La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Biarritz 2009 Imagerie de loreillette gauche Dr L. Christiaens CardiologieCHU Poitiers Dr L. Christiaens CardiologieCHU Poitiers.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Biarritz 2009 Imagerie de loreillette gauche Dr L. Christiaens CardiologieCHU Poitiers Dr L. Christiaens CardiologieCHU Poitiers."— Transcription de la présentation:

1 Biarritz 2009 Imagerie de loreillette gauche Dr L. Christiaens CardiologieCHU Poitiers Dr L. Christiaens CardiologieCHU Poitiers Biarritz Nov 2009

2 Biarritz 2009 Imagerie de lOG Rôle OG sous estimé ou mal évalué Intérêt pronostique / volumes Intérêt physiologique / Cinétique Mémoire de la dysfonction diastolique Rôle OG sous estimé ou mal évalué Intérêt pronostique / volumes Intérêt physiologique / Cinétique Mémoire de la dysfonction diastolique

3 Biarritz 2009 Imagerie de lOG Volumes Cinétique Électrophysiologie Strain … Volumes Cinétique Électrophysiologie Strain … ETT ETO Scanner IRM Cartographie

4 Biarritz 2009 Imagerie de lOG Difficultés –/ position postérieure –/ morphologie complexe –/ rôle de conduit (espace ouvert) –/ complexité des circuits électriques Difficultés –/ position postérieure –/ morphologie complexe –/ rôle de conduit (espace ouvert) –/ complexité des circuits électriques

5 Biarritz 2009 Anatomie OG / implications avec ACFA ? Auricule Gauche accessoire 8% des TDM Diverticule accessoire de lOG 20% des TDM Abbara S 2009 AJR

6 Biarritz 2009 Anatomie OG / implications avec ACFA ? Patient 55 ans ACFA paroxystique

7 Biarritz 2009 Anatomie OG Auricule Gauche tortueux et ablation de foyer ectopique Perez Castellano N Europace 2007

8 Biarritz 2009 Fusion dimages Scanner /cartographie magnétique (Cordis®)

9 Biarritz 2009 Impact du nombre de VP Oh YW Eur J Radiol 2007

10 Biarritz 2009 Oh YW Eur J Radiol 2007 Impact du nombre de VP

11 Biarritz 2009 Volumes OG Paramètre pronostique / CP variées –Reflet de la sévérité de la cardiopathie –Risques liés à la dilatation de lOG Variabilité des mesures –/ technique écho –/ écho ou TDM ou IRM Paramètre pronostique / CP variées –Reflet de la sévérité de la cardiopathie –Risques liés à la dilatation de lOG Variabilité des mesures –/ technique écho –/ écho ou TDM ou IRM

12 Biarritz 2009 Volumes OG Augmentation volume OG –Augmentation de la fibrose interstitielle –Diminution de la fraction déjection active atriale et diminution de la fonction réservoir –Augmentation de la fonction « conduit » –Modifications électro-physiologiques favorisant des réentrées –Modifications neuro-hormonales (BNP, ANP …) Augmentation volume OG –Augmentation de la fibrose interstitielle –Diminution de la fraction déjection active atriale et diminution de la fonction réservoir –Augmentation de la fonction « conduit » –Modifications électro-physiologiques favorisant des réentrées –Modifications neuro-hormonales (BNP, ANP …) Casaclang-Versoza G 2008 JACC

13 Biarritz 2009 Valeurs normales volume max OG ETT 2D –normale 22 ml/m² –augmenté si > 32 ml/m² ETT 3D –normale 41 ml/m² Aune E 2009 Eur J Echocardiogr ETT 2D –normale 22 ml/m² –augmenté si > 32 ml/m² ETT 3D –normale 41 ml/m² Aune E 2009 Eur J Echocardiogr

14 Biarritz 2009 Valeurs normales volume max OG ETT 2D –normale 22 ml/m² –augmenté si > 32 ml/m² ETT 3D –normale 41 ml/m² Aune E 2009 Eur J Echocardiogr IRM –normale: 50 6 ml/m² ETT 2D –normale 22 ml/m² –augmenté si > 32 ml/m² ETT 3D –normale 41 ml/m² Aune E 2009 Eur J Echocardiogr IRM –normale: 50 6 ml/m²

