La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La population propriétaire du patrimoine culturelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La population propriétaire du patrimoine culturelle."— Transcription de la présentation:

1 La population propriétaire du patrimoine culturelle

2 Le patrimoine culturelle Lhistoire: esclavage (festival de Cacheu – concept de mariage), la lutte de libération (musée Cabral), la modernité (la musique, Bissau velha) La biodiversité (Unesco 1972): 15%, la faune (hippopotames), la flore (mangroves, zone tampon), la biosphère des Bijagos Les produits de la terre: le cajou (lexportation) vs. la sécurité alimentaire (la consommation national) Les expressions culturelles: le carnaval, lartisanat, les tissus

3

4 La société civile choisit son développement Le programme ANE: les services de base (I phase) LUE à lencontre dune société civile vivante: la lutte à la pauvreté (II phase) Le dernier concours (III phase): Dimension local de lintervention Confiance aux ONG locales Le « patrimoine » entre dans les lignes directrices

5 Les projets en cours Lhistoire: AD à Cantanhez La biodiversité: Noé Conservation, Tiniguena (CbD- Habitat non UE), Daridibo Les produits de la terre: Tiniguena-Coajoq La culture: Artissal ( euros, 8 ans, approche multisectoriel)

6 Lhistoire dans la forêt: Cantanhez Objet Les conditions de vie dans la région de Cantanhez sont améliorées en créant un circuit virtuose entre agriculture, conservation, écotourisme et promotion des racines historico-culturelles. Activités Gestion dune structure touristique Assurer la sécurité alimentaire Publication des études sur flore, faune et population pour conserver lenvironnement et culture Développement communautaire Impact et ressources bénéficiaires directs Création dun pole touristique (50pp/mois: musée, recherche, foret et chimpanzé) Nouveaux emploies (guides, restauration, vente produits locaux, commerce) Amélioration des services de base Création dun TV communautaire Réalisation des documentaires Lien culture/développement A travers la valorisation de la mémoire commune, se rénove le patrimoine culturelle et naturelle dune région et sa communauté pose les bases du développement moderne: nouvelles technologie de transformation, écotourisme, communication (TV, radio…)

7 MUSEU MEMÓRIA DE GUILEDJE

8 ECOTURISMO

9 La biodiversité qui respect les traditions Objet: Les aires protégées sont conservées par ses habitants Activités: Parc de Orango: parcours entre traditions et nature (hôtel et musée, hippopotames, plages, Eticoga) Sanctuaire de Boé: sensibilisation communautaire, gestion soutenable (?) dune mine de bauxite, étude et protection des chimpanzés Area Marine protégée de Urok: Gestion communautaire du parc, étude dimpact sur le tourisme, activités génératrices de revenu soutenables Impact: personnes directes 2. Protection des 1500 espèces en péril: requins, poissons scie…. 3. Création dun plateforme horizontal pour la gestion éco-soutenable de la mine de bauxite Lien: Lidentité dans un territoire et ses patrimoines devient source de développement socio- économique

10 DARIDIBÓ Associação para a protecção do chimpanzé em Boé

11

12

13 La terre et ses communautés: Tiniguena Objet: Créer une alliance entre producteurs, commerçants et consommateurs pour mobiliser tous les facteurs nécessaires à la promotion des produits locaux. Activités: 1. Le renforcement de la production locale: coopérative Coajoq et 6 unité des production 2. Promotion dun réseau des produits de la terre et de la consommation national 3. La divulgation et le commerce soutenable: répertoire des produits, lojas de venda, expositions, calendriers Impact: 1. Création dun Plan de gestion participative qui construit les capacités locales sur la valorisation du patrimoine « mixte » 2. Relance du secteur de la transformation et commercialisation 3. Foire de la terra, journée de la consumation nationale, produits présentes sur le marché internationales (…) Lien: La valorisation des produits locales de la terre affirme la commune identité nationale et redynamise léconomie local.

14

15 Lartisanat se mange!: Artissal Objet: Contribuer au développement socioéconomique de la région de Quinhamel Activités: 1. Relancer la production artisanal e des tissus typiques de cette région 2. Promotion des circuits socio-culturales (visites à la zone des mangroves, connaissances des coutumes) 3. Création dune marque des produits et participations aux foires internationales (Lyon) 4. Le nouveau projet: développement du musée de lethnie Papel et revalorisation des rites culturelles, redynamisation des activités socioculturelles (artisanat, gastronomie, musique e danse) à travers le tourisme soutenable Impact: personnes de la région 2. Création dun pole de production de tissues, dun centre juvénile et dun accueil touristique 3. Création dun centre de vente et représentation vers lEurope et le Brésil 4. Création demploie et des effets multiplicateurs (hôtellerie, marché, guides…..) Lien: La culture dune population est la base de son développement économique

16 16

17 17 PROJECTO ONTULAN NDO BOTOR – Turismo Socialmente Responsável no Sector de Quinhamel

18 Le futur est déjà là! Des nouveaux acteurs Le Ministère de la Culture sassocie Unesco Des nouvelles idées Fondation BioGuinée (Bijagos site du patrimoine mondial Unesco?) Slow Food Lécotourisme international Polidesign Des nouveaux fonds ANE Porto Novo? La GB un modèle? Non, mais….


Télécharger ppt "La population propriétaire du patrimoine culturelle."

Présentations similaires


Annonces Google