La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MAÎTRISE DOEUVRE et MAÎTRISE DOUVRAGE dans les PROJETS AUTOMOBILES PROJETS AUTOMOBILES G. TURRÉ8 Janvier 2009 G. TURRÉ8 Janvier 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MAÎTRISE DOEUVRE et MAÎTRISE DOUVRAGE dans les PROJETS AUTOMOBILES PROJETS AUTOMOBILES G. TURRÉ8 Janvier 2009 G. TURRÉ8 Janvier 2009."— Transcription de la présentation:

1 MAÎTRISE DOEUVRE et MAÎTRISE DOUVRAGE dans les PROJETS AUTOMOBILES PROJETS AUTOMOBILES G. TURRÉ8 Janvier 2009 G. TURRÉ8 Janvier 2009

2 G. TURRÉ 2008 I LE PROJET

3 G. TURRÉ 2008 Un projet est : « un ensemble dactivité visant à produire un produit ou un service ayant un certain caractère de nouveauté » Il a un début et une fin, un responsable, des objectifs, un jalonnement Il nécessite la tenue de rôles bien définis et lusage de techniques spécifiques. 4 grands types de projets : – Projet dingénierie : Produit / service unique (usine, ouvrage dart / logiciel) –Projet de Production : Produit / service de série (automobile, aviation / progiciel) –Projet dévénement : (Concert, Euro, etc.) –Projet de transformation : (Fusion, changement dactivité) Comportant beaucoup, peu ou pas du tout dinnovation, donc de développement LE PROJET Définition

4 G. TURRÉ 2008 Un projet dinvestissement consiste à fournir un bien déquipement à un maître douvrage qui exploitera ce bien. La responsabilité de conduite économique du projet est dissociée entre : - Le Maître douvrage, qui doit sassurer de la justification économique de lexploitation quil compte mener - Le Maître dœuvre, qui doit assurer la fourniture au maître douvrage du bien déquipement au prix convenu Le maître douvrage et le maître dœuvre appartiennent habituellement des entreprises différentes grands types de projets dinvestissement : –Contrats déquipements : Génie civil, bâtiment, usines Le degré de nouveauté est faible, les activités de construction sont prépondérantes –Contrats de développements : Logiciel, développements militaires Le degré de nouveauté est fort, les activités détudes sont prépondérantes Tous les intermédiaires existent LE PROJET Les projets dinvestissement

5 G. TURRÉ 2008 Un projet de production consiste à fournir un produit commercialisable et son environnement de production à un maître douvrage qui fabriquera et commercialisera ce produit. La responsabilité de conduite économique du projet est entièrement entre les mains du maître dœuvre qui doit : - sassurer de la justification économique du produit - assurer la fourniture au maître douvrage de lenvironnement de production au prix convenu Le maître douvrage et le maître dœuvre appartiennent habituellement à la même entreprise grands types de projets de production : – Développement payé : Armement, aviation militaire Le degré de nouveauté est très fort, les activités détudes du produit sont prépondérantes –Développement amorti : Automobile, Aviation civile Le degré de nouveauté est moyen, les activités dindustrialisation sont prépondérantes LE PROJET Les projets de production

6 G. TURRÉ 2008 II LE PROJET DINVESTISSEMENT : LE PROJET «CLASSIQUE »

7 G. TURRÉ 2008 Le Maître douvrage industriel Une entreprise entreprend la construction dun ouvrage pour lexploiter par : Accroissement de sa capacité de production Évolution de son mode de production Évolution de la nature de sa production Le Maître douvrage commercant Un investisseur entreprend la construction dun ouvrage pour : Le revendre par tranches Le louer Le Maître douvrage public Un acteur public entreprend la construction dun ouvrage pour lexploiter pour : Assurer ses prestations (équivalent dune production) Assurer un aménagement (équivalent dune location) LE PROJET DINVESTISSEMENT Le contexte

