La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MH Bouchet/CERAM (c) La Mesure de la Globalisation Michel Henry Bouchet Finance Chair-Ceram September 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MH Bouchet/CERAM (c) La Mesure de la Globalisation Michel Henry Bouchet Finance Chair-Ceram September 2007."— Transcription de la présentation:

1 MH Bouchet/CERAM (c) La Mesure de la Globalisation Michel Henry Bouchet Finance Chair-Ceram September 2007

2 MH Bouchet/CERAM (c) mesurer Comment mesurer la Globalisation ? F Tendance, illusion, ou idéologie?

3 MH Bouchet/CERAM (c) Etapes de la globalisation (gold standard, £, British world leadership)

4 MH Bouchet/CERAM (c) Parts des exportations en pourcentage du PIB

5 MH Bouchet/CERAM (c) La stagnation du rattrapage USA-UE Source: OECD 2007 EU= 72% US PIB per capita $30,000/42,000

6 MH Bouchet/CERAM (c) Un peloton encore très loin du leader

7 MH Bouchet/CERAM (c)

8 Mesurer la Globalisation? Mesurer la Globalisation? La prédominance des flux

9 MH Bouchet/CERAM (c) I- Une mesure par la croissance et le dynamisme des FLUX

10 MH Bouchet/CERAM (c) Quels flux? déchanges commerciaux de marchandises et services 1. Les opérations courantes de règlements déchanges commerciaux de marchandises et services ; dinvestissements directs étrangers 2. Le financement de transferts dimmobilisations de long terme sous la forme dinvestissements directs étrangers (IDE) ; investissements de portefeuille 3. Les investissements de portefeuille (actions et obligations): objectifs de rendement, de liquidité et de diversification et, transactions à visées spéculatives 4. Les transactions à visées spéculatives sur les marchés des taux (devises et intérêt) et des matières premières. La croissance des marchés des produits dérivés constitue un signe de l'intégration et de l'efficacité accrue des marchés financiers, tant au niveau national qu'international.

11 MH Bouchet/CERAM (c) 1.La prédominance des flux: le commerce Globalisation Commerce Capitaux Banques internationales et fonds dinvestissement Volatilité IDE Entreprises multinationales Information Agences de notation et institutions internationales

12 MH Bouchet/CERAM (c) Global trade index Global trade index XGS/GDP % IMF/WEO 2007 =16140/ % 26% 12% 20% 5%

13 MH Bouchet/CERAM (c) Source: IMF-WEO/2007 Liberalisation commerciale Une succession de « rounds » multilatéraux de libéralisation commerciale

14 MH Bouchet/CERAM (c) Dynamisme des flux > stocks STOCK FLUX Source: IMF-2007

15 MH Bouchet/CERAM (c)

16 Ratio douverture commerciale (XGS+MGS/GDP%) France= 25% Brésil= 16% Inde= 14% USA= 10%

17 MH Bouchet/CERAM (c) 2. La prédominance des flux: les IDE Globalisation Commerce Capitaux Banques internationales et fonds dinvestissement Volatilité IDE Entreprises multinationales Information Agences de notation et institutions internationales

18 MH Bouchet/CERAM (c) Le rôle moteur des IDE F IDE = investissement privé international dans le but d'acquérir un intérêt durable dans une société résidente d'une autre économie et d'exercer, dans le cadre d'une relation à long terme, une influence significative sur sa gestion. F Un IDE peut prendre diverses formes : création d'une entreprise à l'étranger, recapitalisation, rachat ou prise de participation (acquisition > 10% du capital social) dans une entreprise étrangère...

