La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 MATÉRIAUX DENTAIRES Cours no.10 Biomatériaux pour implants et pour la régénération des tissus impliqués dans les réhabilitations bucco-dentaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 MATÉRIAUX DENTAIRES Cours no.10 Biomatériaux pour implants et pour la régénération des tissus impliqués dans les réhabilitations bucco-dentaires."— Transcription de la présentation:

1 1 MATÉRIAUX DENTAIRES Cours no.10 Biomatériaux pour implants et pour la régénération des tissus impliqués dans les réhabilitations bucco-dentaires

2 2 Biomatériaux pour la régénération des tissus

3 3 La régénération tissulaire guidée commence à partir de la nécessité de reconstruire l'os alvéolaire, le ligament parodontal et le cément de la racine après l' intervention chirurgicale tout en bloquant la prolifération du tissu épithélial à l'intérieur de défauts osseux.

4 4 des barrières des membranes de régénération tissulaire. Pour exclure les tissus spécifiques, lors de la phase de cicatrisation de défauts parodontaux traités chirurgicalement, ont été développés des dispositifs parodontales, généralement appelé, des barrières ou des membranes de régénération tissulaire. Une membrane doit agir comme un biomatériau.

5 5 Conditions à respecter par une membrane Biocompatibilité La capacité d'être efficace sans induire une interaction indésirable entre le corps et le matériel. Exclusion cellulaire Elle doit constituer une barrière pour les cellules épithéliales et de fournir un espace suffisant pour la régénération de l'os alvéolaire, ligament et le cément radiculaire. Maintenir l'espace Elle doit posséder des propriétés mécaniques et/ou structurales qui permettent aux membranaires de résister aux forces exercées sur elle et d'éviter l'effondrement des tissus mous. Intégration tissulaire L'incorporation des éléments tissulaires dans la membrane qui permettent l'intégration de celle dans les tissus. Facilité d'utilisation Elle doit être facilement appliquée pour éviter le placement incorrect ou inapproprié et les procédures laborieuses. Activité biologique D'impliquer une réaction tissulaire minime, ne provoquent pas de phénomènes allergiques, de résister aux attaques microbiennes, permettant l'échange de fluides est un bon support pour les antibiotiques et les facteurs de croissance, doivent être résorbables dans une période de temps suffisante pour régénérer les tissus. Tatakis, Periodontology 2000

6 6 Actuellement, sont commercialisées deux types de membranes : résorbables non-résorbables

7 7 Indications et contre-indications RTG à membrane (après Gottlow) INDICATIONS Locales - lésions infra-osseuse avec 2-3 murs - lésions inter-radiculaires de grade II et III Générales - les patients ayant un bon état général - les patients coopérants - bonne réponse tissulaire a la réévaluation CONTRE-INDICATIONS Locales -alvéolyse horizontale - lésions infra-osseuses larges, avec une faible profondeur -gencive attachée insuffisante apical de la base du défaut (<2 mm) Générales - etat général affectés - patients non-coopérants - les fumeurs

8 8 1.conservent leur intégrité structurelle tout au long de la maintenance intra-tissulaire 2.permettent le contrôle du temps de l'application 1.Nécessitent une deuxième intervention pour l'enlèvement 2.Soulève des problèmes de: coût, acceptation par le patient, rétablissement postopératoire des tissus Avantages Désavantages Les membranes non-résorbables

9 9 Les membranes résorbables Avantages L'enlèvement ne nécessite aucun travail supplémentaire, de réduire l'inconfort du patient, le temps et les coûts du travail, élimine les conséquences potentielles de main-d'œuvre chirurgicale. Désavantages Fournit un contrôle limité de la période de maintenance (ne peut pas prédire le taux de dissolution du tissu membrane). Pour être efficace la structure doit se conserver une certaine période de temps - 4 semaines. Peut produire une réaction tissulaire inflammatoire au cours d'absorption. Matériaux Naturelles Bio Ment Bio Ment collagène Paroguide® Paroguide® collagène Synthétiques Guidor - a Guidor - a cide polylactique Resolut® - Vicryf (Polyglactin 910®) Resolut® - acide lactique acide glycolique Vicryf (Polyglactin 910®) Atrisorb® - EtikPatch® Atrisorb® - polymère polylactide EtikPatch®

10 10 Il est indiqué pour: Lassociation des membranes avec matériaux additifs lésions infra-osseuses avec deux murs lésions inter-radiculaires avec alvéolyse verticale du septum lésions avec faible potentiel de régénération.

