La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES MARCHES A BETAIL AUTOGERES : Le cas du RLMS-Bénin/ UDOPER Présenté par :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES MARCHES A BETAIL AUTOGERES : Le cas du RLMS-Bénin/ UDOPER Présenté par :"— Transcription de la présentation:

1 LES MARCHES A BETAIL AUTOGERES : Le cas du RLMS-Bénin/ UDOPER Présenté par :

2 PLAN DE LEXPOSE Introduction Description du monde des éleveurs au Bénin –Origine des éleveurs –Organisation sociale et économique Marchés à bétail traditionnel Marchés à bétail autogérés (MBA) Gestion déléguée des MBA Gestion intégrée des ressources générées par les MBA –Planification des activités –Utilisation rationnelle des ressources internes et externes –Présentation régulière des bilans aux membres Conclusion : leçons et discussions

3 INTRODUCTION Présentation du Bénin Cadre politique : Le Programme de Restructuration des Services Agricoles (PRSA) Les marchés à bétail (traditionnel et autogérés): base du développement du mouvement dorganisation des éleveurs LUDOPER : une organisation professionnelle des éleveurs Le réseau des Marchés à Bétail Autogérés: un appui important pour la création de lUDOPER Linter relation entre UDOPER et le RLMS

4 I- Les Marchés à Bétail Traditionnels Caractéristiques –Marché informel –Présence dintermédiaires –Transaction non directe –Manque de transparence Inconvénients –Les transactions ne profitent pas à la communauté –Les vendeurs sont escroqués

5 II- Les Marchés à Bétail Autogérés Caractéristiques –Marché formel –Existence dune organisation démocratique de gestion Existence de Comité de gestion et de Contrôle Mise en place de documents de gestion Existence dune gestion participative –Transactions directes entre acheteurs et vendeurs –Reconversion des intermédiaires en témoins Gestion efficace des tensions pouvant découler de la suppression des fonctions dintermédiaires

6 II- Les Marchés à Bétail Autogéré Forces –Création dun réseau –Suivi vétérinaire es animaux –Sécurisation des transactions –Contribution au développement local Contribution à la construction dinfrastructures socio économiques Contribution à la scolarisation des enfants Reversement des taxes à la Mairie –Existence dun système de gestion comptable et financière performant –Meilleur partage de linformation Existence de point dinformation sur la commercialisation agricole (USAID-IFDC- UDOPER) –Création de 26 emplois dans le MBA de Gogounou

7 II- Les Marchés à Bétail Autogéré Difficultés/Faiblesses –Ressources limitées pour réaliser tous les objectifs (exemples : rémunération des membres des organes de décision, contribution à la réalisation des infrastructures) –Non adhésion de certaines autorités locales –Insuffisance dans la gestion de certains marchés à bétail autogérés

8 III- Gestion déléguée des MBA Contexte de décentralisation –La loi confère aux Autorités Locales la gestion des infrastructures marchandes –Lexercice de cette prérogative a fait naître des tensions entre certaines Mairies et les organes de gestion des marchés –Raison de lorganisation dun atelier sur la gestion déléguée –La signature des Chartes de partenariat entre les Autorités locales, le Comité de gestion du MBA et lUDOPER Résultat et Défis –Des demandes dappui et de collaboration en provenance des Mairies et des Organisations des éleveurs au niveau communal parviennent à lUDOPER –Comment répondre à ces sollicitations? –Quelle stratégie mettre en place pour intégrer les marchés traditionnels dans les MBA?

9 IV- Gestion intégrée des ressources générées par les MBA Planification des activités Utilisation rationnelle et intégrée des ressources –Rémunération régulière des agents du marché –Réalisation dinfrastructures au niveau des marchés –Contribution à la mise en place dune Institution de Micro finance au niveau du MBA de Gogounou –Contribution à linstallation une mini laiterie à Gogounou Présentation annuelle de bilans aux membres Défis –Comment améliorer la capacité de gestion de tous les marchés membres du réseau (relation avec les autorités locales, gestion des organes mis en place au niveau des MBA, gestion comptable et financière…) –Comment amener les Institutions de Micro Finance à contribuer au développement durable des éleveurs –De quelle manière soutenir limplantation des Institutions de Micro Finance dans les autres marchés –Comment mobiliser les partenaires techniques et financiers pour lenracinement et la performance du réseau des marchés à bétail autogérés?

10 Conclusion: leçons à tirer et points de discussion Leçons à tirer –Lorganisation de la base au sommet est avantageux et renforce le statut du réseau –La présence de leader est indispensable pour développer une organisation –La gestion démocratique et transparente est indispensable –Limplication et le respect de tous les acteurs est indispensable

11 Conclusion: leçons à tirer et points dattention Point dattention pour discussion –Laccès sécurisé des éleveurs aux fonciers –La libre circulation des biens et des services liée aux réalités des éleveurs transhumants dans le cadre régional de la CEDEAO –La prise en compte des réalités par les autorités (locales et nationales)


Télécharger ppt "LES MARCHES A BETAIL AUTOGERES : Le cas du RLMS-Bénin/ UDOPER Présenté par :"

Présentations similaires


Annonces Google