La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

© 2003 The McGraw-Hill CompaBNes, Inc. All rights reserved. La valeur actualisée nette et les autres critères dinvestissement Chapitre 9.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "© 2003 The McGraw-Hill CompaBNes, Inc. All rights reserved. La valeur actualisée nette et les autres critères dinvestissement Chapitre 9."— Transcription de la présentation:

1 © 2003 The McGraw-Hill CompaBNes, Inc. All rights reserved. La valeur actualisée nette et les autres critères dinvestissement Chapitre 9

2 9.1 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Concepts clés et apprentissage Être en mesure de calculer le délai de récupération et le délai de récupération actualisé, tout en étant conscient des inconvénients liés à ces mesures. Comprendre le rendement comptable moyen et en connaître les points faibles. Être capable de calculer le taux de rendement interne et connaître les forces et les faiblesses de cette méthode. Être en mesure de trouver la valeur actualisée nette et comprendre pourquoi cette méthode constitue le meilleur critère pour le choix des investissements.

3 9.2 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Organisation du chapitre La valeur actualisée nette (VAN) Le critère du délai de récupération Le rendement comptable moyen (RCM) Le taux de rendement interne (TRI) Lindice de rentabilité (IR) Le choix des investissements en pratique Résumé et conclusions

4 9.3 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Quelles sont les caractéristiques dun bon critère de décision ? Lorsque nous évaluons les différents critères de décision dinvestissement, nous devons toujours garder ces questions en tête : –Est-ce que la règle de décision tient compte de la valeur temporelle de largent ? –Est-ce que la règle de décision sajuste pour tenir compte du risque ? –Est-ce que la règle dinformation procure de linformation sur la création de valeur du projet pour la firme ?

5 9.4 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Information pour un projet – Exemple Vous êtes en train dévaluer un nouveau projet et vous estimez les flux monétaires suivants : –Année 0 :FM = $ –Année 1 :FM = $ ; BN = $ –Année 2 :FM = $ ; BN = $ –Année 3 :FM = $ ; BN = $ –Valeur moyenne au livre = $ Le taux de rendement exigé pour ce type de projet est de 12 %.

6 9.5 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Valeur actualisée nette (VAN) Différence entre la valeur marchande dun investissement et son coût. Cet investissement apporte-t-il une valeur ajoutée à lentreprise ? –La première étape est lestimation des flux monétaires générés par lentreprise dans lavenir. –La deuxième étape est lestimation dun taux de rendement exigé pour les projets de ce niveau de risque. –La troisième étape consiste à calculer la VA des FM et à soustraire linvestissement initial.

7 9.6 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition VAN – Règle de décision On devrait accepter un investissement lorsque sa VAN est positive et le rejeter lorsque cette valeur est négative. Une VAN positive implique que le projet apportera une valeur ajoutée à la firme et, de ce fait, augmentera la richesse des propriétaires. Puisque le but de la gestion financière est daugmenter la richesse des propriétaires, la VAN est une mesure directe de latteinte de nos objectifs.

8 9.7 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Calcul de la VAN pour le projet précédent En utilisant la formule : –VAN = / (1,12) / (1,12) / (1,12) 3 – = ,42 $ Est-ce quon accepte le projet ?

9 9.8 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition La VAN est-elle un bon critère de décision ? La règle de décision de la VAN tient-elle compte de la valeur temporelle de largent ? Est-ce que la règle de décision de la VAN sajuste pour tenir compte du risque ? Est-ce que la règle dinformation de la VAN procure une indication en ce qui concerne la création de valeur du projet pour la firme ? Doit-on considérer la VAN comme étant le principal critère de décision ?

10 9.9 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Calcul de la VAN à laide dun tableur Le tableur est un excellent outil pour le calcul de la VAN, spécialement lorsquil faut calculer les flux monétaires. On utilise la fonction VAN –Dans la première case, on indique le taux de rendement exigé sous forme de décimale –Dans la deuxième case, on indique les différents FM en commençant toujours par ceux de lannée 1. –Il est important de soustraire le montant de linvestissement initial du résultat obtenu.

11 9.10 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le critère du délai de récupération Période de temps nécessaire avant quun investissement génère des entrées de fonds qui remboursent son coût initial. Calcul –On estime tout dabord les flux monétaires. –On soustrait les FM futurs du coût initial jusquà ce quil soit entièrement recouvert. Règle de décision – Un investissement est acceptable si le délai de récupération prévu est inférieur à un nombre dannées établi davance.

