La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les littoraux, espaces convoités: La Mer Noire en Bulgarie Problématique: Comment gérer lactivité économique touristique en protégeant les espaces naturels.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les littoraux, espaces convoités: La Mer Noire en Bulgarie Problématique: Comment gérer lactivité économique touristique en protégeant les espaces naturels."— Transcription de la présentation:

1 Les littoraux, espaces convoités: La Mer Noire en Bulgarie Problématique: Comment gérer lactivité économique touristique en protégeant les espaces naturels sur le littoral de la Mer Noire?

2 Sommaire 1)Introduction 2)Les activités économiques et touristiques sur le littoral de la Mer Noire 3)Leurs conséquences sur les espaces naturels 4)Conclusion Nos sources : Cours de Géographie

3 Introduction La côte de la Mer Noire constitue la frontière Est de la Bulgarie, d'une longueur totale de 378 km. Par rapport à la Méditerranée, l'eau de la Mer Noire est à très faible contenance de sel et ses plages sont couvertes de sable fin. La Mer Noire est très appréciée par les vacanciers bulgares mais aussi par de très nombreux touristes venus de létranger, surtout des allemands et russes, britanniques, scandinaves et roumains.

4 Les activités économiques et touristiques sur le littoral de la Mer Noire Chaque année, la Bulgarie accueille 8.9 millions de touristes, principalement de Grèce, de Roumanie, d'Allemagne, du Royaume-Uni et de la Scandinavie. Depuis 1995, le tourisme balnéaire s'est fortement développé le long de la mer Noire. Les stations balnéaires les plus fréquentées sont les Sables d'Or (18km de la ville de Varna), La Côte du Soleil (Bourgas) et Albéna. En réalité, toute la côte est devenue une gigantesque station balnéaire, les terrains sans infrastructures se font rares et la limite entre les différents villes et villages et parfois dure à tracer.

5 Activités touristiques La Côte du Soleil: La Côte du Soleil est la plus grande, et avec Sables d'Or, la plus populaire des stations balnéaires bulgares. Elle est située à 35km au nord de Bourgas, dans la commune de Nessebar. On peut dire que la Côte du Soleil est la grande station du Sud avec plus de 130 hôtels, ainsi que de plusieurs établissements aux programmes dattraction. Sozopol et Nessebar : Aujourd'hui Sozopol est sans doute l'un des plus beaux endroits en Bulgarie. Son centre est entièrement préservé et les monuments principaux de la ville de Sozopol sont nombreux, mais aucun deux ne peut être présenté seul, vu que la ville donne une sensation densemble. A environ 30 km au nord de Bourgas et tout près de la Côte du Soleil, située sur une toute petite presqu'île de la Mer Noire, Nessebar est l'une des plus vieilles villes d'Europe. Elle représente la ville la plus riche en architecture médiévale bulgare. La ville fut inscrite dans la liste du patrimoine mondial d'Unesco en 1983.

6 Graphiques Ce diagramme représente le nombres de nuitées enregistrées de lannée 2000 à Ce diagramme circulaire représente les parts des différents secteurs dans léconomie: commerce et tourisme 61%; industrie 16%; transport 14%; construction 6%; autre 3%.

7 Activités économiques Cest surtout le secteur tertiaire qui est très développé en Bulgarie. Les services emploient presque 60% de la population active. Le tourisme représente environ 20 à 25% du PIB bulgare, avec un afflux de 6 millions de touristes en 2007, soit une hausse de 30% par rapport à Malgré la crise économique récente, le flux de touristes a augmenté denviron 4% lété Varna (2 e port du pays) est l'une des villes les plus prospères de Bulgarie avec un grand potentiel économique. Léconomie de la région de Varna représente 5,4 % du PNB. Elle est la troisième région du pays qui reçoit le plus dinvestissions étrangères. La générosité de la nature envers cette région et l'hospitalité du peuple Bulgare stimulent le développement du tourisme et des activités économiques. L'économie locale repose avant tout sur le secteur tertiaire. 61 % de l économie est dû au commerce et au tourisme, 16 % à l'industrie, 14 % au transport et 6 % à la construction. Les secteurs les plus importants et les plus développés y sont lagriculture, le tourisme, la fabrication de produits chimiques, la construction navale et réparation et la fabrication d'appareils électriques. La structure de léconomie est donc très variée. Le complexe industriel Varna-Devnya est l'un des plus grands centres industriels de Bulgarie, avec des usines et les centrales thermoélectriques Devnya et Varna. En septembre 2004, le FDI Magazine (éd. Financial Times Business Ltd) a qualifié Varna de South-Eastern Europe City of the Future (Ville de lavenir de lEurope du Sud-est), en raison de sa position stratégique, de son économie en plein essor, de son riche héritage culturel et de sa bonne éducation secondaire.

