La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jeudi 4 & vendredi 5 novembre 2010 Bordeaux Nouvelles donnes Nouveau départ Introduction: données épidémiologiques, virologiques et dépistage Bernard Masquelier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jeudi 4 & vendredi 5 novembre 2010 Bordeaux Nouvelles donnes Nouveau départ Introduction: données épidémiologiques, virologiques et dépistage Bernard Masquelier."— Transcription de la présentation:

1 Jeudi 4 & vendredi 5 novembre 2010 Bordeaux Nouvelles donnes Nouveau départ Introduction: données épidémiologiques, virologiques et dépistage Bernard Masquelier

2 Jeudi 4 & vendredi 5 novembre 2010 Bordeaux Nouvelles donnes Nouveau départ 1- Données épidémiologiques

3 3 Activité de dépistage (France 2008) 5 millions de sérologies VIH (77 pour habitants) Prévalence personnes vivant avec VIH [ – ] personnes positives non diagnostiquées ou non suivies

4 4 CD4 au diagnostic En 2008, la moitié des personnes ont découvert leur séropositivité VIH avec un nombre de CD4 inférieur à 350/ mm3 Source : InVS, déclaration obligatoire du VIH au 31/12/2008 corrigées pour les délais de déclaration et la sous-déclaration et les données manquantes

5 5 Diagnostic < 350 CD4 Source : InVS, déclaration obligatoire du VIH au 31/12/2008 corrigées pour les délais de déclaration et la sous-déclaration et les données manquantes Proportion de personnes découvrant leur séropositivité VIH en 2008 avec un taux de CD4 < 350/mm 3 par mode de contamination

6 6 Près de personnes ont été contaminées en 2008, soit 17 cas annuels pour personnes Contaminations VIH :

7 7 Évolution contaminations par groupe Année

8 8 Taux dincidence pour p-a Nationalité étrangèreMode de contamination

9 Jeudi 4 & vendredi 5 novembre 2010 Bordeaux Nouvelles donnes Nouveau départ 2- Contrôle de la réplication et transmission

10 Létude « Rakai » (Ugandan cohort) Quinn et al. N Engl J Med 2000;342:921-9Kampala Rakai

11 TousHomme-FemmeFemme-Homme Risque de transmission en fonction de la charge virale Pas de transmission si CV « indétectable » 15,127 personnes VIH + ; 415 couples séro-différents hétero VIH-1 – 30 mois ; 21.7% transmission VIH

12

13 le meilleur …de CROI 2009 Persistance de lARN VIH-1 dans le plasma séminal chez des patients sous traitement ARV efficace (1) 1 ère étude, USA (1) : suivi longitudinal (J0 à S24) de patients sous HAART avec mesure de lARN VIH-1 dans le plasma séminal (PS). Excrétion du VIH-1 dans le PS à au moins un point donné chez 12/25 patients (48 %) et lors de 16 % des visites avec un ARN VIH-1 indétectable dans le sang 2 ème étude, France (2) : mesure de lARN VIH-1 dans le sang et dans le PS chez 264 paires déchantillons provenant de 145 patients inclus dans un programme dassistance médicale à la procréation *225 (1) Sheth P, CROI 2009, Abs. 50 ; (2) Marcelin AG, CROI 2009, Abs. 51 Plasma séminal Sang * 7 patients sous HAART efficace avec une CV plasmatique indétectable avaient un ARN VIH-1 détectable dans le PS 13

14 le meilleur …de CROI 2009 Mise en évidence dun facteur protéique présent dans le sperme favorisant linfectiosité des particules virales. Les protéines (SEVI) sauto-assemblent en réseaux qui trappent les virus et facilitent leur entrée dans les cellules (monocytes, lymphocytes, CDC, epithéliales) La quantification de lARN VIH dans le sperme ne reflète pas tout à fait linfectiosité du sperme. Les réseaux de fibrilles SEVI peuvent rendre infectieuses quelques particules virales, en nombre inférieur au seuil de détection des techniques moléculaires utilisées. Dec 2007

15 Jeudi 4 & vendredi 5 novembre 2010 Bordeaux Nouvelles donnes Nouveau départ 3- Techniques de Dépistage

16 Techniques de dépistage « classique » Au laboratoire Un test ELISA «Combiné » permettant le dépistage de VIH-1 et VIH-2 combiné au dépistage de lAg p24 (seuil de sensibilité 2 UI/mL) Si test ELISA -: pas dinfection (sauf si exposition datant de moins de 6 semaines) Si test ELISA +: test de confirmation sur le même prélèvement, par western blot ou immunoblot 2 ème prélèvement pour confirmation (un test ELISA) et mesure de la charge virale

17 HAS - oct 2008

18

19


Télécharger ppt "Jeudi 4 & vendredi 5 novembre 2010 Bordeaux Nouvelles donnes Nouveau départ Introduction: données épidémiologiques, virologiques et dépistage Bernard Masquelier."

Présentations similaires


Annonces Google