La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE SECTEUR INFORMEL ET SA PRISE EN COMPTE DANS LES COMPTES NATIONAUX : Expérience du Cameroun.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE SECTEUR INFORMEL ET SA PRISE EN COMPTE DANS LES COMPTES NATIONAUX : Expérience du Cameroun."— Transcription de la présentation:

1 LE SECTEUR INFORMEL ET SA PRISE EN COMPTE DANS LES COMPTES NATIONAUX : Expérience du Cameroun

2 Plan de lexposé Contexte des enquêtes sur lemploi et le secteur informel Contexte des enquêtes sur lemploi et le secteur informel Les enquêtes sur le secteur informel au Cameroun Les enquêtes sur le secteur informel au Cameroun Intégration des enquêtes dans les comptes nationaux Intégration des enquêtes dans les comptes nationaux Conclusion Conclusion

3 Contexte Une croissance démographique en désaccord avec la croissance économique; Une croissance démographique en désaccord avec la croissance économique; Un effondrement des revenus dexportation consécutif à une baisse des cours des matières premières ayant favorisé lexode vers les villes; Un effondrement des revenus dexportation consécutif à une baisse des cours des matières premières ayant favorisé lexode vers les villes; Une baisse des salaires des agents publiques de près de 70% en terme réel ayant entraîné le développement des activités secondaires Une baisse des salaires des agents publiques de près de 70% en terme réel ayant entraîné le développement des activités secondaires ………..ont accru la population des sans emplois et permis lémergence et de lessor du secteur informel

4 Son importance à travers sa prise en compte Le secteur informel représente en moyenne annuelle 29% du PIB et occupe 37% des actifs occupés (non compris le secteur agricole). En incluant le volet agricole, il représente plus de la moitié (52%) du PIB et emploie 92% du total des effectifs.

5 Année de lenquête Objectifs globaux 1993 Mesurer lampleur du secteur informel par rapport à la crise économique de la décennie suivi-évaluation du DSRP; suivi-évaluation du DSRP; mesure des progrès vers latteinte des OMD. mesure des progrès vers latteinte des OMD. Les objectifs globaux de ces enquêtes

6 Les enquêtes sur le secteur informel au Cameroun

7 Objectifs spécifiques des enquêtes ère enquête en Connaître les conditions demploi à Yaoundé; - mesurer lactivité informelle dans cette ville. 2 nde enquête en 2005 Fournir des informations sur (i) Le marché du travail, les conditions et les revenus dactivité ; (ii) La contribution de ce secteur à léconomie, en termes demplois et de valeur ajoutée.

8 Caractérisation du secteur informel la facilité daccès aux activités ; la facilité daccès aux activités ; lutilisation de ressources locales ; lutilisation de ressources locales ; la propriété familiale des entreprises ; la propriété familiale des entreprises ; léchelle restreinte des opérations ; léchelle restreinte des opérations ; lutilisation de techniques simples et le nombre réduit de travailleurs ; lutilisation de techniques simples et le nombre réduit de travailleurs ; des qualifications qui sacquièrent en dehors du système scolaire officiel ; des qualifications qui sacquièrent en dehors du système scolaire officiel ; des marchés échappant à tout règlement et ouvert à la concurrence. des marchés échappant à tout règlement et ouvert à la concurrence.

9 Le secteur informel: définition des experts à la 15ème Conférence Internationale des Statisticiens du Travail (CIST) de 1993 « ensemble dunités produisant des biens et des services en vue principalement de créer des emplois et des revenus pour les personnes concernées. Ces unités, ayant un faible niveau dorganisation, opèrent à petite échelle et de manière spécifique, avec peu ou pas de division entre le travail et le capital en tant que facteurs de production. Les relations de travail, lorsquelles existent, sont surtout fondées sur lemploi occasionnel, les relations de parenté ou les relations personnelles et sociales plutôt que sur des accords contractuels comportant des garanties en bonne et due forme» « ensemble dunités produisant des biens et des services en vue principalement de créer des emplois et des revenus pour les personnes concernées. Ces unités, ayant un faible niveau dorganisation, opèrent à petite échelle et de manière spécifique, avec peu ou pas de division entre le travail et le capital en tant que facteurs de production. Les relations de travail, lorsquelles existent, sont surtout fondées sur lemploi occasionnel, les relations de parenté ou les relations personnelles et sociales plutôt que sur des accords contractuels comportant des garanties en bonne et due forme»

10 Définition opérationnelle Ensemble des unités de production dépourvues de numéro statistique (1993) ou de numéro de contribuable (2005) et/ou ne tenant pas une comptabilité écrite formelle au sens du plan comptable (OHADA ou OCAM)