8 G. TURRÉ 2008 Le Maître dœuvre Sauf cas particuliers (siège de Bouygues, Locaux de TF1) le maître dœuvre ne fait pas le même métier que le maître douvrage. Sauf cas particuliers (sociétés dautoroute en , chemins de fer au XIX siècle), linvestissement nest pas continu dans la nature, le temps et la localisation. Sauf cas particuliers (forage pétrolier), lactivité de réalisation de linvestissement nest pas une activité stratégique pour le maître douvrage. Cela conduit donc le maître douvrage à ne pas réaliser lui-même son investissement Doù Contrat entre deux personnes morales distinctes MOE et MOA LE PROJET DINVESTISSEMENT Le contexte

9 G. TURRÉ 2008 LE PROJET DINVESTISSEMENT Les rôles Le mode projet est, avant toute autre considération, une définition particulière des rôles et des responsabilités Maître douvrage MOA Maître dœuvre MOE Impulse le projet Spécifie le contenu Cadre les coûts et délais Trouve le financement Exploite ou fera exploiter Possédera louvrage Conduit le projet ou oeuvre Spécifie le moyens de faire Négocie les coûts et délais Choisit les fournisseurs Livre louvrage convenu Peut lexploiter Un seul contrat Deux parties contractantes seulement Représentées chacune par une seule personne RetourRetour2

10 G. TURRÉ 2008 LE PROJET Les parties prenantes A chaque jalon le maître douvrage (et lui seul) a la prérogative darrêter le projet Maître douvrage Maître dœuvre Propriétaire Utilisateur Prescripteur, licence Financeur, assureur Valideurs techniques Autorités publiques Environnement social ext. Équipe de direction du projet Métiers techniques Financiers de lentreprise Fournisseurs Gouvernance dentreprise Environnement social int. COMITE de PILOTAGE Délégué du maître douvrage ACTEURS PROJET Directeur de Projet Deux entités Dirigées par ne se rencontrent quaux Jalons pour effectuer une Revue de projet Retour

11 G. TURRÉ 2008 III LE PROJET DE PRODUCTION : LA «MACHINE A PROJETS»

12 G. TURRÉ 2008 Le Maître dœuvre et le Maître douvrage appartiennent à la même entreprise Lactivité de réalisation de linvestissement en développement de nouveaux produits est une activité stratégique. Développement le nouveau produit et les nouveaux moyens de production dont deux métiers différents mais inséparables (Cf. Ingénierie simultanée) Linvestissement en développement de nouveaux produits est continu dans la nature, le temps et la localisation. Lobsolescence des produits est bien plus rapide que celle des moyens de production. Cela conduit donc le maître douvrage réaliser lui-même son investissement en développement de nouveaux produits. Pas de Contrat entre deux personnes morales distinctes MOE et MOA Mais possibilité de contractualisation interne entre entités ou personnes physiques LE PROJET DE PRODUCTION Le contexte

13 G. TURRÉ 2008 Le management par projet nest pas indispensable Lactivité de développement de nouveaux produits fait appel à des métiers distincts, eux- mêmes tous distincts de lactivité de développement de nouveaux moyens. Lautomobile a longtemps fonctionné avec une organisation fonctionnelle autour des 5 grands métiers Études Méthodes Achats Production Commerce Le management par projet sest imposé pour : - Gérer la complexité des relations dans lingénierie dun produit de plus en plus complexe. - Optimiser le délai et le coût Pas de culture projet « génétique » Mais culture du « nouveau produit » LE PROJET DE PRODUCTION Le contexte

14 G. TURRÉ 2008 Les ressources sont internes. Financièrement : Le financement dun nouveau produit se fait sur fonds propres. Si il y a emprunts, ils ne sont pas affectés à un projet particulier. Le budget consacré au développement de nouveaux produits est constant, où, si il varie, cest indépendamment du programme, mais en fonction du contexte économique et commercial. En compétences : Les ressources rares, les experts « stratégiques » nexistent pas sur le marché. Dans les deux domaines tout accroissement des ressources consacrées à un projet fait décroître celles consacrées aux autres projets Pas de dimension projet pour les ressources LE PROJET DE PRODUCTION Le contexte

