La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 LES EVALUATIONS NATIONALES CE1 CM2. 2 QUELS OBJECTIFS ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 LES EVALUATIONS NATIONALES CE1 CM2. 2 QUELS OBJECTIFS ?"— Transcription de la présentation:

1 1 LES EVALUATIONS NATIONALES CE1 CM2

2 2 QUELS OBJECTIFS ?

3 3 Objectifs et finalités Mesurer les acquis des élèves français à des moments clefs de leur scolarité, par rapport aux objectifs et aux programmes. Donner aux parents et à la communauté éducative toutes les informations auxquelles ils ont droit. Disposer dun nouvel indice de lefficacité des enseignements à lécole. Disposer dun instrument de pilotage du système éducatif, du niveau local jusquau niveau national.

4 4 QUELS CHANGEMENTS ?

5 5 Évaluations 2009 Précédentes évaluations Bilan mesurer les acquis des élèves Diagnostic repérer les élèves en difficulté et identifier ces difficultés Toutes les compétences du programme sont évaluées, sur des exercices de difficultés variées. Seules les compétences de base étaient évaluées, sur des exercices simples.

6 6 Par exemple : numération Évaluations CM2 Janvier 2009 Évaluations CM2 Septembre 2007 Bilan mesurer les acquis des élèves Diagnostic repérer les élèves en difficulté Écrire et nommer les nombres entiers, décimaux, fractionnaires Passer dune écriture fractionnaire à une écriture à virgule et réciproquement Ordonner, comparer, encadrer des nombres. Les placer sur une droite graduée. Seule la connaissance des nombres entiers était testée

7 7 Le calendrier 2009 CM2CE1 Passation des tests par les élèves Janvier 2009 du 19 au 23 Mai 2009 du 25 au 30 Opérations de saisies par les enseignants du 26 janvier au 4 février du 1 er au 10 juin Communication par les maîtres aux parents des résultats de leur enfant et de son école. à partir du 4 février à partir du 10 juin Mise en ligne des résultatsfin février 2009fin juin 2009

8 8 QUELS CONTENUS ?

9 9 Les cahiers « élève » sont de format A3 pliés agrafés de 27/28 pages. Les cahiers « maître » de format A4 agrafés de 27/28 pages recto-verso. En CE1 : 100 items : 60 items de français (30 « lire/écrire » et 30 « grammaire, orthographe, vocabulaire ». 40 en mathématiques (« nombres, calcul, géométrie, grandeurs et mesures, gestion de données numériques ») En CM2 : 100 items : 60 items en français (30 « lire/écrire » et 30 « grammaire, orthographe, vocabulaire) 40 en mathématiques (« nombres, calcul, géométrie, grandeurs et mesures, gestion de données numériques ») Présentation des cahiers

10 10 MODALITES DE PASSATION Français: 3 séquences denviron ¾ h. Mathématiques: 3 séquences denviron ½ h. Chaque jour: 1 séquence français + 1 séquence mathématiques

11 11 MODALITES DE PASSATION Avant chaque séquence Vérifier le matériel à disposition pour chaque élève: Une gomme. Un crayon à papier. Des crayons de couleur (rouge et bleu). Une règle graduée. Une équerre. Un compas. Dictionnaire pour les exercices de production de texte. * Les calculatrices sont interdites. * Rappeler aux élèves quils peuvent gommer, raturer, modifier leur réponse.

12 12 MODALITES DE PASSATION Avant chaque exercice Indiquer le temps. Prévoir une horloge. Préciser le temps restant. Utiliser le vocabulaire usuel de la classe. MAIS: Ne pas donner dautres indications.

13 13 Les compétences évaluées Les compétences et connaissances évaluées sont organisées conformément aux programmes et présentées dans des tableaux de synthèse : français (5 champs) Lire (15) Ecrire (10) Vocabulaire (10) Grammaire (15) Orthographe (10) mathématiques (5 champs) Nombres (8) Calculs (12) Géométrie (7) Grandeurs et mesures (7) Organisation et gestion de données (6) Le contenu des items est intégralement extrait des programmes.

