La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin 20061 Lintercompréhension en langues romanes La plate-forme Galanet www.galanet.eu.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin 20061 Lintercompréhension en langues romanes La plate-forme Galanet www.galanet.eu."— Transcription de la présentation:

1 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Lintercompréhension en langues romanes La plate-forme Galanet

2 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Ce dont il va être question Un démarrage relativement récent, deux courants précurseurs Divers projets dans le domaine de lIntercompréhension La Romanophonie Un contexte en évolution Lintercompréhension Une pratique naturelle La question de lenseignement des langues Galatea (homme/machine), Galanet (homme/homme) Le parcours sur la plate-forme Galanet Effets recherchés, apprentissages Linsertion curriculaire La formation des enseignants La question de lévaluation Où est la rigueur de lacadémisme ? Une nouvelle dialectique, une culture linguistique, un humanisme Bibliographie

3 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Un démarrage relativement récent Des projets délaboration de méthodes de compréhension de lécrit en langues romanes naissent à la fin des années 80, début des années 90, après lentrée de lEspagne et du Portugal (86), pendant que la Communauté Economique Européenne devenait lUnion Européenne (92) 3 ont « abouti » avant 2000 : EuRom4, Claire Blanche-Benveniste, Aix-en-Provence EuroComRom, Horst G. Klein, Frankfort Galatea, Louise Dabène, Grenoble

4 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Deux courants précurseurs Les scandinaves L'expérience danoise et les langues romanes : « Voilà près dun siècle quon inculque aux élèves de nos écoles les bases de la grammaire des deux autres langues. » Jørgen Schmitt Jensen La tradition universitaire allemande : Au XIXe siècle, la grammaire comparée des langues romanes est essentiellement allemande et s'installe avec difficulté en France.

5 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Divers projets dans le domaine de lIntercompréhension Galatea : aller sur le sitehttp://w3.u-grenoble3.fr/galatea/ EuroComRom, EuroComGer, EuroComSla EuRom4 (de 89 à 97) : aller sur le CD EuRom4 IGLO project (7 langues germaniques)http://www.isoc.siu.no/isocii.nsf/projectlist/72071 CULTURA FR-ENhttp://web.mit.edu/french/culturaNEH/ ILTE (formation de professeurs)http://www.lett.unipmn.it/ilte/ LaLiTa (3 langues : ES, IT, PO)http://www.ciid.it/lalita/index.html SIGURD (DE, NE, SE et NO) Euromania (8 à 11 ans) Minerva JALING (éveil aux langues)http://jaling.ecml.at/ Itinéraires romans ICE Intercommunicabilité Romane [J. Schmitt-Jensen, Aarhus] (première réunion en 1992) -> Un livre : Comprendre les langues romanes, Paul Teyssier, 2004

6 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Grenoble 3 Louise Dabène est à lorigine des travaux qui ont conduit à Galatea et à Galanet analyses « prédidactiques » réalisation de Galatea réalisation de Galanet, sous la coordination de Christian Degache Etc. ?

7 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin La Romanophonie Importance numérique : environ un milliard de Romanophones (anglais, 1 milliard ; Chinois, 1,5 milliard) Voir la Romanophonie comme un continuum : cest possible, é possível, è possibile, es possible, este posibil !

8 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Un contexte en évolution LEurope : de plurilingue à multilingue, lélargissement politique de lEurope et le « processus de Bologne » -> limites du tout-traduction Une décrispation sur la question dun anglais « hégémonique » Demande accrue d'intercompréhension sur le cyberespace Les TIC « rapprochent » aujourdhui les interlocuteurs potentiels Lintégration des TIC dans les formations est encouragée Les dispositions positives à légard des approches plurilingues. Les limites des capacités dapprentissages : on ne peut apprendre quun nombre limité de langues (de façon classique) Nous nen sommes pas à une exigence de plurilinguisme généralisée (comme elle lest dans certains pays dAfrique)

9 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Mais… Lintercompréhension « nest pas une langue », -> comment lui faire une place dans le système ? Les pratiques et les conditions de travail des enseignants de langues, notamment du second degré, sont contraignantes Les représentations des publics par rapport à lapprentissage des langues Le plurilinguisme nest pas encore entré dans les mœurs : les espaces et les documents plurilingues sont très rares aujourdhui (du type des forums et des dossiers de presse de Galanet)

