La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un dispositif pédagogique à géométrie variable. à géométrie variable. Hubert Javaux – Hemes Liège – mai 2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un dispositif pédagogique à géométrie variable. à géométrie variable. Hubert Javaux – Hemes Liège – mai 2004."— Transcription de la présentation:

1 Un dispositif pédagogique à géométrie variable. à géométrie variable. Hubert Javaux – Hemes Liège – mai 2004

2 Contexte Haute Ecole Mosane dEnseignement Supérieur – Liège 3500 étudiants – 6 catégories (5 bac+3 et 1 Bac+5) – 7 sites Ingénieurs Industriels, Paramédical, Economique, Technique, Pédagogique, Social. Le projet est en pleine réalisation pour toutes les catégories de la H.E. ainsi que pour des H.E. externes qui sont hébergées sur notre Il bénéficie dun contexte matériel propice à son développement (serveur propre, lignes SDSL et lignes louées…) avec un support humain minimum (mi- temps dingénieur réseau). Liège

3 Son implémentation Contacts avec Richard Faerber (ULP Strasbourg)– mai 2002 Décision dinstallation – novembre 2002 Lancement de la phase de test – mars 2003 Stabilisation et mise en puissance – mai 2003 Phase dinformation et de formation – de septembre 2003 à juin Actuellement, plus de 1500 utilisateurs inscrits avec une moyenne de 110 connexions par jour (week-end et vacances compris). (réf. mois de mai 2004)

4 Les scénarios pédagogiques actuellement rencontrés sur

5 Le plus simple mais aussi le moins riche… Objectif: Mettre à disposition de létudiant des ressources « pertinentes », actualisées,.. qui soient disponibles en permanence (temps-espace).

6 Le plus simple mais aussi le moins riche… Lintérêt pédagogique de cette démarche de premier niveau: La stabilité et la richesse des informations dans un laps de temps déterminé La pertinence et/ou ladéquation de la base documentaire est contrôlée par lenseignant Une moins grande perte de temps de recherche des étudiants (recherche web,…) La facilité et la souplesse dédition, dajout, de suppression des ressources Pouvoir rendre disponible des ressources « multimédia » ciblées, …….

7 Le plus simple mais aussi le moins riche… Les inconvénients et/ou effets pervers: Le danger des syllabus « papier » en ligne Le danger des présentations sommaires de type « powerpoint » en ligne Sen tenir à cela augmente le risque dappauvrissement du contact pédagogique et éducatif Risque dun enseignement à deux vitesses lié à la possession ou non dun ordinateur, dune « ligne rapide ou lente », à des coûts plus élevés pour létudiant,… ……

8 Le plus structuré mais aussi le plus transmissif… Objectif: Offrir à létudiant un support de cours « à distance » structuré et richement documenté.

9 Le plus structuré mais aussi le plus transmissif… Lintérêt pédagogique de cette démarche de second niveau: La structuration des contenus ; La contextualisation des ressources (le powerpoint accompagne et illustre le texte,…) La possibilité daccéder à une richesse inaccessible dans un syllabus traditionnel (couleurs, animations, simulations,…) La « granularisation » facilite lactualisation des contenus; Permet de rendre le présentiel plus interactif, plus pertinent, plus efficace (via méthode LQRT par exemple) ….

10 Le plus structuré mais aussi le plus transmissif… Les inconvénients et/ou effets pervers: Le danger dun syllabus « papier » simplement transféré sans ajout ni amélioration Sen tenir à cela augmente le risque dappauvrissement pédagogique, (contacts, feedback,…) Laisser les étudiants travailler en « totale autonomie » durant un laps de temps important sans vérification de la pertinence du dispositif La lassitude une fois leffet de nouveauté passé,… jusquau décrochage de létudiant… Nécessite la maîtrise des outils informatiques et beaucoup de temps- enseignant au niveau conception des « pages ». …..

11 Plus complexe mais plus proactif… Objectif: Proposer à létudiant un ensemble de tâches et de feedback « automatisés » qui lui permettront dappréhender les concepts et contenus.