14 14 Des connaissances précises. Des compétences complexes: dont le contenu est en stricte adéquation avec les programmes de regroupées en cinq champs en français et en mathématiques. Les exercices permettent dévaluer :

15 15 évaluation CM2 Écrire et nommer les nombres entiers, décimaux et les fractions. nombres Passer d'une écriture fractionnaire à une écriture à virgule et réciproquement. Ordonner, comparer, encadrer des nombres. Les placer sur une droite graduée. Connaître les résultats des tables de multiplication. Les utiliser pour retrouver les facteurs dun produit. calculs Calculer mentalement le résultat dune opération ou dune suite dopérations, ou le terme manquant dune opération Poser et effectuer une addition, une soustraction ou une multiplication sur des nombres entiers ou décimaux. Poser et effectuer une division dun nombre entier ou décimal par un nombre entier. Résoudre des problèmes relevant des quatre opérations Reconnaître, et vérifier en utilisant les instruments, quune figure est un carré, un rectangle, un losange, un triangle particulier, un parallélogramme. géométrie Reconnaître, et vérifier à laide des instruments que des droites sont parallèles ou que des droites sont perpendiculaires.- Tracer une figure à partir dun programme de construction, dun modèle ou dun schéma codé, en utilisant les instruments. Les compétences évaluées (exemple : trois champs en mathématiques)

16 16 QUEL ACCOMPAGNEMENT ?

17 17 Accompagner les évaluations : Informer les enseignants Transmettre en amont une information claire aux parents et aux élèves. avant la passation

18 18 Accompagner les évaluations Sassurer que les conditions matérielles correspondent totalement aux instructions. Anticiper. Respecter strictement les consignes. Rassurer les élèves. pendant la passation

19 19 Conseils pratiques Horaires de passation des évaluations: Favoriser le milieu de matinée (à partir de 9h30) et à partir de 15 h laprès-midi. Déroulement de la passation: Dans la mesure du possible, cest lenseignant de la classe qui assure cela. Respect des consignes fournies dans le livret. Les élèves avec PPS : faire passer les épreuves (si le handicap le permet) en procédant aux aménagements nécessaires (tiers-temps supplémentaire, etc.). Enregistrer leurs résultats dans un fichier Excel spécifique.

20 20 Accompagner les évaluations : après la passation, en équipe Corriger les cahiers et coder. (en respectant scrupuleusement les indications données) Analyser les résultats. De sa classe. De lécole. Expliquer le sens des résultats aux élèves. Expliquer le sens des résultats aux parents.

21 21 QUELLES SAISIES ? QUELLES REMONTEES ?

22 22 La saisie et la remontée des résultats Les enseignants saisissent les codes (1-0-A) de chaque élève sur une application locale installée sur lordinateur de lécole. Les remontées vers le ministère se font dans un second temps par une application web distincte.

23 23 Lapplication locale Il sagit dun tableur programmé téléchargeable à partir dun site spécifique. Lapplication est installée par le directeur sur un ordinateur de lécole. LIEN dispose dun exemplaire quil utilise à son gré (par exemple pour agréger tous les résultats de la circonscription ou pour les résultats des petites écoles). Elle devra être installée pour chaque classe pour permettre un traitement par classe. Elle permet un traitement pédagogique de la difficulté scolaire au niveau de la classe et du cycle. Elle oriente les axes et les actions du projet décole.

24 24 Lapplication académique Permet le téléchargement de lapplication locale pour la saisie des résultats. Permet le transfert des données anonymées ou leur saisie directe par le directeur ou lIEN (petits effectifs) vers des bases académiques. Donne aux inspecteurs dacadémie toutes les données sur leur département et leur académie. Donne à lIEN le résultat de ses écoles.

25 25 Lapplication nationale permet aux recteurs et au ministre de procéder à tous les traitement souhaités au plan national : Analyse géographique des résultats. (RAR/non RAR ; urbain/rural…) Analyse quantitative des résultats. Analyse éducative des résultats. (scores agrégés par champ, etc.)

26 26 QUELLE DIFFUSION ?

27 27 Le grand public aura accès aux résultats globaux de la France entière des académies des départements Par consultation du site national

28 28 Les parents Comme tous les citoyens ils auront accès aux résultats globaux de la France entière des académies des départements Par consultation du site national De plus ils auront accès aux résultats de leur enfant de lécole de leur enfant Par la communication orale et papier que leur en fera le maître ou le directeur

29 29 Les résultats individuels des élèves ne seront connus que de leurs parents, des enseignants et du directeur de lécole. Les résultats particuliers des écoles ne seront pas publics ; ils resteront internes à lÉducation nationale. Confidentialité

30 30 QUELS INDICATEURS ?