15 G. TURRÉ 2008 Le produit résulte de plusieurs projets. Le projet de production contient un projet dinvestissement La construction des ateliers spécifiques est un projet dinvestissement classique Le produit vendu contient des organes communs à plusieurs produits Les moteurs et BV font lobjet de projets séparés. Ils ne sont pourtant pas vendus isolés. Les projets de véhicule na aucun pouvoir sur le projet dorgane. Le produit vendu est une combinatoire déléments partagés entre versions Il y a des réutilisations du véhicule ancien, des communautés entre versions du même projet, et enfin des communautés avec des véhicules différents, parfois même de marques différentes. Le projet utilise des éléments qui ont fait lobjet de projets de R&D séparés Pour ne pas courir de risques coût, délais et qualité, les innovations techniques importantes doivent faire lobjet de projets de R&D aboutissant à une validation puis mise « sur étagère » LE PROJET DE PRODUCTION Le contexte

16 G. TURRÉ 2008 IV DEROULEMENT DU PROJET : PERIODES ET PHASES

17 G. TURRÉ 2008 CONSTRUCTION Présentation Conférence N°1 Philippe Lebigot Nov LE PROJET Les phases DECONSTRUCTION MONTAGE AO Financement Risques INITIALISATION Pré AO Rech. Partenaires Business Plan INVENTION Stratégie Marché Faisabilité PERIODE DAVANT- PROJET EXPLOITATION Horizon du maître douvrage Horizon du maître dœuvre

18 G. TURRÉ 2008 REALISATION : ETUDES DETAIL REALISATION DEMARRAGE ARRET & DEMANTELEMENT EXPLOITATION Horizon du maître douvrage Horizon du maître dœuvre AVANT – PROJET : IDENTIFICATION FAISABILITE CONCEPTION MODE PROJET MODE PRODUCTION LE PROJET Les périodes Retour

19 G. TURRÉ 2008 ETUDES DETAIL ON DECRIT COMMENT FAIRE Décision dEngagement LE PROJET AUTOMOBILE Les phases EXECUTION ON CONSTRUIT LE MOYEN DE FAIRE DEMARRAGE ON VALIDE EN FAISANT CONCEPTION ON CONNAIT LES CONCEPTS EN DETAIL FAISABILITE ON CONNAIT LE CONCEPT GLOBAL IDENTIFICATION ON A IDENTIFIÉ LE CLIENT ET SON LE BESOIN PERIODE DAVANT- PROJET PERIODE DE REALISATION DE PROJET Top Réalisation Outillages TOP Démarrage Moyens série Accord de commercialisation Accord de Cadrage PERIODE PRELIMINAIRE

20 G. TURRÉ 2008 REALISATION : ETUDES DETAIL REALISATION DEMARRAGE ARRET EXPLOITATION Horizon du maître douvrage Horizon du maître dœuvre (chef de projet) AVANT – PROJET : IDENTIFICATION FAISABILITE CONCEPTION MODE PROJET MODE PRODUCTION LE PROJET Les périodes Horizon de la production + achats

21 G. TURRÉ PHASE 2PHASE 1 8/200611/20063/20079/20071/20083/2008 Un Jalon ne peut être franchi quavec laccord de la MOA Un ensemble de dindicateurs sont présentés par le DP au jalon Pour les coûts, ce sont les Rapports de coûtenance La MOE fait des propositions pour la suite du projet. A chaque jalon la MOA peut : Arrêter le projet Demander que le jalon soit repassé avec dautres propositions Accepter le jalon et entériner laccord MOE / MOA avec le DP Entre chaque jalon la MOA laisse la MOE agir. LE PROJET Les jalons