12 9.11 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Calcul du délai de récupération pour le projet présenté précédemment Faites lhypothèse que nous accepterons le projet si les coûts initiaux sont recouverts dans les deux premières années. –Année 1 : – = $ à recouvrir –Année 2 : – = $ à recouvrir –Année 3 : – = $ les coûts initiaux sont récupérés en trois ans Si nous avions fixé la limite de temps à trois ans, accepterions-nous le projet ?

13 9.12 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le délai de récupération est-il un bon critère de décision ? Est-ce que la règle de décision du délai de récupération sajuste pour tenir compte du risque ? La règle de décision du délai de récupération tient-elle compte de la valeur temporelle de largent ? Est-ce que la règle dinformation du délai de récupération procure une indication en ce qui concerne la création de valeur du projet pour la firme ? Doit-on considérer le critère du délai de récupération comme étant le principal critère de décision ?

14 9.13 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Avantages et inconvénients du délai de récupération Avantages –Est facile à comprendre ; –Sajuste à lincertitude des flux monétaires ultérieurs ; –Favorise la liquidité. Inconvénients –Ne tient pas compte de la valeur temporelle de largent ; –Requiert létablissement dune période limite arbitraire ; –Ne tient pas compte des flux monétaires au-delà de la date limite ; –Défavorise les projets à long terme tels que la recherche et le développement ainsi que les nouveaux projets.

15 9.14 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le critère du délai de récupération actualisé On calcule la VA de chaque FM, puis on détermine le temps requis avant que la somme des FM actualisés devienne égale au coût initial. On compare le délai de récupération à une période déterminée à lavance. Règle de décision – un investissement est acceptable si le délai de récupération actualisé est inférieur à un nombre dannées établi davance.

16 9.15 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Calcul du délai de récupération actualisé pour le projet présenté précédemment Faites lhypothèse que nous accepterons le projet si les coûts initiaux sont recouverts dans les deux premières années. Calculez la VA de chaque FM et déterminez le délai de récupération en utilisant la valeur actualisée des FM. –Année 1 : – / 1,12 1 = $ –Année 2 : – / 1,12 2 = $ –Année 3 : – / 1,12 3 = $ les coûts initiaux sont récupérés en trois ans Accepte-t-on ce projet ?

17 9.16 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le délai de récupération actualisé est-il un bon critère de décision ? La règle de décision du délai de récupération actualisé tient-elle compte de la valeur temporelle de largent ? Est-ce que la règle de décision du délai de récupération actualisé sajuste pour tenir compte du risque ? Est-ce que la règle dinformation du délai de récupération actualisé procure une indication en ce qui concerne la création de valeur du projet pour la firme ? Doit-on considérer le critère du délai de récupération actualisé comme étant le principal critère de décision ?

18 9.17 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Avantages et inconvénients du délai de récupération actualisé Avantages –Tient compte de la valeur temporelle de largent ; –Est facile à comprendre ; –Exclut les investissements dont la VAN a une estimation négative ; –Favorise la liquidité. Inconvénients –Peut exclure des investissements dont la VAN est positive ; –Requiert létablissement dune période limite arbitraire ; –Ne tient pas compte des flux monétaires au-delà de la date limite ; –Défavorise les projets à long terme tels que la recherche et le développement ainsi que les nouveaux projets.

19 9.18 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le rendement comptable moyen (RCM) On le définit de bien des manières. Celle utilisée dans ce livre : –Rendement comptable moyen / Bénéfice net moyen –Notez que le bénéfice net moyen dépend de la méthode damortissement des actifs. On a besoin dune valeur cible arbitraire. Règle de décision : Un projet est acceptable si son RCM est supérieur à une valeur cible de celui-ci.

20 9.19 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Calcul du RCM pour le projet présenté précédemment Faites lhypothèse que nous exigeons un RCM minimal de 25 %. BN moyen : ( ) / 3 = $ RCM= / = 0,213 = 21,3 % Accepte-t-on ce projet ?

