La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MODULE 1.1 Informations de base sur HINARI, AGORA et OARE et Internet

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MODULE 1.1 Informations de base sur HINARI, AGORA et OARE et Internet"— Transcription de la présentation:

1 Informations de base sur HINARI, AGORA, OARE (Research4Life) et Internet (module 1.1)

2 MODULE 1.1 Informations de base sur HINARI, AGORA et OARE et Internet
Instructions – Cette partie du: cours est une présentation PowerPoint conçue pour vous introduire aux concepts de base d'Internet. module est hors connexion et est destinée à servir de source d'informations et de référence. 2

3 Table des matières Contexte – HINARI, AGORA, OARE, aRDi
Concepts Internet de base Structure de l'Internet Protocoles courants de l'Internet Configuration technique requise pour HINARI *Notes aux formateurs Présentez-vous et souhaitez la bienvenue à tous dans l’atelier de formation. Demandez aux participants de se présenter et de donner quelques informations sur ce qu’ils s’attendent à acquérir durant l’atelier. Distribuez les manuels et discutez brièvement chacun des éléments de la liste. Les sujets à couvrir dans cette vue d’ensemble sont: Définition de base des termes et concepts Internet couramment utilisés dans les discussions sur l’usage d’Internet. Un bref historique de l’Internet sera fourni. La structure de l’Internet et les outils qui dirigent l’utilisation des sources d’informations seront couverts, ainsi que le concept du World Wide Web (toile d’araignée mondiale) et ses composantes. Les types de sources d’informations et des instructions pour leur évaluation seront examinées. Les outils de recherche et les techniques d’accès aux informations seront couvertes. Techniques de recherche d’informations biomédicales et de santé sur Internet. 3

4 Pour plus d’informations sur ces trois programmes, visitez le site Internet en haut de cette diapositive. Les conditions d’admissibilité sont les mêmes pour tous les programmes mais votre institution doit s’inscrire séparément pour chacun d’entre eux. 4

5 Objectifs de Research4Life (Recherche pour la vie/R4L)
Mettre les chercheurs du monde en développement en contact avec la communauté scientifique internationale Réduire le “fossé de publication” et améliorer la qualité des revues et articles produits localement En définitive – améliorer la santé, la sécurité alimentaire et l’environnement en relation avec les Objectifs de Développement du Millénaire pour 2015 Dans cette discussion initiale, nous aurons une vue d’ensemble de HINARI et de ses programmes partenaires. Si votre institution inclut des programmes qui pourraient bénéficier de revues électroniques de recherche soit en agriculture (AGORA) ou en environnement (OARE), vous pouvez vous inscrire pour ces programmes. Chacun nécessite une inscription séparée et, pour les pays de Bande 2, le paiement de 1000 $. Les diapositives suivantes résumeront chaque projet. 5

6 HINARI (Programme d'accès à la recherche en santé)
Portail en ligne des éditeurs Coordonné par l'OMS/Yale University, États Unis Gratuit/à coût réduit pour 109 pays Plus de 7000 revues / 200 éditeurs Médecine et santé Plus de 4200 institutions inscrites Données d'Avril 2010 6

7 (Accès à la recherche globale en ligne en agriculture)
AGORA (Accès à la recherche globale en ligne en agriculture) Portail en ligne des éditeurs Coordonné par la FAO/Cornell University, Etats Unis Gratuit/à coût réduit pour 105 pays 2500 revues / 75 éditeurs Agriculture, pêche de subsistance et sciences apparentées 2000 institutions inscrites Données de Juillet 2011 7

8 8

9 OARE (Accès en ligne à la recherche en environnement)
Portail en ligne d’accès à l'information sur l'environnement Coordonné par le PNUE/Yale University Gratuit/à coût réduit pour 109 pays Plus de 3900 revues / 75 éditeurs et sociétés savantes Sciences de l'environnement et disciplines apparentées 1800 institutions inscrites Données d'Août 2011 9

10 Notez que les pages initiales de chaque programme sont similaires
Notez que les pages initiales de chaque programme sont similaires. Ceci s'applique également à l’accès aux revues une fois que vous avez utilisé le nom d'utilisateur et le mot de passe uniques de votre institution. Rappelez-vous que chaque programme pour lequel votre institution s'inscrit a son propre nom d'utilisateur et mot de passe. Ces noms d'utilisateurs et mots de passe doivent être distribués à tous le personnel et les étudiants de l'institution. 10

