La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

16/03/2004 Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne1 Forums plurilingues et apprentissage en autonomie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "16/03/2004 Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne1 Forums plurilingues et apprentissage en autonomie."— Transcription de la présentation:

1 16/03/2004 Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne1 Forums plurilingues et apprentissage en autonomie : de la nécessité d'un encadrement pédagogique adapté. Christian DEGACHE Lidilem – Université Stendhal Grenoble 3 Projet Galanet (programme européen Socrates-Lingua)

2 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 2 1. Introduction - constat de départ Dans une FOAD, lencadrement pédagogique doit assumer des fonctions nouvelles et spécifiques Quelles fonctions ? Pour quelle autonomie de lapprenant ? Besoin dun encadrement adapté aux caractéristiques du dispositif et donc plus développé, réfléchi et intense quen présentiel

3 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 3 2. Cadre théorique et problématique 3 directions des recherches sur les forums électroniques 1. la description de ces objets discursifs en comparaison avec ce qui est connu ; 2. létude des comportements et des rôles des participants et du groupe ; 3. la question de leur potentiel acquisitionnel. Peu de recherches encore, et récentes.

4 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 4 2. Cadre théorique et problématique 1. la direction descriptive : Dégager les spécificités conversationnelles (Afonso et Poulet, 2003) Comparer à la conversation en face-à-face et aux interactions de la classe de langue Spécificités : « quadruple dimension écrite, asynchrone, publique et structurée » (Mangenot, 2002) Quels effets de ces spécificités sur les discours dans les forums pédagogiques ?

5 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 5 2. Cadre théorique et problématique 2. Létude des comportements, des rôles Quelle dynamique de groupe ? Comment se constitue une communauté dapprentissage, quelle cohésion (Raffay et Chanier)? Quelle reprise du discours de lautre (Mondada, 1999)? Quelle gestion des conflits (Spinelli et Dolci)? Quels profils dutilisateurs (décrocheurs, discrets…)? Quelles pratiques linguistiques? (Chardenet, à paraître, sur alternances codiques)?

6 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 6 2. Cadre théorique et problématique 3. Lanalyse des interactions relation étroite avec létude des comportements car « par les technologies en réseau, linteraction entre humains est redevenue comme en présentiel un objet détudes dans ses relations avec lapprentissage » (Chanier, 2004), on peut sinterroger sur…

7 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 7 2. Cadre théorique et problématique 3. Lanalyse des interactions étudier lappropriation dune culture partagée à travers les tâches collaboratives de production (Spinelli et Dolci, 2004, projet Incontro CaFoscari - Columbia University) explorer la dynamique de lappropriation langagière. identifier des séquences favorables aux acquisitions (Degache et Tea, 2003, Gettliffe-Grant, 2003, Degache, à paraître), les forums permettent-ils des « séquences potentiellement acquisitionnelles »? les SPA des recherches sur lacquisition en milieu naturel (De Pietro, Matthey et Py, 1988, Matthey, 1996, Matthey et De Pietro, 1997) la présence dun contrat didactique semble déterminante.

8 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 8 2. Cadre théorique et problématique 3. Lanalyse des interactions (problématique) Le contrat didactique interactionniste : « si la situation est régie par un contrat didactique, explicite ou non, le natif peut, et même doit, transmettre ses connaissances linguistiques, lalloglotte quant à lui se doit de manifester quil prend en compte les connaissances que le natif lui transmet » (Matthey, 1996 : 57): peut-on en trouver trace dans les forums ? Origine du concept : la didactique des mathématiques (Brousseau, 1981) qui la défini comme « lensemble des comportements (spécifiques) du maître qui sont attendus de lélève et lensemble des comportements de lélève qui sont attendus du maître » HYPOTHESE : rôle encadrement pédagogique dans les forums pédagogiques pour lapprentisage des langues = établir et maintenir le contrat didactique et lautonomie sera la résultante dun processus délaboration réciproque.

