La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Différents types Des situations de langage Marionnettes Des réseaux de communication Des compétences Des lieux de langage.

Copies: 1
Quelques définitions Le développement du vocabulaire Pourquoi apprendre le vocabulaire ? Le vocabulaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Différents types Des situations de langage Marionnettes Des réseaux de communication Des compétences Des lieux de langage."— Transcription de la présentation:

1

2 Différents types Des situations de langage Marionnettes Des réseaux de communication Des compétences Des lieux de langage

3

4 Aménager des lieux permanents A règle de nombre sollicitants solides

5 Différents types

6 Différents types

7

8 Des situations de langage Voix Mouvement collectif Petit groupe individuel

9 Des situations de langage Liées à un sujet ou à un contenu du discours Liées à la tâche linguistique Liées à la structuration du langage Phrases exclamatives, négatives, interrogatives, formes syntaxiques, temps, lexiques spécifiques… Narratif, énumératif, descriptif, explicatif,prospectif, interactif,ludique, poétique, métalinguistique… Rituels, doù vient-elle?, qui êtes- vous… Problème à résoudre,

10 Des réseaux de communication marionnette enfant enseignant marionnette

11 Quelques définitions Le développement du vocabulaire Pourquoi apprendre le vocabulaire ? Le vocabulaire

12 Quelques définitions Le lexique Le vocabulaire Le mot

13 Le lexique « Trésor de la langue française » Ensemble des mots de la langue française mots dans la grande encyclopédie Larousse

14 Le vocabulaire Portion du lexique employé habituellement par tel ou tel locuteur, par tel ou tel auteur dans telle œuvre, par les spécialistes et telles spécialités Ex: Vocabulaire de la marine, de lécole, de la philosophie… Interlocuteurs cultivés: vocabulaire de 25 à mots La plupart des membres de la communauté française: 8 à mots Pour répondre aux 1ères nécessités de la vie courante: 2 à 3000 mots Dictionnaire du Français Contemporain: mots

15 Le vocabulaire Vocabulaire : ensemble des mots disponibles pour chaque personne Vocabulaire passif Ce que lon comprend en réception Vocabulaire actif Mots que lon emploie dans le discours parlé ou écrit Vocabulaire passif vocabulaire actif

16 Qu'est-ce qu'apprendre un mot ? Connaître un mot, c'est être capable de : L'identifier à l'oral, en situation d'écoute Le lire, silencieusement et à haute voix Le réemployer en contexte, à l'oral, à l'écrit Le définir L'orthographier L'analyser grammaticalement : nature et fonction dans une phrase donnée

17 Programme de lécole maternelle Le développement du langage Programme et repères pour organiser la progressivité des apprentissages Objectifs de lenseignant Les pratiques et leur mise en œuvre

18 Des repères relatifs au développement du langage 18 mois /3 ans Période dacquisition rapide dans laquelle les noms précèdent les autres catégories (verbes, adjectifs, adverbes) Environ 300 mots vers 2 ans et 500 vers 30 mois Entre 18 et 24 mois, combinaison de deux mots "bibi tombé" Acquisition du prénom Combinaisons de mots dans des phrases simples : apparition des catégories syntaxiques (pronoms sujets, déterminants, préposition, début de la conjugaison) En moyenne, phrases de 3 mots à 3 ans "a pu lolo"

19 Des repères relatifs au développement du langage 3/4 ansVocabulaire de plus en plus abondant Articulation parfois très approximative Phrases de plus en plus longues et complexes tout en étant correctement architecturées Maniement adapté du "je" Commencement de lutilisation dun vocabulaire traduisant émotions et sentiments

20 Des repères relatifs au développement du langage 4/5 ansEnviron 1500 mots et des phrases de 6 mots et + Articulation maîtrisée pour lessentiel Maniement adéquat des pronoms personnels, du nombre et du genre, de comparatifs "plus long, moins lourd…" Usage de la négation Production de nombreuses questions de formes "diverses" Tentatives pour adapter son langage à linterlocuteur

21 Des repères relatifs au développement du langage 5/6 ansVocabulaire varié (extension des champs et variété des registres) Récits structurés; expression de la succession des temps avec des moyens lexicaux et avec la conjugaison (sensibilité aux temps même si les formes sont encore erronées) Construction de scènes imaginaires "on dirait que…" avec usage du conditionnel Phrases complexes avec relatives, complétives, circonstancielles Usage correct du « parce que »

22 Les programmes 2008 Lobjectif essentiel de lécole maternelle est lacquisition dun langage oral riche, organisé et compréhensible par lautre. Le langage oral est le pivot des apprentissages de lécole maternelle.