19 MH Bouchet/CERAM (c)

20 IDE et pays émergents

21 MH Bouchet/CERAM (c) F II- La mesure de la globalisation par la volatilité

22 MH Bouchet/CERAM (c) 3. La prédominance des flux: les capitaux Globalisation Commerce Capitaux Banques internationales et fonds dinvestissement Volatilité IDE Entreprises multinationales Information Agences de notation et institutions internationales

23 MH Bouchet/CERAM (c) Flux financiers et volatilité F Marchés de capitaux F Capitaux spéculatifs

24 MH Bouchet/CERAM (c) Des taux de change de plus en plus flottants

25 MH Bouchet/CERAM (c) Qui finance qui? Balances des paiements courants des pays de lOCDE et des pays en développement en milliards de US$ Source: FMI/2006

26 MH Bouchet/CERAM (c)

27 Source: BRI-2007

28 MH Bouchet/CERAM (c)

29 Evolution Euro-$ LIBOR

30 MH Bouchet/CERAM (c) Evolution des prix de lor crise Afghane Crise du Koweit Crise de Kippour Crise Asiatique Crise Iraq Crise subprime

31 MH Bouchet/CERAM (c) Prix du Brent Katrina

32 MH Bouchet/CERAM (c) Globalisation = volatilité? volatilité F Pourquoi la volatilité a-t-elle augmenté tant depuis les années 1970s-80s? 1. inflation mondiale à la suite des chocs pétroliers 2. Politique monétaire et fiscale peu coordonnée à la suite de leffondrement de Bretton Woods 3. Dérégulation globale et liberalisation des flux de capitaux 4. Essor et diffusion des NTIC

33 MH Bouchet/CERAM (c) Volatilité des rendements quotidiens annualisés de lindice Dow Jones Stock market crisis 09/11 Debt crisis Oil crisis

34 MH Bouchet/CERAM (c) Tendance de Long-terme de la volatilité des actions & obligations Source: BIS 2006

35 MH Bouchet/CERAM (c) Volatilité des taux de change (daily data in %) Source: BIS 08/2006

36 MH Bouchet/CERAM (c) SOROS!

37 MH Bouchet/CERAM (c) Globalisation = volatilité? F Lobservation de la volatilité sur les marchés financiers actions et obligations depuis le 19° siècle rèvéle une forte hausse depuis les années 70. F Cependant F Cependant, sur la période récente, on observe une baisse de la volatilité simultanément sur différents actifs et sur différents marchés, y compris émergents. Pourquoi? Liquidité globale, inflation maîtrisée, PIB global dynamique, politique monétaire des banques centrales coordonnée et prudente Source: BRI, 2006

38 MH Bouchet/CERAM (c) Tendance récente de lévolution de la volatilité Annualized daily volatility of an international portfolio: BIS Working paper, n°29, 2006

39 MH Bouchet/CERAM (c) Volatilité du S&P Source: BIS

40 MH Bouchet/CERAM (c) entreprises « globales III. Mesurer la globalisation par les entreprises « globales »

41 MH Bouchet/CERAM (c) Dynamique des fusions-acquisitions et de la concurrence

42 MH Bouchet/CERAM (c) Global Company F CA 2006 = $345 milliards F N°2 planétaire (après Exxon) F 138 millions de clients hebdomadaires Objectif: doubler le CA tous les cinq ans! F = 25% of Canadas GDP F = 200% x Argentinas GDP F = 130% x Polands GDP F 1,6 x Thailands GDP F = 6 x Moroccos GDP F = 28 x Tanzanias GDP

43 MH Bouchet/CERAM (c) Origine nationale des Top 500 EMNs Fortune/

44 MH Bouchet/CERAM (c) Ventes étrangèresEmployés étrangersNombre de pays LUFTHANSA61%37%92 FORD38%54%137 COCA-COLA70%67%200 RENAULT62%33%36 IBM57%52%165 MICROSOFT60%33%70 GENERAL ELECTRIC 45% >100 SIEMENS75%60%180 Les entreprises « globales »

45 MH Bouchet/CERAM (c) IV- Mesure F Mesurer la globalisation par le classement : « ranking »

46 MH Bouchet/CERAM (c) Davos-WEF 2006/07 Competitiveness Index F 1. Switzerland F 2. Finland F 3. Sweden F 4. Denmark F 5. Singapore F 6. USA F 7. Japan F 8. Germany F 9. Netherlands F 10. UK F 18. France F 24. Korea F 27. Chile F 35. Thailand F 43. India F 54. China F 58. Mexico F 62. Russia F 66. Brazil F 88. Venezuela F 75. Russia F 119. Zimbabwe F 125. Angola BEST WORST