9 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 9 3. Expérimentation 1. Corpus des interactions plurilingues du forum Galanet tirées de 2 sessions de formation à lintercompréhension des langues romanes conduites sur cette plate-forme lune en 2003, lautre en cours depuis le 20 février 2004 Ces interactions sont publiques et accessibles à tout « visiteur » Galanet est financé avec le soutien de la Communauté européenne dans le cadre du programme Socrates, action Lingua, période contractuelle : 1/10/2001 au 30/09/2004.

10 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Expérimentation 2. Contextualisation pédagogique Objectif général : développer les compétences d'intercompréhension en langues romanes (espagnol, français, italien, portugais). Démarche : un scénario en 4 phases (5 en 2003), pour publier un dossier quadrilingue quadrilingue : 1. Phase « briser la glace/choix du thème » 2. Phase « remue-méninges » 3. Phase « collecte de documents et débat » 4. Phase « dossier de presse » Principe communicatif : se faire comprendre et comprendre les langues des autres.

11 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Expérimentation 3. Lenvironnement dapprentissage collaboratif Un scénario chronologique et un centre de langues virtuel avec cinq catégories déléments : 1. les outils de communication : panneau, forum, chats, messagerie, « œil » ; 2. les outils et espaces de travail collaboratif : bureau déquipe, salles de rédaction et de réunion ; 3. les ressources linguistiques, stratégiques et pédagogiques : bibliothèque, salle des ressources, espace dautoformation ; 4. des outils de profilage et didentification : profil personnel, personnalisation, profil déquipe, liste des participants ; 5. des outils de suivi statistique et darchivage : trace des connexions, archive des chats des salons, statistiques du forum. Linterface est disponible dans les quatre langues du projet.

12 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Expérimentation 4. Les participants, la participation Chaque session dure 12 semaines et regroupe un collectif issu des universités européennes partenaires du projet et de quelques universités associées Soit 7 universités partenaires : Université Stendhal Grenoble 3 (coordinateur), Université Lumière Lyon 2, Universidade de Aveiro, Universitat Autònoma de Barcelona, Universidad Complutense de Madrid, Università degli Studi di Cassino, Université Mons-Hainaut et 3 universités associées : Universités de Pise, de Savoie et de Río Cuarto (Argentina) 2003 : 10 équipes, 5 pays, 94 participants, 716 messages dont 51% par étudiants 2004: 15 équipes, 6 pays, 216 participants, 352 messages pour la seule phase 1 (fermée lundi 15 mars 2004) dont 94% par les étudiants

13 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Expérimentation 5. Les effets recherchés effets par lesquels il est fait lhypothèse que les objectifs de formation à lintercompréhension seront approchés : 1. la participation, 2. la négociation interculturelle, 3. léquilibre linguistique quantitatif entre les quatre langues, 4. linteractivité exolingue-plurilingue (Matthey et De Pietro, 1997 ; Degache et Tea, 2003), 5. la répartition des tâches et la collaboration dans leur réalisation, 6. la stimulation métacognitive et métalinguistique, 7. la satisfaction des besoins dautoformation 8. létayage réciproque

14 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Expérimentation 6. Les spécificités du forum L « étirement du temps » (Gettliffe-Grant, 2003) produit par lasynchronie de léchange écrit Le caractère public du forum (Mangenot, 2002) est assuré par son accessibilité totalement publique. Pas danonymie Aparté possible, liens directs avec auteur (ex) Le fait dêtre structuré en quatre parties, une par phase du scénario en sujets de discussion avec titre et amorce que létudiant peut ouvrir de bas en haut dans le sujet de discussion, le dernier message déposé figure toujours sous lamorce (date/heure) Intégré à formation hybride (FOAD et non FAD) où le présentiel réunit le seul groupe local (léquipe) soit moins de 10% de leffectif total.