21 9.20 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le RCM est-il un bon critère de décision ? La règle de décision du RCM tient-elle compte de la valeur temporelle de largent ? Est-ce que la règle de décision du RCM sajuste pour tenir compte du risque ? Est-ce que la règle dinformation du RCM procure une indication en ce qui concerne la création de valeur du projet pour la firme ? Doit-on considérer le critère du RCM comme étant le principal critère de décision ?

22 9.21 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Avantages et inconvénients du RCM Avantages –Se calcule rapidement ; –Requiert des renseignements généralement disponibles. Inconvénients –Nest pas un véritable taux de rendement ; –Ne tient pas compte de la valeur temporelle de largent ; –Utilise un taux de rendement minimal arbitraire comme point de repère ; –Se base sur des valeurs comptables et non sur les flux monétaires et les valeurs marchandes.

23 9.22 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le taux de rendement interne (TRI) Lune des plus importantes solutions de rechange à la méthode de la VAN. Ce critère est souvent utilisé dans la pratique et son interprétation est plus intuitive. Il est basé entièrement sur les FM estimés et est indépendant de tous les autres taux dintérêt.

24 9.23 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition TRI – Définition et règle de décision Définition : Taux dactualisation pour lequel la VAN est nulle. Règle de décision : Un investissement est acceptable à la condition que son taux de rendement interne (TRI) soit supérieur à la rentabilité minimale exigible.

25 9.24 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Calcul du TRI pour le projet présenté précédemment Si vous navez pas accès à un tableur Excel, alors vous devez utiliser la méthode dessais et erreurs. Tableur –Entrer les FM de la même manière que dans le calcul de la VAN. –TRI = 16,13 % > 12 % (taux de rendement minimal) Accepte-t-on le projet ?

26 9.25 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Profil de la VAN pour le projet TRI = 16,13 %

27 9.26 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le TRI est-il un bon critère de décision ? La règle de décision du TRI tient-elle compte de la valeur temporelle de largent ? Est-ce que la règle de décision du TRI sajuste pour tenir compte du risque ? Est-ce que la règle dinformation du TRI procure une indication en ce qui concerne la création de valeur du projet pour la firme ? Doit-on considérer le critère du TRI comme étant le principal critère de décision ?

28 9.27 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Avantages du TRI Est étroitement lié à la VAN et mène généralement aux mêmes décisions ; Se comprend et sexprime facilement.

29 9.28 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Inconvénients du TRI Avec des flux monétaires non conventionnels, peut fournir de multiples réponses ou aucune réponse. Peut mener à des décisions incorrectes lorsquil sagit de comparer des investissements mutuellement exclusifs.

30 9.29 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le TRI et les flux monétaires non conventionnels Lorsque les FM sont de signes différents, on voit apparaître le problème du taux de rendement multiple. Lorsque lon recherche le TRI, on résout la racine dune équation. Lorsque lon est en présence de plus dune abscisse à lorigine, cela signifie que plus dun taux peuvent résoudre léquation. Si on trouve plus dun TRI, lequel doit-on utiliser ?

31 9.30 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le TRI et les flux monétaires non conventionnels – Exemple Supposons un investissement initial de $ qui rapportera les flux monétaires suivants : –Année 1 : $ –Année 2 : $ –Année 3 : $ Le taux de rendement exigé est de 15 %. Doit-on accepter ou rejeter le projet ?

32 9.31 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Profil de la VAN TRI = 10,11 % et 42,66 %

33 9.32 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Résumé de la règle de décision La VAN est positive au taux exigé de 15 % et donc, vous devriez accepter le projet. Si vous utilisez Excel pour trouver le TRI, vous trouverez un TRI de 10,11 % et donc, vous rejetterez un projet que vous auriez dû accepter. Vous devez être en mesure de reconnaître les flux monétaires non conventionnels et savoir faire le profil de la VAN pour guider votre décision.

34 9.33 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le TRI et les projets mutuellement exclusifs Projets mutuellement exclusifs –Lacceptation de lun entraîne automatiquement le rejet de lautre. –Exemple : Si on possède un terrain formant un coin de rue, on peut y construire une station- service ou un immeuble dappartement, mais pas les deux. Intuitivement, vous utiliserez les règles de décision suivantes : –VAN – choisir le projet avec la VAN la plus élevée. –TRI – choisir le projet avec le TRI le plus élevé.