15 Biarritz 2009 Valeurs normales volume max OG ETT 2D –normale 22 ml/m² –augmenté si > 32 ml/m² ETT 3D –normale 41 ml/m² Aune E 2009 Eur J Echocardiogr IRM –normale: 50 6 ml/m² TDM –Normale: 54 ml/m² 54 ± 12 ml/m² avec auricule g Lin FY JACC Imaging ± 10 ml/m² sans auricule g Christiaens L Int J Cardio 2009 ETT 2D –normale 22 ml/m² –augmenté si > 32 ml/m² ETT 3D –normale 41 ml/m² Aune E 2009 Eur J Echocardiogr IRM –normale: 50 6 ml/m² TDM –Normale: 54 ml/m² 54 ± 12 ml/m² avec auricule g Lin FY JACC Imaging ± 10 ml/m² sans auricule g Christiaens L Int J Cardio 2009

16 Biarritz 2009 Mesure volume OG en ETT TOPS LF Heart 2007

17 Biarritz 2009 Volume OG / Echo / TDM Christiaens L 2009 Int J Cardiol

18 Biarritz 2009 Volume OG / Echo ETT Trace semi automatique ou manuelle Méthode de Simpson Artang R 2009 Cardiovasc ultrasound Acquisition Reformatage 3D off line

19 Biarritz 2009 Volume OG / IRM IRM Séquence en écho de gradient « sang blanc » Trace semi automatique ou manuelle Méthode de Simpson Artang R 2009 Cardiovasc ultrasound

20 Biarritz 2009 Volume OG / IRM IRM Séquence en écho de gradient « sang blanc » Trace semi automatique ou manuelle Méthode de Simpson Artang R 2009 Cardiovasc ultrasound Comparaison ETT 3D et IRM Sous estimation des volumes en ETT Sur estimation fraction déjection OG en ETT (denviron 12%)

21 Biarritz 2009 Variations de volume de lOG Phase de remplissage pendant la systole VG et la phase de relaxation isovolumétrique : –stockage du sang issu des veines pulmonaires, augmentation de la pression intra OG, obtention du volume maximal de lOG. Phase de remplissage pendant la systole VG et la phase de relaxation isovolumétrique : –stockage du sang issu des veines pulmonaires, augmentation de la pression intra OG, obtention du volume maximal de lOG.

22 Biarritz 2009 Variations de volume de lOG Phase de remplissage pendant la systole VG et la phase de relaxation isovolumétrique : –stockage du sang issu des veines pulmonaires, augmentation de la pression intra OG, obtention du volume maximal de lOG. Phase de conduit passif // début de relaxation VG : –passage passif du sang de lOG et des veines pulmonaires vers le VG Phase de remplissage pendant la systole VG et la phase de relaxation isovolumétrique : –stockage du sang issu des veines pulmonaires, augmentation de la pression intra OG, obtention du volume maximal de lOG. Phase de conduit passif // début de relaxation VG : –passage passif du sang de lOG et des veines pulmonaires vers le VG

23 Biarritz 2009 Variations de volume de lOG Phase de remplissage pendant la systole VG et la phase de relaxation isovolumétrique : –stockage du sang issu des veines pulmonaires, augmentation de la pression intra OG, obtention du volume maximal de lOG. Phase de conduit passif // début de relaxation VG : –passage passif du sang de lOG et des veines pulmonaires vers le VG Phase de contraction active : –contraction active de lOG avec obtention du volume minimal de lOG. Phase de remplissage pendant la systole VG et la phase de relaxation isovolumétrique : –stockage du sang issu des veines pulmonaires, augmentation de la pression intra OG, obtention du volume maximal de lOG. Phase de conduit passif // début de relaxation VG : –passage passif du sang de lOG et des veines pulmonaires vers le VG Phase de contraction active : –contraction active de lOG avec obtention du volume minimal de lOG.

24 Biarritz 2009 Variations de volume de lOG volume maximal: juste avant louverture de la valve mitrale. volume minimal: à la fermeture de la valve mitrale volume total déjection = Vmax – Vmin volume maximal: juste avant louverture de la valve mitrale. volume minimal: à la fermeture de la valve mitrale volume total déjection = Vmax – Vmin

25 Biarritz 2009 Variations de volume de lOG volume maximal: juste avant louverture de la valve mitrale. volume minimal: à la fermeture de la valve mitrale volume total déjection = Vmax – Vmin volume déjection passif: différence entre Vmax et le volume OG juste avant londe P volume déjection actif: différence entre le volume précédant la contraction OG et le volume minimal de lOG. volume «conduit passif»: différence entre le volume déjection VG et le volume total déjection OG volume maximal: juste avant louverture de la valve mitrale. volume minimal: à la fermeture de la valve mitrale volume total déjection = Vmax – Vmin volume déjection passif: différence entre Vmax et le volume OG juste avant londe P volume déjection actif: différence entre le volume précédant la contraction OG et le volume minimal de lOG. volume «conduit passif»: différence entre le volume déjection VG et le volume total déjection OG