23 Les programmes 2008 Dans les échanges avec lenseignant et avec ses camarades Dans lensemble des activités Dans des séances d'apprentissage spécifiques L'enfant acquiert quotidiennement de nouveaux mots dont le sens est précisé Il sapproprie progressivement la syntaxe de la langue française(ordre des mots)

24 Les programmes 2008 "Chaque jour, dans les divers domaines dactivité, et grâce aux histoires que lenseignant raconte ou lit, les enfants entendent des mots nouveaux, mais cette simple exposition ne suffit pas pour quils les mémorisent"…

25 …"Lacquisition du vocabulaire exige des séquences spécifiques, des activités régulières de classification, de mémorisation de mots, de réutilisation du vocabulaire acquis, dinterprétation de termes inconnus à partir de leur contexte"… …"Lacquisition du vocabulaire exige des séquences spécifiques, des activités régulières de classification, de mémorisation de mots, de réutilisation du vocabulaire acquis, dinterprétation de termes inconnus à partir de leur contexte"…

26 … "En relation avec les activités et les lectures, lenseignant veille à introduire chaque semaine des mots nouveaux (en nombre croissant au fil de lannée et dannée en année) pour enrichir le vocabulaire sur lequel sexercent ces activités"…

27 Les programmes 2008 "Les enfants apprennent ainsi le vocabulaire (noms, verbes, adjectifs, adverbes, prépositions) qui leur permet de comprendre ce quils entendent qui fait quoi ? à qui ? où ? quand ? comment ? mais aussi déchanger en situation scolaire avec efficacité et dexprimer leur pensée au plus juste"…

28 Un début de programmation syntaxique qui sintéresse aux trois domaines quon sait essentiels dans la reconstruction de notre syntaxe orale quopère progressivement lenfant: La diversification de ses pronoms La construction de son système des temps La complexification de ses phrases

29 Les objectifs de lenseignant Combattre l'inégalité linguistique Permettre l'élaboration du vocabulaire Encourager la construction de la syntaxe

30 Objectifs syntaxiques Les pronoms Les prépositions Les temps La complexité des phrases Travailler avec les élèves

31 Objectifs lexicaux Les catégories de mots Travailler avec les élèves Les listes de mots

32 Critères d'ordre syntaxique (P.Boisseau) La complexité des phrases PSMSGS Mot-phrase cocola Phrase 2 mots manzé cocola Phrase élémentaire Pronom + Gv i mange du chocolat. Présentatif + GN c'est X GN, Pronom GV X, il est dans la cour par addition avec - parce que - que Je veux que tu partes - infinitif Je veux partir - pour + infinitif - qui/relatif par addition avec - pour que/pour + infinitif - quand - gérondif (en courant…) - comme - Favoriser l'émergence des questions indirectes en "si, ce que, où, qui, ce qui, quand, comment, pourquoi"…et des relatives en "que" et "où" Je me demande où se cache..

33 Critères d'ordre syntaxique (P.Boisseau) Les pronoms PSMSGS je tu il elle ils elles on je tu il elle ils elles on + nous vous

34 Critères d'ordre syntaxique (P.Boisseau) Les temps PSMSGS présent passé composé futur aller Je fais J'ai fait Je vais faire - Sortir du système à 3 temps en favorisant l'émergence de : imparfait - Renforcer dans le récit de vie l'alternance imparfait/passé composé - Favoriser l'émergence conditionnel futur simple futur dans le futur Quand on va aller…je vais pouvoir faire…

35 Critères d'ordre syntaxique (P. Boisseau) Les prépositions PSMSGS à, au de, du dans sur, sous avec pour devant, derrière avant, après contre chez avec, sans à côté de, près de, loin de au-dessus de, au-dessous de en haut de, en bas de autour de au milieu de à lintérieur de à travers entre à droite de à gauche de

36 Critères d'ordre lexical (P.Boisseau) Des catégories de mots à partir de thèmes intéressants/motivants les enfants accessibles aux compétences des enfants (vécu/univers connu) mobilisant des champs lexicaux particuliers pouvant être utilisés pour la mise en place de situations de classe authentiques et variées favorisant les réitérations langagières parce qu'ils permettent, en s'ancrant dans le vécu, d'utiliser et de répéter des mots dans des situations différentes

37 Critères d'ordre lexical (P. Boisseau) Des catégories de mots PSMSGS L'identité fille/garçon/famille / copains La motricité salle de jeu/cour La cuisine recettes/goûters Les animaux vus ou élevés en classe Les fêtes : noël/rois/ carnaval/anniversaires Les jeux et coins jeux de la classe : eau/ graines/cuisine/marion- -nettes Mêmes thèmes que pour la PS enrichis Les mots classe/école lieux, coins jeux : dînette/marchande/ chambre voitures/déguisements consignes scolaires Les mots du temps Le travail, les activités Les événements naissance/maladie/ accident Les sorties thématiques dans le quartier… Reprise des mêmes thèmes sous des formes différentes. La maison : les pièces Les moyens transport Les sorties Les métiers Les activités