8 Les consequences sur les espaces naturels La variabilité des conditions naturelles est responsable dune forte diversification des écosystèmes et des paysages et explique la richesse de la biodiversité littorale. Cette beauté naturelle de la Mer Noire attire la plupart des touristes. Les littoraux sont des espaces stratégiques au plan économique car plus des 2/3 du commerce mondial seffectue par la voie maritime, ce qui explique la concentration des activités économiques. Le développement du tourisme balnéaire saccompagne dune urbanisation rapide et de la création déquipements spécialisés, notamment des infrastructures daccueil qui malheureusement se font souvent au détriment des espaces naturels. Le développement et la concentration des activités commerciales, industrielles, touristiques et agricoles sur les rivages fragilisent davantage lenvironnement littoral et côtier. Lurbanisation dense et linéaire des littoraux mène à un bétonnage inesthétique pour les paysages. Conséquence directe : lenvironnement est dégradé.

9 Liée aux effluents et aux déchets rejetés en mer la pollution des eaux côtières fragilise les écosystèmes. Elle provient de la concentration de la population. Les complexes de luxe mais aussi la plupart des constructions récentes manquent souvent dorganisation de la canalisation, qui sert notamment à acheminer les eaux usées vers des stations dépuration qui sont elles-mêmes rarement présentes en Bulgarie. De ce faite, les eaux usées sont fréquemment rejetées directement dans la mer ce qui entraine des conséquences catastrophiques pour la faune, la flore et le paysage. De plus, lindustrie déverse aussi accidentellement ou chroniquement des métaux lourds. Par exemple en juin 2008, le Conseil de l'Europe a mis en garde plusieurs pays (Bulgarie y compris) contre un désastre écologique et appelé à une mobilisation générale. Le Danube déverse en effet chaque année dans la mer Noire 280 tonnes de cadmium, 60 tonnes de mercure, tonnes de plomb, tonnes de zinc, tonnes de chrome et tonnes d'hydrocarbures. Le fonctionnement naturel des littoraux est souvent perturbé par les aménagements réalises. Les risques concernent les écosystèmes.

10 Face à cette menace dont limportance ne cesse daugmenter, des politiques de conservation ont été crées. Des espaces deviennent des patrimoines pour la beauté de leurs paysages, la richesse de leur biodiversité et loriginalité de leurs monuments. Certains sont même inscrit sur la liste du patrimoine mondial de lUNESCO comme lAncienne cité de Nessebar (site culturel sous légide de lUNESCO depuis 1983). Les littoraux sont protégés des dégradations humaines lorsque scientifiques et gouvernements créent des réserves naturelles, des parcs nationaux ou des sites protégés. Par exemple les attractions naturelles suivantes : - Monastère "Aladja", qui a une valeur historique et culturelle - Zone protégée - "Kazashko" où habitent des espèces doiseaux protégées et menacées - Zone protégée - "Rakitnik" - Zone protégée - "Ecoparc - Jardin botanique de l'Université" - Zone protégée - "Sables dor" – Parc naturel. On peut gérer les espaces naturels tout en protégeant la nature. Il sagit tout dabord déconomiser lespace en limitant et en contrôlant plus strictement lurbanisation. On peut inventer des aménagements urbains touristiques et portuaires qui permettent de conserver les écosystèmes et les paysages sans limiter le développement économique. On est en train de construire des structures et des actions pour maintenir léquilibre entre les activités humaines et ressources naturelles et éviter les conflits. Un bon partage des usages des littoraux passe aussi par la responsabilisation des entreprises, des Etats, comme des individus. Mélanie et Théodora Conclusion


Télécharger ppt "Les littoraux, espaces convoités: La Mer Noire en Bulgarie Problématique: Comment gérer lactivité économique touristique en protégeant les espaces naturels."

Présentations similaires


Annonces Google