12 Lintérêt pédagogique de cette démarche de troisième niveau: Sera proportionnel aux tâches initiales (défis,…) proposées Létudiant sera motivé et rendu plus actif par les différents « challenges » qui parcourent le cours et qui lobligeront à « trouver » les réponses Létudiant aura la possibilité de bénéficier régulièrement de feedback « personnalisés » (quizz, …..) La présence de prétests, lui permettront de parcourir le cours en fonction de ses acquis sans nécessairement suivre lordre des « pages » et des « chapitres » … Plus complexe mais plus proactif…

13 Les inconvénients et/ou effets pervers: Un enseignement qui reste très individuel, Le décrochage, si des pans complets du cursus se déroulent sous cette forme et si aucun encadrement « humain permanent» nest prévu, Le décalage entre les multiples tests formatifs (quizz, …) et lévaluation certificative si cette dernière est sous une autre forme, Un réel appauvrissement de la dimension « sociale » par rapport à une approche traditionnelle. …. Plus complexe mais plus proactif…

14 Vers le socio-constructivisme… étape 1 Objectif: Proposer à des groupes détudiants un ensemble de tâches et une base documentaire ciblée qui leur permettront dappréhender les concepts. Un fichier avec la tâche Une base documentaire

15 Lintérêt pédagogique de cette démarche de troisième niveau: Sera proportionnel aux tâches initiales (défis,…) proposées La mise en oeuvre est simple Cest un véritable travail de groupe Si le tuteur en a décidé ainsi, les étudiants auront la possibilité de bénéficier régulièrement de feedback via les « articles » Les interactions entre les groupes sont possibles Peut se réaliser soit en ligne soit en présentiel Bonne maîtrise du timing par louverture et la fermeture de la salle de séminaire par le tuteur... Vers le socio-constructivisme… étape 1

16 Les inconvénients et/ou effets pervers: Cest un travail de groupe….à gérer Si réalisé à distance, il faut assurer régulièrement le suivi sous peine de voir les travaux rentrer « au dernier moment », La régulation du travail des groupes est difficile Emergence dun travail strictement coopératif par juxtaposition de tâches individuelles assemblées au dernier moment pour créer le produit fini … Vers le socio-constructivisme… étape 1

17 Vers le socio-constructivisme… étape 2 Objectif: Proposer à des groupes détudiants un ensemble de situations problème, une base documentaire ciblée limitée. Des situations problèmes Une base documentaire « transversale » des documents spécifiques auto gérés des groupes avec leur dynamique propre

18 Lintérêt pédagogique de cette démarche de troisième niveau: Des situations qui « normalement » doivent avoir du sens pour létudiant (souvent plus proches de leurs préoccupations) Cest un véritable travail en groupes restreints Possibilité de travailler sur base de jeux de rôles Les groupes sont indépendants et bénéficient de tous les outils dorganisation et de planification Le tuteur peut suivre le travail des groupes et intervenir de manière ciblée... Vers le socio-constructivisme… étape 2

19 Les inconvénients et/ou effets pervers: Cest un travail avec de multiples groupes …. à gérer Le suivi par le tuteur est important donc chronophage. Le facteur temps doit être réévalué (à la hausse) car on cumule le travail de groupe et la distance, Les groupes étant indépendants, il faut attendre la mise en commun pour faire jouer le « richesse du grand groupe » Pour lenseignant …cest un autre métier. Vers le socio-constructivisme… étape 2

20 En conclusion est un outil au service des dispositifs que les enseignants veulent bien mettre en œuvre. La structure et la métaphore dACOLAD facilitent réellement la prise en main par les étudiants. Ses outils intégrés concourent à inciter les enseignants à proposer des activités collaboratives. Pour en savoir plus: Hubert Javaux

21 Structuration des contenus

22 La contextualisation des ressources

23 Lenrichissement

24 La « granularisation »

25 Des tests formatifs, des prétests

26 La contextualisation des ressources

27 Un travail de groupe Tâche étudiant: Par groupe de quatre, les étudiants analysent les documents (tâche et base documentaire) et répondent au problème posé. Le résultat du travail est déposé dans la salle de séminaire. Les différents groupes peuvent A TOUT MOMENT voir ce que les autres groupes ont déposé.


Télécharger ppt "Un dispositif pédagogique à géométrie variable. à géométrie variable. Hubert Javaux – Hemes Liège – mai 2004."

Présentations similaires


Annonces Google