26 Biarritz 2009 Variations de volume de lOG Fraction de vidange atriale globale LA emptying fraction = (Vmax – Vmin) / Vmax normale: 63 ± 7 % en écho 2D (Kurt M, 2009 Circ Cardiovasc Imaging) 43 ± 8 % en scanner (Christiaens L, 2009 Int J Cardiol) Fraction déjection atriale active LA Ejection Fraction = (Volume OG avant systole atriale – Vol min OG) / Vol OG avant la systole atriale normale: 43 ± 11 % en 2D (Kurt M, 2009 Circ Cardiovasc Imaging) Fraction de vidange atriale globale LA emptying fraction = (Vmax – Vmin) / Vmax normale: 63 ± 7 % en écho 2D (Kurt M, 2009 Circ Cardiovasc Imaging) 43 ± 8 % en scanner (Christiaens L, 2009 Int J Cardiol) Fraction déjection atriale active LA Ejection Fraction = (Volume OG avant systole atriale – Vol min OG) / Vol OG avant la systole atriale normale: 43 ± 11 % en 2D (Kurt M, 2009 Circ Cardiovasc Imaging) Attention aux définitions Confusion LAEF LA ejection fraction Active LAEF

27 Biarritz 2009 Volume OG Flux mitral ECG Vol max Vol min Vol pré A 123 E A 45 Flux veine pulmonaire Variations de volume de lOG

28 Biarritz 2009 Variations de volume de lOG (Globale) Echo 2D

29 Biarritz 2009 Variations de volume de lOG Dysfonction diastolique VG –Début: compensation par une augmentation de la part active atriale de la vidange de lOG Volume déjection global de lOG : conservé –Dysfonction chronique ou sévère: Défaillance de la compensation par diminution de la contraction active atriale Diminution du volume déjection global de lOG Dysfonction diastolique VG –Début: compensation par une augmentation de la part active atriale de la vidange de lOG Volume déjection global de lOG : conservé –Dysfonction chronique ou sévère: Défaillance de la compensation par diminution de la contraction active atriale Diminution du volume déjection global de lOG Teo SG 2009 Eur J Echocardiogr

30 Biarritz 2009 Variations de volume de lOG Kurt M, 2009 Circ Cardiovasc Imagin) Echo 2D Dysfonction diastolique Insuffisance cardiaque diastolique Insuffisance cardiaque systolique

31 Biarritz 2009 Volumes OG / cardiopathies Christiaens L Int J Cardiol 2009

32 Biarritz 2009 Volume OG / TDM Extraction des volumes de lOG et de lauricule G par méthode de seuillage 3D Christiaens L Int J Cardiol 2009 Volume maxVolume min

33 Biarritz 2009 Volume OG / TDM

34 Biarritz 2009 Contraction auricule gauche en TDM

35 Biarritz 2009 Variations du volume OG Vmax OG Vmin OG Vol OG avant systole atriale

36 Biarritz 2009 Volumes OG en TDM: variations / FEVG

37 Biarritz 2009 Variations du volume OG en TDM Homme 59 ans, plaque 30% sur IVA VTDVG 168 ml soit 82 ml/m² FEVG = 72% V max OG = 98 ml soit 55 ml/m² Variation volume OG: 52% LASV = 46 mlLAEF 82% A C D B

38 Biarritz 2009 Variations du volume OG en TDM Cas 1: avant ablation dACFA (H 71 ans, FEVG 73%, VGi 82 ml/m²) Cas 2: avant ablation dACFA (H 58 ans, FEVG 56%, VGi 92 ml/m², CEE 3 j avant, thrombus Auricule G) Cas 3: avant ablation dACFA + plastie mitrale pour IM sévère (H 76 ans, FEVG 54%, VGi 150 ml/M²)

39 Biarritz 2009 Variations du volume OG en TDM Cas 1: avant ablation dACFA (H 71 ans, FEVG 73%, VGi 82 ml/m²) Cas 2: avant ablation dACFA (H 58 ans, FEVG 56%, VGi 92 ml/m², CEE 3 j avant, thrombus Auricule G) Cas 3: avant ablation dACFA + plastie mitrale pour IM sévère (H 76 ans, FEVG 54%, VGi 150 ml/M²)

40 Biarritz 2009 Variations du volume OG en TDM Cas 1: avant ablation dACFA (H 71 ans, FEVG 73%, VGi 82 ml/m²) Cas 2: avant ablation dACFA (H 58 ans, FEVG 56%, VGi 92 ml/m², CEE 3 j avant, thrombus Auricule G) Cas 3: avant ablation dACFA + plastie mitrale pour IM sévère (H 76 ans, FEVG 54%, VGi 150 ml/M²) OG 55 ml/m² Variation OG 52% LAEF 82% OG 73 ml/m² Variation OG 48% LAEF 44% Vmax OG indexé

