La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 BMR en ville et à lhôpital passé, présent et avenir Professeur C. de Champs Service de bactériologie-virologie hygiène CHU Reims.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 BMR en ville et à lhôpital passé, présent et avenir Professeur C. de Champs Service de bactériologie-virologie hygiène CHU Reims."— Transcription de la présentation:

1 1 BMR en ville et à lhôpital passé, présent et avenir Professeur C. de Champs Service de bactériologie-virologie hygiène CHU Reims

2 2Pr C. de Champs CHU Reims

3 3 Entérobactéries Antibiogramme hôpital Beta-lactamines –amoxicilline –amox/clavulanate –cefixime –ceftriaxone –ceftazidime* –cefepime* –imipenem Aminosides –gentamicine –amikacine Quinolones –acide nalidixique –norfloxacine –ciprofloxacine Autres –fosfomycine –nitrofurantoine –cotrimoxazole R. Fabre Med Mal Inf :555-9 Pr C. de Champs CHU Reims

4 4 Bactérie multirésistante CD 070 Pseudomonas aeruginosa VIM2 Pr C. de Champs CHU Reims

5 5 C. de Champs5 Transfert de résistance aux antibiotiques AntibiotiquesE.coli E.aerogenes Pénicillines amoxicillineSRRR augmentinSRRR piperacillineSRSR Piper/tazobactam SSSS Céphalosporines cefalotineIIRR cefotaximeSSSS Aminosides amikacineSRSR gentamicine SSSS Autres cotrimoxazole SRSR Pr C. de Champs CHU Reims

6 6 Dangers et risques Les dossiers du Canard enchainés: Hopital on est mal Pr C. de Champs CHU Reims

7 7 Entérobactéries historique de la résistance Date de 1ère utilisation en clinique 1935 Sulfamides 1945 Pénicilline 1947 Chloramphénicol 1947 Streptomycine 1948 Tétracyclines Résistances chez Shigella 1940 sulfamides 1955 R tetracyclines chloramphénicol streptomycine au Japon % sul, tet, chl, strept. Pr C. de Champs CHU Reims

8 8 Entérobactéries le danger: bêta-lactamase à spectre étendu (BLSE) AntibiotiquesE.coli E.coli pénicillinaseE.coli BLSE Pénicillines amoxicillineSRR augmentinSRR piperacillineSRR Piper/tazobactam SSS/I Céphalosporines cefalotineIIR cefotaximeSSR Carbapénèmes imipenemSSS Pr C. de Champs CHU Reims

9 9 Bêta-lactamases à spectre étendu: risques initiaux Apparues en 1984 chez Serratia marcescens, Klesiella pneumoniae Enterobacter aerogenes et Escherichia coli En réanimation 1 ères épidémies: K. pneumoniae Puis E. aerogenes nosocomiales Pr C. de Champs CHU Reims

10 Nombre disolats producteurs de BLSE selon les services ( ) Aufèvre Thèse Pharma 1989 Clermont-Fd 10 Pr C. de Champs CHU Reims

11 Evolution du pourcentage de souches productrices de BLSE dans chaque espèce % AuvergneChampagne Ardenne France De Champs et al JAC 54: 634-9; Brasme et al 2007 JAC 60:

12 12 Bêta-lactamases à spectre étendu (BLSE): risques actuels Depuis les années 2000 Prédomine chez E. coli Réapparition de K. pneumoniae et E. cloacae Présentes en ville et à l'hôpital (tous services) Pr C. de Champs CHU Reims

13 Evolution de la distribution des espèces dentérobactéries productrices de BLSE dans linter-région Est ( données CCLIN-Est ) % 13 Pr C. de Champs CHU Reims

14 14 E. coli fréquence de résistance aux céphalosporines de 3eme génération en Europe (hôpital infections invasives) EARSS = European Antimicrobial Resistance Surveillance System EARSS 2002EARSS 2009 Pr C. de Champs CHU Reims

15 15 E. coli fréquence de résistance aux fluoroquinolones en Europe (hôpital infections invasives) EARSS = European Antimicrobial Resistance Surveillance System EARSS 2002EARSS 2009 Pr C. de Champs CHU Reims

16 Nouvelles résistances PIEM Santé Ed 1991 Le Cherche midi

17 17 Bêta-lactamases à spectre étendu: dangers futurs: carbapénémases Antibiotiques E.coli BLSE E.coli carbapénémase pénicillines amoxicilline RR augmentinRR ticarcillineRR piperacillineRR Piper/tazoS/IR céphalosporines cefalotineRR cefotaximeRR ceftazidimeRR carbapénèmes imipenemSR Pr C. de Champs CHU Reims

18 18 Bêta-lactamases à spectre étendu: risques futurs: carbapénémases Depuis les années 2005 Grèce, Inde, Etats-Unis Présentes à l'hôpital Nosocomiales Pr C. de Champs CHU Reims

19 19 Entérobactéries danger Athènes 2005 Homme 56 ans Intervention chirurgicale aorte thoraco- abdominale hospitalisé en réanimation infection de la cicatrice de thoracotomie Pneumonie à Acinetobacter baumannii et Klebsiella pneumoniae multirésistante (MR) bactériémie à K. pneumoniae MR M.E. Falagas BMC Inf Dis :24