47 MH Bouchet/CERAM (c) IMD 2006 Competitiveness Index F 1. USA F 2. HK F 3. Singapore F 4. Island F 5. Denmark F 6. Australia F 8. Canada F 17. Japan F 19. China F 21. UK F 26. Germany F 29. India F 35. France F 36. Spain F 55. Mexico F 65. Brazil F 66. Turkey F 72. Argentina F 75. Russia F 78. Algeria F 88. Nigeria BEST

48 MH Bouchet/CERAM (c) liberté économique Heritage Foundatiion: classement de la liberté économique Hongkong14. Suède 2. Luxembourg15. Finlande 3. Singapour16. Canada 4. Estonie17. Pays-Bas 5. Islande18. Allemagne 6. Nlle Zélande19. Autriche 7. Royaume-Uni20. Bahreïn 8. Danemark21. Belgique 9. Irlande22. Chypre 10. Australie23. Lituanie 11. Chili24. El Salvador 12. Suisse25. Italie 13. USA44. France

49 MH Bouchet/CERAM (c) World Bank: « Doing Business » in Singapour 2. Nouvelle Zélande 3. USA 4. Canada 5. HK 6. RU 7. Danemark 8. Australie 9. Norvège 11. Japon 21. Allemagne France (44 en 2006) 35. France (44 en 2006) 39. Espagne 93. Chine 96. Russie 121. Brésil 134. Inde 171. RDC The ranking does not take into consideration the macroeconomic framework nor organized crime: Cadre réglementaire, légal, fiscal, et administratif!

50 MH Bouchet/CERAM (c) Mesurer le niveau de corruption -1 Source: Transparency International Finland 1Iceland 1New Zealand 4Denmark 5Singapore 6Sweden 7Switzerland 8Norway 9Australia 9Netherlands 11Austria 11Luxembourg 11Un. Kingdom 14Canada 15Hong Kong 16Germany 17Japan 18 France 18Ireland 20Belgium 20Chile

51 MH Bouchet/CERAM (c) Lévaluation de la corruption par la Banque mondiale

52 MH Bouchet/CERAM (c) 1.Chine 2.Etats-Unis 3.Inde 4.Royaume-Uni 5.Allemagne 6.France 7.Australie 8.Hongkong 9.Italie 10.Japon 11.Russie 12.Pologne 13.Espagne 14. République Tchèque 15. Malaisie 16. Canada 17. Brésil 18. Singapour 19. Hongrie 20. Thaïlande 21. Corée 22. Mexique 23. Indonésie 24. Pays-Bas 25. Taiwan Indice de confiance des investisseurs internationaux AT Kearney, 2004 FDI Confidence Index

53 MH Bouchet/CERAM (c) Léthique est bonne pour les affaires « Léthique est bonne pour les affaires »: Premier sondage sur la transparence et léthique du système bancaire Sud américain F 1. Banco Itau (Brésil) F 2. Santander (Chili) F 3. BBVA Continental (Peru) F 4. BBVA Bancomer (Mexico) F 5. Santander Serfin (Mexico) F 20. Banorte (Mexico) F 21. Galicia (Argentine) F 22. Del Estado (Chile) F 23. Hipotecario (Argentine) F 24. De la Nacion (Argentine) (LatinFinance 08/05) Critères: éthique, responsabilité sociale de lentreprise, caractère durable de leffort, gouvernance dentreprise, transparence )

54 MH Bouchet/CERAM (c) 5- MESURE F Les Institutions Globales IFIs: International Financial Institutions

55 MH Bouchet/CERAM (c) Institutions globales/Débat global F Nations Unies F FMI-IMF/Banque mondiale F BRI-BIS F CNUCED/UNCTAD F Mafia Globale F Terrorisme Global

56 MH Bouchet/CERAM (c) Le conseil dadministration du FMI à Washington

57 MH Bouchet/CERAM (c) Directeur executif du FMI: Rodrigo Rato (04/2004) Second Vice président et Ministre de lEconomie des Finances depuis Mai Etudia le droit à lUniversité de Madrid de 1968 à Master in Business Administration à Berkeley, Université de Californie de 1972 à 1974.