41 Biarritz 2009 Variations du volume OG en TDM Cas 1: avant ablation dACFA (H 71 ans, FEVG 73%, VGi 82 ml/m²) Cas 2: avant ablation dACFA (H 58 ans, FEVG 56%, VGi 92 ml/m², CEE 3 j avant, thrombus Auricule G) Cas 3: avant ablation dACFA + plastie mitrale pour IM sévère (H 76 ans, FEVG 54%, VGi 150 ml/M²) OG 55 ml/m² Variation OG 52% LAEF 82% OG 73 ml/m² Variation OG 48% LAEF 44% OG 99 ml/m² Variation OG 24% LAEF 16% OG 133 ml/m² Variation OG 23% LAEF 10% Vmax OG indexé

42 Biarritz 2009 Variations du volume OG en TDM Cas 1: avant ablation dACFA (H 71 ans, FEVG 73%, VGi 82 ml/m²) Cas 2: avant ablation dACFA (H 58 ans, FEVG 56%, VGi 92 ml/m², CEE 3 j avant, thrombus Auricule G) Cas 3: avant ablation dACFA + plastie mitrale pour IM sévère (H 76 ans, FEVG 54%, VGi 150 ml/M²) OG 55 ml/m² Variation OG 52% LAEF 82% OG 73 ml/m² Variation OG 48% LAEF 44% OG 99 ml/m² Variation OG 24% LAEF 16% OG 133 ml/m² Variation OG 23% LAEF 10% Vmax OG indexé Volume éjection global OG 60ml 70ml 54ml 43ml

43 Biarritz 2009 Variations du volume OG en TDM Homme 53 ans 2 mois après ablation chirurgicale dacfa + pontages aorto-coronaires VTDVG indexé = 89 ml/M² FEVG = 53% Vmax OG indexé = 85 ml/m²Variation vol OG = 40%LAEF = 33%

44 Biarritz 2009 Strain et asynchronisme OG AVC MVO Kawanishi Y J Echocardiogr 2008

45 Biarritz 2009 Strain OG Kurt M, Circ Cardiovasc Imag 2009

46 Biarritz 2009 Strain et asynchronisme OG Kawanishi Y J Echocardiogr 2008 Sujet normal Bleu: paroi postérieure OG Jaune: paroi antérieure OG CMH Bleu: paroi postérieure OG Jaune: paroi antérieure OG 50% des CMH asynchronisme dans la phase réservoir OG

47 Biarritz 2009 Strain et asynchronisme OG Marqueur pronostic de récidive avant réduction dune acfa par CEE (DellEra G ESC 2008) Marqueur pronostic de récidive de FA sur lécho réalisée à J1 post ablation endocavitaire (Schneider C 2009 Eur Heart J) Marqueur pronostic de récidive avant réduction dune acfa par CEE (DellEra G ESC 2008) Marqueur pronostic de récidive de FA sur lécho réalisée à J1 post ablation endocavitaire (Schneider C 2009 Eur Heart J)

48 Biarritz 2009 Strain et strain rate de lOG Schneider C 2008 EHJ ACFA Normal sinusal TVIStrain rateStrain

49 Biarritz 2009 Strain et strain rate de lOG Schneider C 2008 EHJ FA paroxystique ETT J1 post ablation Récidive FA paroxystique ETT J1 post ablation Pas de récidive TVIStrain rateStrain

50 Biarritz 2009 Electro-anatomie

51 Biarritz 2009 IRM après ablation FA DC Peters 2008

52 Biarritz 2009 IRM après ablation FA LA Injury Before and After Catheter Ablation for AF Tops L. F. J Am Coll Cardiol Img 2009

53 Biarritz 2009 Conclusion Létude de lOG est informative –Volumes –Fonction « pompe » –Synchronisation Létude de lOG doit être systématisée et standardisée Attention aux imprécisions sur les définitions et à la méthode danalyse utilisée. Létude de lOG est informative –Volumes –Fonction « pompe » –Synchronisation Létude de lOG doit être systématisée et standardisée Attention aux imprécisions sur les définitions et à la méthode danalyse utilisée.

54 Biarritz 2009 Fusion écho intracardiaque et cartographie Tops FL 2009 JACC imag


Télécharger ppt "Biarritz 2009 Imagerie de loreillette gauche Dr L. Christiaens CardiologieCHU Poitiers Dr L. Christiaens CardiologieCHU Poitiers."

Présentations similaires


Annonces Google