20 20 Antibiotiques reçus entre le 21 eme jour et le 52 eme jour: –ampicilline/sulbactam (22 jours) –trimethoprime/sulfamethoxazole (8jours) –colistine 52 eme jour: aspiration bronchique K. pneumoniae pan-résistante 68 eme jour: choc septique et décès M.E. Falagas BMC Inf Dis :24

21 21 K. pneumoniae fréquence de résistance aux carbapénèmes en Europe (hôpital, infections invasives) EARSS 2005EARSS 2009 EARSS = European Antimicrobial Resistance Surveillance System Pr C. de Champs CHU Reims

22

23 23 Entérobactéries risques actuels Antibiogramme urinaire ville Beta-lactamines –amoxicilline –amox/clavulanate –cefixime –ceftriaxone –ceftazidime* –cefepime* Aminosides –gentamicine Quinolones –acide nalidixique –norfloxacine –ciprofloxacine Autres –fosfomycine –nitrofurantoine –cotrimoxazole R. Fabre Med Mal Inf :555-9 Pr C. de Champs CHU Reims

24 24 Nombre de souches bactériennes isolées des urines (laboratoires libéraux dElboeuf oct 2007-nov 2008) R. Fabre Med Mal Inf :555-9 FemmesHommesTotal < 15ans ans > 65 ans Total E. coli Pr C. de Champs CHU Reims

25 25 Répartition (%) E.coli selon sexe et âge dans ECBU (oct 2007-nov 2008; n = 1636) R. Fabre Med Mal Inf : – 65 ans> 65 ans Pr C. de Champs CHU Reims

26 26 Résistance (%) des souches d E.coli isolées dECBU selon lâge chez les femmes R. Fabre Med Mal Inf :555-9 AMP: ampicilline; AMC : augmentin; CRO: ceftriaxone; NAL: ac nalidixique; CIP: ciprofloxacine Pr C. de Champs CHU Reims

27 27 Résistance (%) des souches d E.coli isolées dECBU selon lâge et le sexe R. Fabre Med Mal Inf :555-9 BLSE: n = 21 (1,3%) gr CTX-M-1: n =19 Pr C. de Champs CHU Reims

28 E. coli BLSE: délai dacquisition AP-HP Comparaison et Pr C. de Champs CHU Reims MH Nicolas-Chanoine RICAI 2007

29 29 S.aureus danger Pathogène spécifique: Choc toxique staphylococcique (toxine TSST) Pneumonie nécrosante (toxine de Panton-Valentine) Gastro-entérite (entérotoxines) Pathogène non spécifique: Infection de plaies, de site opératoire Pr C. de Champs CHU Reims

30 30 S. aureus hôpital fréquence de résistance à la méthicilline en Europe (infections invasives) EARSS = European Antimicrobial Resistance Surveillance System EARSS 2005EARSS 2009 Pr C. de Champs CHU Reims

31 31 Résistance (%) des souches de S.aureus, en France, en médecine générale en : infections cutanées communautaires (n = 205) P. Bernard 2008 Ann. dermatol. venereol. 135: 13-9 Pénicilline86,7 Oxacilline6,2 Gentamicine0,5 Erythromycine31,8 Vancomycine0,0 Mupirocine0,9 Pr C. de Champs CHU Reims

32 32 Enterococcus faecalis et E. faecium : transfert à S. aureus meticillino resistant Zhu. et al 2008 AAC 52: 452 Pr C. de Champs CHU Reims Souches E. faecalis S. aureus E. faecalis S. aureus E. faecalis S.aureus E. faecalis S. aureus Patients SiteRectum Pied plaie Site opératoireRectum Pied plaie Rectum Bras plaie Aminosides GentaHRI/SHRI/SHRI/SHRI/S Quinolones LevoRRRRRRRR Glycopeptides TeicoRRRIRRRI VancoRRRRRRRR

33 33 E. faecium fréquence de résistance au glycopeptides en Europe (hopital infections invasives) EARSS = European Antimicrobial Resistance Surveillance System EARSS 2005EARSS 2009 Pr C. de Champs CHU Reims

34 Incidence mensuelle des cas de colonisations (ou dinfections) à ERG en Lorraine depuis janvier 2007 ERG Lorraine

35 35 Diapo V. Vernet_Garnier

36 36 Evolution de la résistance (I+R) aux ß-lactamines des souches de Sp isolées en Champagne-Ardenne entre 2001 et 2009 (p=0,0001) Diapo V. Vernet_Garnier

37 Conclusion Augmentation de la résistance touche principalement lhôpital Liée directement à lusage des antibiotiques (pneumocoques et pénicillines et macrolides; E. coli et fluoroquinolones) BMR en ville: risque élevé: SAMR; pneumocoque risque moyen: E.coli BLSE risque faible: carbapenemase; ERG 37Pr C. de Champs CHU Reims


Télécharger ppt "1 BMR en ville et à lhôpital passé, présent et avenir Professeur C. de Champs Service de bactériologie-virologie hygiène CHU Reims."

Présentations similaires


Annonces Google