11 aRDi (Accès à la recherche pour le développement et l'innovation)
Lancé en Juillet 2009, aRDi est un programme conçu par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI/WIPO) et ses partenaires éditeurs dans les domaines de la science et de la technologie Pour les pays en voie de développement – soutenir l'économie du savoir global et la création/développement de nouvelles solutions aux défis techniques au niveau local et global Devenu programme partenaire de R4L en Juillet 2011 Institutions admissibles: Offices des brevets et institutions universitaires et de recherche 12 éditeurs; accès à plus de 50 revues pour 107 pays

12

13 Critères d'admission (Janvier 2012)
Les institutions des pays au RNB (revenu national brut) inférieur à 1600$ par habitant ou à IDH (index de développement humain) inférieur à 0.63 sont admissibles à l'accès gratuit (Bande 1/Groupe A) Les institutions des pays au RNB entre 1601$ et 5000$ par habitant ou à IDH inférieur à 0.67 paient un droit de 1000$ par an (Bande 2/Groupe B) Certains éditeurs ne souscrivent pas à cette option et n'autorisent pas l’accès à leurs revues Pour plus de details, voir Initialement, les niveaux de RNB étaient de 1000 $ pour la Bande 1 et $ pour la Bande 2. En 2008, ces niveaux furent augmentés pour refléter l'inflation depuis le lancement du programme en En Janvier 2010, L'index de développement humain fut introduit; par conséquent, 17 pays passèrent de la Bande 2 (Groupe B) à la Bande 1 (Groupe A). 13

14 Pays, regions et territoires admissibles à HINARI, AGORA et OARE
Qui est admissible pour HINARI-AGORA-OARE? Pays, regions et territoires admissibles à HINARI, AGORA et OARE Cette diapositive indique l'emplacement géographique des pays de Bande 1 (bleu) et de Bande 2 (orange). Remarquez que les mêmes critères d'admission sont utilisés pour HINARI, AGORA et OARE. Une institution doit s'inscrire séparément pour chaque programme. 14

15 Inscriptions à HINARI par pays

16 Principaux publics cibles
Les catégories d'institutions admissibles sont: Universités nationales Instituts de recherche Facultés/écoles professionnelles (médecine, soins infirmiers, pharmacie, santé publique,médecine dentaire) Centres hospitalo-universitaires Gouvernement: ministères et agences Bibliothèques médicales nationales Agences non-gouvernementales basées localement Tous les enseignants permanents ou en visite, les membres du personnel et les étudiants ont droit à l'accès et peuvent obtenir le nom d'utilisateur et le mot de passe de l'institution. Récemment, l'admissibilité a été élargie aux agences à but non-lucratif. Celles qui sont principalement financées par ou affiliées à des agences internationales ou des organisations non-gouvernementales ne sont pas admissibles. 16

17 Partenaires Programmes Partenaires Principaux éditeurs
Organisation mondiale de la santé – WHO Organisation pour l'alimentation et l'agriculture – FAO Programme des nations unies pour l'environnement – UNEP Bibliothèque de l'université de Yale Bibliothèque Mann/Université de Cornell Association internationale des éditeurs scientifiques, techniques et médicaux – STM Centre d'information, de formation et de sensibilisation pour l”Afrique – ITOCA Bibliothèque nationale de médecine (USA) Microsoft Bibliothécaires sans frontières (Librarians Without Borders®/MLA) Principaux éditeurs Elsevier Science Springer Wiley-Blackwell Sage Taylor & Francis Lippincott/Williams & Wilkins BioOne Oxford University Press Nature Publishing Autres éditeurs en sciences, médecine et technologie

18 Qu'est-ce que l'Internet?
Réseau publiquement accessible d'ordinateurs interconnectés qui communiquent grâce à des protocoles logiciels normalisés Facilement accessible (par modem et ligne téléphonique, ISDN, câble direct terrestre, satellite) Infrastructure globale en expansion, pan- nationale (pas de contrôle central) En termes de dissémination de l'information, le changement le plus important depuis l'invention de l'imprimerie au XVème siècle! Terminologie Internet de base Qu'est-ce que l'Internet? L'Internet est un réseau d'ordinateurs à travers le monde qui sont reliés entre eux par les télécommunications pour échanger des informations. C'est un réseau de réseaux. Différents types d'ordinateurs constituent le réseau Certains ordinateurs contiennent l'information (hôtes ou serveurs) alors que d'autres (clients) la récupèrent en accédant aux serveurs. L'Internet est un réseau de réseaux d'ordinateurs, sur lequel chaque ordinateur sur le réseau a une adresse unique, dite adresse IP (Internet Protocol). Il est constitué d'innombrables serveurs et clients qui détiennent et échangent des informations à travers le monde. Ce réseau des réseaux s'auto-organise et s'auto-gouverne, il n'y a aucun groupe ou individu à sa tête. Les ordinateurs ont la capacité de communiquer entre eux car ils utilisent des règles communes ou protocoles. Les protocoles Transmission Control Protocol/Internet Protocol (TCP/IP) permettent la connexion et l’échange d'informations entre les ordinateurs. Il y a de nombreux protocoles Internet qui rendent possibles la communication et la récupération d'informations sur le WWW (World-Wide Web/Toile d'Araignée Mondiale). 18

