La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Journée technique bois énergie Rendu de latelier n° 1 : Mobilisation et exploitation du bois énergie en forêt - Rapporteur : Michel de Galbert – CRPF RA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Journée technique bois énergie Rendu de latelier n° 1 : Mobilisation et exploitation du bois énergie en forêt - Rapporteur : Michel de Galbert – CRPF RA."— Transcription de la présentation:

1 Journée technique bois énergie Rendu de latelier n° 1 : Mobilisation et exploitation du bois énergie en forêt - Rapporteur : Michel de Galbert – CRPF RA - Animateur : Frédéric Michon - Coforêt Le 3 février 2009

2 Atelier 1 Rappel du contexte - La demande progresse régulièrement au niveau des chaufferies collectives - Besoin de garantir les approvisionnements - Développer lexploitation forestière des sous produits afin de répondre à la demande - Progresser sur les méthodes dexploitation et optimiser les coûts de récoltes.

3 Atelier 1 1 er témoin : François COCHET – Bois du Dauphiné Thème : mécanisation et optimisation des coûts de récolte: Lexpérience vécue: - Petites grumes résineuses/billons de sciage ou papier /tonne - Jardinage et coupes rases-coûts exploitation-coûts plus faibles - récupération branches fagots 45 /t usine(compacteuse - fagotteuse) - Mécanisation à 95%, obligatoire

4 Atelier 1 Lautocritique de cette expérience – Les choses à ne pas refaire - Ne souhaite pas que la filière bois–énergie vienne concurrencer la filière papier - Le câble avec sortie des branches liées serait possible économiquement -Le regroupement des propriétaires est indispensable pour faire baisser les coûts de chantier Les perspectives et les attentes: - Pour les Feuillus: conseille de sintéresser aux châtaigniers des Bonnevaux-Chambarrans en toute longueur. - Les écorces vont à une cartonnerie. Dans lavenir, destinées à une chaufferie de lusine(4,2MW) - Coupes rases en toute longueur broyées rentables pour Péchiney

5 Atelier 1 Questions posées par les participants – Points à creuser: - Poids des engins et impacts pour les sols? - Viabilité des coupes à blanc ? -Le coût de la récolte du bois–énergie libre sera toujours très cher - Les propriétaires qui ne font rien ne sont pas taxés ou contraints à laction.

6 Atelier 1 2 ème témoin : Stéphane GRULOIS – FCBA Thème: Récolte des produits forestiers en zone de pente Lexpérience vécue: - 35% du gisement – biomasse en France en zone de pente - Exploitation en arbres entiers, multiproduits - Visibilité sur les chantiers pour les ETF - Coupes sanitaires plus rentables - Intérêt de câbles sur tracteurs agricoles 100CV

7 Atelier 1 Lautocritique de cette expérience – Les choses à ne pas refaire - petits câble-mâts peu rentables - Hauteluce 4 personnes 120M3 /jour à 2-3m3/arbre -Prérequis-:animation-regroupement, places de dépôt, desserte Les perspectives et les attentes: - OK démonstrations locales - câbles-mât de longue-portée - Câbles mâts multi-outils /billons - Broyeurs grandes dimension/alimentation par le haut - traduction du Grenelle en terme de moyens(+12Millions de m petits cable-mâts)_site du Minagri - élargir le câble aux pentes moyennes pour élargir son « champ »

8 Atelier 1 Questions posées par les participants – Points à creuser: - Enjeux de volumes réels? - Régionalisation de létude FCBA? -On fait beaucoup détudes. Peu dinvestissement car on nest pas sûr de la ressource. - exploiter sur des zones entières par Massification - On peut former en 4 ans des câblistes. Lanimation se heurte au fait que les prix ne sont pas garantis.