22 G. TURRÉ 2008 V CONTOUR DU PROJET : RESPONSABILITES

23 G. TURRÉ 2008 La mission donnée au directeur de projet est de concevoir et développer un véhicule qui satisfasse les critères dun cahier des charges, et dans le même temps de concevoir et de développer les moyens de fabrication qui permettront de produire le véhicule. Il est donc cadré par des objectifs : - De prestations (du produit et du process) - De qualité (stricto sensu : fiabilité et conformité) –De délai. –De coût sous les deux aspects : Coûts non récurrents : dépenses détudes et déquipement Coût récurrents : le coût de revient de chaque unité produite RESPONSABILITE Mission du Directeur de Projet

24 G. TURRÉ 2008 Le directeur de projet nest pas responsable : du succès commercial du produit, des volumes et des marges de la rentabilité du projet Le directeur de projet nest habituellement responsable que du développement du produit et de loutil de production, mais pas des aspects commerciaux du projet, comme la publicité, la mise à disposition, la formation des vendeurs, laprès vente. RESPONSABILITE Mission du Directeur de Projet

25 G. TURRÉ 2008 La hiérarchie dans lAncien Régime RESPONSABILITE Le Maître douvrage existe-t-il ? DG + dir. Stratégie DIRECTION ETUDES Direction Métier Méthode DIRECTION METHODES DIRECTION PRODUCTION DIRECTION ACHATS DIRECTION COMMERCE Direction Juridique Direction RH Direction Financière Direction Métier Produit Direction Métier Méthode Direction Métier Méthode Direction Métier Méthode Direction Métier Produit Direction Métier Produit Direction Métier Produit Direction Marketing produit

26 G. TURRÉ 2008 La Révolution RESPONSABILITE Le Maître douvrage existe-t-il ? DG + dir. Stratégie DIRECTION PROGRAMMES Direction Métier Méthode DIRECTION TECHNIQUE DIRECTION PRODUCTION DIRECTION ACHATS DIRECTION COMMERCE Direction Juridique Direction RH Direction Financière Direction Métier Produit Direction Métier Méthode Direction Métier Produit Direction Projet Direction Marketing produit Direction Projet Direction Projet Direction Projet 1/ Suppression Études / Méthodes -> Conception Produit / Process 2/ Organisation par Projets 3/ Suppression des Marques sauf au commerce

27 G. TURRÉ 2008 Candidats Maîtres dOuvrage RESPONSABILITE Le Maître douvrage existe-t-il ? DG + dir. Stratégie DIRECTION PROGRAMMES Direction Métier Méthode DIRECTION TECHNIQUE DIRECTION PRODUCTION DIRECTION ACHATS DIRECTION COMMERCE Direction Juridique Direction RH Direction Financière Direction Métier Produit Direction Projet Direction Marketing produit Direction Projet Direction Projet Direction Projet La Maîtrise douvrage classique : fonctions PRESCRIPEUR : CDC PRESTATIONS CLIENT VENDEUR PAYEUR ET ARBITRE POLITIQUE TECHNIQUE CDC FONCTIONNEL

28 G. TURRÉ 2008 Candidats Parties Intéressées : RESPONSABILITE Le Maître douvrage existe-t-il ? DG + dir. Stratégie DIRECTION PROGRAMMES DIRECTION TECHNIQUE DIRECTION PRODUCTION DIRECTION ACHATS DIRECTION COMMERCE Direction Juridique Direction RH Direction Financière Direction Projet Direction Marketing produit Direction Projet Direction Projet Direction Projet La maîtrise douvrage classique : composition Direction Métier Méthode Direction Métier Produit Direction Métier Méthode Direction Métier Produit

29 G. TURRÉ 2008 RESPONSABILITE Le Maître doeuvre DG + dir. Stratégie DIRECTION PROGRAMMES DIRECTION TECHNIQUE DIRECTION PRODUCTION DIRECTION ACHATS DIRECTION COMMERCE Direction Juridique Direction RH Direction Financière Direction Marketing produit Direction Projet Direction Métier Méthode Direction Métier Produit Direction Métier Méthode Direction Métier Produit