19 Statistiques Internet mondiales 30 Juin 2010
Cette carte montre la distribution d'Internet à travers le monde entier. L'amérique du nord et l'Europe constituent la plus grande concentration d’équipements et d'actifs avec 22.5% pour l'Europe et le double (55.9%) pour l'Amérique du nord. L'asie est en troisième place avec 14%. L'image ci-dessus utilise des points de couleur pour représenter la distribution et s'exprime en nombre d'adresses IP par point. Statistiques Internet mondiales 30 Juin 2010 19

20 Croissance de l'Internet
Croissance exponentielle durant les dernières années En 1993, personnes utilisaient l'Internet; 600 million en 2002; plus d'un milliard en 2007 Les coûts du matériel informatique baissent d'année en année Malgré l'importance de la récente augmentation d'utilisation dans les pays en développement, le pourcentage global d'utilisateurs reste bien inférieur à celui des pays industrialisés. 20

21 Utilisateurs de l'Internet dans le monde,
INASP Cascading Workshop: Introduction to Using the Internet: Module 2 Utilisateurs de l'Internet dans le monde, distribution par région 21 21

22 Architecture de l'Internet
Le Web est basé sur une architecture client/serveur utilisant le protocole HTTP: Hypertext Transfer Protocol Ensemble de règles de communication entre clients et serveurs sur réseau Le code est logé entre <……> <a href=“http://www.who.int/hinari”>HINARI</a> dit au navigateur internet d'ouvrir le site de HINARI Le voici. Donnez- moi le fichier X. Ordinateur sur l’Internet qui possède l'information (serveur) Ordinateur de bureau (client) 22

23 Interface Serveur/Client
SERVEURS Matériel Logiciels Protocoles logiciels CLIENTS Matériel Logiciels 23

24 Services Internet Le World Wide Web (toile d'araignée mondiale) est un système de documents hypertexte inter-reliés accessibles par Internet (plusieurs options de distribution) Outils de recherche sur WWW (moteurs de recherche, bases de données, passerelles et portails) Communication ( /courrier électronique) Récupération/transfert d'information (File Transfer Protocol - FTP) 24

25 The World-Wide Web WWW, web, W3, World-Wide Web
Souvent ce que l'on veut dire par Internet Basé sur l'hypertexte – la capacité de lier du texte et des documents de façon dynamique et interactive Utilise Hypertext Markup Language - HTML Le WWW est une norme globale Peut utiliser du texte, des images, du son et de la vidéo Tout le monde peut se connecter et utiliser le web 25

26 Distribution: Connexion Dial Up
Lien Passerelle Internationale Ligne téléphonique Internet Serveur du fournisseur De services Internet Ordinateur client avec Modem Vitesse de la ligne Qualité de la ligne Vitesse de connexion Vitesse du modem: Généralement 56 kilo- bytes par seconde Compose le numéro du fournisseur de services Internet (ISP) Qualité de la ligne téléphonique 26 26

27 Distribution: Connexion à haut débit
Connexion à plein temps Ligne Louée Connexion permanente Internet Serveur LAN Vitesse de la ligne Qualité de la ligne Réseau Local (LAN) • Vitesse de connexion – Vitesse du serveur LAN – Bande passante (minimum 256 kbps à  Mbps) – Mode de connexion (radio, ligne louée, satellite) 27 27