11 11 OS HUMAIN Les autogreffes: - extra-orales - intra-orales Les allogreffes: - os frais, congelé - poudre d'os - poudre d'os déminéralisé Produits utilisés en association avec les membranes pour le remplissage des défauts

12 12 Xénogreffes: Dérivés d'hydroxyapatite bovine (Bio-0sss, OsteoGraph/N®) Carbonates de calcium de corail (Biocoral®) Greffes aloplastes: Polymères Bio-céramique: tri-et tétra-phosphate de calcium: résorbable et non-résorbable (Synthograft®, Frialit®) hydroxyapatites: résorbables et non résorbables (Interpore 200®, Permagraft®, Periograf®, Calcitite®, Osprovit®, Algipore®, Bioapatit®) combinées (Alotropat 50®) - bio-vitro-céramique (PAW -l®) - verre bioactif (PerioGlas®, Biogran®) - sulfate de calcium (Plaster of Paris) Substituts osseux

13 13 Gore-Tex® - poly-tétra-fluoro-éthylène expansé. TefGen - FD® - poly-tétra-fluoro-éthylène non-poreux. BioBrane® - membrane composite d'une réseau de nylon cousue sur une membrane de silicone semi-perméable et recouverts de peptides de collagène

14 14 Membrane collagène double-couche Hypro-SorbF 30x40 mm - a une structure du collagène naturel, double couche, avec des résultats excellent cicatrisant. - ne contient pas des télopeptides antigéniques et c'est pourquoi a une biocompatibilité excellente, sans reactions immunologiques, parfait adaptable due aux propriétés hydrophiles. - accélère le processus de cicatrisation, sans permettre la prolifération des microorganismes. Après l'imprégnation, ne se casse pas et n'adhère pas à les instruments chirurgicaux.

15 15 Hypro-Sorb F bi-couche a une épaisseur de 0,2 mm, avec un design différent sur les deux côtés: un côté est lisse et une rugueuse. La face rugueuse de la membrane est toujours orientée à défaut; est composé de fibres de collagène disposées dans un réseau qui stimule l intégration des cellules ostéoformatrices, fixe le caillot de sang induisant la formation d'os nouveau. La partie lisse de la membrane a une structure compacte, avec effet occlusif cellulaire, garantissant une protection contre le tissu conjonctif. La zone dense entre les lignes, appliquée à tissus mous empêche le développement de tissu fibreux dans les défaut osseux.

16 16 Il est utilisé avec succès non seulement pour le traitement des défauts osseux parodontaux ou péri- implantaires, ainsi que l'augmentation avant la procédure d'implanter : la régénération osseuse guidée. Le collagène favorise la formation des tissus. L'adaptation au mur d'os et la fermeture parfaite de default sont obtenues facilement. Le collagène est progressivement absorbée, la structure bicouche donnant fermeté a la membrane et permet la fixation par suture, des broches ou des points de suture.