15 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant A. Lexpression des attentes et ladhésion explicite au projet a) Interculturelle, à valeur réciproque (découverte mutuelle) [1][1] pseudonyme de lauteur_n°de la phase du Forum.n°du sujet dans la phase_date_heureGMT, les extraits de la protosession sont datés de 03, ceux de la canosession de 04. j'espère que cette expérience va nous permettre de nous connaître un peu mieux et de "détruire certaines idées reçues" que nous avons sur les autres langues romanes et leurs cultures MilenaL_1.4_190203_9:57 [1] : [1]

16 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant A. Lexpression des attentes et ladhésion explicite au projet a) Interculturelle, à valeur réciproque (découverte mutuelle) La conoscenza è una ricchezza. Sono molto interessata a conoscere tutte le culture. Spero di riuscire a trasmettervi almeno un po' della mia. Cercherò nel mio piccolo di contribuire a fare un'Europa un più unita. Grazie a tutti. Cinziap_240204_10:00

17 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant A. Lexpression des attentes et ladhésion explicite au projet a) Interculturelle, à valeur réciproque (découverte mutuelle) olá a todos! yo soy estudante em Aveiro pero sou de outra cidade, a bela e maravilhosa cidade de Viseu! voglio conochere un pouco de la cultura espanhola e italiana. adiòs; Arrivederci!!!!! Carla_1.2_030304_12:04

18 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant A. Lexpression des attentes et ladhésion explicite au projet a) Interculturel : lattente principale des étudiants daprès deux questionnaires Degache (2002), « Publications » sur Questionnaire prélable à la canosession, sur 16 items 3 des 4 attentes préalables les plus citées concernent les attentes interculturelles : Améliorer sa connaissance des cultures voisines et leur diffusion Faciliter les échanges avec les natifs de ces langues sans avoir recours à une langue tierce Mieux connaître les autres européens de langues romanes, leurs idées et aspirations… Favoriser la compréhension des langues sans passer par une traduction

19 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant A. Lexpression des attentes et ladhésion explicite au projet b) métacognitive et orientée vers la stratégie d « attention sélective » (OMallet et Chamot, 1990) Da Moliceiros do Aveiro scrivete il più possibile: devo assolutamente migliorare il mio portoghese!! moni_1.4_170203_23:17 [...] spero che questo progetto mi aiuti a migliorare il mio francese e a imparare un po' di spagnolo e portoghese marco_1.4_180203_19 :23

20 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant A. Lexpression des attentes et ladhésion explicite au projet c) Métacommunicative avec référence au média technologique Considero que el intercambio cultural es muy importante y a la vez enriquecedor. Con las nuevas tecnologias de la comunicacion, tenemos la oportunidad de acercarnos, compartir ideas, nuestras respectivas culturas y nuestro conocimiento RosanaS_1.1_270204_14:53

21 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant B. les besoins de régulation des échanges : a. Plan métalinguistique, la négociation du sens Hola a todos! Qué quiere decir esta frase: "Qual'è il nostro atteggiamento al riguardo? " Ana_1.1_280204_15 :58 Volevo provare di tradure in francese ma è abbastanza difficile... Non ho capito "volli"… MathieuD_2.13_110303_18:02

22 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant B. les besoins de régulation des échanges : a. Plan métalinguistique, négociation du sens avec hypothèse explicative ou sollicitation daide : Qué quieres decir con "intismista"???? es con la idea de tratar la intimidad desde un punto de vista psicologico?? como por ejemplo Almodavar en"Todo sobre mi madre". Ana_1.4_280204_15:46 Purtroppo non riesco a comprendere la frase: Serà que intimista rima con cinema europeu? Qualcuno può spiegarla? Così anche io potrò partecipare alla discussione di questo tema ! […] laura_1.4_280204_20 :12