28 Problèmes de vitesse d’accès (Bande passante)
INASP Cascading Workshop: Introduction to Using the Internet: Module 2 Problèmes de vitesse d’accès (Bande passante) Les câbles varient en vitesse et en quantité d'informations qu'ils peuvent transporter (bande passante) Parfois, les câbles sont lents ou perdent le signal, surtout si: L'information doit parcourir de longues distances Trop de communications sur le câble La capacité (bande passante) est basse long distances too much traffic on the cable cable capacity, or bandwidth, is low Quand l'ordinateur de bureau et le serveur distant échangent des informations, celles-ci sont transmises de manières variées. Certaines de ces manières sont sans fil et utilisent des signaux de diffusion(comme le signal radio), mais le plus souvent, l'information est transmise sur des câbles faits de divers matériaux et permettant des vitesses variées, tels que les lignes téléphoniques ou les câbles en fibres optiques. On peut imaginer ces câbles comme des canalisations à cause de la variété des matériaux, tailles et capacités à gérer la circulation, peuvent transporter plus ou moins d'informations. La capacité de transfert de l'information d'un câble est dite “bande passante”. Si vous êtes connecté à Internet par ligne téléphonique, votre bande passante est beaucoup plus basse que celle de quelqu'un qui est connecté par un plus grand câble, tel que les lignes T1, par conséquent, vous pourriez ne pas recevoir autant d'informations aussi vite, et vous pourriez même avoir des difficultés à accéder aux ressources de grande taille. Par exemple, si vous tentez de télécharger un fichier sur une connexion à large bande passante (haut débit) cela pourrait ne prendre que quelques minutes. Par contre, sur une connexion de bande passante inférieure, le téléchargement pourrait prendre des heures et même se terminer en échec Si vous avez utilisé AGORA ou d'autres sources d'informations sur Internet et remarqué des difficultés au niveau du temps pris pour vous connecter, naviguer vers d'autres sites ou télécharger des articles, cela pourrait etre causé par la bande passante. Nous discuterons ces questions plus loin durant l'atelier. 28

29 Configuration Internet Requise pour HINARI
128 kbps, réseau local (LAN), ou connexion par câble requise. Connexion câblée à plein temps (T1 ou plus) permet les téléchargements les plus rapides. Les connexions par satellite ou réseau, bien que plus lentes, sont aussi adéquates Navigateur Internet - Internet Explorer version 4.0, Mozilla Firefox 1.0 ou Google Chrome 4.0 29

30 Navigateur Internet Le navigateur est le logiciel utilisé pour consulter Internet Normes de fonctionnalités du navigateur défilement, précédent, suivant, arrêt, accueil, actualiser Navigation – fonctionnalités internes Précédent , suivant, accueil, aller à, oui, non Recherche sur page Web unique Fenêtres multiples du navigateur A part Internet Explorer, il y a d'autres options 30

31 A part Internet Explorer, il y a deux autres choix de navigateurs web: Mozilla Firefox et Google Chrome, mis en circulation en Septembre 2008. 31

32 Personnalisation du Navigateur
Options de barres d'outils Lien vers une page d'accueil particulière Utilisation du bouton droit de la souris Utilisation des favoris ou marque-pages Ajout Organisation Edition 32

33 Adobe Reader pour PDFs Vous aurez besoin de Adobe Reader pour ouvrir les articles de revues au format PDF (Portable Document Format). Adobe Reader peut être téléchargé gratuitement sur le site d'Adobe: 33

34 34

35 Java Vous aurez besoin de Java pour visualiser certains articles, surtout dans HINARI Java peut être téléchargé gratuitement du site web suivant:

36

37 Cette page est affichée dans un navigateur Internet
Cette page est affichée dans un navigateur Internet. Les navigateurs permettent aux ordinateurs de lire le langage HTML (Hyper Text Mark-up Language). L'URL, ou adresse Internet est placée (tapée, copiée/collée) dans la barre d'adresse du navigateur. Dans cet exemple, nous avons entré l'adresse (URL) - pour le site web de HINARI et cliqué OK ou tapé la touche ENTREE. 37

38 Les liens vers les autres pages sont en général soulignés et en une couleur différente du texte.
Les liens hypertexte/hyperliens sont indiqués par une couleur différente et le souligné. 38

39 Les boutons en forme de flèche de la barre d'outils permettent d'aller à la page Précédente et Suivante du site web courant. Les boutons en forme de flèche de la barre d'outils permettent d'aller à la page Précédente et Suivante du site web courant. 39

40 Home page button L’icône Maison de la barre d'outils vous ramènera à la page d'accueil par défaut du navigateur. Fin du Module 1.1 Un livret d'exercices accompagne cette partie du Cours. Il vous guidera à travers les étapes d'une séance en direct qui couvrira les points inclus dans cette présentation avec des exemples vivants. Mise à jour Décembre 2011 L’icône Maison de la barre d'outils vous ramènera à la page d'accueil par défaut du navigateur. 40


Télécharger ppt "MODULE 1.1 Informations de base sur HINARI, AGORA et OARE et Internet"

Présentations similaires


Annonces Google