17 17 Hypro-sorbF sont offerts en taille: 15 x 20 mm 30 x 20 mm 30 x 40 mm

18 18 Est exposé le défaut en coupant un lambeau muco-periostal et se pratiquent les interventions chirurgicales de base (ex: curettage). Remplissez le défaut avec une greffe osseuse autogène ou avec un substitut osseux. Aucun excès de matériau ne doit pas être soumise. Les dimensions de la membrane s'adaptent avec des ciseaux en fonction de la taille des défauts exposés. La membrane doit dépasser au moins 2 mm les murs des défauts pour assurer un contact complet avec la perte de substance osseuse et pour prévenir l'invasion du défaut par le tissu gingival sous la membrane. La surface dense doit regarder vers les tissus mous, et la surface rugueuse vers los. La membrane est appliquée sur le défaut, sans traitement supplémentaire et est maintenue en position avec une pression modérée. Le temps nécessaire d'appliquer la pression varie avec le degré de saignement. L'adhésion à l'os est obtenue en formant un gel des fibres de collagène avec des caillots de fibrine. La pénétration complète de la membrane avec du sang et d'exsudat permet une parfaite adaptation et l'adhérence de la membrane aux structures osseuses et la formation d'une unité de caillot de sang. Cause de l'élasticité élevée et résistance de la membrane, elle peut être fixée. La fixation peut être indiquée pour éviter le déplacement de la membrane par la pression de matériau de remplissage ou lors du déplacement du segment osseux. Le lambeau muco-périostique est suturé solidement mais sans tension sur la membrane de collagène. La plaie doit être fermé parfait pour éviter la résorption accélérée en cas d'exposition de la membrane. Instructions pour l'utilisation

19 19 Applications cliniques Défaut osseux à 22 Rx- avant le traitement Préparation du défaut osseux Application de la membrane bicouche aspect clinique et Rx après le traitement

20 20 Membrane de collagène pur Bio-gide Geistlich25 x 25 mm Biogide est une membrane de collagène pur, bicouche, résorbable. 30 x 40 mm Il est utilisé en l'implantologie dans déhiscences osseuses, fenestrations et augmentations horizontales ou verticales.

21 21 Emdogain est une matrice protéique (amelogenine) qui est l'élément de base dans la régénération tissulaire, fonctionnelle des jonctions parodontales chez les patients souffrant de parodontite marginale chronique profonde à un stade avancé.

22 22 Est vendu en deux flacons: véhicule liquide et amelogenine en poudre obtenue par lyophilisation; - par leur mélange résulte un gel visqueux qui est inséré dans la zone du défaut.

23 23 Emdogain PLUS - Straumann Produit offert par la société suisse - a été développé pour sauver les dents significativement affectée par la maladie parodontale. Le gel Emdogain PLUS favorise la régénération des tissus de soutien des racines dentaires et assure la soutien nécessaire pour le remplissage des défauts majeurs.

24 24 Le produit qui contient BoneCeramic est indiqué comme adjuvant avec la chirurgie de régénération de défauts étendus, ainsi que dans le cas des poches parodontales profondes plus de 6 mm et où vous voulez le support des tissus mous. Lutilisation supplémentaire est indiqué en défauts de furcation et en défauts post-extraction.

25 25 MATÉRIAUX POUR IMPLANTS Les implants sont habituellement faites de matériaux étrangers, qui sont insérés dans un système biologique.

26 26 Pendant des années, on a essayé d'utiliser un nombre variable de matériaux pour les implants, mais ont a survécu que quelques-uns qui possèdent certaines propriétés qui doivent être prises pour assurer un succès à long terme.

27 27 Une condition imposée à tous les biomatériaux est de fournir innocuité locale et générale. Il faut éviter les matériaux qui contiennent des composés toxiques, cancérogènes, allergiques et / ou radioactifs. En général, les biomatériaux doivent être compatibles d.p.d.v. biologique, mécanique, fonctionnel et doivent s'adapter facile au technologies cliniques et de laboratoire.

28 28 La biocompatibilité

29 29 La biocompatibilité signifie la possibilité qu'un organisme vivant tolère dans certaines limites, sans provoquer des réactions de défense, un matériau étranger, inséré dans son intimité.

30 30 Les matériaux duquel sont fabriqués les implants doivent déterminer des réactions physiologiques dans les tissus environnants (os, conjonctifs, épithéliaux). L'interaction entre l'implant et les tissus péri-implantaires ne peuvent pas induire par la corrosion, lyse osseuse et bio-dégradation au niveau du son surface, des changements secondaires dans le corps (métalloses) ou d'instabilité biologique de l'implant. Il n'est pas autorisée que seulement l'utilisation de matériaux standardisés selon les normes internationales.