10 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Lintercompréhension, compréhension croisée, compréhension réciproque L'intercompréhension, c'est le fait que, dans un dialogue, chacun parle sa langue mais comprend celles des autres, plutôt que de parler plus ou moins laborieusement dans une langue qui nest pas la sienne avec le risque de ne s'exprimer et de ne se faire comprendre que rudimentairement. Il est plus facile et plus rapide d'apprendre à comprendre une langue que d'apprendre à la parler. La conversation est plus équilibrée et plus efficace : les deux personnes sont à égalité chacun est à l'aise et peut s'exprimer avec la finesse qu'il souhaite, ce quon arrive très difficilement à faire dans une langue étrangère même lorsqu'on la connaît bien. La situation est aussi plus conviviale car chacun apprécie l'effort que l'autre fait.

11 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Une pratique naturelle Cas des familles immigrées, portugaises par exemple, où les enfants parlent français et les parents portugais. On a des témoignages écrits que, dès les premières foires médiévales de Troyes en Champagne, les clients et les marchands qui venaient de lEurope entière se parlaient, chacun dentre eux dans sa langue maternelle. Lintercompréhension a existé très tôt dans les ports de lEurope du Sud entre locuteurs de langues apparentées : un marin espagnol parlait en espagnol à un italien qui lui répondait en italien. Les documents qui nous restent de Christophe Colomb ont beaucoup de mélanges de langues.

12 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin La question de lenseignement des langues Le mythe du locuteur natif Le sentiment de ridicule de la langue intermédiaire, phase de lapprentissage Le culte exacerbé des différences (ce qui fait dire que les Portugais et les Brésiliens ne parlent pas la même langue…) Le regard sur quelques faux-amis et pas sur les milliers de vrais La demande de « bases » et dapprentissage linéaire Mener tous les compétences de front Un passage tardif à lacte communicatif réel

13 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Avec lintercompréhension comme première phase dun apprentissage On commence par la compétence où des objectifs sont rapidement atteignables : la compréhension (Exemple de ser et estar : en espagnol et en portugais, les problèmes ne se posent quau moment de lexpression) On dissocie et on hiérarchise des objectifs On associe les langues quon connaît sans crainte de mélanger Le passage à lacte est possible dès le début

14 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Une vieille histoire "J'ai été professeur, et je soutiens qu'il est aussi impossible d'apprendre une langue de la bouche d'un professeur public, parlant à vingt ou trente écoliers, que d'apprendre la pyrotechnie en voyant un feu d'artifice." Louis-Sébastien Mercier, Dictionnaire d'un polygraphe, Union Générale d'éditions, Paris, 1978, p.346, première publication en 1798 par Fuchs dans Le Nouveau Paris, volume VI, ch. CCXXXI, "Professorat", p. 30.

15 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Galatea (homme/machine) Projection du CD Galatea Italien pour francophonesGalatea Italien « Suite à ce projet, nous cherchions un scénario pour permettre à nos « comprenants » respectifs dentrer en contact pour pratiquer une véritable intercompréhension. » C. Degache, p.7 LIDIL 28

16 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Galanet (homme/homme) Faire ensemble une publication en ligne quadrilingue en un semestre, sur un espace commun structuré et selon un scénario pédagogique. Une session = un scénario en 4 phases, durée 12 semaines, n équipes Finalisé par une production collective : élaboration et publication dun dossier de presse quadrilingue Travail dans une équipe locale et travail à distance inter-équipes La plate-forme : forums, chats, panneau daffichage, espaces de travail individuel et collectifs, profils, suivi, archivage… Si le participant nagit pas, il ne se passe rien. Aides : encadrement pédagogique, ressources pour lautoformation

17 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Rendez-vous sur la plate-forme Galanet