23 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant B. les besoins de régulation des échanges : a. Plan métalinguistique: Rareté des échanges ternaires à finalité métalinguistique de type message/question/réponse nombre dentre eux sarrêtent au deuxième stade, voire au premier, comme ce message en roumain qui ne suscite aucune réaction… Am sa va scriu un mesaj in limba romana pentru ca sunt curios cat de bine il veti intelege. Cinemaul este o arta si acest lucru e incontestabil. Ceea ce pun eu la indoiala e daca anumite filme americane ies din acest tipar. In romaneste de exemplu, filmele sunt impartite in filme artistice, filme documentare si filme serial. […] AndreiF_1.3_050304_10:48

24 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant B. les besoins de régulation des échanges : a. Plan métacommunicatif : la nature attendue des échanges (pas trop longs par exemple), tout en cherchant à ménager les faces (cf. dernière phrase), : Se chamam a isto opiniões eu chamo testamentos!!! Podiam ser um bocado mais sucintos naquilo que escrevem...pois com tanta coisa que escrevem nem dá ânimo para ler as vossas opiniões!!! :) jokitas a todos e desculpem qualquer coisa!!! Sweetangel_1.1_030304_11:08

25 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant B. les besoins de régulation des échanges : a. Plan métacognitif, lautoévaluation des difficultés et spécificités de la tâche/situation JudithE_2.11_110303_18:23 en ce qui concerne les langues romanes et leur proximité, je me rends compte que l'intercompréhension n'est pas synonyme de compréhension, pour moi... j'ai effectivement quelques difficultés à comprendre, ne serait ce que l'idée globale d'un message écrit dans les trois langues romanes, italien, espagnol ou portugais car je n'ai pas étudié ces langues. peut être est ce trop ambitieux de vouloir participer à ce projet sans avoir quelques bases linguistiques? restons positifs! il faut surement un peu de pratique! ecrivez moi votre point de vue! j'essaierai d'y repondre! :)

26 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 1. Les traces du contrat didactique chez létudiant B. les besoins de régulation des échanges : a. Plan métacognitif, lautoévaluation des difficultés et spécificités de la tâche/situation CristinaC_1.4_200203_15:50 Hola a todos desde Madrid!!!!!!!! Después de leer todos estos mensajes se me hace muy raro tener la libertad para escribir en español (que es mi lengua materna). Es cierto que las lenguas que estamos utilizando se parecen bastante y... [...] Creo que para un español que no esté familiarizado ni con el italiano ni con el portugués, el italiano se entiende mejor en el oral y el portugués se lee de maravilla. Del francés... hay que estudiarlo un poquito para entender algo

27 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 2. Fonctions recensées de lencadrement pédagogique A. Fonctions métacommunicatives : faciliter et réguler les échanges (aussi messagerie, panneau…) a) Fonction socio-affective : modération, « anti-dérapage »… Bonjour à tous, Je vous écris en tant que responsable de session pour rappeler la nécessaire modération qui s'impose à nous compte tenu du caractère public des échanges. Certes le forum est un lieu de libre expression et il doit le rester, mais il est également nécessaire, dans le respect de chacun, de s'exprimer avec pondération et modération en évitant les expressions péjoratives et les jugements expéditifs qui tendent à discréditer les opinions exprimées. Pour rappel, le forum est accessible par n'importe qui en tant que "visiteur", n'importe où dans le monde, et la trace des sessions est destinée à rester un certain temps (plusieurs années en fait) accessible sur internet. Merci de votre attention et bonne continuation

28 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 2. Fonctions recensées de lencadrement pédagogique (dap. De Lièvre, Depover et al., 2003) A. Fonctions métacommunicatives : faciliter et réguler les échanges Maintenir léquilibre linguistique quadrilingue Galanet est conçu pour que toute personne connaissant suffisamment au moins une des 4 langues, puisse découvrir les autres en échangeant avec eux. Pour cela, il est nécessaire d'apprendre à comprendre leurs langues, leurs discours, leurs points de vue... et de se faire comprendre. Merci par conséquent de répondre aux demandes d'explication dans le forum (pas seulement par la messagerie) pour que tout le monde en profite. Cela favorise le caractère plurilingue des échanges et leur compréhension, et doit inciter à la modération en quantité et en tonalité des messages déposés. Certains participants commencent en effet l'apprentissage d'une langue romane et en méconnaissent deux. De votre côté, n'hésitez pas à formuler des demandes publiques dans le forum. Merci