31 31 La compatibilité mécanique

32 32 Les biomatériaux utilisés en implantologie orale doit assurer la transmission des forces occlusales au tissus de soutien. À cet égard, ils doivent fournir une résistance mécanique suffisante pour ne pas souffrir des modifications pendant l'exercice des forces physiologiques.

33 33 En ce qui concerne les propriétés mécaniques des différents matériaux utilisés en implantologie, Newesely dit que: «l'objectif de la recherche technologique doit être de développer un matériau de l'implant avec une résistance mécanique suffisante et une élasticité adaptées à l'os".

34 34 Les paramètres mécaniques d'un matériau présentant ces qualités sont le module d'élasticité et de résistance à la traction. De cela, nous concluons que les matériaux polymères et des alliages peuvent répondre mieux à ces exigences, tandis que les matériaux céramiques sont plus fragiles et rigides et ne peuvent pas satisfaire à ces conditions.

35 35 La fonctionnalité et l'adaptabilité clinique

36 36 La fonctionnalité et l'adaptabilité clinique se réfère à l'implant lui-même. Il doit: - être cliniquement utilisable, offrant des possibilités pour les prothèses esthétiques et fonctionnelles; - il doit permettre la stérilisation et, après, le nettoyage adéquate; - peut être inséré et, finalement, retiré sans laborieuses manœuvres chirurgicales.

37 37 Il ya beaucoup de critères pour la classification des matériaux pour les implants, le plus conventionnel étant celui immunologique.

38 38 CLASSIFICATION D.P.D.V. IMMUNOLOGIQUE – les biomatériaux sont divisés en quatre classes: matériaux autologues matériaux homologues matériaux hétérologues matériaux alloplastiques

39 39 Classification des matériaux implantaires d.p.d.v.immunologique

40 40 MATÉRIAUXORIGINEUTILISATION Autologues (autogènes) auto-plastie (du même organisme) -la transplantation des dents -les replantation des dents - la transplantation de tissus osseux Homologues (allogènes) homéo-plastie (d'un autre individu de la même espèce) Banque de os Hétérologues (xénogéniques) hétéro-plastie (à partir d'un individu d'une autre espèce) -os dévitalisées, déprotéinisé -collagène, gélatine Alloplastiques Alloplastie (matériaux synthétiques) - Métaux - Céramique - Matériaux plastiques

41 41 MATÉRIAUX ALOPLASTIQUES

42 42 Matériaux d'origine minérale MÉTAUX MATÉRIAUX DE LIAISON Céramique d'alumine -Mono-cristallins - Poly-cristallin Groupe de titane Ti pure Ti alliages Combinaisons: Ti + HA Ti + TCP Al HA Céramique à base d'oxyde de zirconium - stabilizator -oxid de Mg, -stabilizator oxid de Yt TantaleMatériau plastique + céramique à base de HA Bio-verre (verre céramique) - verre 45S5 – Hench - verre- céramique AW -verre- céramique - Ceravital -verre- céramique - Mediceram Alliages d'orfibres de C + matériaux plastiques + époxy + polisulfonium + tiazinium Céramique à base de phosphate de calcium Cr-Co-Mo alliages - céramique HA - céramique TCP

43 43 Les implants endo-osseux sont fabriqués exclusivement de matériaux aloplastiques qui peuvent être : métaux alliages céramique matériaux plastiques.

44 44 Les avantages des matériaux alloplastiques: - disponibilité pratiquement illimitée; - manipulation plus facile que les autres; - peuvent améliorer leurs propriétés physiques et chimiques; - grâce à leur standardisation on peut obtenir un niveau de qualité supérieure et constante.

45 45 Inconvénient: les matériaux alloplastiques présentent le risque de déclanchement d'une réaction de corps étranger, ce qui entraînera inévitablement la perte de l'implant.


Télécharger ppt "1 MATÉRIAUX DENTAIRES Cours no.10 Biomatériaux pour implants et pour la régénération des tissus impliqués dans les réhabilitations bucco-dentaires."

Présentations similaires


Annonces Google