La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La gastrostomie per- endoscopique Indications et complications 22/09/11 Régis COLLET Indications et complications 22/09/11 Régis COLLET.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La gastrostomie per- endoscopique Indications et complications 22/09/11 Régis COLLET Indications et complications 22/09/11 Régis COLLET."— Transcription de la présentation:

1 La gastrostomie per- endoscopique Indications et complications 22/09/11 Régis COLLET Indications et complications 22/09/11 Régis COLLET

2 GPE Voie de référence pour lalimentation entérale prolongée > 4 semaines GPE pas trop tardive++++ Procédure simple et rapide en 2008? Faisabilité>90% Voie de référence pour lalimentation entérale prolongée > 4 semaines GPE pas trop tardive++++ Procédure simple et rapide en 2008? Faisabilité>90%

3 Indications Confirmer lindication : NE > 1 mois DN majeure >> Nutrition préalable(SG) Evaluer le bénéfice risque,estimer le pc à 1 mois Non indication : Demence avancée SLA si IMC < 18, CVF < 50 % Confirmer lindication : NE > 1 mois DN majeure >> Nutrition préalable(SG) Evaluer le bénéfice risque,estimer le pc à 1 mois Non indication : Demence avancée SLA si IMC < 18, CVF < 50 %

4 Indications Cancers ( ORL +++ ) Neurologiques ( SLA, myopathies, comas prolongées …..) Décompression gastro-intestinale ( carcinose peritonéale….) Contre-indications : ascite, troubles de lhemostase, techniques … Cancers ( ORL +++ ) Neurologiques ( SLA, myopathies, comas prolongées …..) Décompression gastro-intestinale ( carcinose peritonéale….) Contre-indications : ascite, troubles de lhemostase, techniques …

5 Modalités 1 Info et accord du patient Cs Anesthésie Préparation cutanée, bains de bouche Voie veineuse, 8H de jeûne Anesthésie, BO Atbio prophylaxie Info et accord du patient Cs Anesthésie Préparation cutanée, bains de bouche Voie veineuse, 8H de jeûne Anesthésie, BO Atbio prophylaxie

6 Modalités 2 2 gastro-entérologues Aseptie « chirurgicale » Matériel : Vidéo-fibroscope Pince ou anse diathermique Kit de GPE stérile 2 gastro-entérologues Aseptie « chirurgicale » Matériel : Vidéo-fibroscope Pince ou anse diathermique Kit de GPE stérile

7 Modalités 3 Technique pull Facteurs dechec: Absence de transillumination Lésion de la paroi Blocage collerette interne Contrôle endoscopique collerette interne Pansement antiseptique Technique pull Facteurs dechec: Absence de transillumination Lésion de la paroi Blocage collerette interne Contrôle endoscopique collerette interne Pansement antiseptique

8 Complications Mortalité immédiate : laryngospasme, défaillance cardiaque, inhalation massive Compl majeures : peritonite, fasciite nécrosante, fistule gastro-colique.. Compl mineures : INFECTION PERISTOMIALE Douleur, iléus, expulsion,… Mortalité immédiate : laryngospasme, défaillance cardiaque, inhalation massive Compl majeures : peritonite, fasciite nécrosante, fistule gastro-colique.. Compl mineures : INFECTION PERISTOMIALE Douleur, iléus, expulsion,…

9 Complications de la NE RGO et oesophagite u Pneumopathie dinhalation : 2-3%, risque le plus grave Favorisée par le décubitus, lâge, medoc NE PAS EFFECTUER LA NE COMPLETEMENT ALLONGE RGO et oesophagite u Pneumopathie dinhalation : 2-3%, risque le plus grave Favorisée par le décubitus, lâge, medoc NE PAS EFFECTUER LA NE COMPLETEMENT ALLONGE +++++

10 Complications de la NE Troubles digestifs : diarrhée, constipation, vomissements adapter les produits, le débit nutripompe, medic. Souvent bénins et passagers Troubles digestifs : diarrhée, constipation, vomissements adapter les produits, le débit nutripompe, medic. Souvent bénins et passagers

11 APRES LA GPE 1 flacon sérum phy 3 à 6 h après Pst quotidien pdt 8 jours IPP diminue les fuites peristomiales Nutrition dés le lendemain ( nutripompe, produits adaptés au contexte ) 1 flacon sérum phy 3 à 6 h après Pst quotidien pdt 8 jours IPP diminue les fuites peristomiales Nutrition dés le lendemain ( nutripompe, produits adaptés au contexte )

12 Surveillance à long terme Soins cutanés journaliers : nettoyage eau savonneuse, séchage délicat, soins de bouche, douche autorisée Erytheme : soins antiseptiques, antifungiques,oxyde de zinc Bourgeon charnu >> nitrater Application de la colerette, mobilisation Soins cutanés journaliers : nettoyage eau savonneuse, séchage délicat, soins de bouche, douche autorisée Erytheme : soins antiseptiques, antifungiques,oxyde de zinc Bourgeon charnu >> nitrater Application de la colerette, mobilisation

13 Utilisation pratique

14 Prestataires de services ( HAD, Orkyn, generimed, ….) Position semi-assise pdt 2 h ( fausses routes, reflux..) Prestataires de services ( HAD, Orkyn, generimed, ….) Position semi-assise pdt 2 h ( fausses routes, reflux..)

15 Ablation et changement de sonde Attendre 2-3 mois Durée moyenne de survie : « 730 jours » Extraction colerette interne voie endoscopique( risque occlusion de la migration spontanée ) Possibilité rplct par sonde à ballonnet dans les cas extrêmes Sonde de MIC-KEY Attendre 2-3 mois Durée moyenne de survie : « 730 jours » Extraction colerette interne voie endoscopique( risque occlusion de la migration spontanée ) Possibilité rplct par sonde à ballonnet dans les cas extrêmes Sonde de MIC-KEY

16 QUE FAIRE SI LA SONDE EST ARRACHEE ? Se presenter imediatement aux urgences : poser une sonde de remplacement du calibre le plus approchant de la taille de la sonde (type Foley ch 20) en attendant de contacter le gastro-enterologue. L orifice se ferme vite parfois en 2 h Se presenter imediatement aux urgences : poser une sonde de remplacement du calibre le plus approchant de la taille de la sonde (type Foley ch 20) en attendant de contacter le gastro-enterologue. L orifice se ferme vite parfois en 2 h

17 Survie après GPE 20 % de décés à 1 mois ( reflet contexte et pathologies associées) 80 % à 3 ans 20 % de décés à 1 mois ( reflet contexte et pathologies associées) 80 % à 3 ans

18 AUTRES TECHNIQUES Voie radiologique surtout en pathologie ORL et/ou sténose Chirurgie ( quand gpe impossible,jejunostomie ) Voie radiologique surtout en pathologie ORL et/ou sténose Chirurgie ( quand gpe impossible,jejunostomie )

19 CONCLUSIONS Technique de reference de la NE prolongée La NE est la méthode de choix lorsque le TD est sain. Fiable, respect des exigences de procédure Strict suivi des patients (poids, sonde …) Technique de reference de la NE prolongée La NE est la méthode de choix lorsque le TD est sain. Fiable, respect des exigences de procédure Strict suivi des patients (poids, sonde …)


Télécharger ppt "La gastrostomie per- endoscopique Indications et complications 22/09/11 Régis COLLET Indications et complications 22/09/11 Régis COLLET."

Présentations similaires


Annonces Google