29 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 2. Fonctions recensées de lencadrement pédagogique (dap. De Lièvre, Depover et al., 2003) B. Fonctions organisationnelle Gérer limprévu (message daté du 11/03/04)… A todos, con el corazón: Alguien ha dicho : "hoy somos todos españoles". Creo efectivamente que lo acontecido en Madrid nos conmueve a todos, aquí en Galanet como fuera. Por tanto, desde mi responsabilidad de sesión, propongo respetar en la plataforma Galanet los tres días de luto que se han decretado en España. Quedan abiertos los debates en el Foro, queda abierta la plataforma, pero está postergada la apertura de la fase 2 hasta el lunes 15. En tanto, esperamos noticias de los compañeros madrileños. La plateforme reste ouverte mais l'ouverture de la phase 2 est différée à lundi 15 mars au matin après les 3 jours de deuil en mémoire des victimes des attentats madrilènes.

30 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 2. Fonctions recensées de lencadrement pédagogique (dap. De Lièvre, Depover et al., 2003) B. Fonctions organisationnelle Mettre en évidence les objectifs Donner les consignes de travail Dresser « feuille de route » Inciter à travailler ensemble Planifier le travail dans le temps Animer réunions synchrone, regroupements … C. Fonction technique Instructions dutilisation/navigation, trucs pratiques Aide résolution problèmes techniques

31 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 2. Fonctions recensées de lencadrement pédagogique (dap. De Lièvre, Depover et al., 2003) D. Fonction cognitive et méthodologique Faire optimiser la participation (créer sujets? Déposer messages? Où et quand? Utiliser messagerie? Aider à définir stratégie de contribution Apporter des informations (ponctuellement) Fournir des synthèses intermédiaires Apporter de laide métalinguistique : Mathieu, "volli" è la forma della 1a persona singolare del passato remoto del verbo "volere". Al presente questo proverbio suonerebbe più o meno così : "voglio, sempre voglio, fortissimamente voglio". Adatto ai tenaci ! ElenaT_2.13_110303_18:25

32 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne Analyse des interactions 2. Fonctions recensées de lencadrement pédagogique E. Fonction métacognitive Evaluation Suggestion stratégie cognitive et justification métacognitive : MartineC, je te propose d'essayer de trouver au moins les mots transparents et de suggerer un sens... É mais fácil e mais desafiante do que dar-te a tradução completa (c'est plus facile et un plus grand défi...) Je serais tjs ici pour t'aider :) SilviaM_6.2_210303_16:22

33 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 33 CONCLUSIONS Le rôle majeur de la fonction méthodologique et cognitive est confirmé mais sont soulignées également les fonctions métacommunicative, métacognitive, socio-affective technique est souligné alors que la fonction évaluative semble passer au second plan

34 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 34 CONCLUSIONS Le rôle majeur de la fonction méthodologique et cognitive est confirmé mais sont soulignées également les fonctions métacommunicative, métacognitive, socio-affective technique est souligné alors que la fonction évaluative semble passer au second plan

35 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 35 CONCLUSIONS Lautonomie facilite-t-elle lappropriation? Dans un environnement comme Galanet, lautonomie ne peut se décréter, lencadrement doit être très élaboré Mais à terme, lidéal = que les étudiants prennent progressivement en charge la quasi-totalité des fonctions, lutilisateur autonome : Navigue seul, connaît le scénario, les statuts, les fonctionnalités Sait réguler sa participation Respecte la « charte » Sait mettre à profit les échanges pour les rendre acquisitionnels Sait identifier ses difficultés et trouver les ressources qui lui permettront de les surmonter Sait sauto-évaluer Sait aider les autres à faire ce que lui sait faire, peut les stimuler tout en mettant à profit ces interactionsp our lui-même Sait gérer conflits, relations, points de vue différents… Plus ces savoir-faire seront acquis, plus lappropriation langagière sera facilitée.

