La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Damien Coisne 1JCP 19 Sep 2009

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Damien Coisne 1JCP 19 Sep 2009"— Transcription de la présentation:

1 Damien Coisne 1JCP 19 Sep 2009

2 tissue velocity imaging =621 tissue velocity imaging heart =303 strain echo imaging =48 strain echo imaging heart =14 JCP 19 Sep 20092

3 Les différentes méthodes dacquisition: TVI, Speckle trcking Les valeurs normales, la reproductibilité La fonction systolique globale longitudinale: GLS/AFI Strain et la viabilité, IDM transmural JCP 19 Sep 20093

4 4 2D Speckle tracking TVI

5 5JCP 19 Sep 2009 Sur base de champs de vitesse TVI S E A

6 Time integral

7 Grande sensibilité aux variations rapides du fait de la haute cadence danalyse de la vitesse. Plus adapté au Strain Rate (dérivée temporelle de la déformation) Volume déchantillonnage relativement faible. VD, paroi auriculaire, zones focales distales

8 8JCP 19 Sep 2009 Sur base de suivi de particules: Speckle Tracking

9 Etude directe de la déformation, pas dintégration de la vitesse. Nécessité de cadence dimage minimale > 60i/s + Résolution spatiale Echogénicité. Adapté au zones proximales. Faible variabilité sauf pour strain radial ( parallèle à lincidence des US)

10 Strain. Paramètre de fonction systolique globale Strain rate. Relation étroite à linotropisme JCP 19 Sep STRAIN ET STRAIN RATE

11 JCP 19 Sep

12 12JCP 19 Sep 2009 Mini 50 I/s Angle dexploration Résolution spatiale Harmonique

13 Timing valvulaires 13JCP 19 Sep 2009 OMFMQOAo FAo

14

15

16

17

18 Global strain longitudinal: %

19 Strain rate: -0.72

20 Accès à la déformation radial et circonférentielle

21 Radial Circ -22% -65% Résolution spatiale des zones lat et septales!!!

22 FEVg est un paramètre incontournable dans la prise de décision quotidienne en cardiologie. La FEVG en échographie (et ailleurs !!!) souffre dimperfection liées à la méthode de mesure. GLS, paramètre particulièrement reproductible, cherche à apporter une information supplémentaire à celle de la FEVG. JCP 19 Sep

23 GLS et FEVG GLS et sportifs GLS et ins cardiaque GLS et valvulopathie

24 JCP 19 Sep

25 JCP 19 Sep Feasibility of strain measurements. Tracking quality 3 was obtained in 3,067 segments and 192 patients (79%). Tracking was best in the septum and inferior wall and worst in the anterolateral walls, especially in the apex. Faisabilité Qualité du strain Qualité: 1 optimal, 3 non analysable

26 GLS 16 segments

27 Objectif: Evaluer la valeur du GLS dans lévaluation de létendue de la nécrose et le pronostic. Comparée à la FEVg N: 42, IDM thrombolysés, GLS: moyenne de SL/16 (AFI) ROC analysis: LV global strain vs. LVEF Detection large MI >22% Time-point AUC Sens (%) Spec (%) Cut-off value (%) Acute GLS ,5 LVEF Discharge GLS ,0 LVEF GLS plus reproductible, meilleure corrélation entre GLS et la taille de lidm (IRM)

28 JCP 19 Sep Relation Between Global Left Ventricular Longitudinal Strain Assessed with Novel Automated Function Imaging and Biplane Left Ventricular Ejection Fraction in Patients with Coronary Artery Disease Delgado V JASE 2008 Méthode automatique de calcul du GLS Basé sur 3 incidences apicales Moyenne des valeurs de tous les segments analysables AFI: automated function imaging

29 Cas témoin GLS (6seg) : %

30 Effet dobutamine : cas clinique GLS (6)=-15.6% GLS (6)=-20.8%

31 JCP 19 Sep Relation Between Global Left Ventricular Longitudinal Strain Assessed with Novel Automated Function Imaging and Biplane Left Ventricular Ejection Fraction in Patients with Coronary Artery Disease Delgado V JASE 2008 N= 220, 20 témoins, 99 IDM, 123 ins card sévère Méthode. GLS par AFI

32 V Richand Am J Cardiol 2007;100:128 – PSP, 17 control, Pseudo AFI: GLS sur 13 segments ( et 4 cav) 32JCP 19 Sep 2009 GLS plus faible, « compensé » par radial et circ plus élevé

33

34 JCP 19 Sep Y Cho, T Marwick.J Am Coll Cardiol 2009;54:618–24)

35 JCP 19 Sep Y Cho, T Marwick.J Am Coll Cardiol 2009;54:618–24) Altération de la fn long est plus précoce laltération de la fonction circ plus en relation avec le pronostic