38 Critères d'ordre lexical (P. Boisseau) Des listes de mots PSMSGS 750 mots mots soit en fin de MS 1750 mots soit en fin de GS 2500 mots2500 mots Philippe Boisseau a regroupé les mots selon leur fréquence (tableau de fréquence). Il constate que les mots les plus utilisés sont les mots grammaticaux, les noms, les verbes et les adjectifs. Sur une liste de 750 mots, il y a 119 mots grammaticaux, 83 adjectifs,191 verbes et 354 noms. Or en classe, on est souvent dans lacquisition des noms, mais il ne faut pas oublier les mots grammaticaux (mots outils), les adjectifs et les verbes.

39 Les pratiques et leur mise en œuvre Fonctionner en petits groupes de langage axés prioritairement sur les enfants en retard dans l'acquisition du langage, dès la PS

40 Les pratiques et leur mise en oeuvre S'appuyer sur des situations pédagogiques amenant à développer à la fois le vocabulaire et la syntaxe Revenir souvent sur ces situations car dans nos séances de langage, on a tendance à ne présenter qu'une seule fois les choses alors que les enfants ont besoin de les réentendre pour prendre le temps de se les approprier

41 Situations pédagogiques authentiques Le vécu direct : situations de classe, commentaires suscités pour accompagner lactivité, consignes (par ladulte, par lenfant, en interaction…), bilans dactivité… Le rappel en différé : récits et surtout albums-échos qui déclenchent les réitérations, lappropriation des mots étant renforcée par les interactions adulte/enfant Ces 2 situations favorisent le travail dans tous les champs du langage oral, et tout particulièrement celui sur les verbes Lutilisation des imagiers : particulièrement utiles pour l'acquisition des noms et des adjectifs Les jeux : pour le renforcement/la mémorisation du voc. Les albums de littérature de jeunesse lus ou racontés en classe, les contes, les comptines, les chansons

42 Bibliographie La langue orale à lécole maternelle/ P.Boisseau/Retz Les programmes denseignement de lécole primaire Le langage à lécole maternelle PPT Dominique Gourgue, CP Grenoble 5 Site « LEM » Soissons Lenseignement du vocabulaire au C2 Elizabeth Calaque Jeux poétiques et langue écrite au cycle 3/ Christophe et Grosset-Bureau Enseignement et apprentissage du lexique à lécole primaire/Claudine Garcia-Debanc

43 Les albums échos des situations Langage à distance hors contexte Langage d'évocation

44 Les albums échos, quest-ce que cest ? Ecrire un album écho consiste à renvoyer à lélève (en écho), le contenu de son message à un niveau de complexité supérieur. Cest un outil individualisé de progression. Laction consiste à faire parler les enfants sur des photographies les représentant en activité, sans perdre de vue les objectifs de vocabulaire et de syntaxe. A partir des propos denfants notés ou enregistrés, retenir les idées proposées et les éléments de forme. Le récit est restitué ensuite avec un enrichissement sur la structure de base, les pronoms, et le système des temps. On peut distinguer trois types dalbum écho: - à la première personne, relate des actions vécues, - À la troisième personne, relate les actions vues, - Du type « moi,je », « toi,tu », support au dialogue.

45 Réalisation des albums échos 4 à 8 photos d'un enfant pendant une situation Le laisser les observer/s'exprimer librement Questionner pour stimuler la production (feed-back) Noter les 1ers jets Elaborer un texte de l'oral en reprenant les propositions spontanées de l'enfant et en les complexifiant légèrement (en tenant compte des capacités du moment de l'enfant) Exemple : au lieu d'écrire « je mets du lait », on peut amener et proposer à l'enfant la proposition suivante : « je verse du lait ». Cet album sera ensuite régulièrement repris/reformulé par lenfant capable de le raconter correctement en autonomie raconter à un camarade/à sa famille… Puis passer à un album plus complexe Lorsque dans une école les albums échos sont utilisés sur les trois niveaux (PS/MS/GS), la qualité des échanges s'en ressent considérablement Albums échos de 1ère personne

46 Réalisation des albums échos Constituer des albums que n'importe quel enfant peut raconter (pour les trois ans, ne pas dépasser six, sept photos...) Prévoir trois niveaux de difficultés (adapter la syntaxe aux possibilités des élèves) Faire une présentation magistrale de l'album Photocopier l'album afin de pouvoir prévoir des jeux avec les élèves Faire présenter l'album en autonomie par les élèves Albums échos de 3ème personne

