La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Production mondiale de la noix Comportement erratique de la production mondiale Entre 1961 et le milieu des années 1980 : 400 000 tonnes, 1984 : 505000.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Production mondiale de la noix Comportement erratique de la production mondiale Entre 1961 et le milieu des années 1980 : 400 000 tonnes, 1984 : 505000."— Transcription de la présentation:

1 Production mondiale de la noix Comportement erratique de la production mondiale Entre 1961 et le milieu des années 1980 : tonnes, 1984 : tonnes 2003: plus de 2 millions de tonnes ( dans une trentaine de pays). Entre 1961 et 2003 la production de la noix a quintuplé Principaux producteurs : Mozambique, Tanzanie, Inde qui détiennent 84 % de la production mondiale. A partir de 1973: hausse de la production indienne qui influence de la production mondiale baisse des productions mozambicaine et tanzanienne A partir de 1996 : reprise des productions du Mozambique et de Tanzanie et baisse de la production mondiale sous l'influence de la diminution de la production indienne. La production mondiale a été, pour une grande part, influencée pendant plus de vingt ans par deux pays : le Mozambique et la Tanzanie. Toutefois, lugmentation forte de la production indienne et sa prédominance actuelle sur l'échiquier mondial sont un des facteurs très important qui influencent ce marché.

2 Production mondiale de la noix (suite) Émergence à partir des années 90 de nouveaux entrants dans la production: le Viet Nam par exemple (1% de la production mondiale entre 1961 et le début des années 1980 et une moyenne annuelle de 2800 tonnes de noix produites sur la période et 30% et environ en 2003 tonnes ) Cette hausse a classé ce pays en tête des pays producteurs de noix de cajou sur les années 2002 et 2003 (devant l'Inde). D'autres productions nationales ont également décollé telle que celle du Nigeria qui est passée de 7000 tonnes produites en 1961 (soit 2% de la production mondiale) à en 2003 (9%). Avec l'arrivée de nouveaux acteurs sur le marché, la production mondiale a eu tendance à s'atomiser et à se déplacer de l'Afrique vers l'Asie, où existait déjà une très importante zone de transformation : l'Inde.

3 Part du marché des pays exportateurs de lanacarde Le commerce mondial de la noix de cajou décortiquée se fait principalement à partir de l'Inde. Bien que les sources d'approvisionnement tendent à se diversifier, plus de la moitié des noix de cajou décortiquées exportées en 2002 étaient indiennes. Mais un constat : la baisse de lInde dans les exportations mondiales de noix de cajou décortiquées, principalement due à l'arrivée sur le marché d'un deuxième intervenant: le Viet Nam et au développement de l'activité de décorticage au Brésil. Pour le Viet-Nam, les exportations de ce produit n'ont débuté qu'en Toutefois, progrès de manière très importante et se stabilisant entre 15% et 20% du marché depuis le milieu des années 1990.

4 Évolution du prix de lanacarde Valeur d'une tonne de noix de cajou à l'entrée sur le territoire indien et prix à la sortie pour les décennies 1960 à 2000 (en US$/tonne) Décennies Prix à l'importation 182,74 315,90 953,02 956,40 694,16 Prix à l'exportation 1074, , , ,27

5 Système de traçabilité imposée par lUE pour tout produit alimentaire La traçabilité, facteur de maîtrise de sécurité des aliments est devenue une obligation avec le nouveau règlement de lUE du 28 janvier 2002 depuis le 1 er janvier Il sagit davoir donc une capacité à pouvoir retracer à travers toutes les étapes de la production, de la transformation, de la distribution, le cheminement des denrées alimentaires et de toutes autre substance destinée à y être incorporée dans les denrées alimentaires ou les aliments pour animaux.

6 Enjeux pour une entreprise ou une filière davoir un système de traçabilité La traçabilité apporte une réelle valeur ajoutée: en permettant à lentreprise de mieux connaître ses processus de production et les besoins de ses clients; Identifiant les lieux éventuels de contamination; Offrant des plans dintervention efficaces qui permettent de réagir rapidement et déviter la distribution des produits en cause.

7 Définition du concept Un système de traçabilité peut se résumer en trois principes : 1.Identifier 2. Localiser Lensemble des denrées alimentaires qui transitent dans lentreprise: Matières premières/ingrédients, produits semi-finis et produits finis. 3. Retracer

8 Explication de chaque étape du système Identifier Attribuer à chaque unité de denrée alimentaire un numéro de traçabilité ou numéro de lot Localiser Connaître exactement où se trouve le lot de la denrée alimentaire, mais aussi le chemin parcouru par celui-ci Retracer Cest donner les relations entre les numéros de lot dune denrée alimentaire et les numéros de lots des ingrédients qui la composent.

9 Dispositions prises par les principaux pays importateurs de la noix pour faire face à ce système Augmentation des plantations à partir des années 2000 en Inde, Vietnam, Indonésie, Brésil… Programme de formation de tous les acteurs de la filière sur le système de traçabilité; Prise de mesure daccompagnement pour lexportation des amandes.

10 Conséquence de limposition de ce système pour la filière africaine et béninoise Risque de diminution des importations des Indiens sur le marché africain et béninois Création dune Association de Développement de la Filière Cajou en Afrique (ADéFiCA) objectif principal : promouvoir la transformation de lanacarde en Afrique°°

11


Télécharger ppt "Production mondiale de la noix Comportement erratique de la production mondiale Entre 1961 et le milieu des années 1980 : 400 000 tonnes, 1984 : 505000."

Présentations similaires


Annonces Google