9 Atelier 1 3 ème témoin : Pierre CASINI – DALKIA Thème: Récolte des rémanents, pour quels besoins, avec quelles méthodes? Lexpérience vécue: - Cogénération CRE 2. - Diverses expériences dont fagoteuse Morvan -Gros chantiers Résineux en « mobile » 15 fagots/h - 450kg/fagots idéal 2,4 m, 8 à 17 /t 19 fagots 12% du BO - Petits chantiers 9 fagots /h - 70 % de rendement - 60% si morcellement

10 Atelier 1 Lautocritique de cette expérience – Les choses à ne pas refaire - Peu rentable - ficelé avec polypropylène. Sisal préférable, mais dégradation rapide si séchage en fagot - Attention: terre mélangée Les perspectives et les attentes: - On peut atteindre 100t/ha - Organisation en amont

11 Atelier 1 Questions posées par les participants – Points à creuser: - Distinguer la fagoteuse sur porteur et fagoteuse sur camion en montagne/circuits courts - Fagots directement en chaudière? Broyage très facile. -Sur quelle type de coupe?Quelles incidences environnementales ? : on en laisse beaucoup sur la coupe -Destination?: plutôt grosse puissance - Quelle qualité du combustible?

12 Atelier 1 4 ème témoin : Marc ROBERT – Conseil Général de Savoie Thème: Quelles mesures politiques peuvent être prise localement pour soutenir la filière bois énergie? Lexpérience vécue: - Plan Forêt-filière-bois du Conseil Général de Savoie - 4 CFT - 2 plans dapprovisionnement territorial - Mise en place de structures gestionnaires - Optimiser les matériels - Aide à la mobilisation - valorisation du BE 800 ha + entretien ripisylves - Elagage et exploitation des bois le long des routes : -réunion départementale tous les 3 mois de tous les acteurs. - Investissements en places de dépôt - 6 chantiers–expérimentaux

13 Atelier 1 Lautocritique de cette expérience – Les choses à ne pas refaire - A-t-on les moyens de la sylviculture idéale? - Chantiers importants; revoir tous les postes de travail -travail en réseau - le marché commande –répondre à la qualité demandée. Les perspectives et les attentes: - Atténuer le coût des travaux + emplois locaux en forêts - 85 km de berges en valorisant au mieux la biomasse (1/3 de bois énergie ) 1km entretenu = 1 emploi créé - En pente: on ne pourra pas tout sortir - Massification : projet INTER REG avec GPS - bilan carbone sera demandé - intérêt des TCR - Passer de 3500t à 35000t en 2 an!

14 Atelier 1 Questions posées par les participants – Points à creuser: - Les énergies fossiles devraient augmenter … - Coûts des produits sortis? La vente des bois diminue les coûts des travaux. En forêt départementale opération blanche - Qui fixe le prix de départ ? - Sur les gros réseaux. La collectivité doit amortir un investissement lourd et les coûts fixes sont élevés. - Part du bois de forêt 5 à 7 % des appros grosses chaufferies -Les collectivités paieront un peu plus pour payer le bois de forêt ? En tenant compte des emplois créés. - Cela dépend du type de forêt - Déficit de desserte? Points noirs - Broyage en parcelle ou en fixe bord de parcelle ? Question de place et de coût des engins mobiles Mélanger les origines de plaquettes

15 Atelier 1 Priorité: exploitations multi-produits darbres entiers. mécanisation incontournable-techniques importées. Problème pour les feuillus (cumulé avec la pente!). sylviculture à adapter aux sites et aux matériels Regroupement-animation des propriétaires indispensable pour faire baisser les coûts techniques et commerciaux. Le bilan socio-économique complet (emplois, amélioration des peuplements, effet de serre ) des filières plaquettes à court et moyen terme nest pas toujours fait. Méthodologie à élaborer Pour conclure :


Télécharger ppt "Journée technique bois énergie Rendu de latelier n° 1 : Mobilisation et exploitation du bois énergie en forêt - Rapporteur : Michel de Galbert – CRPF RA."

Présentations similaires


Annonces Google