La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ECOMM 2011 18-20 mai 2011 www.developpement-durable.gouv.fr Ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Plan Piéton.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ECOMM 2011 18-20 mai 2011 www.developpement-durable.gouv.fr Ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Plan Piéton."— Transcription de la présentation:

1 ECOMM mai Ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Plan Piéton de La Chapelle-Glain : les enseignements d'une politique volontariste en faveur des piétons. Radoine DIK, Groupe Sécurité Routière

2 2 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 2 Commune rurale de 850 habitants en Loire-Atlantique à 60km de Nantes. Traversée par deux routes départementales avec 6000Véh/j, 15% de PL et des rues parfois étroites. Risques : sécurité des déplacements « actifs » et contexte rural propice au « tout-voiture » avec des communes voisines (10km) plus commerciales. Plan Piéton de La Chapelle-Glain Contexte

3 3 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 3 Une étude globale de sécurité menée sur la commune fin des années 1990 a mis en évidence les freins à la marche suivant: « Il n'existe pas aujourd'hui de pôle central, suffisamment fort pour valoriser l'identité du centre bourg » «...les déplacements piétons se font le long des voies principales sans grande sécurité, du fait de la circulation importante et des trottoirs étroits... » Prise en charge par le Conseil Municipal des problématiques relatives à la revalorisation du centre bourg et au développement de la marche avec les objectifs suivants: Prendre des mesures favorisant le développement de commerces dans le centre bourg (mise à disposition de locaux, urbanisme et gestion des sols…) Développer la marche dans ses différentes fonctions : Loisir/Promenade mais aussi Utile/Accès aux commerces. Plan Piéton de La Chapelle Glain – étude globale de sécurité

4 4 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 4 Le Plan Local d'Urbanisme (PLU) s'appuie, entre autres, sur trois principes qui répondent à l'objectif de limiter le rayon de déplacement pour faciliter le report modal vers des modes actifs (marche ou vélo) : Développement de l'habitat, des activités de commerce et de service dans le bourg, Pas de développement linéaire de l'urbanisme, Préservation de l'espace agricole dont les sols resteront classés non constructibles. Le Plan d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) du PLU permet aussi d'afficher ces engagements politiques de la commune par la formulation d'objectifs : Objectif 2-1 : Conforter l'identité du bourg, maintenir son caractère de village et renforcer son caractère de centralité. Objectif 2-2 : Ne pas favoriser d'urbanisation nouvelle en rase campagne. Le PADD permet de conférer un caractère prescriptif à ces objectifs dans la mesure où, conformément au code de l'urbanisme, le règlement du PLU et le zonage doivent être en cohérence avec le PADD Plan Piéton de La Chapelle Glain – Approche globale Urbanisme/Déplacement

5 5 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 5 Répondre aux besoins des piétons dans le développement du réseau de cheminement: La liberté de déplacement en offrant un réseau varié, La mise en œuvre de liaisons pratiques qui permettent l'accès aux commerces, services et plan d'eau et qui prennent en compte les problématiques liées aux coupures urbaines, L'agrément des liaisons par la préservation des haies bocagères, des espaces verts et par l'aménagement ponctuel de banc autour du plan d'eau, La sécurité des itinéraires en limitant les traversées des routes départementales. Mettre en œuvre progressivement le plan piéton dans le cadre dune démarche projet structurée: Le conseil municipal joue le rôle de comité de pilotage politique qui fixe les orientations, Un comité technique restreint (urbanisme, voirie, autres acteurs techniques de la commune, associations d'usagers, entreprises) constitue l'instance de partage entre différents acteurs pour décider des aménagements à mettre en œuvre. Les objectifs et la méthodologie générale pour lélaboration du Plan Piéton

6 6 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 6 Létude globale de sécurité a permis dalimenter progressivement un diagnostic et de fixer les objectifs à atteindre; Travail sur table autour du comité technique pour mettre en œuvre progressivement avec « les moyens du bord » les aménagements nécessaires; Identification à partir d'un plan d'ensemble des pôles générateurs de trafic piétons (actuels ou programmés), des liaisons existantes, des besoins (commerces, loisirs) et des dysfonctionnements. Saisie des opportunités d'acquisition foncière pour assurer les continuités piétonnes (Gestion des coupures urbaines au sein des lotissements et dans le bourg). Développement des commerces de manière cohérente avec prise en compte des problématiques de déplacements et des accès. Formalisation de la démarche sur un plan mettant en évidence les pôles, les liaisons existantes et programmées. Élaboration du plan des itinéraires piétons

7 7 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 7 Le plan piéton de La Chapelle-Glain

8 8 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 8 Autour du plan deau: Quelques illustrations (1/3)

9 9 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 9 Les aménagements de voirie: Quelques illustrations (2/3)

10 10 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 10 Gestion des coupures urbaines et signalisation: Quelques illustrations (3/3)

11 11 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 11 Gain économique pour la commune grâce aux aménagements qui ont permis de favoriser la vitalité du bourg et le fonctionnement des commerces. La population a augmenté depuis le dernier recensement (+5%), On recense un nombre important de commerces dans le bourg: une boulangerie, une supérette avec un rayon boucherie, un restaurant, un café- tabac, un coiffeur, deux garages… Renforcement de l'attrait de la commune par les aspects liés au tourisme et aux loisirs. Le plan d'eau fait parti intégrante du réseau de cheminement piéton. Il a permis de développer la fonction « promenade » de la marche. Il constitue également un site attractif incitant des usagers, habitant la commune ou pas, à s'y rendre à pied et à découvrir le réseau de cheminement. Le développement de la marche (impact sur la santé...) comme mode de déplacement permet à ses habitants de promouvoir un mode de déplacement efficace, économe et non polluant. Les avantages de la politique en faveur des déplacements piétons

12 12 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 12 Valorisation de la démarche plan piéton par diverses actions de communication : Le bulletin municipal diffusé une fois par trimestre permet dinformer régulièrement des aménagements réalisés, Site Internet en cours de construction pour compléter les supports de communication, Diffusion à programmer de brochures dédiées aux habitants et aux commerces, Ouverture en 2011 à Châteaubriant dun office de tourisme intercommunal qui constituera un support complémentaire de communication. Réflexion en cours sur limplantation de RIS adapté aux piétons et permettant de constituer une information permanente et utile sur le terrain, en complément de la signalisation dinformation locale. Démarches de valorisation à développer

13 13 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 13 Intérêt d'une politique volontariste en faveur de la marche, portée par le conseil municipal et le maire, à travers une démarche globale et cohérente incluant une maîtrise de lurbanisme. Politique indépendante de léchelle du territoire (commune rurale ou urbaine). La traduction du plan piéton sous forme cartographique permet une représentation du maillage du réseau autour des pôles générateurs. Le plan piéton constitue: Un tableau de bord permettant une prise en compte transversale des piétons dans les aménagements et une programmation des liaisons à réaliser. Un outil facilitant les synergies nécessaires entre les différents services qui interviennent sur le territoire pour une prise en compte optimale de la marche. Un document « communiquant » sur les démarches engagées par une représentation visuelle simple permettant d'inciter les usagers à ce mode de déplacement. Intérêt de la démarche plan piéton

14 14 ECOMM 2011 : Plan Piéton de La Chapelle Clain : Les enseignements dune politique volontariste en faveur des piétons 14 Merci de votre attention Avez-vous des questions? Plan Piéton de La Chapelle-Glain


Télécharger ppt "ECOMM 2011 18-20 mai 2011 www.developpement-durable.gouv.fr Ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Plan Piéton."

Présentations similaires


Annonces Google