de sécheresse; - Le développement de lirrigation à grande échelle; - Le développement du tissu agro-industriel; - Lamélioration des conditions de vie des populations.

13 Les indicateurs caractéristiques du secteur de leau potable Désignation de l'indicateur Capacité de production en m 3 /s Production deau potable en Millions de M 3 /an Population totale desservie (En Millions dHabitants) 2,87,611,415,5 20,4 - Urbaine 2,85,39,413,7 15,1 - Rurale -2,32,01,8 5,2 Taux dalimentation en eau potable en milieu urbain (en %) Par branchement Individuel Par Bornes Fontaines Taux dAccès à leau potable en Milieu Rural (en %)

14 14 Les indicateurs caractéristiques du secteur de lassainissement IntervenantsNombre de centres urbains Collectivités locales247 ONEP31 Régies et concessionnaires33 Taux de raccordement en milieu urbain Total eaux usées rejetées Nombre de STEP fonctionnelles Taux dépuration 70 % 650 Millions de m %

15 15 III- Gestion de la demande

16 Contraintes du secteur de leau Limite de la politique daménagement hydraulique (potentiel mobilisable limité); Limite de la politique daménagement hydraulique (potentiel mobilisable limité); Excentricité des ressources en eau par rapport aux pôles de la demande transferts; Excentricité des ressources en eau par rapport aux pôles de la demande transferts; Récurrence des périodes de sécheresse; Récurrence des périodes de sécheresse; Dégradation préoccupante de la qualité des ressources en eau; Dégradation préoccupante de la qualité des ressources en eau; Faible valorisation hydro agricole de leau; Faible valorisation hydro agricole de leau; Retard de laccès à leau potable en milieu rural; Retard de laccès à leau potable en milieu rural; Faible efficience des réseaux de distribution (menace de perspectives de maintien du taux de couverture); Faible efficience des réseaux de distribution (menace de perspectives de maintien du taux de couverture); Problématique de financement Problématique de financement

17 Nouvelles donnes du secteur Novelle politique visant une gestion intégrée et durable de leau selon Une approche par la demande Novelle politique visant une gestion intégrée et durable de leau selon Une approche par la demande Actions entreprises La mise en valeur du secteur de leau en lérigeant sur le plan institutionnel en un département ministériel en 2002; La gestion par la demande, la protection des ressources hydriques et la réutilisation des eaux usées; La mise en œuvre des alternatives technologiques les mieux adaptées au contexte de notre pays; La mise en œuvre dactions volontaristes visant léconomie et lutilisation rationnelle de leau. la contractualisation des relations État -Opérateurs publics (Contrat programme, contrat plan, CDMT) pour plus defficacité et defficience (indicateurs de performance)

18 Les indicateurs caractéristiques du secteur de leau potable Désignation de l'indicateur Rendements à la production en % 9596 Rendement à la distribution en % 6972 Population totale desservie (En Millions dHabitants) 22,427,6 - Urbaine 15,817,1 - Rurale 6,610,5 Taux dalimentation en eau potable en milieu urbain (en %) Par branchement Individuel Par Bornes Fontaines 128 Taux dAccès à leau potable en Milieu Rural (en %) Amélioration notable en matière de généralisation de laccès à leau potable - rendement (production & distribution) Relance de la GD à soutenir et promouvoir

19 19 IV- PERSPECTIVES FUTURES

20 Stratégie & Objectifs - Consolider les acquis; - Consolider les acquis; - Corriger les dysfonctionnements; - Corriger les dysfonctionnements; Sorienter vers la valorisation économique des ressources en eau et leur protection environnementale (Principes pollueur-payeur et utilisateur -payeur) Développement durable, Développement durable, équitable et efficient des ressources en eau

21 21 Objectifs Réduire les consommations deau Retarder l es échéance de rupture de léquilibre (Besoins/Ressources) Optimiser les investissement dans le secteur de leau Rationaliser les dépenses publiques GISEMENTS POTENTIELS Secteur Agricole modifications des techniques & changements des modes dirrigation Secteur Eau Potable Amélioration des rendement, détection des fuites, sensibilisation à léconomie de leau Réutilisation des eaux usées (actions transversales)

22 Actions potentielles à entreprendre 2.1- Secteur de leau: 2.1- Secteur de leau: - La cohérence des politiques planification sectorielles (priorités, octrois des fonds accordés par lEtat, etc.) mise en place dun système de régulation institutionnalisé; - La gestion intégrée des ressources en eau et la mise en place des mesures daccompagnement (refonte, révision, actualisation, adaptation,…, des dispositifs institutionnel, juridique, réglementaire, technique,…); - La préservation de la qualité de leau et la lutte contre la pollution; - La valorisation des ressources en eau non conventionnelles (réutilisation des eaux usées); - La sauvegarde des eaux souterraines en tant que ressources stratégiques dappoint; - La protection des bassins versants et la lutte contre lérosion; - La lutte contre le gaspillage des ressources en eau et lincitation à lutilisation rationnelle de leau dans le secteur agricole (amélioration des rendements et changement des techniques et pratiques dirrigation)

23 Secteur de lEau potable : Agir au niveau du secteur de distribution: Agir au niveau du secteur de distribution: Amélioration des rendements; Amélioration des rendements; Communication et sensibilisation à léconomie de leau (changement des pratiques et comportements des usagers); Communication et sensibilisation à léconomie de leau (changement des pratiques et comportements des usagers); limplication des différents opérateurs (Publics & Privés) par la mise en place des actions et programmes concertés limplication des différents opérateurs (Publics & Privés) par la mise en place des actions et programmes concertés Différer tant que possible les lourds investissements au niveau de la production Différer tant que possible les lourds investissements au niveau de la production Réhabilitation, entretien et mise à niveau des installations (détection des fuites, prolongement de la durée de vie, etc.) Réhabilitation, entretien et mise à niveau des installations (détection des fuites, prolongement de la durée de vie, etc.) Améliorer les performances des installations et infrastructures Améliorer les performances des installations et infrastructures

24 Conclusion & Recommandations Soutenir la GD récemment adoptée par le Maroc comme choix stratégique de développement des ressources en eau par les différents partenaires (BF, Institutions internationales, ONG, Usagers, …) Soutenir la GD récemment adoptée par le Maroc comme choix stratégique de développement des ressources en eau par les différents partenaires (BF, Institutions internationales, ONG, Usagers, …) Cette migration implique: - Laccompagnement sur le plan comportemental, culturel, éducatif Affaire de toutes les composantes de la société qui demande de lassistance technique notamment en matière de sensibilisation et de communication - Le soutien financier, technique, manageriel … toucher les modes dutilisation de la ressource ( irrigation, réutilisation, dépollution …); - La volonté politique à travers des programmes, des plans ainsi que la mise en place dun dispositif juridique, réglementaire et institutionnel adapté; - La prise en charge de cette volonté politique par les opérateurs (publics et privé) programmes de développement concertés; - Lappui des BF, institutions internationales en vue de promouvoir la GD au Maroc.


Télécharger ppt "1. 2 Plan I – Secteur de leau potable au Maroc 1 - Organisation 2 - Ressources en eau 3 - Principales réalisations en matière dinfrastructures hydraulique."

Présentations similaires


Annonces Google