30 G. TURRÉ 2008 GESTION PAR PROJET Les rôles dans l organisation matricielle

31 G. TURRÉ 2008 VI LES CONTRATS

32 G. TURRÉ 2008 Un étrange contrat…. - Établi hors de tout marché - Dont les objectifs sont établis sans aucune marge de sécurité, (et même pire). - Dont lune des parties, le maître dœuvre, est choisi avant que le contrat soit conclu - Dont les termes peuvent être changés unilatéralement par lune des parties - Pour lequel il nexiste aucune instance de recours - Dont la rémunération nest pas explicitée Des auteurs parlent de « Contrat de Mariage »…. CONTRATS Contrat MOE MOA

33 G. TURRÉ 2008 Au total, si la responsabilité des directeurs de projet automobiles est assez bien définie, elle est encore assez loin de lêtre aussi clairement que ce qui est acté entre des contractants du génie civil ou de lingénierie pétrolière. Un directeur de projet accepte une responsabilité globale en sachant quelle intègre des externalités qui sont hors de son contrôle. Ce nest possible que par ce quil y a une sorte de clause de sauvegarde tacite préalable entre lui et son maître douvrage pour prévenir toute crise en cas danomalie dans lévolution de ces externalités. CONTRATS Contrat MOE MOA

34 G. TURRÉ 2008 Si la tendance du management de projet est partout à la contractualisation, il faut être bien conscient que les projets internes aux entreprises, et particulièrement ceux des entreprises qui ont une activité projet continue, ne peuvent pas se contractualiser de la même façon que les projets externes. La clause de sauvegarde tacite ne peut continuer à rester tacite que si le « contrat interne » continue à rester un contrat qui noblige pas totalement les parties, donc un pseudo contrat si on le compare à un contrat externe.. CONTRATS Contrat MOE MOA

35 G. TURRÉ 2008 VI ESSAI DE SYNTHESE Dualité Cycle de vie

36 G. TURRÉ 2008 Ass. MOA MOE Début dimplication PROJETS DE PRODUCTION LES PHASES DES PROJETS IDENTIFICATION ON SAIT POUR QUI ETUDES ON DECRIT COMMENT EXECUTION ON CONSTRUIT LE MOYEN DE FAIRE DEMARRAGE ON COMMENCE A FAIRE GO NO GO Offre au forfait FAISABILITE ON SAIT QUOI CONCEPTION ON ECRIT COMMENT PROJETS DINVESTISSEMENT ETUDE DE MARCHE DESSINS PRODUITS ET PROCESSUS FABRICATION DES OUTILLAGES ESSAIS & MONTEE EN CHARGE ETUDE DE FAISABILITE ANALYSE FONCTIONNELLE ETUDE DE MARCHE DESSINSCHANTIERESSAIS ETUDE DE FAISABILITE SPECIFS APPEL OFFRE

37 G. TURRÉ 2008 COÛT OBJECTIF PRD ESTIMATION ET COÛTENANCE DES PROJETS DE PRODUCTION LA MAÎTRISE DES COÛTSPhasage IDENTIFICATION ON SAIT POUR QUI DEVELOPPEMENT ON DECRIT COMMENT EXECUTION ON CONSTRUIT LE MOYEN DE FAIRE DEMARRAGE ON COMMENCE A FAIRE ESTIMATION TARGET COSTS ESTIMATION COULD COSTS ESTIMATION SHOULD COSTS BUDGETISATION COÛTENANCE PRODUIT COÛTENANCE GO NO GO (Production) Offre au forfait (Ingénierie) FAISABILITE ON SAIT QUOI CONCEPTION ON SAIT COMMENT Jalons de suivi Jalons de cadrage

38 G. TURRÉ 2008 ANNEXE LAUTEUR Gilles Turré Responsable des méthodologies destimation et de coûtenance PSA


Télécharger ppt "MAÎTRISE DOEUVRE et MAÎTRISE DOUVRAGE dans les PROJETS AUTOMOBILES PROJETS AUTOMOBILES G. TURRÉ8 Janvier 2009 G. TURRÉ8 Janvier 2009."

Présentations similaires


Annonces Google