La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Réunion plénière du 24 septembre 2012 Le travail dans les groupes : où en sommes nous ? Pierre TISSEUIL Jean Bernard TESSEREAU.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Réunion plénière du 24 septembre 2012 Le travail dans les groupes : où en sommes nous ? Pierre TISSEUIL Jean Bernard TESSEREAU."— Transcription de la présentation:

1 1 Réunion plénière du 24 septembre 2012 Le travail dans les groupes : où en sommes nous ? Pierre TISSEUIL Jean Bernard TESSEREAU

2 2 Déroulé de la séance Présentation des travaux et enquêtes par les animateurs. Débats et échanges. Comment mieux fonctionner ensemble (CP, élus, Technicien)?

3 3 Groupe 2 Rapprocher - Relier Jean Pierre FEVRE

4 4 Dossiers réalisés BUS : doublons ; correspondances ; semi-directs ; vie quotidienne ; scolaires Communication : dans le magazine MC en 2011 : un réseau « MBA », Fréquence aux arrêts plutôt quen gare ; éviter les boucles ; 3 scénarios. VELOS : continuité ; information ; budget « sanctuarisé » ; responsable ; extension CASTERMANT : pas de rue traversante ; passage piétons sous RN34 ; parkings mutuels RN 34 (lettre) : souterrain shuntant le carrefour Foch / RN34 GARE GPE : triage (développement) plutôt que gare de Chelles (existant) Communication : Mobilités en fête (juin 2010 – non paru). Les différents modes et leurs caractéristiques ; bien que des améliorations soient nécessaires, le centre-ville est mieux équipé que les quartiers ; Mesurer lindice de satisfaction sur les déplacements dans la CAMC – 61 réponses

5 5 Dossiers en cours VELOS Réalisé : plan ; information ; nouvelles pistes ; entretien ; signalétique Reste : responsable ; budget ; continuités Nouveau : signalisation routière ; desserte des zones proches ; détournements Communication : article journal MC : Les DSC ; rappel des mesures préconisées par lavis ; appel à idées. HIERACHISATION DE LA VOIRIE Axes structurants N/S et E/O Contournements Aménagements en cohérence : zone 30, plan de circulation, priorité aux TC

6 6 Dossiers lancés PIETONS / ACCESSIBILITE Accessibilité = derniers mètres à pied Documents distribués Remue-méninges 04 octobre 2012 Communication : LE PIETON EN VILLE (juin 2012 – à venir) A pied par plaisir, en auto par obligation ; un cheminement à améliorer pour les jambes et dans les têtes ; encore un petit pas souhaité vers plus daménités (aspects agréables de l'environnement ou de l'entourage social, qui ne sont ni appropriables, ni quantifiables en termes de valeur monétaire). STATIONNEMENT / LIVRAISONS Service rendu Alternatives

7 7 Dossiers proposés RER E Prolongement Ouest : impact Prolongement Est : condition SDRIF Commission « Transports – déplacements » BUS Commission « Transports – déplacements », groupe de travail

8 8 Enquêtes réalisées ACCOMPAGNEMENT BUS Chaque ligne ; heures pointe/creuses ; trafic ; comportements TOURNEES PISTES CYCLABLES 2009 – 2010 – QUESTIONNAIRES FETES M&C Mobilités en fête (2010) Mesurer lindice de satisfaction sur les déplacements dans la CAMC – 61 réponses Le piéton en ville (2012) Quelles conditions pour un piéton heureux de lêtre – 86 réponses

9 Analyse du sondage « piétons » 9

10 Traverser 10

11 Bancs 11

12 W.C. 12

13 Ecole 13

14 Trottoirs 14

15 15 Groupe 1 Partager les savoirs Point sur les dossiers –Dossiers en cours : Centre nautique Coopération décentralisée Pratiques musicales / Conservatoire de musique –Dossiers en projet : Salle polyvalente Musée des transports urbains Baignade en Marne Tourisme

16 16 Groupe 1 Partager les savoirs Centre Aqualudique Cécile Bessin

17 17 Centre aqualudique Différents axes de ce type de complexe –Apprentissage et perfectionnement –Compétition avec disciplines institutionnelles : plongeon, natation sportive, natation synchronisée, nage avec palme, water-polo… –Préparation des activités physiques de pleine nature : plongée, canoë kayak pendant lhiver

18 18 Centre aqualudique Différents axes de ce type de complexe (suite) –Ludique : toboggans, bassin à vagues, rivière… –Forme et Santé : Aquagym, Aquabiking, Zumba aquatique –Familiarisation et médicalisation : rééducation, activités pré et post natales, bébés nageurs –Détente : solarium, sauna, hammam, jacuzzi …

19 19 Centre aqualudique Structure du complexe –Espace intérieur : bassins 25m ou 50m, bassin éducatif, bassin ludique avec toboggan géant, pantagliss, banquettes à bulles, jets massants, vagues … –Espace extérieur : espace paysager, bains de soleil, terrain de volley, bassin de 25m, rivière artificielle … – Espace balnéo et fitness : sauna, hammam, salle de fitness, jacuzzi –Restaurant et bar

20 20 Centre aqualudique Enquête réalisée lors de la fête de MC –100 réponses –Le complexe est jugé nécessaire –Pas de préférence marquée pour la taille du bassin intérieur : 25m ou 50m –Sont privilégiés : les espaces ludiques à 87% les activités aquatiques et daquaforme à 89% lespace fitness et détente à 80% les activités extérieures en période dété à 79% le restaurant et le bar à 80%

21 21 Centre aqualudique Enquête réalisée lors de la fête de MC (suite) – Quelques suggestions : un bassin deau chaude pour les tous petits de grands vestiaires moins de courant dair une belle amplitude horaire une nocturne par semaine …