35 9.34 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le TRI et les projets mutuellement exclusifs – Exemple PériodeProjet AProjet B TRI19,43 %22,17 % VAN64,0560,74 Le taux exigé pour les deux projets est de 10 %. Quel projet devrions-nous accepter et pourquoi ?

36 9.35 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Profils des VAN TRI pour A = 19,43 % TRI pour B = 22,17 % Point dintersection = 11,8 %

37 9.36 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Contradiction entre la VAN et le TRI La VAN mesure directement la valeur ajoutée du projet pour la firme. Lorsquil y a contradiction entre la VAN et une autre règle de décision, on doit toujours utiliser la VAN pour prendre une décision. Le TRI nest donc pas fiable dans les situations suivantes : –Flux monétaires non conventionnels –Projets mutuellement exclusifs

38 9.37 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Lindice de rentabilité Résultat de la division de la valeur actualisée des flux monétaires à venir dun investissement par son coût initial. Un indice de rentabilité de 1,1 implique que pour chaque dollar investi, on obtient 0,10 $ de VAN. Cette mesure peut être très utile dans les situations où le capital est rare.

39 9.38 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Avantages et inconvénients de lindice de rentabilité Avantages –Est étroitement relié à la VAN et mène généralement aux mêmes décisions ; –Se comprend et sexprime facilement ; –Peut se révéler utile lorsque les fonds dinvestissement disponibles sont limités. Inconvénients –Peut mener à des décisions erronées lors de comparaisons entre des investissements mutuellement exclusifs.

40 9.39 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Le choix des investissements en pratique On devrait considérer plus dun critère de décision. La VAN et le TRI sont les critères les plus souvent utilisés. Le délai de récupération est le critère secondaire le plus utilisé, cest-à-dire quil vient appuyer la décision prise basée sur la VAN ou le TRI.

41 9.40 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Quiz minute Considérez un projet avec des coûts initiaux de $ et des flux monétaires de $ par année pour 5 ans. Le taux de rendement exigé pour le projet est de 9 % et le délai de récupération requis est de 4 ans. –Quel est le délai de récupération ? –Quel est le délai de récupération actualisé ? –Quelle est la VAN ? –Quel est le TRI ? –Devrions-nous accepter le projet ? Quelle règle de décision devrait primer sur les autres ? Dans quelles situations ne peut-on se fier sur le TRI ?

42 9.41 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Résumé et conclusions Valeur actualisée nette –Différence entre la valeur marchande dun investissement et son coût. –Accepte le projet si la VAN est positive. –Ne comporte pas dinconvénients majeurs. –Critère de décision qui prévaut sur tous les autres. Taux de rendement interne –Taux dactualisation faisant en sorte que la VAN = 0. –Accepte le projet si le TRI > taux de rendement exigé. –Lorsque lon est en présence de FM conventionnels, la VAN et le TRI mènent aux mêmes décisions. –On ne peut se fier au TRI en présence de FM non conventionnels ou de projets mutuellement exclusifs.

43 9.42 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Résumé et conclusions (suite) Indice de rentabilité –Ratio Bénéfice / Coût –Accepte le projet si IR > 1. –Ne peut être utilisé pour faire un choix entre deux projets mutuellement exclusifs. –Utile en présence de capitaux rares. Délai de récupération –Période de temps pour recouvrir les coûts initiaux. –On accepte le projet si le délai de récupération est à lintérieur dune limite arbitraire. –Ne tient pas compte de la valeur temporelle de largent et dépend dun point de repère fixé arbitrairement. Délai de récupération actualisé –Période de temps pour recouvrir les coûts initiaux en tenant compte des flux monétaires actualisés. –On accepte le projet si le délai de récupération est à lintérieur dune limite arbitraire. –Dépend dun point de repère fixé arbitrairement.

44 9.43 © Les Éditions de la Chenelière inc., Gestion financière, 2 e édition Résumé et conclusions (suite) Rendement comptable moyen –Mesure le profit comptable par rapport à la valeur aux livres. –Similaire à une mesure de retour sur investissement. –Accepte le projet si le RCM excède un point de repère fixé. –Comporte des inconvénients majeurs et ne devrait pas être utilisé.


Télécharger ppt "© 2003 The McGraw-Hill CompaBNes, Inc. All rights reserved. La valeur actualisée nette et les autres critères dinvestissement Chapitre 9."

Présentations similaires


Annonces Google