31 31 PROPOSITIONS LIEN transmet à toutes les écoles les résultats «globaux» de la circonscription (soit des scores calculés sur un effectif denviron 500 élèves de CM2). Lors des rencontres avec les parents, les équipes enseignantes peuvent donc situer les résultats dun élève de leur école par rapport à ceux de la circonscription. Les parents peuvent situer les résultats de leur enfant en référence à la circonscription, au département, à lacadémie et au national.

32 32 Deux indicateurs essentiels Indicateurs daction : la répartition des élèves en quatre groupes de réussite : De 0% à 33% des items De 33% à 50% des items De 50% à 66% des items De 66% à 100% des items Indicateur de comparaison : le nombre médian (la médiane) des items réussis : Quel est le nombre ditems réussis par 50% des élèves ?

33 33 Objectifs des indicateurs Les indicateurs de répartition servent essentiellement à déterminer des actions à entreprendre. Lindicateur médian sert essentiellement à permettre des comparaisons et à analyser des évolutions.

34 34 Indicateurs daction, en français et en mathématiques Taux de réussite inférieur à 33% (19 items ou moins réussis en français ; 13 items ou moins réussis en mathématiques) En grande difficulté scolaire. Cible privilégiée des dispositifs de remédiation prévus par la réforme de 2008 : vigilance particulière et aide au sein de la classe, PPRE, aide personnalisée, aide aux devoirs, accompagnement éducatif, stages de remise à niveau (CM).

35 35 Indicateurs daction Taux de réussite compris entre 33% et 50% (de 20 à 30 items en français ; de 14 à 20 items en mathématiques). Maîtrise encore insuffisante des fondamentaux. Doivent faire lobjet dune attention particulière et bénéficier de dispositifs de soutien. (Essentiellement : aide personnalisée et aide aux devoirs) Taux de réussite compris entre 50% et 66% (de 31 à 39 items en français ; de 21 à 26 items en mathématiques). Les savoirs sont à consolider. (Essentiellement : pédagogie différenciée) Taux de réussite supérieur à 66% (40 items ou plus en français, 27 items ou plus en mathématiques). Bonne performance. (Pas dinitiatives particulière)

36 36 Médiane* en français et en mathématiques * Médiane : Nombre ditems qui partage la population étudiée en deux groupes dégal effectif. La moitié des élèves ont un taux de réussite égal ou supérieur à la médiane. La médiane permet de : disposer dun indicateur de pilotage. comparer à un référent départemental, académique, national.

37 37 Médiane en français et en mathématiques 1: on classe les élèves en fonction du nombre ditems réussis; 2: la médiane sera le nombre ditems réussis par lélève qui divise la classe en deux effectifs égaux. Par exemple, dans une classe de 27 élèves, la médiane sera le nombre ditems réussis par le 14 ème élève après le classement effectué. (Pour une classe de 26 élèves, la médiane sera le nombre moyen ditems réussis par les 13 ème et 14 ème élèves) La médiane est moins sensible aux extrêmes que la moyenne.

38 38 Exemple : Résultats dun département en français. Répartition des élèves en quatre groupes selon leur niveau de réussite.

39 39

40 40 Difficultés méthodologiques Les parents auront accès aux résultats de leur enfant de lécole de leur enfant 1) Calculer des pourcentages sur des effectifs inférieurs à 100 est peu valide au point de vue statistique ; 2) Dans une classe à petit effectif, un élève en grande difficulté à un « poids » plus important sur les résultats globaux de la classe. Plus l'effectif est petit, plus la contribution de chaque élève est importante. 3) Dans les calculs des résultats de la classe, ne sont pris en compte que les élèves qui ont assisté à toutes les séquences. Ainsi un « bon » élève absent à une séquence, nest pas du tout pris en compte dans le calcul des scores de la classe.

41 41

42 42 Médiane en français et en mathématiques Elle permet de: disposer dun indicateur objectif; comparer à un référent départemental, académique, national.