47 Jeux à partir des albums échos 1. Cherchez la page 1 album/élève et 1 pour l'enseignant Lire un passage de l'album Les élèves doivent retrouver la page Faire de même avec 1 élève meneur de jeu 2. Loto Les illustrations de lalbum sont réparties sur plusieurs planches (une par enfant). Lenseignant dispose du jeu dillustrations. A chaque proposition dimage par lenseignant, lenfant qui a lillustration sur sa planche doit la raconter avant de la poser sur sa planche

48 Jeux à partir des albums échos Images séquentielles/Chronologie/Travail sur la journée : Photos des différents moments dactivité de classe pour permettre aux enfants dutiliser les 3 temps : passé, présent, futur Par petits groupes, les enfants commentent les photos en vrac Ensuite, travail à partir des photos en ciblant les questions pour obliger lemploi des 3 temps : - Que fait-on en ce moment ? - Que fera-t-on après ? - Qua-t-on fait tout à lheure ? Le planning des activités reste affiché dans la classe. Faire tout ce qui dit l'album écho L'élève fait tout ce que dit l'album écho en verbalisant à mesure ces actions "Ces répétitions assurent la conquête, la mémorisation et la construction du sens de mots nouveaux" P.Boisseau

49 PSMSGS -Utiliser le pronom « je » -Produire des phrases correctes, même très courtes. -Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire pertinent (noms et verbes en particulier; quelques adjectifs en relation avec les couleurs, les formes et grandeurs) concernant:.les actes du quotidien (hygiène, habillage, collation, repas, repos).les activités de la classe(locaux, matériel, matériaux, actions, productions).ses relations avec les autres: salutations(bonjour, au revoir), courtoisie (sil vous plaît, merci) -Connaître quelques termes génériques (animaux, fleurs, vêtements, etc.); dans une série dobjets (réels ou sous forme imagée), identifier et nommer ceux qui font partie de la classe dun générique donné. -Produire des phrases de plus en plus longues, correctement construites. -Utiliser avec justesse le genre des noms, les pronoms usuels, les prépositions les plus fréquentes. -Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire pertinent (noms, verbes, adjectifs, adverbes, comparatifs) concernant:.les actes du quotidien, les activités scolaires, les relations avec les autres: excuses).les récits personnels, le rappel des histoires entendues (caractérisation des personnages, localisation, enchaînement logique et chronologique). -Justifier un acte, un refus, une préférence en utilisant à bon escient « parce que » -Produire des phrases complexes, correctement construites. -Comprendre et utiliser à bon escient les temps des verbes pour exprimer le passé et le futur (le choix du temps étant plus important que la forme exacte du verbe conjugué) -Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire pertinent (noms, verbes, adjectifs, adverbes, comparatifs), concernant:.les actes du quotidien et les relations avec les autres,.les activités et savoirs scolaires et en particulier lunivers de lécrit,.les récits personnels et le rappel des histoires entendues.lexpression des sentiments ou émotions ressentis personnellement ou prêtés aux autres et aux personnages dhistoires connues. -Sintéresser au sens des mots: repérer un mot jamais entendu, essayer de comprendre un mot nouveau en contexte, interroger lenseignant sur le sens dun mot. Repères pour organiser la progressivité des apprentissages en maternelle/Sapproprier le langage

50 GSCPCE1 - Sintéresser au sens des mots : repérer un mot jamais entendu, essayer de comprendre un mot nouveau en contexte, interroger lenseignant sur le sens dun mot. - Utiliser des mots précis pour sexprimer. - Commencer à classer les noms par catégories sémantiques larges (noms de personnes, danimaux, de choses) ou plus étroites et se référant au monde concret (noms de fruits). -Trouver un ou des noms appartenant à une catégorie donnée (nom darbre, de commerçant). - Trouver un mot de sens opposé pour un adjectif qualificatif ou un verbe daction. - Ranger des mots par ordre alphabétique. - Donner des synonymes (pour reformuler le sens dun texte ou pour améliorer une expression orale ou écrite). - Trouver un mot de sens opposé pour un adjectif qualificatif, un verbe daction ou pour un nom. - Regrouper des mots par familles ; trouver un ou des mots dune famille donnée. - Commencer à utiliser lordre alphabétique pour vérifier dans un dictionnaire lécriture dun mot ou en chercher le sens PROGRESSIONS VOCABULAIRE CYCLE 2

51

52

53

54

55

56


Télécharger ppt "Différents types Des situations de langage Marionnettes Des réseaux de communication Des compétences Des lieux de langage."

Présentations similaires


Annonces Google