La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mardi 5 janvier 2010risques biologiques1 STÉRILISATION PAR LA CHALEUR HUMIDE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mardi 5 janvier 2010risques biologiques1 STÉRILISATION PAR LA CHALEUR HUMIDE."— Transcription de la présentation:

1 mardi 5 janvier 2010risques biologiques1 STÉRILISATION PAR LA CHALEUR HUMIDE

2 mardi 5 janvier principe Le problème de la stérilisation des liquides cest que lÉBULLITION ne permet pas de stériliser : Un milieu bouilli va rapidement se troubler et présenter une culture microbienne, en général de bacilles Gram + Sont en cause des ………………………

3 mardi 5 janvier 2010 Les spores de Clostridium botulinum sont parmi les plus résistantes : 120°C quelques minutes Il faut donc chauffer le liquide à plus de 100°C : ce nest pas possible pour leau à la pression atmosphérique normale… il faut donc augmenter la pression … en conservant une phase liquide : latmosphère saturée évitera lévaporation de leau.

4 mardi 5 janvier 2010risques biologiques4 POURQUOI AUGMENTER LA PRESSION ? La température débullition de leau dépend de la pression. Il faut donc chauffer leau sous pression (voir courbe). Dans une enceinte fermée, on obtiendra ainsi deux phases, une liquide et lautre gazeuse pour leau (atmosphère saturée en eau empêchant lévaporation du liquide). Ce nest possible quavec lAUTOCLAVE. Pression en bars Température en °C 1 bar = 1 atmosphère = 100 kPa = 10 5 Pa La relation suit approximativement la loi suivante : P = (T/100) 4 (p en bars, T en °C) ou p = 101,3 (T/100) 4 en kPa

5 mardi 5 janvier 2010risques biologiques5

6 mardi 5 janvier 2010risques biologiques6 La chaleur humide utilise donc lAUTOCLAVE pour des barèmes pouvant être : 10 min à 134°C 15 min à 126°C 20 min à 121°C On ne peut pas stériliser de matériaux thermosensibles (polyéthylène…) mais les ……………………… peuvent lêtre car la pression de vapeur est saturante et il ne peut donc y avoir dévaporation. Comparativement à la chaleur sèche, les barèmes utilisés pour la chaleur humide montrent clairement une moindre durée pour une température plus faible. Lefficacité du procédé sur les …………… est donc liée à leau. manomètre Soupape de sécurité Cuve Panier Eau Chauffage Robinet arrivée deau Robinet de vidange

7 mardi 5 janvier 2010risques biologiques7 Dans une stérilisation par chaleur humide les paramètres qui interviennent sont : Le ……………………………… (indissociable doù un manomètre indiquant la température), La ……………………………, Lhygrométrie. Les étapes peuvent être : …………………………… assurant le chauffage de lenceinte et des parois, la …………………………………… chassé par leau qui bout, la ………………………………………………………, seul gaz présent dans lenceinte, la ………………………… qui commence puis dure en fonction des contraintes du barème choisi. (en réalité, on tient compte de lensemble de la phase de chauffage par des formules complexes) éventuellement une …………………………………… avec évacuation de la vapeur deau, le ………………………………………… permettant le refroidissement et louverture de lautoclave. Lautoclave doit être contrôlé et nest manipulé que par du personnel habilité.

8 mardi 5 janvier 2010risques biologiques8 Les matériels ou produits stérilisés sont conditionnés car ils doivent rester stériles après le passage à lautoclave. Les ………………… sont emballés dans un papier crêpé non tissé dont les fibres se resserrent au séchage et qui devient ainsi imperméable aux microorganismes. Le ……………………………… est placé dans des poches thermorésistantes et thermoscellées (ou fermées par un autre moyen). Le …………………………… doit être placé dans des conteneurs équipé dun système assurant le passage de la vapeur (soupapes). Les …………………………… sont conditionnés dans des tubes ou flacons fermés, mais légèrement dévissés pour assurer lentrée de la vapeur. Ils doivent être fermés complètement en sortie. 2. Mise en oeuvre

9 mardi 5 janvier 2010risques biologiques9 3. Contrôles du fonctionnement Selon les procédures de fonctionnement, un test de fonctionnement est réalisé par exemple chaque matin. Un enregistrement des données de chaque cycle est réalisé permettant de retrouver, pour chaque lot, lopération réalisé soit par ex : cycle textile à 134°C durant 10 min cycle instruments à 134°C durant 18 min assurant la destruction des prions, cycle caoutchouc à °C durant 20 min Un indicateur visuel, sous forme de ruban adhésif thermosensible, permet de vérifier le passage effectif dans lautoclave (sans pouvoir préciser le cycle réel). Il existe aussi des intégrateurs colorés qui prennent en compte tous les paramètres du cycle.


Télécharger ppt "Mardi 5 janvier 2010risques biologiques1 STÉRILISATION PAR LA CHALEUR HUMIDE."

Présentations similaires


Annonces Google