58 MH Bouchet/CERAM (c) FMI & Banque Mondiale: les deux institutions soeurs FMI F 2680 employés F Coopération avec 185 pays membres pour un budget de US$327 milliards. F Prévention des Crises et financements de court terme pour les problèmes de balance des paiements en contrepartie de lapplication de programmes de stabilisation macro-économique F Assistance Technique F Montant des prêts de $30 milliards … en chute libre! BIRD + SFI + AID + MIGA F 9300 employés F La Banque mondiale utilise sa notation de AAA pour émettre des obligations de long terme sur les marchés des capitaux F IBRD finance des politiques de réformes structurelles de développement durable et dinfrastructure (75 % du budget) F AID finance les pays dont le PIB

59 MH Bouchet/CERAM (c) Supervision, financement et rôle de surveillance globale du FMI

60 MH Bouchet/CERAM (c) F Deux exemples de mesure de performance globale: F FUTURA et DORADA

61 Indicateurs de Risque PAYS FUTURADORADA Croissance démographique 0,40%1,10% Superficie 551,000 km2756,000km2 Taux de croissance PIB 2,4%6,00% PIB per capita PPA $27,700$11,250 Inflation 2,5%2,0% Balance courante/PIB -0,70%0,80% Réserves $ $32 milliards$18 milliards Chomâge 9%8% Taux I/PIB 18,0%23% Productivité sur 10 ans 1,9%2,90% Dette/PIB 66,0%46% Dépenses publiques/PIB 54,5%45% Solde Dépenses budgétaires/PIB -3,0%2,00% Flux nets de capitaux IDE $ -25 milliards$ + 7 milliards Nombre d'heures travaillées Indice boursier (sur un an) 20,10%35% Service de la dette/XBS 30%18,50% Réserves en mois d'M 0,8 mois6,3 mois Taux d'ouverture commerciale 25%40% Banque centrale indépendante oui Membre du FMI/BM/OMC oui Membre de l'OCDE ouinon

62 MH Bouchet/CERAM (c) Indicateurs de RisquePAYS FUTURADORADA mortalité infantile /1000 4,46 scolarisation 95%91% Espérance de vie 79,5 ans78 ans WB Index Doing Business n°44n°25 IDH PNUD N° 16/177n°37/177 Corruption 22° sur 14020° sur 140 Transparency International CPI 1 best/140 worse Compétitivité Davos/WEF n°27 sur 104n°22 sur 104 Compétitivité IMD n°30 sur 60n°19/60 Indice de Liberté Economique 44° sur 12511° sur 125 Risque COFACE A1A2 Stabilité Economique oui Stabilité politique oui Démocratie oui Nombre de ministres des finances n

63 MH Bouchet/CERAM (c) Stratégie globale et risque-pays F FUTURA F DORADA

64 MH Bouchet/CERAM (c) Mesurer lintégration globale de la France? F 1% de la population mondiale F 3,2% du PIB mondial F 4,8% des exportations mondiales F 1,3% des réserves mondiales (3,5% en 1991; 5,2% en 1968) F 5% des quotas FMI F Classement dans la Globalisation : 15ème (après la république Tchèque et avant le Portugal) F 2004 Davos WEF Index de compétitivité = 27èmè (après le Portugal mais avant le Chili) F Ratio douverture commerciale = 28% F index de classement de la corruption 2006: 18ème F Classement de la Banque mondiale: «Faire des affaires en 2007 »: 35° (manque de flexibilité et dynamisme)


Télécharger ppt "MH Bouchet/CERAM (c) La Mesure de la Globalisation Michel Henry Bouchet Finance Chair-Ceram September 2007."

Présentations similaires


Annonces Google