22 22 Suivi de la réflexion sur le centre Aqualudique -Réflexion sur le lieu dimplantation de cette structure (faisabilité, praticité…). -Que faire des deux piscines déjà existantes ? -Réflexion approfondie sur les objectifs dun tel centre (aspect compétitif ou uniquement ludique : ou les deux). - Réflexion sur les tarifs à appliquer. 22

23 23 Groupe 1 Partager les savoirs Coopération décentralisée NKashama-Mutoke Kabeya

24 24 Coopération décentralisée Au niveau de la CAMC –Mise en place dun comité de pilotage de la Coopération décentralisée, participation de 2 délégués du Conseil Participatif –1 ère réunion de ce comité de pilotage a eu lieu le 07/12/11 – Projet de convention avec 2 communes de Haïti en cours

25 25 Coopération décentralisée Au niveau du groupe « Partager les savoirs » –Mise en ligne dun dossier détaillé sur le site internet – Création dun atelier « Coopération décentralisée » ouvert à lensemble des délégués

26 26 Groupe 1 Partager les savoirs Pratiques musicales Conservatoire de musique

27 27 Pratiques musicales et conservatoire de musique –Compétence de la CAMC : Enseignement de la musique –Compétence des communes : Associations à caractère musical, groupes folkloriques… La musique dans les écoles

28 28 Pratiques musicales et conservatoire de musique Les locaux du conservatoire : –Chelles, locaux inadaptés (ancienne école Pasteur), cours donnés dans les sous-sols –Vaires, locaux bien adaptés et confortables –Brou, le Kiosque inauguré en avril 2012 –Courtry, locaux inadaptés (espace Jacobsen) Tarifs communs aux quatre écoles

29 29 Pratiques musicales et conservatoire de musique –1212 élèves à la rentrée 2011, dont certains inscrits dans plusieurs cours –Disciplines enseignées : Eveil : 170 Formation musicale : 774

30 30 Pratiques musicales et conservatoire de musique Projets –Construction dun nouveau conservatoire à Chelles : Inauguration prévue en 2014 Deux délégués du CP au comité de pilotage –Ecole de musique à Courtry ?

31 31 Groupe 1 Partager les savoirs Dossiers en projet – Salle polyvalente – Musée des Transports urbains – Baignade en Marne – Tourisme

32 Groupe 3 Développer – Anticiper Roland VERHAEGHE 32

33 Les dossiers encore inscrits au tableau de bord du groupe 3 à ce jour –Les Zones dActivités Concertées –LEco-quartier Castermant –Le devenir des terres agricoles et des espaces naturels –Le développement du commerce local et de lartisanat –La base nautique de Vaires –Lassainissement des réseaux deaux usées se déversant dans la marne 33

34 Les Zones dactivités concertées –Dossiers finalisés et faisant lobjet dun suivi La ZAC Gué de Launay au 12/2011 Pas de réponse de la CAMC Participation à un comité de pilotage en avril 2012 La ZAC du CEA-Courtry au 09/2011 Pas de réponse de la CAMC Pas de comité de pilotage à ce jour –Dossiers en attente de documentation La ZAC Triage-Sud La Régalle à Courtry 34

35 LEco-quartier Castermant –Groupe de travail commun aux trois groupes Le comité de pilotage na pas encore été créé En attente de redéfinition du périmètre Et des nouveaux ateliers annoncés par la CAMC Participation à ces ateliers en tant que CP 35

36 Le devenir des terres agricoles et des espaces naturels –Constitution dun petit groupe de travail –Trois membres du CP participent au comité de pilotage –Première contribution adressée début septembre 2012 à la CAMC –Demande de participer à la réalisation de 6 fiches actions sur les 9 recensées par la CAMC –Pas de réponse à ce jour ? 36

37 Le développement du commerce local et de lartisanat –Un membre du groupe 3 doit participer au comité de pilotage –Pas de démarrage effectif du dossier à ce jour 37

38 La base de loisirs de Vaires sur Marne –Suivi du dossier par le Gr 3 depuis 12/2008 –Le projet initial a été relancé par la région –La dimension du projet a largement évolué –Difficultés rencontrés pour obtenir des informations –Rencontre avec le vice-président de la région « Mr Planchou » –Présence de trois membres du Cp en 07/2012 à une présentation sur la base de Vaires par la région 38

39 La base de loisirs de Vaires « suite » –Rencontre avec le collectif de défense de la base de Vaires à plusieurs reprises –Plusieurs demandes de rencontre avec le responsable du projet « Mr Parny » –Envoi en A/R le 18 septembre –En vue dune présentation du dossier lors dun Cp 39

40 Lassainissement des réseaux deaux usées se déversant dans la Marne –Dossier en attente 40

41 Dépouillement du questionnaire « La ferme pédagogique » 41

42 Questions/Réponses 42

43 Questions/Réponses 43

44 Questions/Réponses 44

45 Questions/Réponses 45

46 Débat et échanges, quelques pistes … Comment mieux fonctionner ensemble entre (Elus, délégués, techniciens) ? Les méthodes des groupes. La communication des travaux des commissions et comité de pilotage aux groupes concernés. Suivi des dossiers par les personnes investies. 46

47 47 Le Conseil Participatif – Notre adresse : 39 avenue François Mitterrand – – CHELLES – Notre site Internet :


Télécharger ppt "1 Réunion plénière du 24 septembre 2012 Le travail dans les groupes : où en sommes nous ? Pierre TISSEUIL Jean Bernard TESSEREAU."

Présentations similaires


Annonces Google