36 16/03/2004Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne 36 Références DE LIEVRE, B., DEPOVER, C., QUINTIN, J.-J. et DECAMPS, S. (2003): « Les représentations a priori et a posteriori du tutorat à distance », in C. Desmoulines et al. (éd.), Actes de la conférence EIAH, Environnements Informatiques pour lApprentissage Humain, Strasbourg, avril 2003, ATIEF, INRP, DEGACHE, C. (coord.) (2003a) : Intercompréhension en langues romanes. Du développement des compétences de compréhension aux interactions plurilingues, de Galatea à Galanet, Lidil n°28, Lidilem, Grenoble : Ellug. DEGACHE, C., MASPERI, M. (2003) : « De quelques enjeux de lapprentissage en autonomie en contexte universitaire : pistes de réflexion et propositions », in H. Greven-Borde et D. Spalding-Andréolle (Ed.), Lapprentissage des langues en autonomie. Coix, approches, questionnements, CERELC – PPF langues et cultures, Université Stendhal, Grenoble, DEGACHE, C., TEA, E. (2003) : « Intercompréhension : quelles interactions pour quelles acquisitions ? Les potentialités du Forum Galanet », in C. Degache (coord.), Intercompréhension en langues romanes, Lidil n°28, Lidilem, Grenoble : Ellug. LAMY, M.-N. (2001) : « Létude dune langue vivante assistée par ordinateur : réflexion collaborative sur lobjet dapprentissage », in R. Bouchard et F. Mangenot (coord.), Interactivités, interactions et multimedia, NeQ n°5, Lyon : ENS Ed., LÓPEZ ALONSO, C., SÉRÉ, A., (2003): Nuevos géneros discursivos: los textos electrónicos, Biblioteca Nueva, Madrid. MANGENOT (2002) : « Ecriture collective par forum sur le Web : un nouveau genre d'écrit universitaire ? » DE PIETRO, J.-F, MATTHEY, M., PY, B. (1988) : « Acquisition et contrat didactique : les séquences potentiellement acquisitionnelles dans la conversation exolingue », in Actes du 3è colloque régional de linguistique, Strasbourg avril 1988,, Strasbourg, , p.1-14.http://lesla.univ-lyon2.fr/IMG/pdf/doc-264.pdf GETTLIFFE-GRANT, N. (2003), « Représentations et constructions des connaissances sur support électronique : lapprentissage du français langue seconde par les forums de discussion électronique », in Alsic, vol.6, n°1, , MATTHEY, M., DE PIETRO, J.-F (1997) : « La société plurilingue : utopie souhaitable ou domination acceptée ? », in Plurilinguisme : « contact » ou « conflit » de langues ?, LHarmattan, , p.1-23.http://lesla.univ-lyon2.fr/IMG/pdf/doc-262.pdf SARRAZY, B. (1995), « Le contrat didactique », Revue Française de Pédagogie, Note de synthèse, 1995, n°112, , SPINELLI, B. et DOLCI, R. (2004), Création dune culture partagée dans une ambiance de communication virtuelle, communication à Journée détude formations en langues et internet : quels aspects collaboratifs ?, ENS LSH Lyon, 11 mars 2004,


Télécharger ppt "16/03/2004 Christian Degache – Lidilem – U. Stendhal Grenoble 3 – Colloque UNTELE 2004 – UTC Compiègne1 Forums plurilingues et apprentissage en autonomie."

Présentations similaires


Annonces Google