La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Surdités de ladulte Stan Mycinski et Hervé Wiart.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Surdités de ladulte Stan Mycinski et Hervé Wiart."— Transcription de la présentation:

1 Les Surdités de ladulte Stan Mycinski et Hervé Wiart

2 ANATOMIE Loreille est constituée: - dun appareil de transmission:oreille externe et oreille moyenne(osselets et tympan) -dun appareil de perception:cochlée et voies nerveuses auditives DONC:surdités de transmission et perception

3 INTERROGATOIRE(1) Le patient vient car il nentend pas bien ou pour renouveler son traitement habituel+++ 1)Historique:ancienneté,circonstances de début,évolutivité 2)Atteinte auditive:uni ou bilatérale, fréquences aigues ou graves,autres signes: vertiges accouphènes,signes neurologiques

4 INTERROGATOIRE(2) 3)Rechercher une étiologie évidente: -traumatisme sonore aigu -traumatisme sonore chronique :profession, baladeur,aminosides(comme lesC1G, ils nont plus dindication en ville);cisplatine ;atcd dotites,paracentèse,otorragie après traumatisme crânien -Barotraumatisme(avion,plongée) -ATCD familiaux:otospongiose,presbyacousie

5 EXAMEN CLINIQUE(1) Matériel:-Otoscope -Diapason:5OO,75O ou 1000 Hz -Audiomètre(1OOO euros ou plus) 1)Examen otoscopique:minutieux 2)Acoumétrie: -Tic tac dune montre -voix chuchotée en étant 5 mètres derrière le patient -RINNE et WEBER

6 EXAMEN CLINIQUE(2) a)Test de Rinne:faire vibrer le diapason, appliquer sur la mastoide.Le son est directement transmis par conduction osseuse à loreille interne.Puis mettre le diapason devant le pavillon;le son est transmis par voie aérienne par loreille ext et moy. -Si le son est perçu + fort en conduction aérienne, loreille moyenne fonctionne bien: surdité oreille interne donc surdité de perception(Rinne +) -Et inversement…(Rinne -)

7 EXAMEN CLINIQUE(3) b)Test de Weber:étudie les 2 oreilles simultanément.Le diapason est posé sur le front;le son est transmis par conduction osseuse(CO) aux oreilles internes. -surdité de perception:le son est perçu du coté sain -surdité de transmission:le son est perçu du coté malade paradoxalement

8 AUDIOGRAMME TONAL(1) Il est à faire devant toute surdité,des acouphènes,parfois des vertiges. Laudition est normale jusquà une perte de 15db.Lexamen se passe dans le silence avec un casque.On obtiend une courbe audiométrique en conduction aérienne. Les fréquences les plus importantes sont 500, 1000,2000 hz:fréquences conversationnelles La conduction osseuse ne peut se faire que chez l0RL et permet un diagnostique topographique

9 AUDIOGRAMME TONAL(2) Classification des surdités: -perte de 0 à 20 db:audition normale, subnormale -perte de 20 à 40 db:déficience légère -perte de 4O à60 db ou plus :déficience à appareiller

10 AUDIOGRAMME VOCAL Nest pas toujours effectué par lORL. Permet dapprécier la compréhension de la parole :étude du pourcentage de mots répétés par le patient pour différentes intensités de sons. ON DEDUIT:SURDITE -uni ou bilatérale -symétrique ou non -fréquences graves ou aigues

11 AUTRES EXAMENS IMPEDANCEMETRIE:étude du réflexe stapédien:%dénergie transmise par le système tympanoossiculaire vers loreille int. PEA:activité électrique des voies auditives entre la cochlée et les 1ers relais du tronc cérébral IRM EXPLORATIONS VESTIBULAIRES =ORL

12 ETIOLOGIES(1) 1)Tympan anormal:confirmation de la surdité de transmission par le Rinne,Weber:Otites aigues,chroniques,séreuses,sans oublier le cholestéatome 2)Tympan normal: a)surdité de transmission (Rinne,Weber,audiogramme):otospongiose

13 ETIOLOGIES(2) b)surdité de perception(R,W,audiogramme) -unilat. ou bilat.asymétrique: -début brutal:surdité brusque:urgence -début progressif: traumatisme;traumatisme sonore; labyrinthite etc…et neurinome -bilat. et symétrique:sujet agé: presbyacousie; ototoxicité;traumatisme sonore aigu;traumatisme sonore chronique

14 PRESBYACOUSIE -Surdité bilatérale,symétrique -gène en ambiance bruyante -troubles de lintelligibilité du message vocal -le vieillissement intéresse lensemble des voies auditives -10% des plus de 80 ans ont une audition normale -le déficit prédomine dans les fréquences aigues:4000 et laudiométrie vocale est souvent plus altérée que ne laisserait prévoir laudiométrie tonale TT:Prothèses;réeducation orthophonique:lecture labiale

15 SURDITE BRUTALE -Surdité brusque, de perception,détiologie mystérieuse -acouphènes parfois,mais sans autre signe daccompagnement -urgence à hospitaliser:corticoides et nootropyl(seule indication des »oxygénateurs en ORL » ?) O2 hyperbare

16 OTOSPONGIOSE -Pathologie héréditaire(autosomique dominante à pénétration variable) de la platine de létrier -Surdité de transmission à tympan normal: blocage de la transmission des sons de loreille moyenne vers loreille interne -Révélation age adulte,surdité unilat. puis bilat. avec parfois acouphènes -Evolution vers une surdité mixte -Traitement chirurgical;résultats excellents avec un chirurgien spécialisé

17 MENIERE(1) 1)maladie qui évolue par crises associant: -acouphènes -grand vertige rotatoire avec vomissement,nystagmus spontané unidirectionnel -surdité plus ou moins réversible après la crise et prédominant sur les fréquences graves 2)évolution:est imprévisible;se fait par crises avec une surdité qui augmente;les vertiges diminuant. Peut devenir controlatérale.

18 MENIERE (2) 3)Autres éléments évocateurs -longtemps unilatéral -surdité fluctuante -sensation de plénitude de loreille précédant souvent le vertige -contexte psychologique TT:-la crise:antivertigineux et anti émétique IV - de fond:?

19 TRAITEMENTS Bien écouter François HAVET: -Faut-il appareiller tôt? Numériques?Durée de vie des prothèses?Peut-on appareiller quune oreille?Prothèses et téléphone,et casque TV? Peut-on essayer des prothèses avant de les acheter?Durée de lessai? Prix?Remboursement? En cas de CMU? Les prothèses et échec :quand?


Télécharger ppt "Les Surdités de ladulte Stan Mycinski et Hervé Wiart."

Présentations similaires


Annonces Google