18 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Le parcours sur la plate-forme 3 onglets : Accueil, Session, Espace partenaires Choix de la langue de linterface La page daccueil : projet, partenaires, dossiers de presse, infos (Nouvelles et liens), publications Les sessions : en préparation, en cours, terminées La session « Lart du dialogue » : les 4 phases, lœil, la « métaphore spatiale » de lagence de presse Le Forum, Mon bureau, Mon équipe, la Salle de rédaction, la Salle de réunion, la Bibliothèque, les Archives de chats, les Salons, le Bar, le Tableau daffichage LEspace dautoformation, la Salle des ressources, les Traces de connexions, Qui est qui ? Changer son statut, Composition des équipes, Modification de la phase courante, Quitter

19 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Suite du parcours Lespace partenaires Un générateur de sessions Une mémoire Un espace de mutualisation Un espace de travail en commun : organisation des futures sessions, réflexion sur le projet suivant, sur lamélioration de la plate-forme, etc.

20 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Effets recherchés Léquilibre quantitatif entre les quatre langues Lactivité (individuelle) et laction (collective) linteraction et la négociation ( Linteraction : poser des questions, reformuler, solliciter, etc., et répondre aux sollicitations !) la répartition des tâches et la coopération : lentraide la responsabilisation la valorisation par la prise en compte des idées

21 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Apprentissages Réflexion sur son propre apprentissage, organisation possible sous forme de journal dapprentissage Mobilisation de ses propres ressources : connaissances et stratégies Recours aux outils efficaces Recours aux comportements efficaces (interaction) Education interculturelle

22 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Linsertion curriculaire Et aussi les équipes à objectifs différents dans la même session : Objectifs fonctionnel et communicatif Lapprentissage « répercuté » apprentissage réflexif à finalité formative en didactique des langues objectifs philologique, linguistique : un complément pratique de cours sur les langues romanes (Cours magistraux détudes comparées)

23 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin La formation des enseignants Plusieurs « métiers » : responsable de session, responsable local, animateur Sont actuellement formés : les collaborateurs du projet ; les étudiants qui ont participé ; Les personnes qui ont fait lexpérience en tant que participant. La formation sur la plate-forme Esprit :

24 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin La question de lévaluation Chaque université a ses modalités. La trace : nombre de connexions, nombres dinterventions dans les forums La qualité de la participation Des tests de compréhension (à laide des textes et sons de la session) De lécrit De loral

25 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Où est la rigueur de lacadémisme ? Défaut de ce qui est vivant : l'approximation, les fautes, là-peu-près, la débrouillardise Le risque : quil ne se passe rien, que les participants ne jouent pas le jeu, quil y ait des dérapages idéologiques, que les points de vue se radicalisent, quune hostilité sinstalle. La rigueur, lexigence est dans le fait dassumer ce risque pour former.

26 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Une nouvelle dialectique, une culture linguistique, un humanisme Un art de la conversation rigoureuse et finalisée Formation générale en même temps que formation linguistique Respect des idées, « écoute », remise en question, débat démocratique Rencontres, sociabilisation Culture linguistique et langue culturelle

27 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Bibliographie Voir la bibliographie de la page daccueil de Mais plus particulièrement : Revue LIDIL n° 28, LIDILEM, Université Stendhal Grenoble 3, 2003 MEISSNER, Franz-Joseph, MEISSNER, Claude, KLEIN, Horst, STEGMANN, Tilbert.- Introduction à la didactique de leurocompréhension, EuroComRom. Les sept tamis. Lire les langues romanes dès le début.- Aachen : Shaker-Verlag, 2004 ; achat en ligne sur pour 3 euros de la version numériquewww.eurocomcenter.com BLANCHE-BENVENISTE, C. et al., Eurom4 : méthode denseignement simultané des langues romanes, La Nuova Italia Editrice, Firenze, TEYSSIER, Paul, Comprendre les Langues Romanes, du français à l'espagnol, au portugais, à l'italien et au roumain : méthode d'intercompréhension, Chandeigne, 2004

28 Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin Merci de votre attention et de votre intérêt Nhésitez pas à mécrire :


Télécharger ppt "Jean-Pierre Chavagne - SPIRAL Strasbourg - 22 juin 20061 Lintercompréhension en langues romanes La plate-forme Galanet www.galanet.eu."

Présentations similaires


Annonces Google