43 43 Le problème de la « moyenne » et la nécessité de la « médiane » Soient: o Une classe de 19 élèves qui doit passer une évaluation comportant 50 items; o Une classe de 21 élèves avec deux élèves brillants de plus que dans la première classe; o Une classe de 21 élèves avec deux élèves en grande difficulté de plus que dans la première classe:

44 44 Garanties du point de vue méthodologique Tous les élèves passent les mêmes épreuves (ce qui n'est même pas le cas d'ordinaire, y compris entre deux écoles voisines) Les seuils d'exigence lors de la correction (qui d'ordinaire peuvent être très différents d'un enseignant à l'autre) sont précisés et partagés.

45 45 Les consignes et les conditions de passation (qui d'ordinaire peuvent être variables d'un enseignant à l'autre) sont précisées et partagées. L'outil de remontée des résultats garantit l'anonymat des élèves. Garanties du point de vue méthodologique

46 46 Les résultats individuels des élèves (connus seulement au sein des écoles) peuvent permettre de détecter les élèves "non repérés" qui sont en décrochage et pour lesquels on n'engage aucune action car ils ne dérangent pas la classe ou parce quon ne les connaît pas suffisamment (nouvellement arrivés, manque déléments dans les livrets scolaires, etc.). Garanties du point de vue méthodologique

47 47 QUELLE EXPLOITATION ?

48 48 A quoi vont servir les résultats ? Analyser finement les résultats et repérer les difficultés isolées ou massives. Repérer les marges de progrès et fixer des objectifs locaux en cohérence avec les cibles départementales, académiques, nationales. Adapter les projets. Définir ou adapter les plans danimation et de formation. Adapter les dispositifs daide et de soutien. Faire évoluer les pratiques. Pour les inspecteurs de circonscription, les directeurs, les maîtres, chacun à son niveau, il faudra :

49 49 Au niveau de lécole Une lecture des résultats par champ est souhaitable pour: Constituer des groupes de besoin (dans le cadre de laide personnalisée par exemple) Echanger entre équipe de cycles (au sein des écoles) entre école et collège par rapport aux champs déficitaires.

50 50 Les résultats peuvent permettre d'argumenter auprès des familles qui refusent une orientation SEGPA, CLIS... ou un dossier MDPH en se fondant sur des données plus larges que celles obtenues uniquement au sein de la classe. vers orientation plus fine des élèves par une meilleure prise en considération des points de vue des enseignants. Régulation de laction

51 51 Les résultats permettent d'argumenter auprès des familles qui refusent l'aide personnalisée, laide spécialisée, les stages de remise à niveau, etc. Vers une meilleure prise en charge locale des élèves « fragiles » : possibilité de mieux cibler les contenus de cette prise en charge : Quel champ cibler pendant l'aide personnalisée ? Quels élèves peuvent en tirer davantage de bénéfices ? Quelle anticipation des fragilités des élèves peut-on envisager au sein de léquipe enseignante (dès le CP, par exemple, au regard des résultats constatés chez les élèves de CM2 et de CE1). Etc. Régulation de laction

52 52 Régulation de laction Les données doivent s'inscrire dans le temps (ces évaluations sont un point de départ) et aider à l'élaboration des projets d'école : vers une dynamique de l'équipe effectivement orientée vers la réussite de tous, ce qui au niveau professionnel et éthique permet de donner du sens et de la valeur à son action professionnelle ; vers un renforcement de la dimension collective du métier : c'est à plusieurs, en croisant des regards, des analyses et des actions, qu'il est davantage possible de répondre aux besoins des élèves (plutôt qu'en étant isolé dans sa classe).

53 53 Les résultats des écoles seront pris en compte dans les indicateurs de difficulté qui permettent de définir les interventions du RASED de la circonscription. Régulation des actions et des moyens

54 54 Evaluations CE1/CM2 Merci de votre participation à cette réunion de travail Je souhaite à tous bon courage pour la mise en œuvre de ces nouvelles procédures des dispositifs dévaluation Léquipe de circonscription reste à votre écoute pour toute question


Télécharger ppt "1 LES EVALUATIONS NATIONALES CE1 CM2. 2 QUELS OBJECTIFS ?"

Présentations similaires


Annonces Google