La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HISTOIRE NATURELLE DE LINFECTION PAR LE VIH Marie Lagrange-Xélot Hôpital Mahosot,Vientiane Mai 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HISTOIRE NATURELLE DE LINFECTION PAR LE VIH Marie Lagrange-Xélot Hôpital Mahosot,Vientiane Mai 2008."— Transcription de la présentation:

1 HISTOIRE NATURELLE DE LINFECTION PAR LE VIH Marie Lagrange-Xélot Hôpital Mahosot,Vientiane Mai 2008

2 « HISTOIRE NATURELLE » Ordre habituel et prévisible de déroulement des manifestations cliniques et biologiques de linfection VIH Connue grâce aux études de cohortes Trois phases –Phase aiguë=primo-infection: quelques semaines –Phase chronique de latence clinique: plusieurs années –Phase finale symptomatique: quelques mois à quelques années La réplication virale existe au cours des 3 phases.

3 LE VIRUS HIV Découvert en 1983 Retrovirus VIH1 et VIH2

4 SON HOTE

5

6 REPLICATION VIRALE Le VIH doit infecter une cellule hôte pour se répliquer. Cellules-cible= cellules exprimant la protéine membranaire CD4 Lymphocytes T auxiliaires (T CD4+) Cellules présentatrices dantigène: monocytes, macrophages, cellules dendritiques et de Langerhans Microglie cérébrale Infection des cellules centrales du système immunitaire déficit immunitaire Infiltration possible de tous les tissus du corps humain, en particulier ganglions et système nerveux

7

8 PRIMO-INFECTION Après contage, multiplication silencieuse du virus dans lorganisme pendant une dizaine de jours. Puis survenue de la virémie (détection du virus possible dans le sang vers J11 par PCR), parfois accompagnée de signes cliniques de primo-infection.

9

10

11

12

13 DEFICIT IMMUNITAIRE

14

15

16

17 CASCADE, AIDS 2004

18 Figure 1. Progression-free survival among untreated patients in the French PRIMO Cohort. Progression was defined as a CD4 cell count <350 cells/mm3. From Clinical Infectious Diseases 42(5):709–715. © 2006 by the Infectious Diseases Society of America. For permission to reuse, contact PRIMO, CID 2006

19 DETERMINANTS de la BAISSE DES CD4 Âge (>40ans) au moment de la contamination Statut hémophile Virus résistant (la première année) CASCADE, JAIDS 2003; AIDS 2006

20 DETERMINANTS DE LAUGMENTATION DE LA CHARGE VIRALE Sexe (masculin) Mode de contamination (homosexuel) Âge lors de la contamination (>40 ans) CASCADE, AIDS 2004

21 CLASSIFICATION CLINIQUE CDC 1993 Catégorie A un ou plusieurs des critères listés ci-dessous chez un adulte ou un adolescent infecté par le VIH, s'il n'existe aucun des critères de la catégorie B ou C: Infection VIH asymptomatique lymphadénopathie persistante généralisée primo infection VIH symptomatique

22

23 Catégorie B Manifestations cliniques chez un adulte ou un adolescent infecté par le VIH, ne faisant pas partie de la catégorie C et qui répondent au moins à l'une des conditions suivantes Angiomatose bacillaire Candidose oropharyngée Candidose vaginale, persistante, fréquente ou qui répond mal au traitement Dysplasie du col (modérée ou grave), carcinome in situ Syndrome constitutionnel : fièvre (38°5 C) ou diarrhée supérieure à 1 mois Leucoplasie chevelue de la langue Zona récurrent ou envahissant plus d'un dermatome Purpura thrombocytopénique idiopathique Listériose Neuropathie périphérique

24

25

26

27

28

29 DELAI DEVOLUTION AVANT LE STADE SIDA Thaïlande 6-9 ans Inde 7-9 ans Europe, Etats-Unis >10 ans J Acquir Immune Defic Syndr 2004, Natl Med J India 2003, AIDS 1997

30

31 Catégorie C Cette catégorie correspond à la définition de sida chez l'adulte. Lorsqu'un sujet a présenté une des pathologies de cette liste, il est classé définitivement dans la catégorie C : Candidose bronchique, trachéale ou extrapulmonaire Candidose de l'œsophage Cancer invasif du col Coccidioidomycose disséminée ou extrapulmonaire Cryptococcose extrapulmonaire Crptosporidiose intestinale évoluant depuis plus d'un mois Infection à CMV (autre que foie, rate, ganglions) Rétinite à CMV Encéphalopathie due au VIH Infection herpétique, ulcères chroniques supérieures à 1 mois ; ou bronchique, pulmonaire ou oesophagienne Histoplasmose disséminée ou extrapulmonaire Isosporidiose intestinale chronique (supérieure à un mois) Sarcome de Kaposi Lymphome de Burkitt Lymphome immunoblastique Lymphome cérébrale primaire Infection à Mycobacterium tuberculosis, quelle que soit la localisation (pulmonaire ou extrapulmonaire) Infection à mycobactérie identifiée ou non, disséminée ou extrapulmonaire Pneumonie à pneumocystis carinii Pneumopathie bactérienne récurrente Leuco-encephalite multifocale progressive Septicémie à salmonelle non typhi récurrente Syndrome cachectique dû au VIH Toxoplasmose cérébrale

32 INFECTIONS OPPORTUNISTES EN ASIE DU SUD-EST THAILANDE J Med Assoc Thai 2004 VIETNAM Int J STD AIDS 2004 Int J STD AIDS 2007 CAMBODGE Southeast Asian J trop Med Public Health 2007 tuberculose29,3%32-37%43% pneumocystose18,7%3%10% cryptococcose15,7%9%12% CMV6,3%ND toxoplasmose cérébrale5,7%ND cryptosporidiose5,2%ND13% infection disséminée à M avium 1%ND penicillioseND7%ND

33 TUBERCULOSE

34 CRYPTOCOCCOSE

35 PNEUMOCYSTOSE

36 PENICILLIOSE

37 RETINITE A CMV

38 TOXOPLASMOSE CEREBRALE

39 LYMPHOME CEREBRAL

40 SARCOME DE KAPOSI

41 EN RESUME Infection par le VIH= infection chronique longtemps « silencieuse » Atteinte du système immunitaire 3 modes de contamination En labsence de traitement spécifique antirétroviral, évolution inévitable en un délai plus ou moins long vers les maladies opportunistes et le décès.


Télécharger ppt "HISTOIRE NATURELLE DE LINFECTION PAR LE VIH Marie Lagrange-Xélot Hôpital Mahosot,Vientiane Mai 2008."

Présentations similaires


Annonces Google