11 Yaoundé 1993 Yaoundé 2005 Cameroun 2005 Ensemble49,855,571,5 Hommes58,363,274,8 Femmes4147,768,3 Évolution du taux dactivité des 10 ans et plus selon le genre (%) Principaux résultats

12 Taux de chômage selon le genre et l'âge Yaoundé 1993 Yaoundé 2005 Cameroun 2005 Genre Hommes 24,911,44,2 Femmes 24,219,24,6 Age ans 34,921,16, ans 16,19,63,1 50 ans et plus 11,05,01,2 Ensemble 24,614,74,4

13 Principaux résultats Répartition des emplois par secteur institutionnel (%) Yaoundé 1993 Yaoundé 2005 Cameroun 2005 Secteur public et para public 28,417,34,9 Secteur privé formel 12,811,54,7 Secteur informel 58,771,190,4 Total100,0100,0100,0

14 Principaux résultats Structure des unités de production informelles par secteur dactivité (%) Yaoundé 1993 Yaoundé 2005 Cameroun 2005 Industrie23,323,345,8 Commerce45,941,228,0 Service30,835,526,2 Total100,0100,0100,0

15 Principaux résultats Quelques indicateurs moyens du niveau dactivité des UPI (valeur moyenne en FCFA par mois) Yaoundé 1993 Yaoundé 2005 Cameroun 2005 Production par UPI Valeur ajoutée par UPI Productivité du travail Taux de valeur ajoutée (%) 3568,356,7 Excédent brut dexploitation par UPI

16 Principales difficultés rencontrées lors de la réalisation de ces enquêtes Enquêtes à passages répétées; Enquêtes à passages répétées; Repérage et délimitation des îlots; Repérage et délimitation des îlots; Flux migratoire entre le dénombrement et lenquête Flux migratoire entre le dénombrement et lenquête

17 Limites des enquêtes de 1993 et 2005 Annéescouvertureobservations 1993Yaoundé Problème dextrapolation 2005 Les dix capitales des provinciales Extrapolation satisfaisante

18 Intégration des enquêtes1-2-3 dans les comptes nationaux

19 Lenquête sur lemploi et le secteur informel complète les sources de données pour lamélioration de la confection du compte des ménages. Enquête et source de données des comptes

20 Objectifs visés par lintégration des enquêtes dans les comptes Objectif global Mesurer la contribution du secteur informel à léconomie Objectifs spécifiques - Contribution de ce secteur au PIB; - Part de lemploi informel dans lemploi total;

21 Les éléments à intégrer dans les comptes Lemploi Lemploi La production La production Les consommations intermédiaires Les consommations intermédiaires Les salaires et salariés non déclarés Les salaires et salariés non déclarés Les impôts et taxes Les impôts et taxes Linvestissement Linvestissement La consommation finale La consommation finale

22 éléments de lenquête intégrés 1-La matrice emploi Lenquête sur le secteur informel permet de dériver une matrice dactifs occupés du secteur informel par branche dactivité, par catégorie socioprofessionnelle (salariés, patrons, compte propre, apprentis et aides familiaux) et par secteur (privé formel, public et informel).

23 éléments de lenquête intégrés 2- La matrice de la production Une matrice de production par branche dactivité, ainsi que des consommations intermédiaires sont générées. Le tableau des coefficients techniques par activité sen déduit.

24 éléments de lenquête intégrés 3- La matrice des salaires La combinaison de la matrice des emplois informels et des salaires détermine le tableau des salaires moyens

25 éléments de lenquête intégrés 4- La matrice des impôts et taxes Lenquête permet de confectionner une matrice des impôts et taxes par branche, ce détermine de manière incidente une structure des impôts versés par le secteur informel

26 Contributions sectorielles Secteur Contribution (%) Tertiaire - Commerce - Commerce - Autres services - Autres services17710 Secondaire - Agroalimentaire - Agroalimentaire - Autres industries; - Autres industries; - BTP - BTP11452 Primaire1

27 Résultats Comparés des comptes nationaux et des enquêtes Rapprochement des données de la matrice emploi Rapprochement des données de la matrice emploi Similitude des ratios du compte de production et dexploitation Similitude des ratios du compte de production et dexploitation

28 Perspectives Inscrire les enquêtes sur lemploi et le secteur informel dans le Système National de Développement de la Statistique; Inscrire les enquêtes sur lemploi et le secteur informel dans le Système National de Développement de la Statistique; Rechercher des financements pérennes pour poursuivre cette activité dans la durée et à périodicité régulière; Rechercher des financements pérennes pour poursuivre cette activité dans la durée et à périodicité régulière; Améliorer la couverture de ces enquêtes; Améliorer la couverture de ces enquêtes;


Télécharger ppt "LE SECTEUR INFORMEL ET SA PRISE EN COMPTE DANS LES COMPTES NATIONAUX : Expérience du Cameroun."

Présentations similaires


Annonces Google