36

37 Cur off Value GLS;1.8%

38 Patient âgé de 63 ans ayant présenté une décompensation cardiaque dorigine indéterminée il y a 6 mois Bilan écho. IM sévère, DTS à 45 et FEVG à 52% Revu 3 mois après. IM grade2, SOR à 0.19, FR<30%, VG; 58/34, FEVG 53%, Paps à 35 mmHg. pauci symptomatique coro normale.. Echo à lexercice. 75 watts, pas de dyspnée, SOR 0.19 à 0.39 cm2, Paps 35 à 57 mmHg, JCP 19 Sep

39 GLS et RAO 39JCP 19 Sep 2009

40 65 Rao serrés asymptomatiques vs. témoins (FEVG=64%) Age moyen 70 ans Repos: GLS : vs % segment basal: vs -18.4% Impact of impaired myocardial deformations on exercise tolerance prognosis in patients with asymptomatic aortic stenosis Stephane Latte, Matthieu Perlant, Patricia Reant, Karim Serri, Herve Douard, Anthony DeMaria, Raymond Roudaut 40 Gradient base apex Pas de modification des strain circ et rad

41 JCP 19 Sep 2009 Impact of impaired myocardial deformations on exercise tolerance prognosis in patients with asymptomatic aortic stenosis Stephane Latte, Matthieu Perlant, Patricia Reant, Karim Serri, Herve Douard, Anthony DeMaria, Raymond Roudaut Rao intolérants effort: GLS repos: vs % basal: vs -14.4%) (p< 0.05) Prédiction intolérance effort: GLS global -18% Se 68% Sp 75% basal -13% Se 77% Sp 83% 41

42 JCP 19 Sep 2009 °évènements cardiovasculaires 42 Impact of impaired myocardial deformations on exercise tolerance prognosis in patients with asymptomatic aortic stenosis Stephane Latte, Matthieu Perlant, Patricia Reant, Karim Serri, Herve Douard, Anthony DeMaria, Raymond Roudaut

43 JCP 19 Sep 2009

44 Evolution du Strain longitudinal Long strain global, basal= -9% 44JCP 19 Sep 2009 Long strain global, dobutamine= -12.1%

45 Evolution de strain circonférentiel Circ strain global, basal= % 45JCP 19 Sep 2009 Circ strain global, dobutamine= -13.5%

46 46JCP 19 Sep 2009

47 Myocardial Deformation Imaging Based on Ultrasonic Pixel Tracking to Identify Reversible Myocardial Dysfunction Michael Becker, MD,* J Am Coll Cardiol 2008;51:1473–81 74 patients CMI,, MRI vs 2D strain, revasc: pontage (21), Dilat (34) Rehaussement tardif: 5 niveauxRadial peak systolic strain 2D Strain 47JCP 19 Sep 2009

48 Myocardial Deformation Imaging Based on Ultrasonic Pixel Tracking to Identify Reversible Myocardial Dysfunction Michael Becker, MD,* J Am Coll Cardiol 2008;51:1473– % 17.2% 11.4% 5.6% Improvement of segmental function 0/ 25 / 50 / 75 / JCP 19 Sep 2009

49 Strain Mapping by Speckle Tracking Echocardiography: A Novel Approach for Detailed Quantification of Infarct Transmurality Irregularities After STEMI Thomas M. Helle-Valle ACC SAX views, basal mid apical: 12 segments per view LHE > 50% related to peak circ strain < -12% Rotation max located on the border of the infarct zone

50 Réponse biphasique JCP 19 Sep 2009

51 Strain circ basal, segment med VG paroi inf: 12.8 % 51JCP 19 Sep 2009

52 Strain circ paroi inf : 18.7, Strain moyen à 21.5% 52JCP 19 Sep 2009

53 Limagerie de déformation entre dans sa phase de maturité. Lapport du 2D Strain, est important car dans bon nombres de situations, la reproductibilité de la méthode est meilleure. Outil plus robuste mais laissant quelques indications au Strain TVI. La GLS et AFI sont deux méthodes semi automatiques ont acquis leur légitimité dans bon nombre de situations cliniques. Le seuil pathologique pour le GLS est à considérer en fonction de la pathologie examinée. En ce qui concerne la pathologie ischémique,analyse régionale, la Strain circonférentiel semble être prometteur mais demande confirmation 53JCP 19 Sep 2009


Télécharger ppt "Damien Coisne 1JCP 19 Sep 2009"

Présentations similaires


Annonces Google